Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

 

 Le solfège à l'école

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyMar 07 Nov 2006, 23:28

A votre avis, pensez vous que le solfège à l'école soit vraiment utile?

Car lorsqu'on voit le niveau et la nullisime qualité du programme ( et parfois des professeurs ) c'est plus à vous écoeurer de la musique qu'autre chose.

Pour ma part je pense que soit on fait bien les choses, soit on les fait pas du tout. Quel est l'interêt de jouer à la flûte à bec "Ah vous dirais je maman" de Mozart après 4 ans de solfège au collège? :|

J'avais un prof, conscient du problème, qui préférait nous jouer du piano "en live" ou nous faire écouter des extraits de grandes oeuvres. Finalement c'était plus intéressant que de nous faire faire du déchiffrage ou apprendre un morceau à la flûte qu'on oublie 15 jours après.

A l'inverse, écouter de grandes oeuvres fut pour certains ( dont moi ) comme un "choc", une révélation. On découvre la fameuse musique classique et on se dit que ce n'est pas si mal, qu'ily a des airs sympas, etc...Au final on s'y intéresse et après on demande aux parents de s'inscrire à une école musicale et là, l'aventure commence vraiment. Car c'est un choix volontaire, engagé alors qu'à l'école c'est imposé d'autant que le programme n'a rien de passionnant.

Que pensez vous de ces cours de solfège? Ont ils une réelle utilité? Personnellement j'en doute. Peuvent ils servir véritablement de tremplin pour faire découvrir la musique classique et surtout la faire aimer?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyMer 08 Nov 2006, 15:19

Les cours de solfège aurait une utilité à condition d'être de vrai cours de solfège. Je vais bientot rentrer au lycée et franchement , si je n'avais pas étudier la musique en dehors de l'école je ne saurais pas reconnaitre un 'do' d'un 'fa' (sur une portée) .
Voila ce qu'on apprend du primaire a la fin du collège en musique :
Primaire = > Savoir tenir une flute , savoir que pour faire un 'si' il faut boucher un trou sur la flute.
Collège => 6ème/5ème:savoir faire trois notes sur une flute, chant (goldman, gainsbourg).
4ème/3ème: 2cours d'histoire de la musique => baroque (sans passez par le classissisme le romantisme le classissisme a vienne ou le post romantique), rap , hard rock. chant (yesterday) Plus de flute.

Pour connaitre quelques notions en musique il faudrait au moins deux heures successives de musique chaque semaine qui contiendrait:

40 minutes de théorie
20 minutes de lecture de note (rapide , y'a des classes de 30 élève alors ..)
20 minutes d'histoire de la musique
15minutes de dictée
15 minutes de chant
10 minues d'écoute.

Ou sur une heure ?:
15 minutes de théorie
10 minute de lecture
10 minute d'histoire de la musique.
10 minutes de dictée
10 minutes de chant
5 minutes d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20886
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyMer 08 Nov 2006, 15:53

Vu mon âge, j'ai commencé à apprendre le solfège dans les années 1950, sous son aspect théorique puisque il n'était pas encore dans les coutumes d'apprendre à utiliser un instrument, flûte ou autre.
Inutile de dire l'aspect rébarbatif que prenaient les cours de musique : une vraie corvée. Puis on nous faisait chanter avec l'aide d'un guide-chant, une sorte de mini-piano portatif au son d'accordéon, qui s'actionnait avec une manivelle sur le côté.

Heureusement, quelquefois le prof arrivait avec un vieux gramophone et des disques 78 tours. C'est là que j'ai découvert la musique, avec quelques tubes comme la Danse Macabre, où nous entendions les os des squelettes s'entrechoquer, ou Une Nuit sur le Mont Chauve, avec le sabbat des sorcières, ou encore le passage des caravanes de "Dans les steppes de l'Asie Centrale". C'étaient des oeuvres tout à fait "parlantes" pour les enfants que nous étions.
Mais le solfège demeurait toujours aussi rébarbatif...

Je pense, comme le suggère Snoopy, qu'il serait aussi bien d'abandonner le solfège et de plutôt chercher à faire connaître l'histoire de la musique et les grandes oeuvres du répertoire. Pour ceux qui seraient intéressés, il serait toujours temps d'étudier le solfège plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyMer 08 Nov 2006, 19:11

Mais les cours de musique sont plus comme ca aujourd'hui .
Si toute l'heure était de l'écoute , tout le monde s'en ficherait .
Déjà que la musique est considéré comme une heure d'étude ...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyMer 08 Nov 2006, 21:42

Merci Chopin pour toutes ces précisions car comme mon ami Joachim, ça fait longtemps que j'ai quitté l'école donc...

Quand tu dis que l'heure de cours de musique c'est une heure d'étude c'est terrible!. En même temps, au prof de susciter de l'interêt, c'est son boulot aussi.

Par exemple quand je dois expliquer la trame, la façon de faire le synopsis d'un roman à mes élèves, si ils ne sont pas très enthousiastes, je fais le comparatif avec un film et là, comme par hasard, tout le monde se réveille et participe. Je suis sûr que l'on peut susciter l'interêt pour la musique classique à des jeunes qui ne connaissent que le Rap par exemple.

C'est une juste une question de forme, savoir comment aborder la chose. Mais pour ce faire, faut il encore que le professeur lui même soit motivé...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 38
Date d'inscription : 14/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyMer 08 Nov 2006, 22:12

Je dois reconnaitre que je ne me souviens plus du tout de mes cours de musique! Je n'en ai eu que jusqu'en 5ème, mais en dehors de souffler bêtement dans une flûte et de me moquer bêtement du strabisme divergent de mon professeur, je ne me rappelle de rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 07:18

Hector Berlioz a écrit:
en dehors de souffler bêtement dans une flûte .

C'est exactement aussi ce que je retiens de mes cours de solfège à l'école, avec à l'époque, l'obligation en plus d'aller chanter dans la chorale! C'était...terrible d'ennui, de ridicule et de médiocrité.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: cours de solfège   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 10:36

LE SOLFEGE
En tête de l'ennui et le désinteressement les plus profonds, ensuite les exercices d'archet et de poignet, galère, c'est je crois ce qui m'a le plus incitée à l'abandon du violon, quant au chant inutile, je refusais systématiquement de chanter, j'avais peur qu'on se moque de ma voix et ça n'a pas changé
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20886
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 11:53

Chopin a écrit:
Mais les cours de musique sont plus comme ca aujourd'hui .
Si toute l'heure était de l'écoute , tout le monde s'en ficherait .
Déjà que la musique est considéré comme une heure d'étude ...

c'est vrai, Chopin, je ne suis plus "dans le coup" Wink

Mais comme dit Snoopy, ça dépend aussi du prof...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 13:45

Ludwig a écrit:
LE SOLFEGE
En tête de l'ennui et le désinteressement les plus profonds, ensuite les exercices d'archet et de poignet, galère, c'est je crois ce qui m'a le plus incitée à l'abandon du violon, quant au chant inutile, je refusais systématiquement de chanter, j'avais peur qu'on se moque de ma voix et ça n'a pas changé

Mais encore, ta situation est différente car ce n'était pas à l'école. (d'après ce que je comprends )

Le solfège en cours privés ne m'a jamais dérangé car il était nécessaire à la maitrise de l'instrument et la compréhension de la musique. C'était pour m'aider donc j'aimais bien. Mais les "cours" imposés par le collége ( d'un niveau zéro ), étaient en effet un supplice.

Ton message est intéressant car il faut distinguer les cours à l'école publique et les cours au conservatoire ou avec des profs privés. Même si dans les deux cas ça reste du solfège, le deuxième était avec plaisir.

Pour ceux qui ont fait le conservatoire ou des cours privés, avez vous eu le même ennui façe au solfège qu'à l'école ou non?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Solfège   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 17:35

Tu as raison Snoopy, tout était en cours privé pour moi, professeurs d'anglais et d'italien la musique d'abord par mon père, qui était trés strict, solfège en battant la mesure, le violon, le métronome et tout l'attirail, je voulais jouer tout de suite des morceaux sans passer par les préliminaires
j'étais une enfant gâtée et turbulente
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 17:36

Ludwig a écrit:
je voulais jouer tout de suite des morceaux sans passer par les préliminaires

Je crois qu'on est tous passé par là. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Solfège   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 18:07

Tu me rassures, je croyais être un phénomène unique
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 38
Date d'inscription : 14/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 20:26

Je dois reconnaitre que je ne comprenais pas pourquoi tout le monde déteste le solfège jusqu'à ce que je fasse le concours d'entrée du conservatoire... En effet, ils ont voulu me faire chanter!!!!!! Je crois que pour apprendre correctement le solfège, il faut se débrouiller tout seul ou ne pas avoir peur de sa propre voix (ce qui n'est pas mon cas)...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 20:30

C'est marrant moi aussi on m'a obligé à chanter et je n'aime pas. En plus je chante toujours un ton plus bas que ce que j'entends au piano. Idem quand je joue un morceau d'oreille. C'est étrange.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: le solfège   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 20:37

Faites comme moi, abandonnez le chant, ce sera mieux pour votre entourage, je chante aussi faux qu'une crécelle, mais pour moi seule,
j'ai fait du scoutisme à mon jeune âge, on m'obligeait à chanter, je faisais semblant, quelquefois ça prenait
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 20:40

Oui mais entre les chants de scouts et d'opéras...il y a un gouffre! Very Happy

Je n'aime pas chanter car je sais que je chante faux, mais j'avoue que si je savais chanter correctement je le ferai avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: solfège   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 20:58

Tu crois qu'il n'y a qu'un gouffre, tiens en ce moment me revient un air que je trouve merveilleux, l'air des clochettes de LAKME de Léo DELIBES
la voix de cristal qui chantait cela est décédée, j'adorais
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyJeu 09 Nov 2006, 21:07

C'était qui?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20886
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyVen 10 Nov 2006, 09:49

Snoopy a écrit:
C'était qui?

Probablement soit Mady Mesplé, soit Lily Pons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Bingo   Le solfège à l'école EmptyVen 10 Nov 2006, 09:53

Joachim m'a devancée, c'est bien Lili Pons que j'ai entendue au théatre
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptyVen 10 Nov 2006, 09:57

Alice-Joséphine Pons, dite Lily Pons, née à Draguignan le 12 avril 1898 et morte à Dallas le 13 février 1976, était une chanteuse soprano américaine d'origine française.

Elle s'est distinguée notamment en interprétant l’Air de la folie au Metropolitan de New York, et en chantant pour les soldats alliés durant la Seconde Guerre mondiale.

Elle est enterrée au cimetière de Cannes, selon sa volonté.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 38
Date d'inscription : 14/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptySam 11 Nov 2006, 14:03

C'est une provençale!!! Vive Lily Pons!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptySam 11 Nov 2006, 14:31

Moi je n'ai pas appris le solfège à l'école mais pendant ma première année de conservatoire. Après cela, plus de solfège du tout Rolling Eyes

Par contre, vers les 12 ans, dans un collège suisse, on a eu un prof de musique tellement sympathique, mignon et yéyé qu'on n'attendait que l'heure du cours Laughing

Et même s'il était terriblement mal vu par les autres profs, parce que vraiment trop original... il était le seul à ne pas devoir nous traîner dans la classe. Cheveux longs, 2 CV avec des rideaux rouges, tout pour bien faire.

Il ne nous enseignait pas le solfège, mais nous faisait découvrir la musique à travers des vynils qu'il apportait avec juste un peu d'histoire autour pour ne pas nous décourager. Moi j'étais déjà convaincue, mais les autres, qui ne faisaient pas de musique en dehors ont réussi à être séduits et ont continué par la suite à découvrir. Il avait donc la bonne méthode, qui consiste non pas à vouloir absolument créer des musiciens, mais des mélomanes.

En fin d'année, pour la représentation, il a fait chanter à la classe une chanson de Bécaud (Nathalie) et m'a demandé de l'accompagner au piano, d'oreille, tandis que lui jouait du violon.

Il avait compris que je n'avais pas un amour particulier pour les petites notes noires ou blanches sur un papier, pour ne pas dire une totale aversion Laughing

Il jouait divinement bien du violon et jouait parfois tout seul dans la classe après les cours tandis que je restais assise dans les escaliers pour l'écouter pendant une heure.

Inutile de vous dire qu'il a été viré du collège (les rideaux rouges ça n'a pas plu....) Dommage, si les profs étaient tous comme ça, les gens auraient une culture musicale bien plus éclectique.

C'était il y a fort longtemps, vu que Joachim et moi semblons être de la même génération.

Je ne sais pas comment c'est aujourd'hui, mais j'ai connu quelques musiciens ici à Genève, qui enseignaient la musique dans les lycées et apparemment, ça fonctionnait assez bien, ils touchent un peu à tout et ont des instruments anciens ou modernes à disposition ainsi que même parfois des ordinateurs qui permettent de faire de la MAO.


Dernière édition par le Sam 11 Nov 2006, 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23717
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école EmptySam 11 Nov 2006, 15:22

Coco a écrit:
Inutile de vous dire qu'il a été viré du collège.

C'est toujours les meilleurs qui partent les premiers... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Le solfège à l'école Empty
MessageSujet: Re: Le solfège à l'école   Le solfège à l'école Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le solfège à l'école
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: