Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Sergueï Prokofiev (1891-1953)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mar 21 Fév - 22:56

Comme je viens de mettre un message sur le fil "ballet Roméo et Juliette", cela me fait penser, Icare, aux commentaires que tu as postés plus haut sur la musique du ballet et avec lesquels je suis globalement bien d'accord (merci).
"La danse des couteaux" que tu cites, le fameux thème obsédant, c'est "la danse des chevaliers". Effectivement lugubre. L'exécution doit en être parfaite..., car elle est magnifique.
Parfaitement nulle en ballet  sur la version que j'ai vue hier (voir fil ad hoc de ce soir - c'était ridicule-).

J'ai écouté la semaine dernière, décidément ce fut ma semaine Prokofiev ! :

- Prokofiev symphonies 6 et 7, dont "la concertante"  6 pour violoncelle, en si bémol mineur.
Alexander Ramm, violoncelle solo, grandiose, direction Valery Guergiev (oui, encore lui.. sur Prokofiev il est génial !), théâtre Marinsky.

C'est extraordinaire. Prokofiev m'envoûte pour toutes les raisons que j'ai évoquées sur ce fil depuis trois ans. Je l'aime passionnément.
  ... et maintenant que je commence à bien le connaître..., je le reconnaîs tout de suite :  Mélodie, dissonances, inspiration classique, envolées folkloriques de sa Russie, influences du XIXème russe mais modernité immense et liberté absolue de son écriture unique ! Un génie.  
OUI..., pour moi plus que Stravinski, trop provocateur peut-être, moins tendre.
Je ne sais pas, c'est difficile d'exprimer cela, que je fais sur ce fil depuis mon inscription. Prokofiev a cette "magie", qui fait qu'on ne sait plus trop où on habite, il est doux et romantique, mais il adore la sonorité des cuivres et nous balance des vagues océaniques pour nous bousculer...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mar 21 Fév - 23:58

Je n'ai personnellement jamais vibré pour Prokofiev mais tu en parles avec tant de chaleur Anouchka que je me suis promis de faire une "cure" de Prokofiev dans les jours qui viennent pour lui donner une nouvelle chance ou plutôt pour me donner cette chance de pouvoir enfin apprécier ce talent qui me reste jusqu'ici inaccessible et je commencerai par écouter "Roméo et Juliette " dont tu parles si bien sur un autre fil. Histoire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 22 Fév - 0:10

Oh chère Laudec, comme je suis contente de te lire.. Very Happy
Prokofiev est un peu difficile d'approche, mais quand on tombe dans la marmite, c'est absolument fabuleux. Il faut lire sa biographie, sa musicologie, à mon humble avis, avant, pour découvrir ce qu'il a voulu nous transmettre. Je le répète encore, c'est un génie.
"Roméo et Juliette" (voir mon message sur le fil "Roméo et Juliette, ballet"), c'est une musique extraordinaire, qui peut se passer complètement du "visuel", mais c'est intéressant de connaître le livret, pour comprendre ce qu'il a voulu écrire sur cette magnifique tragédie shakespearienne...
Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 22 Fév - 19:28

Précision très intéressante concernant cette symphonie concertante 6 pour violoncelle solo (cf. hier). Elle a failli être un concerto...
Wikipedia a écrit:
La Symphonie concertante pour violoncelle opus 125 est une œuvre pour violoncelle et orchestre écrite par le compositeur russe Serge Prokofiev entre 1950 et 1952.

C'était initialement un concerto pour violoncelle et orchestre créé le 18 février 1952 à Moscou par Mstislav Rostropovitch au violoncelle et sous la baguette de Sviatoslav Richter, qui fit l'expérience de chef d'orchestre pour la première (et dernière) fois. Le compositeur insatisfait de la partition reprend cette dernière en enrichissant la partie orchestrale pour en faire une symphonie-concerto1.
Je vais essayer de trouver un YT qui me plaise ! Very Happy

Donc, cela ne sera pas notre Rostropovitch, qui est sur youtube, mais la vidéo est très statique, il n'y a que l'enregistrement.
J'ai choisi un concours de violoncelle de 2013. C'est magnifique. Durée : Environ 38 minutes.
https://www.youtube.com/watch?v=6vLYC36Yop0

Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16721
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 22 Fév - 20:31

Une petite précision : initialement Prokofiev a composé un concerto pour violoncelle en mi mineur opus 58 créé le 26 novembre 1938 à Moscou. Il l'a ensuite remanié (considérablement) pour en faire la symphonie concertante créée le 18 février 1952.
A noter qu'il existe aussi un concertino pour violoncelle et orchestre en sol mineur opus 132 que Pokofiev n'a qu'ébauché pour violoncelle et piano, et dont Rostropovitch en a achevé pour violoncelle et piano (créée en 1956) et ensuite c'est Kabalevski qui en a réalisé l'orchestration (créée en 1960).
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mer 22 Fév - 22:10

Oui, merci Joachim Very Happy . Je le savais, mais la "gestation" de cette fameuse concertante ayant été très très compliquée (Prokofiev n'étant jamais satisfait de cette partition...), je n'osais pas donner tous ces détails . Le résultat final est merveilleux, donc le travail ("et cent fois sur la toile etc..), n'aura pas été inutile...
On parvient à une concertante qui donne la pleine mesure au violoncelle, mais fait une part très belle à l'orchestre, et dans une sorte d'épure que Prokofiev, dans sa créative passion, d'un premier "jet", n'avait sans doute pas prévue au départ. On sent le génie, mais beaucoup le travail de composition, à mon très humble avis, et le résultat est un petit miracle.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11545
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mar 5 Sep - 20:57

Icare a écrit:
Le second concerto pour violon de Prokofiev gagne du terrain, à point que je l'ai trouvé, cette fois, quasiment aussi formidable que le premier. Une intégrale de ses symphonies est récemment parue à un prix abordable et je pense que je vais me laisser tenter. Ce compositeur m'intéresse de plus en plus. En fait, il y a pas mal de modernité dans ce second concerto, de fantaisie aussi, et quelle poésie dans le second mouvement qui me fait carrément fondre...Les premier et troisième mouvements sont également très attractifs et intéressants dans leur construction. J'y ai ressenti pas mal d'inventivité pour un résultat, au bout du compte, peu conventionnel et même surprenant. En conclusion, une toute petite préférence pour le N°1, une toute petite... Very Happy

Le revoici dans une autre interprétation:

https://www.youtube.com/watch?v=cuzsFa5l0d4
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   Mar 5 Sep - 21:08

Merci Icare, je connaîs cette interprétation qui est souvent diffusée sur les chaînes musicales. Superbe  Very Happy

P.S. : et toujours par elle, une magnifique prestation au Festival de Verbier, d'il y a trois ans, direction Kent Nagano (le maestro américain d'origine japonaise actuellement en fonction à Montréal). Je l'avais trouvée encore plus bouleversante.

La partition a été rédigée alors que le musicien faisait des aller-retours fréquents entre Paris et Moscou, peu avant de s'établir dans cette dernière ville en 1936. L'œuvre est contemporaine de son ballet Roméo et Juliette et son concerto pour violoncelle.

En raison de l'engouement de Jascha Heifetz pour cette œuvre, plus lyrique et classique que le Concerto pour violon n° 1 (on y retrouve l'esprit du ballet Roméo et Juliette, dont la période de composition est très proche), elle a longtemps été plus populaire auprès des musiciens.
J'ai une toute petite préférence pour ce N° 2 que pour le N° 1, mais ça peut varier...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergueï Prokofiev (1891-1953)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergueï Prokofiev (1891-1953)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: