Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4310
Age : 59
Date d'inscription : 03/04/2014

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyVen 24 Mar 2017, 23:45

Oui, c'est vraiment très beau merci. Mélancolique, très russe.. Quel courage à Itzak Perlman, visiblement handicapé. Très belle interprétation. Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 13150
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13981
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyDim 01 Avr 2018, 18:49

Icare a écrit:
Icare a écrit:
Superbe concerto pour violon de Tchaikovski redécouvert en visuel par Sayaka Shoji. J'ai eu la larme à l'oeil lors du premier mouvement qui est mon préféré, même si une courte prédominence des trompettes m'a légèrement gêné à un moment donné.

Désormais, j'ai ce concerto pour violon en cd, ce qui n'avait jamais été le cas jusqu'à présent. Alors, ce n'est pas la même version que j'avais écoutée à l'époque à la radio ni celle que j'avais écoutée sur Youtube. Mais c'est une belle version que je viens d'écouter aujourd'hui, par le grand Pierre Amoyal, le "Philharmonia Orchestra", sous la direction de Charles Dutoit. Je nourris toujours une préférence pour le premier mouvement, suivi de près par la superbe "Canzonetta".

Voilà, voilà! Après un cycle italien bien fourni, j'entame une nouvelle série d'écoutes qui s'intitule "Ma tasse de "T". L'idée est la plus simple qui soit puisqu'elle réunit des compositeurs faisant partie de ma cédéthèque et dont le nom de famille commence par la lettre T. Pour démarrer ce nouveau cycle j'ai choisi mon cd où le violoniste Pierre Amoyal interprète trois oeuvres de Pyotr Il'yich Tchaikovsky, avec le "Philharmonia Orchestra" sous la direction de Charles Dutoit: Concerto pour violon et orchestre Opus 35 en ré majeur/Sérénade mélancolique Op.26 en si mineur et Valse-Scherzo Op.34 en do majeur. Il faut dire qu'il y a là, dans ces musiques, une sensibilité à fleur de peau, un violon qui nous guide merveilleusement dans un lyrisme à peine sucré, au rythme de mélodies langoureuses qui chantent l'amour et la tendresse, ce qui n'empêche évidemment des élans de virtuosité de la part du soliste. Dans le concerto, on retrouve une oeuvre qui ne s'éloigne pas de la tradition du genre, offrant un bel espace d'expression au violoniste. De même, la coupe formelle de l'oeuvre ne déroge pas vraiment à la règle puisque l'on retrouve un allegro initial de forme sonate, une séduisante "canzonetta" tripartite, enchaînée à un rondo pétillant d'une allure tzigane. Le concerto se partage entre deux grands modes d'expression du violon: le long chant lyrique et le chemin éclatant d'une virtuosité jamais excessive.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20373
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyDim 01 Avr 2018, 19:45

Ah ! Tchaïkovski, mon compositeur russe préféré, surtout pour sa musique de chambre et bien sûr symphonique, et aussi ses opéras. En somme il n'y a que sa musique de piano seul et les mélodies qui me "branchent" moins chez lui. Parmi les autres "T" russes, je te conseillerais aussi Taneiev, Tcherepnine, et l'"autre" Tchaïkovski, Boris.
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

JosefK

Nombre de messages : 224
Age : 70
Date d'inscription : 18/02/2018

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyDim 01 Avr 2018, 20:42

Citation :
Après un cycle italien bien fourni, j'entame une nouvelle série d'écoutes qui s'intitule "Ma tasse de "T". L'idée est la plus simple qui soit puisqu'elle réunit des compositeurs faisant partie de ma cédéthèque et dont le nom de famille commence par la lettre T.

Dans les Russes, il y a aussi Tichtchenko, avec sa terrible Cinquième Symphonie à la mémoire de Chostakovitch et une belle série de quatuors.

Et il ne faudra pas oublier Tailleferre, Takemitsu et peut-être surtout Tippett et Tubin, deux symphonistes essentiels du siècle passé.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4310
Age : 59
Date d'inscription : 03/04/2014

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyJeu 12 Avr 2018, 01:05

Et aussi.. bien sûr... Telemann dont nous avons récemment parlé... (ses "Passions"), et Theodorakis que tu aimes comme moi Icare..  Wink

Ca me donne l'idée de créer un fil en "M"... (comme maman, ma tasse de moka, quoi), et en "B" (comme bébé et bisous)... suivez mon regard évidemment  Hehe

Au lit avec ma tablette et donc un certain "T" qui ne compose pas de la musique mais parfois la subit...  Wink

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 857611
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20373
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyMer 01 Jan 2020, 20:19

On parle peu, en général, des 3 premières symphonies. La première, en sol mineur, son opus 13, est sous-titrée "Rêve d'un jour d'hiver". Elle a donné beaucoup de mal à Tchaïkovski, il lui a fallu presque 3 ans pour la composer (entre mars 1866 et novembre 1868), et en plus elle fut révisée en 1874. D'ailleurs, son frère Modest a déclaré que cette œuvre avait coûté plus de travail et de souffrance à Tchaïkovski que n'importe laquelle de ses autres œuvres.

Les premières représentations de la version de 1866 eurent lieu à Moscou, les 3 et 15 février 1868, sous la direction de Nikolaï Rubinstein (à qui elle est dédiée). La version de 1874 fut jouée pour la première fois à Moscou, le 19 novembre et le 1er décembre 1883, sous la direction de Max Erdmannsdörfer.

Son sous-titre (de Tchaikovski lui-même) est une impression qu'il a ressentie lors de son voyage de Saint Petersbourg à Moscou, en plein hiver. Mais la symphonie a été commencée au printemps.

Elle se compose des quatre mouvements habituels des symphonies romantiques :

1. Allegro tranquillo (2/4 - sol mineur) : Rêve d'un voyage d'hiver
2. Adagio cantabile, ma non tanto (4/4 - mi bémol majeur) : pays désolé, brumeux
3. Scherzo :Allegro scherzando giocoso (3/8 - ut mineur)
4. Finale : Andante lugubre – Allegro moderato - Allegro maestoso - Andante lugubre – Allegro Vivo (4/4 & 2/2 - sol majeur)

Le scherzo fut le premier mouvement à être écrit. Il fut récupéré du troisième mouvement d'une sonate pour piano qu'il avait écrit en tant qu'étudiant, Tchaïkovski a transposé le mouvement d'un demi - ton en ut mineur et a remplacé le trio par le premier d'une série complète de valses orchestrales.

Dans le finale, Tchaïkovski utilise la chanson folklorique "Распашу ли я млада, младeшенка" (je vais labourer mes petits, mes plus jeunes) comme base de l'introduction et du deuxième sujet (en si mineur). Cette chanson colore également le vigoureux premier sujet. Tchaïkovski avait emprunté le motif de la chanson folklorique au prélude et au final de sa Cantate pour l' ouverture de l'exposition polytechnique de Moscou de 1872 (commémorant le bicentenaire de la naissance de Pierre le Grand). Tchaikovsky, dans la récapitulation, rappelle l'introduction du mouvement, au lieu du thème secondaire. Le mouvement se termine par une coda vigoureuse.






https://www.youtube.com/watch?v=ocIajFkPwyU
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13981
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyVen 24 Avr 2020, 22:57

Comme je l'avais décidé, j'ai intégré Tchaikovsky dans mon nouveau cycle "Des trésors sous la poussière?" alors que je ne l'avais pas prévu. Certes, mon dernier commentaire date de deux ans mais je suis sûr de l'avoir réécouté entre temps. Il ne s'agit pas vraiment d'un disque qui a eu le temps de prendre la poussière. Durant ce cycle, je vais en revanche exhumer des titres que je n'ai pas réécoutés depuis longtemps, depuis trèèès longtemps. Pour Tchaikovsky, il me fut heureux de me laisser guider par le violon de Pierre Amoyal sur toute la hauteur de l'Opus 35. Le premier mouvement est une véritable déclaration d'amour, d'un romantisme exacerbé avec une mélodie tourbillonnaire qui ne s'essouffle jamais. Le violon s'autorisera une prestation en solitaire et le thème romantique repartira de plus belle dans l'emphase d'un lyrisme décomplexé. Dégoulinant pour les réfractaires, brillant ou passionné pour les amoureux, je dirais d'abord que c'est selon mon humeur qui aurait pu me faire pencher d'un côté comme de l'autre, or il y a quand même dans le premier mouvement une un geste langoureux qui nous enlace, une force qui nous étreint, un souffle qui nous enivre. Le mouvement médium, "Canzonetta (Andante)" est d'un genre plus calme, plus étiré et même porteur d'une certaine légèreté, parfait pour un rêveur comme moi qui s'identifie alors complètement au violon. Je flotte avec lui ou plutôt derrière lui sous l'effet quasi-hypnotique d'une tendresse que je sais temporaire. C'est dans le très (trop) agité "Finale" que le violon, plus virtuose et vivace que jamais, finit par me semer: le concerto se termine à temps, mais au fond de moi j'aurais préféré une fin plus suspendue...Dommage que Tchaikovski ne m'ait pas consulté avant de terminer son concerto. Hehe... C'est alors que je redécouvre le moment musical du cd qui va le mieux me correspondre, comme si chaque note, chaque sonorité, chaque mesure, était exactement comme je l'espérais: il s'agit de la délicieuse Sérénade Mélancolique Op. 26 en si mineur., toujours avec Pierre Amoyal et le "Philharmonia Orchestra" sous la direction de Charles Dutoit. S'en suit une Valse-Scherzo OP. 34 en do majeur qui brise d'un geste la délicate mélancolie de la Sérénade. Content d'y être revenu, d'autant plus que Tchaikovsky s'écoute très bien derrière Rachmaninov.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22637
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptySam 29 Aoû 2020, 21:43

Ma femme est allée à Kline aujourd'hui. La ville est connue comme lieu de résidence de Piotr Ilitch Tchaïkovsky, dont la maison est ouverte aux visiteurs comme musée. C'est ici que le compositeur a créé la musique de ses célèbres ballets La Belle au bois dormant et Casse-Noisette.

Elle a fait quelques photos (hélas bien pourries). J'en ai séléctionné deux pour vous montrer, que j'ai essayé de récupérer via Photoshop pour leur donner un peu de relief. D'où les couleurs pas super naturelles, mais c'est pour faire ressortir la sculpture. J'en ferai d'autres la prochaine fois que j'y vais, avec mon appareil photo, ainsi que la maison musée de Tchaïkosvky.

Un petit buste dès la sortie de la gare

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 200829094104987044

Un monument à Tchaïkosvky

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 200829094143263335

Et des petits souvenirs  Wink

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 200829094416603827
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20373
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyLun 31 Aoû 2020, 20:09

Merci Snoopy, c'est un bel hommage à ce grand compositeur russe au destin tragique.  Mains

A propos de destin tragique, voici son poème symphonique Fatum (la Destinée), œuvre de jeunesse où l'on trouve déjà le Tchaikovski tourmenté des symphonies 4, 5 et 6



https://www.youtube.com/watch?v=0KPDp6boFkU

Créé le 15 février 1869 à Saint Petersbourg sous la direction de Nikolai Rubinstein. Influencé par la critique de Balakirev, Tchaikovski détruisit la partition datée de 1868. Mais elle fut reconstituée après sa mort, en 1896, le matériel d'orchestre ayant été conservé. Elle fut éditée sous le numéro d'opus posthume 77.
Le terme de fatum, qui devait dominer toute l'œuvre et la vie de Tchaikovski, cristallise d'ores et déjà sa philosophie pessimiste. Un court poème de Batuskhov, exprimant des sentiments analogues, fut ajouté a posteriori par le compositeur en guise de programme, mais il ne peut évidemment servir d'explication satisfaisante à l'œuvre.

Après une introduction vigoureusement rythmée, le thème principal, d'abord sombre en mineur, puis lyrique en majeur, s'apparente à des mélodies de Mendelssohn. La partie suivante réplique avec un motif lisztien par son caractère méphistophélique. Le même plan d'ensemble se répète, et l'œuvre conclut par un retour à une variante de l'introduction.

En dépit d'enchaînements maladroits et d'une inspiration inégale, certains moments ne sont pas dépourvus de force, et les procédés rythmiques et orchestraux de Tchaikovski sont déjà bien reconnaissables.

André Lischké


Voir aussi le topic consacré à Fatum : http://musiqueclassique.forumpro.fr/t16060-fatum-de-tchaikovski
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2135
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2011

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyDim 13 Sep 2020, 23:00

Vous connaissiez sa Sérénade pour instruments à cordes ?

Moi non, et c'est une belle découverte :)

Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7373
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 EmptyDim 13 Sep 2020, 23:30

OUI ...mais à mon âge!.. Wink

Dans le même genre : son "Souvenir de Florence " pour cordes:


https://www.youtube.com/watch?v=F1DTFZYc8Ow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)   Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Piotr Ilitch Tchaïkovsky (Tchaikovski ) (1840-1893)
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: