Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

 

 Concours Reine Elisabeth

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-05-16, 21:23

Très heureuse que nous ayons pu nous revoir à cette occasion ! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 7216
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-05-22, 00:18

un entretient très passionnant de Samuel Hasselhorne pour le site "resmusica"::
désolé j'aurai préféré vous mettre le lien pour aller le consulter...mais impossible de la copier!! Embarassed

e 17 mai 2018 par Emilie Vanderhulst

Artistes, Chanteurs, Entretiens


Le jeune baryton de 27 ans vient de remporter le Premier Prix du concours Reine Élisabeth 2018 avec des programmes d’une densité extraordinaire. Formé au Conservatoire de Hanovre et au CNSMD de Paris, déjà récompensé à de nombreuses reprises, Samuel Hasselhorn propose un chant très musical et riche de nuances. Sa carrière est déjà en pleine ascension, avec de nombreuses représentations et un premier disque « Nachtblicke », il excelle dans le lied et la mélodie mais il pourrait également chanter davantage d’opéra à l’avenir.
« En Belgique, presque tout le monde suit le Reine Élisabeth. »
ResMusica : Comment vous portez-vous après cette édition du concours Reine Élisabeth (CMIREB) et l’obtention de ce premier Prix ?

Samuel Hasselhorn : Cela fait une étrange impression car quelqu’un m’a reconnu après la demi-finale alors que je me rendais aux répétitions. Il y a eu cette dame qui m’a félicité ; j’ai cru qu’elle s’adressait à quelqu’un d’autre mais elle a ajouté : « c’est bien, c’est bien, félicitations ». C’est alors que j’ai réalisé que les gens suivaient assidûment le concours Reine Élisabeth. Nous n’avons pas en Allemagne de concours entièrement retransmis à la télévision. C’est vraiment incroyable ! Je n’avais jamais expérimenté cela auparavant. C’est très agréable mais c’est quelque chose de nouveau pour moi.
RM : C’est un événement très suivi en Belgique, vous ne le saviez pas ?

SH : Si, si, je le savais parce que j’ai un très bon ami qui sera l’un des pianistes officiels pour la session violon du CMIREB 2019. Il m’a expliqué que même les chauffeurs de taxi s’informent sur le Reine Élisabeth. Il m’a dit que c’était un événement important. C’est fou parce qu’en Belgique, presque tout le monde suit le Reine Élisabeth. Je connaissais la BBC Cardiff Singer of the World Competition également retransmise à la télévision, mais je ne connaissais rien de tel. Nous n’avons pas un tel concours en Allemagne.
RM : C’est étrange car vous avez un environnement très favorable à la musique classique en Allemagne...

SH : Oui, c’est vrai, mais il y a beaucoup de petites compétitions. L’une des plus grandes compétitions que j’ai remportée est Das Lied International Song Competition avec Thomas Quastoff *. La BBC était venue tourner un documentaire sur lui et sur la compétition. Mais ici, c’est bien plus important. Même lorsque l’on est arrivés à la première épreuve, la salle était pleine. Dans les autres compétitions, il y a le jury, parfois quelques autres personnes, habituellement les familles d’accueil, et c’est tout. Soit une dizaine de personnes. J’ai des amis qui souhaitaient venir pour la première épreuve et n’ont pas pu se procurer de ticket car c’était déjà complet, c’est fou !
Du coup, c’est comme un concert. Vous chantez pour la salle entière et vous oubliez qu’un jury est assis devant vous. Et si, malheureusement, le jury n’aime pas ce que vous chantez, peut-être que le public, lui, peut apprécier.
RM : Vous avez déjà été récompensé dans de nombreux concours internationaux. Pourquoi vous êtes-vous présenté au Reine Élisabeth ?

SH : Il y a deux raisons principales. Tout d’abord, je voulais chanter en face de ce jury, parce que c’est un jury que j’apprécie vraiment. J’apprécie les artistes qui y siègent, les chanteurs mais aussi les pianistes, les chefs d’orchestres et les directeurs d’opéra. C’est comme si l’on passait une audition devant eux.
L’autre chose est que cette compétition est très ouverte à des répertoires différents. Vous pouvez chanter des mélodies, du récital, de l’opéra. Vous pouvez même participer à l’intégralité de la compétition avec un seul opéra ou une mélodie. C’est vraiment très agréable car on peut montrer ce que l’on fait de mieux et dévoiler le genre d’artiste, de chanteur que l’on est. Il y a tellement de grandes compétitions où l’on chante quatre arias et c’est tout. Certes, je peux faire cela, mais ce n’est pas le genre de chanteur que je suis. Je pense que je n’aurais pas rencontré autant de succès dans cette compétition en procédant de cette manière. J’aime beaucoup le fait de pouvoir chanter ce que je veux et ce que je pense être mon domaine d’excellence. Le CMIREB était donc le concours parfait pour cela, mais je n’avais pas vraiment réfléchi à toute cette histoire avec la télévision etc…

RM : Pouvez-vous nous parler de votre travail avec l’orchestre ? Pour la finale, on a eu l’impression à certains moments que vous le dirigiez…

SH : Sachant que l’on n’a pas beaucoup de temps parce que l’orchestre est évidemment très occupé, j’ai essayé d’être le plus précis dans un temps très court pour montrer le mieux possible en répétitions ce que je voulais faire, en collaboration évidemment avec Alain Altinoglu. Dans les pièces que je connais très bien, je perçois assez vite deux ou trois choses qui font toute la différence pour un morceau lorsqu’on les réalise bien… ou pas. C’est un orchestre très professionnel, cependant, parfois, je me dis : « est-ce qu’ici on pourrait jouer un tout petit peu plus piano ? Cela pourrait être très spécial ». C’est ainsi que l’on est passé du Mendelssohn jusqu’à la réelle dimension de l’aria.
Je pense que lorsque la vraie représentation a eu lieu, on s’écoutait tous les uns les autres. J’écoutais l’orchestre, le chef, et ils m’écoutaient tous, ainsi que la concertmeister. Je pouvais sentir sur scène qu’ils étaient vraiment attentifs à moi. Ils pouvaient probablement voir de quelle façon je faisais les choses. Ils pouvaient probablement observer mon visage et je pense qu’à certains moments, ils me suivaient. On s’éloigne ainsi d’une interprétation mécanique. L’objectif, ce n’est pas que tout le monde soit toujours exactement ensemble, que chaque petite chose soit parfaitement synchronisée. Je pense davantage à l’image globale du processus musical, à faire quelque chose qui compte pour les gens.
RM : Vous avez travaillé avec Alain Altinoglu, l’aviez-vous rencontré auparavant ?

SH : Non, je le connaissais auparavant mais pas personnellement. On a fait ici, au bureau, des répétitions au piano. J’aime toujours recevoir des conseils de la part d’un chef qui est également plus expérimenté que je ne le suis et qui, bien sûr, fourmille d’idées. Je crois que je m’adapte assez vite. Cela a donc été des moments très denses mais on a fait au mieux avec le temps dont nous disposions. C’était une très belle collaboration que j’ai beaucoup appréciée.
RM : De quelle manière avez-vous élaboré votre répertoire ? Il était vraiment très cohérent. C’était très intéressant, lors de la finale, la façon dont vous avez joint la fin du Mendelssohn** avec le début de l’aria de Verdi. On a eu l’impression que vous nous proposiez un vrai concert.

SH : J’aime cette image car c’est ce que j’ai essayé de faire. Assez souvent, vous assistez à une compétition et vous écoutez les participants en appréciant la difficulté technique des pièces. Vous devez être un très bon chanteur pour chanter tous ces airs de bravoure. Il faut chanter durant une vingtaine de minutes, ce qui n’est pas trop long, mais vous devez chanter à la perfection quatre, cinq airs tellement difficiles.
Et puis je voulais avoir un programme qui soit un programme ! Pour la finale du concours, j’ai regardé la liste des pièces avec orchestre qui sont sur la liste dans l’idée que j’avais besoin d’une pièce avec cette couleur, cette ambiance. Mais je souhaitais aussi créer quelque chose et j’avais déjà pensé au Mendelssohn et à cet aria de Verdi. Quand j’ai vérifié l’ordre de toutes les pièces que je voulais chanter, j’ai vu que l’armure, l’harmonie du Mendelssohn et de l’air de Verdi s’accordaient parfaitement. Vous savez, dans l’oratorio de Mendelssohn, Elijah dit « C’est assez, je veux vous offrir mon âme, s’il vous plaît, prenez mon âme, je veux mourir », et l’air de Verdi arrive et le personnage meurt dans cet air. Les pièces n’ont rien à voir l’une avec l’autre, ce sont des langages différents, des styles différents, c’est un autre compositeur, mais si cela avait été un oratorio allemand ou si le premier morceau avait été en français, cela aurait presque pu être une seule et même pièce. J’ai pensé que je pouvais montrer cela. Il y a beaucoup de connexions entre la musique de différents compositeurs que l’on peut relier parce que le langage de la musique et de la poésie sont universels. Je suis content que les gens aient apprécié. Je ne voulais pas que quelqu’un applaudisse entre les deux pièces donc j’ai demandé qu’ils n’éteignent pas les lumières entre les pièces. On peut extraire l’émotion de la première pièce et la conserver pour la seconde et ça, c’est unique.
RM : Une question très différente : vous jouez du basson. Est-ce que cela apporte quelque chose à votre chant ? Peut-être pour le souffle, le legato ?

SH : Je ne peux pas dire que je peux jouer vraiment bien du basson, je suis plutôt un joueur de basson amateur. Cela me fait probablement comprendre comment fonctionnent d’autres instruments. Je sais qu’un orchestre prend un peu plus de temps qu’un piano. Lorsque le pianiste joue sur une touche, elle sonne immédiatement. Un instrument à vent prend un peu plus de temps. Pour la musique de chambre, je sais comment jouer une ligne de basse et comment donner une intonation, si c’est vraiment aigu ou grave, ce genre de choses. Mais techniquement, c’était un peu dangereux pour moi et j’ai arrêté de jouer du basson quand j’ai commencé à étudier le chant et les études au conservatoire. Le basson demande beaucoup de pression, ce n’est vraiment pas bon pour la voix. Cependant, il y a des similarités car un chanteur est un peu comme un instrument à vent qui doit respirer ou jouer.
J’aime aussi regarder les violoncellistes car j’admire leur posture. Ils semblent être en quelque sorte dans leur instrument. Ils ont l’air campé si solidement ainsi. Je pense aussi aimer le basson et le violoncelle parce que c’est mon registre ; peut-être est-ce la même chose pour les soprano et le violon, je ne sais pas. Les chanteurs peuvent observer cela et en apprendre beaucoup. C’est important que l’on sache comment jouer de notre voix comme d’un archet, comment jouer avec la respiration, la mélodie et tout cela, en lien avec les instrumentistes.
Parfois, les chanteurs oublient de réellement travailler simplement sur le son. Ils travaillent à connaître le texte par cœur, ils connaissent la manière dont se déroule la pièce mais ne travaillent pas réellement sur le son pur, en faisant abstraction du texte et des émotions. C’est important, le reste peut se faire sur cette base. Mais si vous ne faites pas cela, vous serez toujours confronté des limites.
« Parfois, les chanteurs oublient de réellement travailler simplement sur le son pur, en faisant abstraction du texte et des émotions. »
RM : Vous êtes un spécialiste du lied, mais qu’est-ce qui vous a amené aux lieder ? Ce n’est pas un genre facile.

SH : Lorsque j’ai commencé à étudier le chant, j’avais dix-huit ans. Et, particulièrement pour le « Carlos écoute, ah je meurs » de Verdi que j’ai chanté à ce concours, un jeune homme de dix-huit ne peut pas chanter cela. Je pense personnellement que je suis encore très jeune vocalement pour incarner ce rôle en scène. Mais à cette époque, lorsque je m’y essayais, j’avais l’impression de crier. J’ai donc pensé que je devais chanter, je ne dirais pas des choses plus faciles car le lied n’est pas vocalement facile, mais plus adaptées et où je n’avais pas à me soucier de l’orchestre.
Schubert a composé de très belles petites pièces qui ne sont ni trop aiguës ni trop graves. J’ai pu ainsi travailler de nombreux aspects techniques avec ses airs. Et ensuite, j’ai écouté Bryn Terfel et Malcolm Martineau qui avaient enregistré Schubert. J’étais juste fasciné par la technique musicale et la musique en général quand j’ai écouté leur Erlköning. Par certains aspects, dans cet enregistrement, le père semble tellement méchant ! Le père je dis bien, pas le Roi des Aulnes. Cela m’a fasciné parce que l’interprétation diffère tant d’une personne à l’autre. Le père ici semblait un peu en colère, pas vraiment bienveillant envers son fils. J’ai été fasciné par ce mélange de musique et de poésie qui, ensemble, forment cet art merveilleux qu’est le lied, ou la mélodie française, ou encore l’Art Song anglais. J’aime toujours cela.
Je n’étais pas spécialement intéressé par la littérature auparavant mais au travers des mélodies, je me suis intéressé aux poèmes. Parfois, c’est de la très belle poésie. Parfois, c’est de la mauvaise poésie mais de très jolies musiques. Et parfois, les deux s’accordent si bien ensemble. Mon chant d’opéra peut grandir au travers du lied et mes lieder peuvent bénéficier de mon travail d’opéra d’un point de vue vocal. Cela reste quoiqu’il en soit du chant.
RM : Nous pensions que vous étiez un admirateur de poésie depuis longtemps. Vous avez également un Debussy dans votre programme…

SH : Si vous présentez une aria très connue en compétition, c’est toujours un peu risqué car il peut y avoir une vingtaine de personnes qui chantent également cette aria. Mais il est important de chanter un air du répertoire car vous pouvez montrer ce qu’il y a comme difficultés dans cet air et montrer de quoi vous êtes capables face à cela. J’ai pensé que peut-être il n’y aurait pas tant de gens dans ce concours qui pourraient chanter ce Debussy qui est assez aigu pour un baryton. Le jury est composé de seize personnes. Je ne veux pas chanter la même chanson encore et encore. Cela convenait à ma voix, à ma personnalité et au genre de chanteur que je suis.

RM : Votre jeu de scène nous a semblé très délicat, on pourrait peut-être dire Schubertien, Schubert ne souhaitant pas que sa musique soit surjouée.

SH : Il est important de montrer ce qui se déroule dans chaque pièce. Pour Erlköning, vous avez le père, le fils, le Roi des Aulnes et le narrateur. Même si certaines personnes du public ne comprennent pas les paroles, ils perçoivent le récit. Cela n’est pas dû à ce que vous avez fait comme geste pour jouer le père ou le fils, il peut suffire de regarder dans une certaine direction. Pour moi, surjouer dans les lieder est gênant car cela nous détourne de la musique et de la poésie. Chez Bach également. Schubert, Bach savaient très bien ce qu’ils faisaient. Il y a bien assez de puissance dans leurs partitions pour que nous suivions ce qu’ils ont écrit. Essayer de suivre en tous cas car c’est déjà bien assez difficile. Ressentir simplement cette émotion est suffisant, je n’ai pas besoin de voir davantage. Cela peut être un peu différent pour l’opéra, mais l’émotion réelle est bien plus forte que quoique ce soit. Le jeu peut être discret mais fort à l’intérieur et tout le monde peut le comprendre.
« Surjouer dans les lieder est gênant car cela nous détourne de la musique et de la poésie. »
RM : Avez-vous une idée de vos projets à venir ? Vous aviez déjà un agenda très chargé avec des récitals et un Stabat Mater à venir. A présent, vous allez avoir tous les concerts proposés par le CMIREB.

SH : Oui, je serai occupé toute l’année à venir, ma prochaine saison est pleine. Et maintenant, bien sûr, il y a les concerts liés au Prix. Il y a toujours des côtés stressants mais j’ai ces concerts à venir, des récitals, un projet d’opéra. J’aime beaucoup car cela me mène dans différents endroits, avec différentes personnes et différentes expériences dont je peux apprendre beaucoup.
RM : C’est très équilibré.

SH : J’espère que maintenant, je pourrais faire un peu plus d’opéra. Mais j’ai besoin de temps. Je pourrais me dire que je veux chanter à l’instant dans de très grandes salles mais cela peut également être stressant et aussi peut-être dangereux. Cela viendra progressivement. Il vaut mieux que cela se déroule de cette manière au lieu de chercher à aller en force.
RM : Pour terminer, pourriez-vous nous parler de quelque chose que vous cherchez à accomplir au travers de la musique ?

SH : C’est une question difficile. Je dirais que je veux atteindre les gens. Je veux qu’ils retirent quelque chose de la représentation, quoi que ce soit. Que ce soit positif ou négatif, joyeux ou triste, mais qu’ils retirent quelque chose de personnel. Vous ne savez pas vraiment ce qu’ils retiennent. Quand je vais au concert, il y a des jours où je suis très réceptif et j’en retire quelque chose émotionnellement. Si je vais au même concert mais que j’ai eu une mauvaise journée, je ne suis simplement pas ouvert à quoi que ce soit. On ne peut pas contrôler cela. Mais le plus important est de toucher les gens, quelle que soit la nature de l’émotion suscitée.





Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4885
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-05-22, 10:15

Très belle interview, merci Jean de nous faire connaître un peu mieux ce lauréat Concours Reine Elisabeth - Page 7 395622
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7216
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-05-22, 11:35

Je n'avais pas eu le temps de tout lire hier quand je l'ai posté...
Je suis agréablement surpris de lire sa remarque concernant les lied de Schubert : j'ai personnellement toujours été fasciné par l'enregistrement qu'il évoque de Bryn Terfel avec Malcolm Martineau et en particulier pour leur "Erlkönig" qui m'a fasciné par la faculté de Bryn Terfel a caractériser à ce point les trois personnages:



https://www.youtube.com/watch?v=lehVBocGEDA
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-05-22, 21:03

Merci pour ce bel interview ! Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

laudec

Nombre de messages : 4885
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-05-22, 21:13

Très émouvant ce "Roi des Aulnes" par Bryn Terfel Concours Reine Elisabeth - Page 7 333455
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-04, 13:25

Ce soir concert des 6 premiers lauréats : le baryton allemenand Samuel Hasselhorn, la mezzo-soprano française Eva Zaïcik, la basse choinoise Ao Li, la soprano espagnole Rocio Perez, la mezzo-soprano Hélène Mas et la soprano belge Marianne Croux.
J'aurai à nouveau la joie de partager cette soirée avec Laudec ! Concours Reine Elisabeth - Page 7 987794
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Kristian



Nombre de messages : 1366
Age : 77
Date d'inscription : 18/11/2016

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-04, 19:06

Veinardes ! Very Happy

Eh bien pour vous faire pardonner, vous allez devoir ouvrir grand vos oreilles pour tout le monde ! Concours Reine Elisabeth - Page 7 699201
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4885
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-04, 23:31

Grâce à Bel Canto cela fait la troisième soirée de chant à laquelle j'assiste en deux mois de temps drunken plus que tout au long de ma vie avant cela Hehe Un tout grand merci à toi Bel Canto Kiss

Je laisserai à Bel Canto le plaisir d'en faire le compte-rendu, pour moi, tout étant nouveau, je suis mal placée pour faire une critique. Je dirai juste que le fait de vivre cela en direct, de sentir vibrer les instruments et les musiciens, les chanteurs ainsi que la salle qui écoute, c'est un événement particulier et émouvant, une expérience exceptionnelle à chaque fois et je comprends mieux alors la déception du public de ne pas avoir pu écouter notre lauréate parmi les préférées : Eva Zaïcik qui était malade ce soir Concours Reine Elisabeth - Page 7 Icon_con
J'ai été subjuguée aussi par la voix de Rocio Perez qui nous a réservé une envolée d'une étonnante pureté.
Je dois avouer que j'aime assez bien Ao Li également, son humour, son jeu, sa voix.
Samuel Hasselhorn ne m'a pas surprise, il a chanté deux chants qu'il avait déjà présentés lors du Concours, mais c'est une valeur sûre, une belle présence aussi.
Voilà que j'ai quand-même donné quelques impressions, toutes personnelles et non averties Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-05, 16:01

Très heureuse d'avoir retrouvé Laudec à cette occasion ! Merci pour tes impressions. Mains

Je suis restée un peu sur ma faim pour ma part, trouvant que les artistes "remplissaient" leur contrat, sans plus.
Déçue bien entendu de l'absence d'Eva ZAICIK qui était ma préférée du concours mais ce sont des choses qui arrivent en opéra ; par contre, le manque d'imagination pour palier à cette absence ne devrait pas être le fait d'une grande maison comme Bozar ou du chef de l'Opéra National de Belgique ... surtout quand on demande 90 € pour une place de première catégorie !

Par contre : bonne surprise que le "Caro Nome" du Rigoletto de Verdi, interprété par l'espagnole Roco Pérez avec une grande intériorité et non des suraigus comme elle l'avait fait en concours. C'est alors que sa voix capable d'atteindre de véritables sommets prend toute sa dimension.
Les airs proposés étaient ceux interprétés lors du concours sauf peut-être pour Ao LI qui nous a donné un mini-récital 'Don Giovanni' de Mozart en interprétant tour à tour Leperello, Masetto et Don Giovanni (tous des barytons basses si je ne m'abuse alors qu'il se définit comme basse Concours Reine Elisabeth - Page 7 1521897346 ) : c'est vrai que c'est un bon interprète et qu'il s'investit bien sur scène mais je doute qu'il soit jamais un "tout grand", j'espère sincèrement pour lui que je me trompe.
Le gagnant, Samuel Hasselhorn nous a donné ces deux airs de concert du concours ... avec la même sûreté mais toujours dépassé par l'orchestre à certains moments ; je trouve ce récital un peu décevant pour un premier de classe.
Il est vrai qu'Hélène Mas, sa partenaire du dernier air extrait du Cosi a été annoncée malade mais chantant malgré tout, sauf cet air qui fut simplement supprimé et remplacé par un intermède joué par l'orchestre.
La mezzo française a assuré sa partie avec cran et, si on a entendu à moments les limites d'une voix sans doute laryngée, elle a fourni un très bel investissement, notamment dans Sapho de Gounod.
La Belge Marianne Croux était une des plus spontanée sur scène, on l'a sentie libérée du poids du concours !

Pour moi, ce concert est à l'avenant du concours en général : prometteur en éliminatoires et demi-finales et assez décevant en finales. Je garde du précédent un meilleur souvenir ... je me rappelle du bonheur des finalistes à nous donner le concert de clôture ; on n'a pas retrouvé ce feu sacré, hier soir malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-05, 16:05

http://www.lalibre.be/culture/musique/concours-reine-elisabeth-2018-concert-de-cloture-chamboule-et-passionnant-5b168d065532eac7fffbdfd4

Critique dans la Libre Belgique.

que je n'ai pas lue avant de vous donner mes impressions ! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Kristian



Nombre de messages : 1366
Age : 77
Date d'inscription : 18/11/2016

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-05, 16:41

Bel Canto a écrit:
Critique dans la Libre Belgique...

... que je ne lirai malheureusement pas, puisqu'il faut être abonné ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4885
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2018-06-05, 17:04

En effet, moi non plus, dommage Concours Reine Elisabeth - Page 7 Icon_con
Revenir en haut Aller en bas
Capucine

Capucine

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/07/2019

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-16, 12:58

Cyrano a écrit:

Après venait Axelle Fanyo, jeune dame potelée chez qui ce n’étaient sûrement pas les seins qui manquaient, mais qui portait une robe que je ne conseillerais jamais à une fille bien en chair, surtout pas avec ce gros nœud papillon sur le ventre et un ourlet inégal devant et derrière, qui attirait l'attention sur l'obèsité au lieu de l'habiller; et encore dans un rouge très, très rouge…
Par contre, dès qu’elle s'est mise à chanter, je n’avais plus d’yeux que pour son visage, et d’oreilles pour son chant !  Concours Reine Elisabeth - Page 7 10321  Concours Reine Elisabeth - Page 7 3125034492  Cette jeune demoiselle aussi, comme Ao Li hier, c’est une force de la Nature. J’étais complètement éberlué d’admiration pour son Erlköning, vous savez que je connais bien cette chanson et son texte, et je n’ai jamais entendu et vu quelqu’un qui « jouait » ce drame déchirant si bien qu’Axelle. On eut dit qu’il y avaient trois Axelles : une qui jouait les elfes séducteurs qui essayent de leurrer l’enfant délirant vers eux, une qui jouait l’enfant mourant, et une qui jouait le père désespéré. Sa voix et son visage alternaient les trois avec une expression si intense que (comme d’habitude lors de cette chanson) j’en avais la gorge serrée. On voyait si bien qu’elle s’était mis à la place du père qui s’accrochait en vain à la vie de son gosse, laquelle fuyait d’entre ses bras, C'était un leçon pour savoir comment Erlköning doit être chanté pour de vrai.
En même temps j’avais de la peine à croire qu’après une interprètation d’un tragique si intense, elle serait capable de s’en secouer, comme le fait un chien trempé, en une seconde, pour passer à Mozart ! Mais elle le fit, et un instant d’après l’on voyait une matrone joyeuse … pour passer ensuite à une ambiance encore une fois complêtement différente, puissante, racontant le drame d’un joueur de casino malchanceux à Monte Carlo..  On ne pouvait voir l’effort que cette concentration lui coûtait qu’à la sueur qui perlait à son front. Mais c’était une prestation surhumaine. Je suis profondément impressionné par cette dame. Actrice méritant autant d’ Oscars que Meryl Streep ! Son pianiste des fois lui aussi tapait trop fort, mais elle ne s’en faisait pas ensevelir.

Votre analyse bas de gamme me laisse sans voix. On parle d'une artiste, d'une grande artiste, même. D'une femme qui donne énormément pour son travail et qui, comme vous l'avez dit, est tellement plus que son seul physique (comme tout le monde, d'ailleurs). Il est inacceptable et intolérable d'écrire des critiques comme vous le faites, à mentionner avant tout le physique des gens, quand celui-ci ne change rien à leur prestation. Il est inadmissible de parler ainsi des gens, sans se soucier de ce qu'ils pourraient ressentir en lisant vos mots. Ils sont préparés aux critiques concernant leur travail, mais personne ne devrait subir de critique concernant son physique. Le monde est déjà un endroit difficile, essayez de le rendre plus doux, plutôt que d'enfoncer les gens qui font de leur mieux. Je ne réagirai pas en disant qu'Axelle est une femme magnifique, car ce n'est pas le propos ici. Détailler le physique des gens, leur tenue, etc, c'est d'une bassesse intellectuelle incroyable. Je vous souhaite de vous acheter quelques neurones et un peu d'âme, car votre vie n'en sera que plus belle. Bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19865
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-16, 19:51

Bonjour Capucine,

Je suis désolé que les propos de Cyrano aient pu vos choquer. Ses appréciations naturellement n'engagent que lui et non pas notre forum, où j'espère vous allez continuer à participer.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-16, 23:03

Capucine a écrit:

Votre analyse bas de gamme me laisse sans voix. On parle d'une artiste, d'une grande artiste, même. D'une femme qui donne énormément pour son travail et qui, comme vous l'avez dit, est tellement plus que son seul physique (comme tout le monde, d'ailleurs). Il est inacceptable et intolérable d'écrire des critiques comme vous le faites, à mentionner avant tout le physique des gens, quand celui-ci ne change rien à leur prestation. Il est inadmissible de parler ainsi des gens, sans se soucier de ce qu'ils pourraient ressentir en lisant vos mots. Ils sont préparés aux critiques concernant leur travail, mais personne ne devrait subir de critique concernant son physique. Le monde est déjà un endroit difficile, essayez de le rendre plus doux, plutôt que d'enfoncer les gens qui font de leur mieux. Je ne réagirai pas en disant qu'Axelle est une femme magnifique, car ce n'est pas le propos ici. Détailler le physique des gens, leur tenue, etc, c'est d'une bassesse intellectuelle incroyable. Je vous souhaite de vous acheter quelques neurones et un peu d'âme, car votre vie n'en sera que plus belle. Bon courage pour la suite.

Bonsoir, ... Axelle ou sans doute quelqu'un qui la connait assez bien pour être blessée par les propos de Cyrano.
Certes, ses propos manquent d'élégance mais vous êtes sur un forum et c'est loin d'être le pire en la matière.
Par contre, son analyse de la prestation de la concurrente était enthousiaste.
Ce qui vous choque est son commentaire sur la présentation de la candidate, je ne l'aurais certes pas dit en ces termes mais disons qu'on aurait pu dire "peut mieux faire".  Je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites qu'il ne faut tenir compte que de la voix et non du physique ... l'opéra, c'est à la fois du chant et du théâtre et de plus en plus visuel !   On n'est plus au temps de Montserrat ou de Luciano : la plupart des chanteurs d'opéra maintenant font attention à leur présentation.

Ceci dit je ne pense pas que c'est sur sa présentation que le jury a jugé ... cette réaction est purement propre au public qui, je vous le rappelle, finance l'opéra !

J'ai assisté à ce concours des éliminatoires à la finale ... et je n'aurais pas non plus repris cette chanteuse en finale ; voici mon commentaire : un personnage, un tempérament … à canaliser ! .  A suivre donc, en lui souhaitant de belles rencontres qui lui apprendront à mieux utiliser un puissant instrument.

Voici le commentaire de La Libre Belgique, un journal belge dont les critiques sont de bonne mesure :
Au premier tour, nous avions adoré la prestation de la Française Axelle Fanyo, 29 ans, dans deux pièces sur mesure, entre ironie et poésie. Mais la voici dans des répertoires nettement plus classiques : sa vision d’ « Erlkönig » de Schubert, donné en pleine puissance, en forçant le trait sur les trois voix en présence, frise la caricature, tout comme l’air de Vitellia, de Mozart, mené d’un bout à l’autre dans l’outrance, sans compter le caractère corsé pour ne pas dire strident de la voix. Axelle Fanyo est un genre (artistique) à elle seule, ça passe ou ça casse. Mais l’extraordinaire « Verlassen » de Schoenberg fera mieux que passer et la Dame de Monte-Carlo de Poulenc renouera avec ce qu’on peut bien appeler le génie - et l’humour ravageur - de cette artiste hors format.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Capucine

Capucine

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/07/2019

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-17, 12:49

Bonjour,

Merci Joachim pour votre commentaire.

Bel Canto, tout d'abord je ne suis pas Axelle, mais je travaille avec elle, comme je travaille avec de nombreux artistes montants du chant lyrique. Comme je l'ai écrit, je m'appelle Capucine, donc je vous remercierai de m'appeler ainsi et de ne pas insinuer autre chose. Mon commentaire n'a donc rien de personnel, mais travaillant dans le milieu de l'image, je lutte quotidiennement contre le "body shaming", ce qu'a totalement fait Cyrano.
Je ne souhaite en aucun cas réagir à la prestation d'Axelle lors de ce concours, car je ne l'ai pas vue, et loin de moi l'idée de défendre sans avoir aucune idée de ce qui a été fait lors de ce concours. La seule chose à laquelle je réagis, c'est cette façon lourde, malvenue et méchante, de parler du physique d'un artiste avant même de parler de sa prestation. Le jeu d'acteur est important, le physique, NON. Alagna pourrait être chauve, avec juste un bras, ça ne changerait rien à son talent. Alors pourquoi faire tout un texte sur son corps, usant de nombreuses expressions pour parler de son poids ? Ce commentaire était à la fois de l'ordre du harcèlement moral, et il était sexiste.
Je vous tiens aussi pour responsable, car en tant que modérateur il est de votre devoir de ne pas laisser de tels commentaires être publiés sur votre page. Les critiques concernant le travail, la voix, le jeu d'acteur, OUI. Les commentaires méchants visant à rabaisser quelqu'un sur son physique NON. Les mots peuvent faire beaucoup de mal.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-17, 14:17

Je fais effectivement partie des modérateurs de ce forum et il nous arrive fréquemment de censurer des propos.
Ceux dont vous parlez ne l'ont pas été, sans doute parce que nous connaissons nos membres et que la publication était plus proche d'un humour exagéré que de la volonté de nuire. C'était maladroit et désolée si avez pu en être affectée.
Je reste cependant persuadée que la présentation est importante ... je ne me rappelle plus de l'époque de diffusion à la télévision mais José Van Dam en faisait une très fine approche, notamment sur les yeux fermés en chantant !
Ceci dit puisque vous être proche d'Axelle Fanyo, donnez nous en des nouvelles : comment évolue sa carrière ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Capucine

Capucine

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/07/2019

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-17, 17:02

La présentation oui, et en l'occurrence je ne crois pas qu'Axelle chante en haillons.
Le physique, y compris le poids, non.
Je ne suis pas sûre que ce soit de l'humour, car je n'ai pas ri, et il me semble que c'est le but. Ce que vous appelez humour n'est ni plus ni moins que du bodyshaming, et c'est déplorable.

Je vous invite à contacter Axelle pour avoir des nouvelles de sa carrière, elle vous répondra peut-être !

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine

Capucine

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/07/2019

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-17, 17:27

Et Bel Canto, puisque vous semblez être une femme, si vous mettiez une photo de vous, et qu'avant de réagir à ce que vous avez dit, les gens parlaient de votre photo, de votre tête, de votre poids, et de vos vêtements, vous en penseriez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-17, 19:36

Capucine a écrit:
La présentation oui, et en l'occurrence je ne crois pas qu'Axelle chante en haillons.
Le physique, y compris le poids, non.
Je ne suis pas sûre que ce soit de l'humour, car je n'ai pas ri, et il me semble que c'est le but. Ce que vous appelez humour n'est ni plus ni moins que du bodyshaming, et c'est déplorable.

Je vous invite à contacter Axelle pour avoir des nouvelles de sa carrière, elle vous répondra peut-être !

Bonne journée.

Capucine a écrit:
Et Bel Canto, puisque vous semblez être une femme, si vous mettiez une photo de vous, et qu'avant de réagir à ce que vous avez dit, les gens parlaient de votre photo, de votre tête, de votre poids, et de vos vêtements, vous en penseriez quoi ?

Bien, vu votre énergie à vouloir vous fâcher, on va en rester là car personne ici n'a jamais pratiqué ce procédé au nom anglophone que vous semblez affectionner particulièrement. L'ensemble du forum est courtois mais on peut toujours trouver de quoi mener bataille : ne m'obligez pas à modérer !

Quant à mon aspect physique, c'est vraiment le dernier de mes soucis et on peut débattre dessus, sans problème. Ptdr

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Capucine

Capucine

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/07/2019

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2019-07-17, 19:47

En effet, arrêtons-nous là, car il n'y a rien de pire que de parler avec des adeptes du snobisme intellectuel, qui préféreront parler d'un "nom anglophone" plutôt que de reconnaître un véritable problème de société dont on commence enfin à faire cas. Bon courage pour la suite. Et pour finir, vous menacez de censurer mes messages, or je ne fais que débattre et jusque là il ne m'a aucunement semblé manquer de respect à quiconque, contrairement à Cyrano. Peut-être n'aimez-vous seulement pas que l'on vous tienne tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6282
Age : 64
Date d'inscription : 10/07/2007

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2020-04-30, 20:43

Le concours, section piano, devrait commencer ... il n'aura pas lieu aux dates prévues (4 au 30 mai).
Le report est toujours à l'étude ; j'espère que tout ne sera pas reporté d'une année, ce qui conduirait la version chant en 2022.

Pour un peu compensé l'annulation de ce grand rendez-vous de nombreux mélomanes belges et d'ailleurs, il est proposé sur le site du concours, un grand nombre de vidéo soit par thème soit par session.

https://concoursreineelisabeth.be/fr/multimedias/
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4063
Age : 50
Date d'inscription : 09/11/2006

Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty2020-05-06, 14:30

Bel Canto a écrit:
Le report est toujours à l'étude ; j'espère que tout ne sera pas reporté d'une année, ce qui conduirait la version chant en 2022.

Paru ce jour :

Citation :
Le concours Reine Élisabeth de piano de mai 2020 est reporté au mois de mai 2021 en raison de la crise sanitaire, annonce l’organisation mercredi. Les sessions suivantes seront elles aussi décalées d’un an.

Tu vas être déçue Concours Reine Elisabeth - Page 7 Icon_con

Courage Kiss
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Concours Reine Elisabeth   Concours Reine Elisabeth - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours Reine Elisabeth
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: