Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 J.-S. Bach : musique mécanique et mathématique ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Zybule



Nombre de messages : 2
Age : 73
Date d'inscription : 04/06/2018

MessageSujet: J.-S. Bach : musique mécanique et mathématique ?   Sam 6 Oct - 0:37

Le côté "mécanique" provient peut-être du clavecin qui ne transmet que trop peu les nuances. Jouer les inventions à deux voix sur un piano, c'est un réel plaisir et la "mathématique," une des bases sur lesquelles les œuvres sont construites, est supplantée, noyée par ces mélodies qui s'entrelacent et modulent à l'infini. Le prélude du clavier bien tempéré BWV 893 se compose de 66 mesures, soit 16 groupes de 4 mesures plus 2 mesures rajoutées pour un point d'orgue et une sorte de cadence. Le thème de 4 mesures apparait 8 fois et est traité en tout cas 5 fois de manière totalement différente et dans diverses tonalités. En écoutant cette œuvre, on ne se rend absolument pas compte de l'ossature qui la soutient.
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 36
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: J.-S. Bach : musique mécanique et mathématique ?   Mar 9 Oct - 17:05

Bon, personne ne semble répondre, et j'ai une petite idée de la raison...

J'irai plus loin que l'analyse partielle de Zybule : la pièce (2e version, autographe), compte 65 mesures, plus le point d'orgue final. Or, on remarque que 6 + 5 = 11. On additionne les deux chiffres (1+1), on obtient 2. Maintenant, et c'est là que c'est incroyable, si on prend la deuxième (2) lettre du nom du compositeurs (BACH), on arrive sur le A. A est la première lettre de l'alphabet, donc 1.
On additionne le tout, c'est à dire le deux ( (6+5)=11 / 1+1 -> 2), et le 1 de la lettre A de Bach, on arrive sur...

le chiffre 3, symbole incontesté de la Trinité. Ce prélude est donc construit en hommage mathématique à la Trinité, en plein territoire de la Réforme ! Ca ne s'entend pas à l'audition, mais pourtant c'est mathématiquement prouvé : Bach était un libre-penseur catholique !

Sinon, trêve de plaisanterie  Wink  , il n'y a RIEN, absolument rien de mathématique dans l'écriture de ce prélude, ni dans sa conception formelle. Mais évidemment, si on cherche des chiffres, on en trouve toujours, y-compris dans le lit de Procuste...
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
 
J.-S. Bach : musique mécanique et mathématique ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: