Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Sergueï Prokofiev (1891-1953)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 8 Fév - 16:10

Jean a écrit:
joachim a écrit:
Non, ce n'est pas aussi contrasté que chez Penderecki, loin de là Wink

Mais il suffit d'écouter, par exemple la Suite Scythe, la Toccata pour piano, le Pas d'acier, oeuvres assez "sauvages", qui font du "bruit"... de la 1ère période, avec ses oeuvres beaucoup plus lyriques, presque romantiques des symphonies susvisées, de Romeo et Juliette, du 2ème concerto pour violon.

tout est relatif: à Nantes, j'avais choisi le 2em cto pour violon....les deux amies qui m'ont accompagnées ne l'ont guère trouvé romantique...et bien trop moderne pour leurs oreilles Wink

Alors que je connais quelqu'un qui préfère le premier au second qu'il trouve trop classique. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Fidelio



Nombre de messages : 11
Age : 34
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 8 Fév - 18:44

J'adore la 7e... Pas très jouée d'ailleurs... Ma préférée avec la 4ème (1ere et 2e version)
Prokofiev toujours génial.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 8 Fév - 23:42

Je retrouve notamment dans le premier mouvement de la 7eme symphonie un caractère assez proche de certaines symphonies de Sibelius.

Je vais prolonger ma découverte des symphonies de Prokofiev que je ne connais pratiquement pas à l'exception de la symphonie classique et de la 7eme.
Revenir en haut Aller en bas
Fidelio



Nombre de messages : 11
Age : 34
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Jeu 9 Fév - 0:37

C'est un symphoniste trop sous-estimé à mon avis. On parle sans cesse de Chosta, et c'est justifié. Mais ses 7 symphonies n'ont rien à envier à personne.
Si je peux conseiller, à part la classique no1, qui n'est pas vraiment du Prokofiev mais plus un somptueux exercice de style, je te recommande la 4e de toute urgence. Elle est géante, bien que pourtant pas très appréciée... Elle contient toute sa frappe: le rythme, la masse orchestrale, et surtout la mélodie venue d'on ne sait où...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Jeu 9 Fév - 19:15

Jean a écrit:


mais pour Shosta...quels exemples peux tu donner qui vont dans ce sens???

Sans tomber dans le HS

Chostakovitch 1ère manière : Symphonie n° 1, Concerto piano et trompette n° 1 (reconnais que le 2ème est plus lyrique), la nouvelle Babylone, 3 danses fantastiques, l'opéra Le Nez, l'Age d'or... Les oeuvres de cette période semblent quelquefois - mais pas toujours - "déjantées" (concerto, le nez) mais sans dissonances pour autant. C'est moins net que pour Prokofiev.

Fidelio parle de la 4ème symphonie de Prokofiev, dont la première version, op 47, est moins lyrique que la version révisée (et augmentée), de l'op 112. Personnellement je les aime bien toutes les deux, mais elles ne me font pas la même impression.
Revenir en haut Aller en bas
Fidelio



Nombre de messages : 11
Age : 34
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Jeu 9 Fév - 20:28

J'ai une petite préférence pour l'opus 47.

Je suis en train de la réécouter... Quelle beauté cette symphonie. On sent encore un peu Mahler en arrière fond, mais c'est vraiment le Prokofiev impétueux et en même temps profond qui m'a toujours touché...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Jeu 9 Fév - 21:52

J'ai écouté les deux versions de la 4eme symphonie ce matin et effectivement je vous rejoins sur cette belle oeuvre.

Je ne sais pas encore laquelle des deux versions je préfère, je trouve la version révisée plus ample et développée.

J'ai eu plus de mal avec le début de la cinquième symphonie dans laquelle je ne suis pas encore entré.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Lun 13 Fév - 21:00

Icare a écrit:
Le coup de foudre absolu, c'est-à-dire le fait incongru que j'aurais pu me retrouver accroché aux rideaux, c'est la redécouverte du CONCERTO POUR VIOLON ET ORCHESTRE N°1 de PROKOFIEV!!! Nom d'une cigogne! Pas une seconde d'ennui dans ce fabuleux concerto bourré de trouvailles harmoniques, timbrales et autres. J'en suis tombé sur le cul!! Et quel bel élan poétique dans le troisième mouvement...par Kyung Wha Chung au violon, le London Symphony Orchestra, sous la baquette de Monsieur Prévin.

Je pourrai quasiment reprendre le commentaire dithyrambique d'Icare mais à propos de la 3eme symphonie écoutée ce jour dans une belle interprétation de Rojdestvensky. Cette symphonie en ut mineur Op44, reprend des thèmes de son opéra l'Ange de Feu. Cette oeuvre est un tribut payé à l'expressionnisme qui fut une des influences subies par le musicien Russe lors de son séjour en Occident.

J'ai beaucoup aimé surprenamment cette oeuvre à l'orchestration exacerbée et par la richesse des matériaux sonores juxtosés certain très percusifs et d'autres très lyrique. J'avais l'impression d'évoluer dans un univers parallèle comblée d'une multitude de détails.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mar 14 Fév - 21:36

Je poursuit ma découverte de l'univers symphonique de Prokofiev avec les écoutes aujourd'hui de la seconde et 6 eme symphonie.

Au moins, on ne peut pas dire qu'il a composé 7 fois la même symphonie (comme on peut l'entendre par exemple pour les symphonies du Bruckner) !!!

L'écoute de son cycle symphonique rend bien compte de son évolution et de fait, de son histoire...

La première symphonie est un très bel exercice de compostion dans lequel il transpose le cadre de la symphonie classique au début du XXeme Siècle. Symphonie composée en 1917 avant son départ en exil. Je trouve que l'exercisse est sublimé et l'oeuvre très agréable à découvrir avec une profondeur à découvrir.

La seconde symphonie, écrite à Paris en 1925, est une oeuvre d'avant garde pour séduire le monde musical occidental et s'inscrire dans la lignée de celles de Stravinsky. C'est une symphonie de Fer et d'Acier en deux mouvement reprenant la forme de la dernière sonate pour piano de Beethoven. Une oeuvre que je dois re écouter en détail...

La troisième symphonie fut écrite en 1928 lors de son séjour aux états unis en reprenant le matériel de son opéra L'Ange de Feu. Cette symphonie découverte hier fut une révélation de puissance riche d'une orchestration riche de multiples détails.

La, ou plutot les quatrièmes symphonies sont des oeuvres intermédiaires puisque la version originale écrite en 1930 aux Etats Unis fut considérablement re écrite après la 5eme et 6 eme symphonie donc après son retour dans la "mère patrie". Ce sont des œuvres plus lyriques que les symphonies 2 et 3. La version originale plus courte a peut être plus de fraicheur.

La 5eme symphonie fur écrite en Russie en 1944. Une belle oeuvre patriotique déjà imprégniée du sentiment de victoire. C'est probablement avec la 1ère la symphonie la plus connue et enregistrée de Prokofiev.

La 6eme symphonie écrite en 1947 est dans la même veine que la 5eme. Il s'agit d'une oeuvre en 3 mouvements. Cette oeuvre mérite certainement d'etre plus connue. J'y ai pris un grand plaisir d'écoute tout à l'heure.

La 7eme symphonie fut écrite au soir de sa vie en 1952. Il s'agit d'une oeuvre profondément lyrique et sans conflit mais qui témoigne du génie du compositeur. On peut y trouver une analogie avec la première symphonie mais avec des développement plus large et plus personnel.

Par delà les 7 symphonies, Prokofiev a également beaucoup écrit d'oeuvres et de poèmes symphoniques queue ne connais pas encore mais qui doivent être interssant à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 15 Fév - 20:19

Assimilable à une symphonie : sa Sinfonietta op 5/48, dont le style est assez proche de la symphonie n° 1 (une chose qui étonnait Prokofiev lui-même : pourquoi un tel succès de la symphonie "classique", alors que celle-ci est peu connue ?

La Sinfonietta a eu le destin de la 4ème symphonie : composée en 1909 (sous le n° d' op 5), elle a été révisée en 1914 puis encore en 1929 et éditée sous l'op 48.

Elle est en 5 mouvements et a une durée de 20 à 22 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 330
Age : 41
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Ven 25 Mai - 20:07

joachim a écrit:
Non, ce n'est pas aussi contrasté que chez Penderecki, loin de là Wink

Mais il suffit d'écouter, par exemple la Suite Scythe, la Toccata pour piano, le Pas d'acier, oeuvres assez "sauvages", qui font du "bruit"... de la 1ère période, avec ses oeuvres beaucoup plus lyriques, presque romantiques des symphonies susvisées, de Romeo et Juliette, du 2ème concerto pour violon.

Et pourtant, même durant sa seconde période, on peut retrouver la violence du jeune Prokofiev comme dans l'Ode à la fin de la guerre Op.105 et sa fin bruitiste au possible ! A exploser ses enceintes !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Jeu 14 Juin - 12:21

Très bel album dans lequel on peut retrouver les deux rarissimes "valses Pouchkine". rarissime car très rarement jouées et enregistrées, ce qui est dommage car elles sont très belles I love you A découvrir rien que pour ça à la limite. Le reste de l'album est dans la même tonalité. Belle interprétation, choix des morceaux sympas, en bref, un bel album

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Jeu 14 Juin - 23:55

Que je possède également et confirme comme étant très sympa. A posséder dans sa collection!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Dim 5 Aoû - 23:18

Icare a écrit:
Le coup de foudre absolu, c'est-à-dire le fait incongru que j'aurais pu me retrouver accroché aux rideaux, c'est la redécouverte du CONCERTO POUR VIOLON ET ORCHESTRE N°1 de PROKOFIEV!!! Nom d'une cigogne! Pas une seconde d'ennui dans ce fabuleux concerto bourré de trouvailles harmoniques, timbrales et autres. J'en suis tombé sur le cul!! Et quel bel élan poétique dans le troisième mouvement...par Kyung Wha Chung au violon, le London Symphony Orchestra, sous la baquette de Monsieur Prévin.

J'ai écrit ce message le 9 décembre 2011 et je viens de réécouter ce chouette concerto ce soir du 5 août 2012, ce qui fait un intervalle de 9 mois. C'est donc là une vraie redécouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Fanatique de la 5e   Dim 5 Aoû - 23:33

Je suis un fanatique de sa 5e symphonie, notamment l'adagio et de son 2e concerto poir piano







Les deux s'inscrivent, selon moi, dans les meilleures pages du compositeur. Pour moi, c'est l'extase... Même chose que son opéra, Guerre et paix.







Martin, en extase
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Lun 6 Aoû - 0:43

J'adore ces concertos aussi ! Tout comme beaucoup de ses oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Guerre et paix   Sam 11 Aoû - 23:50









J'aime particulièrement ses opéras

Guerre et paix est un opéra assez long... tout comme le roman de Léon Tolstoï

Tu pourras trouver cet opéra intégralement sur youtube (19 morceaux)
============================================================
L'amour des trois oranges



-------------------
Le jeune Prokofiev : suite scythe




Martin

Cordiales salutations

A+
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Lun 22 Oct - 16:35

Les Concertos pour piano N°1 & 3 de Prokofiev m'ont laissé une bien meilleure impression que celui de Schumann. Le premier est remarquable avec son motif mélodique récurrent que l'on retrouve dans la fin de l'oeuvre. Je trouve que ces deux concertos fourmillent d'idées musicales fort attrayantes, que ce soit dans le jeu virtuose du piano que dans celui de l'orchestre. Je ne saurais dire pour l'instant lequel entre le n°1 et le n°3 porte ma préférence. Il y a véritablement un aspect jubilatoire dans ces concertos qui, bien que virtuoses, ne manquent ni d'intensité ni de trouvailles rythmiques et harmoniques. un régal!


Dernière édition par Icare le Ven 10 Mai - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Sam 9 Fév - 19:35


Si le premier concerto pour violon m'avait fait une forte impression, le second par Geneviève Laurenceau au violon, l'Orchestre national du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev, m'a totalement conquis. Il m'a paru très différent du premier concerto. Le second mouvement est particulièrement beau, je trouve, je l'ai presque trouvé d'un raffinement à la Française. Enfin, c'est une première écoute et la suivante me rendra certainement plus prolixe sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Sam 9 Fév - 20:10

Les deux concertos sont assez différents : le premier est plus "rude", il est contemporain de la Suite Scythe. C'est le Prokofiev 1ère manière, l'occidental. Le deuxième est presque post romantique, après que Prokofiev ait dû se plier au "réalisme soviétique".

Inutile de te dire lequel je préfère Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Sam 9 Fév - 23:33


Personnellement, je dirais que je les aime autant pour leurs qualités respectives, cependant, je n'exclus pas que les futures écoutes de ces deux concertos puissent finalement dessiner une préférence pour l'un ou l'autre. Affaire à suivre donc. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Ven 10 Mai - 23:11

Icare a écrit:
Les Concertos pour piano N°1 & 3 de Prokofiev m'ont laissé une bien meilleure impression que celui de Schumann. Le premier est remarquable avec son motif mélodique récurrent que l'on retrouve dans la fin de l'oeuvre. Je trouve que ces deux concertos fourmillent d'idées musicales fort attrayantes, que ce soit dans le jeu virtuose du piano que dans celui de l'orchestre. Je ne saurais dire pour l'instant lequel entre le n°1 et le n°3 porte ma préférence. Il y a véritablement un aspect jubilatoire dans ces concertos qui, bien que virtuoses, ne manquent ni d'intensité ni de trouvailles rythmiques et harmoniques. un régal!

Un ressenti qui se répète, mitigé en ce qui concerne le Concerto pour piano de Schumann, extrêmement positif en ce qui concerne ceux, 1 & 3, de Prokofiev. Beaux moments de pur bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Sam 31 Aoû - 17:56





Des oeuvres peu connues mais qui valent l'écoute !

En premier lieu, Zdravitza, une cantate pour le 60ème anniversaire de Staline. Si l'on ne tient pas compte du texte ampoulé à la gloire de Staline - que de toute façon on ne comprend pas - , Prokofiev a ici composé une musique absolument magnifique, basée sur des thèmes populaires. Le Dictateur a dû être content.

Automnal n'est pas une description de l'automne mais une page triste et funèbre, assez proche de la contemporaine Ile des morts de Rachmaninov, que Prokoviev avait probablement écoutée.

La Suite tirée de la musique de scène d'Hamlet, elle aussi devrait sortir de l'oubli, comme d'ailleurs l'autre Suite (qui me plaît un peu moins), les Nuits Egyptiennes.

Un autre morceau choral, la petite cantate composée pour la 30ème anniversaire de la Révolution d'Octobre "Prospère, puissante Patrie" pas mal non plus, mais moins intéressante à mon avis que Zdravitsa.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Sam 31 Aoû - 21:13

De Prokofiev je ne connaissais que "Pierre et le loup"... C'est une belle découverte pour moi que d'écouter ses concertos 1 et 2 et ça me donne envie d'aller plus loin écouter d'autres oeuvres que vous conseillez ici Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Lun 18 Nov - 19:45


Je n'avais pas prévu de commettre une nouvelle folie en ce mois de novembre, mais lorsque je suis tombé par un pur hasard sur un coffret de six cd à prix attractif contenant que des oeuvres (de Prokofiev) qui m'étaient jusque là encore inédites en cd, je ne pus résister. La véritable folie aurait été de le reposer. 

On y trouve sur les deux premiers cd, Roméo et Juliette sous la baguette d'un chef d'orchestre/compositeur que j'aime beaucoup; André Previn. Je connaissais déjà bien sûr cette musique de ballet mais pas en entier. Embarassed  En revanche, Cendrillon qui occupe le troisième et quatrième cd, je n'en connais jusqu'ici pas la moindre note. Embarassed Ce sera donc une totale découverte pour moi! Idem avec la Première Symphonie que je croyais déjà connaître et que j'ai peut-être écoutée, il y a des années de cela, à la radio, mais je me demande s"il ne s'agissait pas de la seconde...eh oui! encore obligé de placer un petit smiley qui rougit! Embarassed Rolling Eyes Ces deux oeuvres sont également interprétées par le "London Symphony Orchestra" (LSO) sous la direction d'André Previn.

Le cinquième cd contient deux musiques de film de Prokofiev; Alexandre Nevsky et Lieutenant Kijé. Alexandre Nevsky est un film que j'ai pu voir à la télévision et j'avais été particulièrement séduit par la musique, notamment lors de la scène de bataille sur la glace. La musique y est tout simplement formidable. Il fallait donc qu'un jour je puisse l'écouter et l'apprécier hors de son contexte. Je ne connais pas du tout Lieutenant Kijé, ni le film ni la musique. On retrouve André Previn à la direction.

Le sixième et dernier cd est entièrement consacré à ce qui est probablement son chef d'oeuvre dans le domaine de ce qu'il composa pour le cinéma et aussi une des toutes plus grandes musiques de films jamais écrites; Ivan Le Terrible. C'est une partition que je connais bien puisque je la possédais en cassette-audio. N'ayant plus depuis belle lurette l'appareil pour écouter ce type de support, il était nécessaire que je me la procure en CD. Pour cette oeuvre avec solistes, choeur et orchestre, la direction est assumée par le grand Riccardo Muti.

Lorsque j'écouterai ce coffret, que dis-je, ce trésor, je donnerai mes impressions ici.

Mélomane heureux et un mélomane heureux est un mélomane qui danse!   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergueï Prokofiev (1891-1953)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: