Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Concours Reine Elisabeth

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 10:10



C’est avec bonheur que j’ai retrouvé cette merveilleuse salle de Flagey ainsi que son public bon enfant où l’on salue son voisin et partage avec lui ses impressions, ses coups de cœur, au fur et à mesure que les candidats nous enchantent, nous font peur ou nous déçoivent.
L’arrivée pour les finales à Bozar est toujours assez décevante car toutes les personnes dont nous avions fait connaissance sont éparpillées dans la salle et une certaine partie du public assiste au concours plus pour son côté événementiel qu’artistique … que dire du samedi, jour de proclamation des lauréats !!! C’est un festival de toilettes « haute-couture » … et de bâillements pas toujours discrets de quelques unes.
Grand changement cette année : le concours est fortement réduit en durée.  L’argumentation officielle est qu’il est difficile pour des jeunes chanteurs de s’absenter longtemps des scènes … si on part du principe que ces jeunes sont en devenir, ils ne devraient pas encore fréquenter des scènes de façon très régulière !  Je pense que c’est plutôt dans l’air du temps : tout doit aller plus vite, coûter moins cher et de jeunes chanteurs ont déjà des plannings qui ne leur assureront pas une longue carrière que la génération qui termine actuellement !  
Résultat de ce marathon : nous avons écouté 55 chanteurs en deux jours de 14h à 22h30 avec un break de 18 à 20h … essoufflement garanti !  J’ai entendu pas mal de personnes se plaindre de ce rythme soutenu mais c’est ainsi, il faut s’adapter.
Les chanteurs avaient donc chacun 10 mn avec piano pour défendre leurs chances d’accéder aux demi-finales.  De ce côté, cela semble suffisant pour une première approche.  D’une manière générale, il me semble que le niveau du concours cette année est supérieur à celui d’il y a quatre ans surtout dans le chef des Coréennes dont le formatage est moins perceptible … enfin pour certaines.
Toujours gros déséquilibres par contre entre femmes/hommes et sopranos/autres tessitures ; pour les demi-finales la proportion sera meilleure.
Une remarque générale pour cette première épreuve : l'importance du choix du pianiste.  Certains candidats sont accompagnés par leur propre instrumentiste (ce qui n'est pas nécessairement mieux), d'autres par ceux du concours.  Parmi eux, j'ai particulièrement aimé Joseph Middleton et Thomas Hoppe tandis que Daniel Blumenthal a plus d'une fois "écrasé" son jeune chanteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 11:27

Première après-midi de première épreuve

Huit chanteurs qualifiés sur les dix-sept qui se présentaient ; je reviendrai plus tard sur les qualifiés.
Les appréciations que je vous donne me sont propres et n’engagent que moi qui n’ait une connaissance opératique que pour avoir fréquenté depuis une trentaine d’années une scène de province ; cela reste souvent plus de l’émotionnel que du raisonnable !!!
La solide mezzo allemande Annika SCHLICHT se défend mieux dans son air d’opéra de Tchaïkovsky que dans son lieder de Strauss mais elle souffre, comme bien d’autres pendant ce concours, d’un chant sans cesse « forte » : beaucoup seront éliminées pour manque de nuance (et de respect des tympans du spectateur  Suspect ).
La chinoise Yulan PIAO  et la russe Ekaterina ROMANOVA ne charment pas, loin sans faux : la première est totalement en retrait et nous offre une Louise dans un français très exotique – ce fut très souvent le cas pour les chanteurs asiatiques – tandis que la deuxième connait des problèmes avec la technique et la justesse.
Vient le premier coup de cœur personnel : l’allemande Vero MILLER   .
Elève de José van Dam à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, la basse française Bertrand DUBY déçoit : la voix est ample et bien posée mais son Sarastro manque beaucoup de prestance, surtout quand on a dans l’oreille celui de son professeur ! Plus à l’aise dans le Bartolo du ‘Barbier’ de Rossini mais sa prestation est inégale et émaillée de quelques fausses notes.
Le baryton Iain MACNEIL et la basse Ao LI seront très logiquement retenus pour l’étape suivante.
Ce ne sera pas le cas pour Justyna WIERUSZEWSKA-BINIEK, à la voix stridente et sans nuance.
Je n’avais pas retenu le baryton Germano Enrique ALCANTARA qui sera sélectionné par le jury ; j’avais par contre été séduite pour le contre-ténor coréen Kim TAEKYU tout en me doutant qu’il ne serait pas retenu : sa voix n’aurait pas résisté à l’orchestre de finale.  Mais quelle voix pure et angélique !  Les critiques de Crescendo l’ont qualifiée de « vitrail de cathédrale ». Son Winterreise D911 a été une petite merveille, ce jeune chanteur de 26 ans est à suivre !
Les quatre interprètes suivants sont retenus : Sooyeon LEE, Danylo MATVIIENKO,  Rocio PEREZ et Irina Jae-Eun PARK alors que s’en est terminé pour la soprano américaine Martha EASON bonne technicienne mais dont la voix n’est guère agréable : aigrelette et nasillarde, peu d’investissement non plus … j’ai noté : c’est long long long.
Deuxième coup de cœur de la soirée : la soprano américaine Shoushik BARSOUMIAN    qui nous a proposé une superbe Marie de ‘La fille du Régiment’ – Donizetti. Commentaire de Crescendo que j’approuve tout à fait : Un cas !  Flamboyante, comique, tragique, coquine, séductrice, SB est tout cela à la fois et cette expressivité lui est naturelle tant elle trouve sa source au plus profond de l’être.  Pour servir ces qualités, une extraordinaire souplesse vocale et une impeccable justesse dans tous les registres, conférant à chaque moment une intime substance.   Gros succès auprès du public – ce qui n’est pas toujours de bonne augure, cela se vérifiera encore par la suite !  Personnellement, je suis déçue de ne pas la retrouver en demi-finale mais je ne me fais pas de soucis pour elle : si elle mène bien sa barque, elle peut aller loin !
Passer après un tel tempérament n’est pas mince affaire pour la coréenne Hyejn LEE  qui clôture cette première partie, surtout quand elle nous chante Debussy dans une langue inconnue et qu’ensuite elle interprète Donizetti de la même manière … elle ne sera pas retenue.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 3833
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 11:58

Quels beaux et intéressants comptes-rendus Bel Canto, merci, et cela après ces deux journées d'écoutes si denses, c'est dire que la musique te procure de l'énergie, une belle énergie de partage
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 12:23

laudec a écrit:
Quels beaux et intéressants comptes-rendus Bel Canto, merci, et cela après ces deux journées d'écoutes si denses, c'est dire que la musique te procure de l'énergie, une belle énergie de partage

Kiss c'est ma journée "pause" aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 12:25

Première soirée de première épreuve

Soirée moins attrayante que l’après-midi : quatre chanteurs seront retenus sur onze pour la demi-finale : Felicitas FRISCHE, Soo Yeon LIM, Eva ZAÏCIK    et Sunghoon CHOI   .
La mezzo américaine Alyssa MARTIN fait partie des chanteuses abîmant nos tympans déjà soumis à rude épreuve par la longueur de la journée ; tout comme la basse coréenne Jongsoo YANG, elle ne sera pas retenue.  Ce chanteur faisait partie de mes « points d’interrogation » : j’avais beaucoup aimé son Rocco du Fidelio  de Beethoven où sa voix colorée faisait autorité, avec un allemand tout à fait correct ; son Leperello était moins séduisant avec une voix parfois trop appuyée dont l’effet n’était pas toujours des meilleurs.
Non retenus également les coréens Jungrae KIM et Hyunju MUN dont les interprétations se passent de commentaire … par contre j’avais pointé sans certitude la mezzo américaine Veronica JENSEN, au piètre français dans Chausson mais dont le lied de Brahms était plus agréable avec une belle présence et de jolies couleurs de voix.  Son défaut est sans doute d’avoir choisi un programme trop restreint : c’est une concertiste en devenir et ne chantera sans doute jamais de l’opéra !
J’avais déjà trouvé la prestation de la belge Emma POSMAN assez terne lors du récent concours ‘Voix nouvelles’ : cela se confirme ici.  Comme bien d’autres, elle propose en entrée un court lieder de Wolf pour mieux s’investir dans la Lucia de ‘Lucia de Lammermoor’ – Donizetti.  Mais à 24 ans peut-on être une Lucia ?  Pas avec ce tempérament et cette absence de lyrisme en tout cas.
Le contre-ténor congolais Serge KAKUDJI qui est passé par l’IMEP Namur et se présente avec son pianiste attitré, Daniel Thonnard, clôture la soirée.  Le jury ne le retiendra pas alors que la critique que j’ai lue de lui était assez bonne : coup de cœur pour la Libre et bonne gestion du souffle et ambitus donnant le vertige pour Crescendo qui espère le voir aller plus loin dans le concours.  Personnellement, il ne m’a enchantée : du mal à tenir la note (problème de souffle sans doute) et chant trop intériorisé … face aux autres contre-ténors, pour moi, il ne faisait pas la différence.  Ceci dit quand je lis sa présentation, il a déjà un fameux palmarès et je me demande s’il était bien nécessaire de passer par la case ‘Reine Elisabeth’.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 13:50

Deuxième après-midi de première épreuve

Lors de cette deuxième journée, la disproportion entre la matinée et la soirée sera encore plus grande : la majorité des candidats retenus se seront produits en début d’après-midi.  Neuf candidats sur dix-sept se qualifieront lors de cette troisième partie d’audition.
Retenue, la mezzo française Héloïse Mas tandis que la soprano allemande Carina SCHMEGER et la soprano française Ada Elodie TUCA étaient écartées. L’allemande se présente pétrie de trac et confond vibrato et vocalise ; née en 1995, c’est un concours trop tôt pour elle.  Pour la française on est encore une fois dans le surdosage d’aigus criés sans beaucoup de nuances, même si le ‘Feu’ qu’elle interprétait dans « L’Enfant et les Sortilèges » de Ravel était assez réussi.
Les trois candidats suivant seront retenus : Heejin PARK , Anton KUZENOK et Fabien HUYON         Vous aurez sans doute compris que ce (très séduisant) ténor français est mon favori.   Hehe
La soprano française Deborah SALAZAR qui devait suivre est annoncée après la pause … elle fera sa prestation avec beaucoup de trac et cela affectera sa performance.  C’est vraiment dommage car elle a un très beau potentiel : aigus, suraigus d’une grande facilité, grâce et diction mais tout cela est encore en devenir avec une assurance qu’elle gagnera certainement au fil des années.
Vient maintenant le baryton américain Alex DESOCIO retenu par le jury à mon grand dam … c’est le plus inattendu pour moi de la sélection, malgré un bon succès public.
Quittent l’aventure l’étonnante basse cubaine Antoin HERRERA LOPEZ et la soprano japonaise Yuko HAYASHI  et je le regrette un peu, surtout pour la basse qui est vraiment un chanteur très particulier et qui aurait offert au concours, sans doute un peu comme Kakudji, un autre souffle. A Herrera Lopez  a une voix qui, malgré qu’elle soit très basse, offre de belles couleurs chatoyantes et une expressivité, certes particulière, mais très sincère.  Son Raphaël de la « Création » - Haydn – était très réussi ; en second air, il a proposé ‘Il mare’ de Luciano BERIO, inconnu en ce qui me concerne mais très technique et malgré l’atonalité de l’œuvre, la basse nous a raconté une histoire.
Yuko Hayashi est un de mes coups de cœur qui ne passera pas en seconde épreuve … dommage !   J’ai été conquise par sa fraîcheur, ses longs bras se déployant avec une grâce infinie et sa diction française impeccable dans la ‘Manon’ de Massenet.  Par contre, son Oscar du «Ballo … » de Verdi était un peu limite : ce compositeur est trop « lourd » pour elle.
Le baryton Yuriy HADZETSKYY est retenu pour la demi-finale tandis que la belge Cécile LASTCHENKO s’arrête là.  Je l’avais pointée mais sans coup de cœur vu son choix d’une noirceur à vous décourager un ravi !!! « L’enfant prodigue » de Debussy et « The Turn of the Screw » de Britten (La Gouvertnante) mettent en valeur sa voix puissante, aux aigus faciles mais elle ne convainc pas !
Nous arrive ensuite une française au tempérament bien trempé : la soprano (ou mezzo ?) Axelle FANYO : elle sera retenue (heureusement car, selon ses déclarations pendant l’attente du jury, son cœur ne battait plus).
Un nouveau coup de cœur non retenu : Marjolaine HORREAUX   Tout chez cette soprano est grâce et élégance : son maintien, son chant, sa diction …  Elle nous a offert une merveilleuse Ilia dans l’opéra « Idoménée » de Mozart (un de mes préférés).  Même grande sensibilité pour « Green » de Debussy proposé avec une diction parfaite : vraiment dommage qu’elle nous quitte si tôt !
L’accompagne vers la sortie, la soprano Chen WANG sans grand intérêt et qui propose un programme trop lourd pour son jeune âge ( 23 ans).
Les deux dernières candidates seront retenues : la belge Charlotte WAJNBERG et la française Dania EL ZEIN.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 14:21

Deuxième et dernière soirée de première épreuve

Ce sera l’hécatombe !!! Trois candidats retenus sur dix … je me demande si le jury n’était pas un peu comme le public : en mode « pilote automatique » après autant de décibels en si peu de temps, même Wagner épargne plus nos limites !
Sont retenus : George Ionut VIRBAN, Samuel JHasselhorn   et Marianne Croux, deuxième belge (enfin belgo-française)
Quittent le concours : la belgo-allemande Julie Gebhaert qui s’épuise dans son « Rake progress » de Stravinsky pour ensuite n’être plus capable d’assumer le deuxième air, plus abordable et Zoya PETROVA assez vulgaire dans son « Tytania » (un des airs courus de la première épreuve).
Vient le phénomène de la soirée : la soprano sud-africaine Magagula THEMBINKOSI    qui va présenter un « Glitter and be gay » - Cunégonde du Candide de Bernstein – d’une intensité incroyable.  Après un très calme (et très court) Wolf, voilà Cunégonde en personne qui prend possession de la scène et la transforme de sa personnalité coquine et aguichante.  Autant dire que si elle n’a pas séduit le jury, c’est le plus grand succès public des quatre  épreuves !  Je me doute de ce qui n’a pas été mais c’est dommage que de temps en temps, le jury ne laisse pas court à un peu d’imagination …  car c’est une future bête de scène, cette fille.  Alors oui, il y a des approximations ; oui, les deux airs ne sont pas assez équilibrés ; oui, elle manque de technique (elle n’a que 26 ans aussi) ; oui, sa voix n’a pas la pureté de celle de Jodie Devos qui avait présenté le même air en finale, il y a quatre ans mais il y a un monde entre elle deux.  Seulement voilà, le jury c’est essentiellement des professeurs et d’anciens chanteurs ; il n’y a que deux directeurs de théâtres.  Je trouve qu’il devrait changer cette proportion !
Voilà pour moi, l’une des deux erreurs du jury (quel culot de dire cela mais j’assume) – l’autre ayant d’avoir retenu la basse américaine Alex DeSocio (on en reparlera).
Autres candidats à rentrer au pays : Théry SARAH, Daria SALNIKOVA, Svetlana MOSKALENKO et Myungin LEE.  Un peu dommage pour ce dernier, ténor coréen, au très beau timbre mais beaucoup trop intérieur … José van Dam doit lui avoir dit dans sa tête : ouvre les yeux, mon ami, le public doit te voir tout entier ! .
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 15:21

Première épreuve : les qualifiés

Commençons par mes coups de        et surtout par mon favori actuel :
Fabien HYON, ténor français, 30 ans.
Son programme : Idoménée,  Mozart (Idoménée) – Détresse de Caplet.
Fabien Hyon est un élève de José van Dam dont il a bien fait siennes, la prestance et l’autorité sur une scène.  Mais cela ne suffit pas : sa voix possède de belles couleurs et son investissement est total, sa diction est impeccable et harmonieuse. Pendant son chant, le temps est suspendu (enfin pour moi en tout cas) ; c’est un des rares qui m’ai procuré une réelle émotion pendant ces deux jours.  Si ce n’est la différence de registre, je le comparerais bien à Stéphane DEGOUT, un de mes barytons français préférés.
Autre coup de cœur, tout en émotion : la mezzo allemande Vero MILLER, 25 ans.  
Son programme : Cosi fan Tutte, Mozart (Dorabella) – Belsazar, op 57 de Schumann.
J’ai surtout été séduite par son Schumann qui pourtant est loin d’être mon compositeur fétiche !  Elle y a fait preuve d’une grande sensibilité traduite dans par un chant harmonieux et d’une grande fluidité.  Petits problèmes avec l’italien chez Mozart mais beaucoup d’engagement et de présence : il se passe quelque chose.
Une valeur sûre : Rocio PEREZ , soprano espagnole (28 ans).
Son programme : Alcina, Haëndel (Morgana) – L’enlèvement au Sérail de Mozart (Blonchen).
Deux airs d’une grande technicité, sollicitant sans cesse la voix dans la puissance : difficultés que la soprano assume avec beaucoup d’aisance et de grâce !  Beau velours dans la voix et tient la distance jusqu’au bout malgré la difficulté.  A suivre très certainement.
Autre technicienne retenir : la soprano coréenne  Soo Yean LIM, 31 ans.
Son programme : L’enfant et les sortilèges, Ravel (Feu) – I Puritani, Bellini (Elvira).
A nouveau deux airs très difficiles tenus de bout en bout … avec peut-être l’élégance et l’investissement en moins que chez l’Espagnole mais on ne peut que s’incliner devant pareille maîtrise !  Par contre, je dois avoir noté quelque part interdire aux Coréens de chanter du français.  Elle fait aussi partie de nombreux autres candidats qui ont présenté leurs airs dans une suite bizarre : ici d’abord le Bellini et ensuite le Ravel – sans doute question de technicité mais côté public c’est moins réjouissant.  Malgré ces remarques, c’est une Coréenne qui sort du lot et que j’ai beaucoup aimé, même si elle ne m’a pas fait vibrer.
La mezzo française Eva ZAÏCIK, 31 ans, justifie bien son 3ème prix au dernier concours ‘Voix nouvelles’.
Son programme : L’Italienne à Alger, Rossini (Isabella) – Semele, Haëndel (Juno).
Cette chanteuse est déjà professionnelle et son répertoire est surtout baroque.  C’est à nouveau une très bonne technicienne dont les qualités sont égales tant pour ce qui concerne la couleur de voix, la justesse, le choix de présentation et la présence en scène.
Seul contre-ténor poursuivant le concours : Sunghoon CHOI, 29 ans.
Son programme : Tancredi, Rossini (Tancredi) – Zabyt’ tak skoro de Tchaickovsky.
Il n’a pas la pureté de voix de son compatriote mais elle est plus puissante et soutenue.  Très bon investissement et grande souplesse de la voix.  Surtout pour son Tancredi de toute beauté.
Dernier gros coup de cœur (c’est aussi celui de Papagena) : le baryton allemand Samuel HASSELHORN, 28 ans.
Son programme : Pélléas et Mélisande, Debussy – Erlkönig D328 de Schubert.
Très bonne diction française, un très bel investissement tant scénique que vocal, avec de très belles couleurs chatoyantes.  Grande présence en scène (Papagena est sous le charme … moi aussi !).

Voici donc mes 7 coups de cœurs retenus parmi les 55 chanteurs et chanteuses écoutés.
Espérons qu’ils confirment !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Cyrano

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 65
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 17:09

Peste, quel beau résumé que vous nous donnez, madame Bel Canto... on vous doit une fière chandelle, tous ceux qui n'ont rien vu. Au moins nous avons une bonne idée de ceux qui sont passés, et de la raison pourquoi ceux qui ne le sont pas ont été renvoyés. Cela nous servira fort lors de la demi-finale et de la finale!
Vous avez fait un travail digne d'un reporter professionel, même mieux, puisque les reporters pro en musique classique se veulent souvent experts nec plus ultra et ne s'investissent rarement eux-mêmes, tandis que vous y ajoutez votre côté "amateur" qui en musique est un surplus plutôt qu'un handicap.  Je pense que je ferais bien de vous suivre dans votre jugement.
Merci encore!
Etant grand fan de José Van Dam, le proverbial Maître de Musique, je suis enchanté de voir qu'un de ses élèves va passer. Déjà je suis content à sa place. Et encore, il est bien? Espérons qu'il aille loin, alors! Autant pour vous faire plaisir que maestro Van Dam!  I love you

Je suis désolé de voir les deux Africains partir. Mais je suis sûr qu'ils n'auront pas besoin d'un prix au concours pour se faire une carrière dans la musique.

Alors, grâce à vous, je me fais une fête de la seconde partie!


Dernière édition par Cyrano le Jeu 3 Mai - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 18:07

Merci Mains
Vous aurez l'occasion de faire votre propre impression dès les demi-finales et elles seront certainement différentes des miennes.
Deux analyses sur le net : Libre Belgique ou Crescendo.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Cyrano

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 65
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 19:05

Ah, dans la Libre on regrette comme moi l'éviction prématurée des Africains.
Je ne peux pas juger si c'était justifié, puisque je n'ai pas pu les entendre chanter, et je ne le saurai donc pas. Je crois que c'était surtout le fait qu'ils sont Africains et qu'en général on n'associe pas les Africains avec le belcanto ni même pas trop à la musique classique, qui les aura fait remarquer par moi et les autres.
Le reste, on verra...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 19:23

Première épreuve : les qualifiés (suite)

Après ces sept qualifiés par le jury qui étaient des « coups de cœur » personnels, en voici sept autres que j’avais retenus également.

Iain MacNeil, baryton canadien de 28 ans.
J’ai beaucoup regretté que Papagena ne soit pas là (elle ne vient qu’en soirée car elle travaille) car elle aurait beaucoup apprécié ce chanteur à la voix chaude et profonde qui nous a proposé un air de Mozart (KV 584) et de Britten – The Rape of Lucretia (Tarquinius).  Sa voix a tendance à se fermer quelque fois tandis que son tempérament l’entraîne parfois à surjouer et donc à s’écarter de la justesse dans le Mozart.  Son Britten est plus investi et nous laisse voir de très belles nuances de voix impressionnantes.
Ao LI, basse chinoise de 30 ans.
Chanteur déjà bien installé sans doute, le Chinois connaît bien la scène et les ficelles du métier.  Il nous offre donc un beau Pizarro du ‘Fidelio’ de Beethoven ainsi qu’un agréable Ralph de ‘La Jolie Fille de Perth’ de Bizet.  Des classiques bien interprétés mais de façon un peu caricaturale, d’une voix puissante sans beaucoup de nuances.  Il faut lui reconnaître une bonne prononciation française, ce qui est rare chez les Asiatiques.  Le public apprécie beaucoup, moi moyennement même si je salue le talent de l’artiste mais il n’est pas à classer dans les « jeunes talents en devenir ».
Sooyean LEE, soprano coréenne de 30 ans.
Elle nous interprète Nanetta du ‘Falstaff’ de Verdi et Marie de ‘La Fille du régiment’ de Verdi.  Nous entendrons deux fois cette belle Marie et ce ne sera pas cette fois la meilleure mais c’est chanté avec une belle technique (c’est ce qui caractérise en général l’école coréenne, avantage pour notre jury élisabéthain), mais on s’embête un peu malgré un certain investissement scénique.  Français en bouillie malheureusement mais bonne prestation générale.
Irina Jae-Eun PARK, soprano coréenne de 31 ans.
Après un Puccini classique des concours : Si, mi chiamano Mimi (Bohème) sans grand intérêt, elle s’investit beaucoup plus dans un très beau Menotti , ‘The old Maid and theThief’.  Cet air nous permet d’entendre de très beaux aigus, chanté avec une certaine facilité.
Anton KUSENOK, ténor russe de 27 ans.
Voilà quelqu’un qui a failli rester sur le carreau à cause de sa pianiste personnelle.  Dans le Litz proposé – Lieder aus Schillers ‘Wilhelm Tell’ vers. 1S292A – elle se pique d’être elle-même en concert et entre en concurrence avec son concertiste, l’obligeant à forcer ses moyens qui ne sont pas énormes.  Résultat : des fausses notes et un Litz assez méconnaissable.  Heureusement, dans le Tchaïkovski qui suit, elle se reprend et soutient beaucoup mieux le ténor qui nous offre un magnifique Kuda, kuda extrait de «Eugène Onégine ».  A suivre malgré tout car la petitesse de la voix risque de ne pas résister à l’orchestre symphonique en finale, s’il va jusqu’à là.
Axelle FANYO, soprano française de 29 ans.
Un tempérament qui nous offre en entrée ‘Le paon’ de Ravel.  Je ne connaissais pas mais elle me l’a fait apprécier par sa belle approche du chant avec une présence très juste et une voix puissante qui est capable de belles nuances.  Elle enchaîne ensuite avec Britten «Albert Herring » - Lady Billows.  Britten est merveilleux s’il est bien abordé et c’est le cas : belle expressivité qui raconte une histoire.
Si elle canalise comme hier son énergie, elle peut aller loin.  Petit détail, sans doute purement féminin, j’espère qu’elle sera mieux conseillée pour son habillement la prochaine fois …
Marianne CROUX, soprano belgo-française de 27 ans.
Cette chanteuse commence ses études en Belgique, à l’IMEP de Namur et est actuellement en résidence à l’Académie de l’Opéra national de Paris. Elle nous interprète, comme deux autres sopranos des éliminatoires, l’air de Michaëla du « Carmen » de Bizet : C’est des contrebandiers le refuge ordinaire.  C’est un air qui peut vite devenir agaçant si l’interprète le prend du côté mièvre en y mettant trop de pathos ; au contraire, c’est le chant de bravoure d’une petite provinciale qui affronte le danger pour sauver son amoureux.  La voix puissante de la soprano rend bien cette approche même si parfois cela manque un peu de nuances.  En deuxième air, elle interprète une cantate de Turina, un peu trop abordée par l’aigu selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 20:23

Première épreuve : les qualifiés (suite 2)

Après ces quatorze candidats que j’avais en commun avec le jury, en voici 5 autres pour lesquels j’avais du mal à me positionner.

Héloïse MAS , mezzo-soprano française de 30 ans.
Belles couleurs de voix et bon investissement dans ‘Le spectre de la Rose’ de Berlioz.  Sa voix est large et profonde mais ne me convainc pas dans son Octavian du « Rosenkavalier » de Stauss : elle l’aborde de façon tellement intérieure qu’elle ne partage plus avec nous … Pour une Française, sa prononciation de sa langue maternelle pourrait être meilleure.  
Heejin PARK, soprano coréenne de 27 ans.
Une coréenne parmi d’autres : bonne technicienne mais cette fois plus investie que d’autres, notamment dans le Wolf qu’elle offre d’entrée.  Sa Susanna des Noces de Mozart manque de malice, elle s’applique un peu trop à bien chanter mais à chaque fois on apprécie une voix puissante et radieuse.  Graves comme chez les scouts : à acquérir.
Yuriy HADZETSKYY, baryton urkrainien de 26 ans.
Je l’ai pointé surtout son Oj, po hori roman cvite d’Igor Kushpler, inconnu pour moi où il est plus à l’aise avec le style et la langue : on le sent plus engagé.  Par contre, je l’avais trouvé sans grande technique dans son Argante du « Rinaldo » d’Haendel ; j’ai lu tout le contraire dans la critique et je reconnais ma méconnaissance du répertoire baroque … je m’incline donc !
Dania EL ZEIN, soprano française de 28 ans.
Très belle Fée dans la « Cendrillon » de Massenet, toute en délicatesse malgré quelques difficultés dans l’aigu ; bonne technique et présence soulignée par une prononciation française de bon aloi.  Son lied Amor est plus en retrait et un peu chanté de même façon que son Massenet.
George Ionut VÎRBAN, ténor roumain de 24 ans.
C’est un peu jeune pour un ténor et il est parfois dommage qu’il n’attende pas plus de maturité pour se présenter.  Cela implique qu’il soit moins investi et peu expressif, s’appliquant seulement à bien chanter.  Son Roméo de Gounod n’est guère solaire … même s’il l’appelle à se lever et son lied de Tchaïkovski  est du même acabit.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 21:41

Première épreuve : les qualifiés (suite 3)

Enfin, les cinq derniers qualifiés que je n’avais pas vu venir et le pourquoi je ne les aurais pas retenus …

Felicitas FRISCHE, soprano allemande de 32 ans.
… pour son air des contrebandiers de Micaëla chanté comme je l’expliquais plus haut : avec un faux pathos rendant cet air peu intéressant et je ne vous dis pas l’air de Pamina dans la ‘Flûte’ chanté de la même façon (déjà que je trouve cet air comme le plus embêtant chez Mozart !).  C’est aussi une chanteuse qui met nos tympans à rude épreuve. Je retiens d’elle une bonne articulation française dans Bizet et une technique correcte.
Alex DESOCIO, baryton américain de 31 ans.
… pour son arrogance et son surjeu permanent !  Franchement, c’est ma deuxième grosse déception des premières épreuves avec l’élimination de la sud-africaine : là je ne comprends vraiment pas les membres du jury.  Qu’ont-ils bien pu trouver chez ce baryton qui offre un Largo al factotum  le plus caricatural que j’ai jamais vu ?  Il remet tellement de couches, arpentant la scène en terrain conquis, qu’il finit par chanter faux … terminant l’air en prenant un aigu par le dessous.  J’en resterai là car rien que d’en parler, cela fait monter ma tension !  
German Enrique ALCANTARA, baryton argentin de 31 ans.
… parce que j’ai trouvé également son interprétation caricaturale, pas comme le précédant, mais plutôt dans sa façon de chanter assez désuète et  larmoyante.
Charlotte WAJNBERG , soprano belge de 28 ans.
… parce que elle aussi je l’ai trouvé peu inspiré tant chez Mahler que Poulenc.  Elle interprète Non, monsieur mari des ‘Mamelles’ de Poulenc plus à la manière de l’opéra bouffe sans faire ressortir l’aspect sarcastique de l’air.  Sa voix n’offre que peu de couleurs mais elle tient bien la note.
Danylo MATVIIENKO, baryton ukrainien de 28 ans.
… pour son peu d’implication : on dirait que lui-même s’ennuie dans « Les Troyens » de Berlioz.

Au final, je me rends compte que j’ai éliminé ces candidats pour une raison commune : leur interprétation superficielle ou maladroite.  Cela a sans doute influencé mon jugement sur leur voix et leur technicité : je vais me concentrer là-dessus lors du prochain passage !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Jeu 3 Mai - 21:47



5 Coréens, 5 Français, 3 Allemands, 2 Belges, 2 Ukrainiens, 1 Argentin, 1 USA, 1 Russe, 1 Chine, 1 Canadien, 1 Espagnole, 1 Roumain.
13 cantatrices, 11 chanteurs.
20 demi-finalistes sont âgés de 27 ans et plus. Le cadet est le demi-finaliste roumain (Mr. George Ionut Virban, 23 ans), suivi de l'Allemande Vero Miller (24 ans), de l'Ukrainie Yuriy Hadzetskyy (25 ans) et du Russe Anton Kuzenok (26 ans).
(source : crescendo)

En route pour de nouvelles écoutes demain et samedi où on connaîtra les finalistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 10:16

Je viens de chercher vainement à programmer la demi-finale de l'après-midi sur la télévision belge ... pour lire qu'en fait ce n'était que la retransmission de 20h qui était en direct. Celle de 15h est retransmise en différé, après ! Pfff

Ordre de passage d'aujourd'hui :
15h
Vero MILLER
Ian MacNeil
Ao LI
G Enrique ALCANTARA
Sooyeon LEE
Danylo MATVIIENKO
20h
Rocio PEREZ
Irina JE PARK
Felicitas FRISCHE
Soo Yeon LIM
Eva ZAÏCIK
Sunghoon CHOI
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 3833
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 14:05

Merci Bel Canto, j'essaierai de regarder-écouter ce soir (TV) !
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 65
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 14:12

Cherchez donc le canal 2 de la télé Flamande! Ca s'appelle "Canvas". Chez nous, on donne la demi-finale en direct: ça commence à 15.00 h... ou branchez votre enregistreur!


Dernière édition par Cyrano le Ven 4 Mai - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3833
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 14:16

Merci Cyrano, j'irai voir ! je ne saurai pas regarder le tout mais en tout cas une partie
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 65
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 14:24

Moi, j'ai mis mon enregistreur, j'ai des choses à faire aussi... mais c'est toujours plus amusant en direct qu'un reportage en relais. Et s'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas et voulez savoir, vous n'avez qu'à me demander, je traduirai.
De toute façon, comme il n'y a pas d'opéras célèbres en Néerlandais, vous ne risquez pas de vous trouver perplexe pendant que les chanteurs ont la parole... seulement les présentateurs. Et ausi, on a toujours la présentation de la personne sur le podium, qui elle annonce dans toutes les langues possibles
Si le contingent des Coréens reste aussi grand chaque fois, ou augmente encore, je pense qu'on ira trouver une présentatrice polyglotte capable d'annoncer en Coréen!
Bon plaisir!

P.S.: la partie du soir se donne aussi en direct chez nous, sur le troisième canal (Ketnet). A 20.00h...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3833
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 14:45

Merci pour toutes ces infos Cyrano. Pour la langue, il n'y a pas de souci, je suis une vraie bruxelloise, bilingue Wink Par contre, en matière d'opéras et de chant lyrique j'ai très peu d'expérience, mon avis sera tout à fait subjectif et pas du tout éclairé, c'est pour cela que je viens chercher des avis ici.
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 65
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 15:29

J'étais juste à temps pour vous avertir tous, alors
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3833
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Ven 4 Mai - 15:38

Oui, oui, je suis à l'écoute, chut Wink

J'ai écouté les trois premiers candidats, quel niveau, ouf, j'aurais du mal à faire la critique !  je peux juste dire ce que j'ai ressenti  et Véro Miller m'a séduite par son expressivité, sa présence, sa beauté, rien n'est venu me heurter, une voix déjà bien en place il me semble, riche , chaleureuse .  Le Canadien Ian Mac Neil m'a semblé moins parfait mais très touchant, émouvant et j'ai remarqué comme le disait Bel Canto que parfois sa voix semble disparaître.  Notre candidat chinois Ao Li est impressionnant, sa voix est incroyable de profondeur et d'ampleur,  il peut aussi passer d'un extrême à l'autre dans le rendu des sentiments avec une facilité déconcertante.  Je suis d'accord avec Bel canto qui le trouve parfois caricatural mais quelle maîtrise et quelle souplesse dans le maniement des langues, italien, allemand  Shocked .  Il faut dire qu'il est plus âgé, il doit être au sommet de la maturité    Superbe moments, le public a manifesté le plus d'enthousiasme pour Ao Li, la spécialiste interrogée aussi, mais je ne saurais pas en dire plus par rapport à ses commentaires, peut-être toi Cyrano ?

Une mention spéciale pour les pianistes, surtout le premier avec Véro Miller, qu'est ce qu'il vit intensément sa musique  
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Sam 5 Mai - 1:31

Voilà, de retour de cette première journée de demi-finales avec du bon et du moins bon ...
Bref debreaf à chaud, donc peut-être pas très raisonné ni raisonnable !
En plus, je viens d'entendre le candidat chinois à la télévision et c'est assez différent qu'en direct ... je n'avais pas entendu sa difficulté à terminer son air de Philippe II.

Vero MILLER - déception ... un programme proposé sans grande séduction
Ian MacNeil -  le coup de du jour, même s'il n'est pas du tout certain de le voir arriver en finale.  Ce baryton est d'une générosité incroyable, il vous accroche et vous emmène pour voyage merveilleux.  Le problème avec lui est qu'il ne tient pas la note constante.  Il n'a que 28 ans et s'il arrive à canaliser son émotion, il peut devenir un grand.
Ao LI - le professionnel du concours, son expérience de la scène lui donne un certain avantage mais ne doit pas cacher bien entendu les qualités de cette basse à la très large palette de couleurs vocales puisqu'il peut aborder le magnifique Ella giammai m'amo - air de Philippe II dans le Don Carlo de Verdi qui est généralement chanté par des barytons basses.  On peut parier sur son passage en finale sans trop de danger même si, malgré ses grandes qualités, il ne me touche pas vraiment.
G Enrique ALCANTARA - confirme ma première impression : peu intéressant, même si meilleur qu'en éliminatoire.  Façon de chanter, de se tenir assez désuète.  Programme assez particulier avec des longueurs.  A l'écoute de son Tannhaüser, je me suis demandée s'il était vraiment baryton et pas plutôt ténor ...
Sooyeon LEE – confirme sa belle prestation de la première épreuve : superbe technique et justesse pour l’ensemble de la prestation.  Voix juvénile d’une grande fraîcheur, portée par une attitude scénique très juste.
Danylo MATVIIENKO – confirme ma première impression : peu de relief et pas très intéressant ! Seul son Mozart est très beau et expressif.  Le reste, assez uniforme, est très (trop ?) intérieur.
Rocio PEREZ – l’extra-terrestre  du concours !  Cette soprano vous époustoufle de vocalises et d’aigus tous plus beaux les uns des autres et  après, deux  Verdi « costaux » enchaîne avec l’air de folie d’Ophélie qui est une tuerie pour la voix.  Ce n’est certainement pas très prudent pour elle mais c’est un régal pour nous.
Irina JE PARK – son Puccini est intéressant mais le reste est chanté avec la même approche et sans grand relief
Felicitas FRISCHE – la bonne surprise de la soirée.  Si on excepte son Litz dans un français « bouille » sans grand relief, le reste du programme est agréable même si encore assez scolaire.
Soo Yeon LIM – la minute décibel de la soirée.  Enfin c’était une minute longue, longue, longue !  Ne confirme pas mon coup de cœur des éliminatoires.
Eva ZAÏCIK – le programme bonheur       .  Merci à cette soprano qui nous a offert un véritable récital après tous ces aigus de concours !!!  Avec le Canadien, ce sont des moments de grandes émotions
Sunghoon CHOI – la fin de programme pénible !   3 chansons de Debussy sur des textes de Verlaine dont on ne comprend pas un traitre mot, c’est pénible.  Pourquoi aller s’égarer dans un pareil programme quand on peut faire faire beaucoup mieux chez Haendel ?

Pour moi, à retenir ce soir, mais sans garantie ni responsabilité de ma part !  Hehe  
la plus complète : Eva ZAÏCIK
les bons élèves de la classe : Ao LI, Sooyean LEE, Rocio PEREZ
le coup de coeur pour qui on peut craindre : Ian MacNeil
pourquoi pas ? Felicitas FRISCHE

A exclure : Daniel BLUMENTHAL qui martèle son piano de façon indisciplinée et ne soutient pas du tout les candidats qu'il accompagne !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Sam 5 Mai - 1:46


https://www.youtube.com/watch?v=xxx2aO7nJB0

Un belle ballade avec laquelle le Canadien nous a charmés !

Autre belle découverte de ce soir grâce au même chanteur : https://www.youtube.com/watch?v=2DqeZ7NC3T4
Anouchka tu devrais aimer ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours Reine Elisabeth
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Concerts et informations musicales diverses-
Sauter vers: