Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Initiation au solfège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Initiation au solfège   Mar 11 Sep - 21:19

Tout est dans le titre !
Je vous propose un topic sur toutes les bases du solfège afin de mieux comprendre la musique et permettre d'apprendre assez facilement et rapidement les notions de solfège, qui permettra à plus d'un de mieux comprendre la musique et pouvoir d'analyser un peu plus, :)

J'essaierai de m'expliquer au mieux pour que ca soit accessible à tous, et j'espère que ca vous plaira,


I les signes de la notation

Les origines de notre système de notation actuel datent du Xe siècle. Gui d'Arezzo (995-1050) en concrétise les premières expériences. Il recommande l'emploi d'une portée avec des espaces et des lignes intermédiaires indiquant la hauteur des notes. Jusque là, la notation était neumatique (caractéristique du Moyen Âge).
notation neumatique :



La portée
La portée est un système qui permet de codifier les notes, c'est le support surlequel on écrit les notes de musique en quelque sorte. Elle est constituée de 5 lignes et de 4 interlignes (espaces entre les lignes). Les notes peuvent être écrites sur les lignes ou dans les interlignes.



Suivant la tessiture de l'instrument choisi, on utilise une ou plusieurs portées. Pour une voix ou un instrument monophonique, on utilise une portée. Pour un instrument polyphonique (comme le piano), on utilise deux portées.

Les notes
Les sept notes de la gamme sont ut (ancien nom de do), ré, mi, fa, sol, la, si. Parallèlement à ce système, les Anglo-Saxon utilisent un autre mode, fondé sur l'alphabet : A (= la), B (=si), C (=do), D, E, F et G.
Le nom des notes provient des premières syllabes des vers de l'hymne de saint Jean Baptiste : << Utqueant laxis, Resonare fibris, Mira gestorum, Famuli tuorum, Solve polluti, Labii reatum>>. Ce n'est qu'au XVIe siècle qu'apparaît la septième note : le si.

Voici une portée avec les sept notes : do, ré, mi, fa, sol, la, si.



Les durées et les silences
C'est ce qu'on appelle le temps des notes, ce qui détermine si la note se joue rapidement ou s'il faut la tenir longtemps. Pour cela, on dessine des figures qui indiquent la valeur des notes :
une ronde (un rond en blanc) = 4 temps.
une blanche (une note en blanc) = 2 notes
une noire (une note en noire) = 1 temps
une croche (note noire avec un ptit trait à côté, voir sur le dessin) = un demi-temps.

Et pour indiquer les espaces sans notes, entre chaque note, on utilise sur la portée des signes de silences :
une pause = 4 temps
demi-pause = 2 temps
soupir = 1 temps
demi-soupir = 1 demi temps.




Le diapason :
Ce mot vient du mot grec "dia pasôn khordon" et désigne aujourd'hui un appareil inventé par John Shore en 1711 : deux branches de métal qui, mises en vibration, donnent le "la" de référence pour accorder les instruments de musique. Le la de norme internationale fixe le "la" du diapason à 440 vibrations par seconde. Avant l'exécution d'une oeuvre, les isntruments de l'orchestre doivent s'accorder, comme le diapason n'a pas assez de puissance sonore pour faire entendre le la à tout l'orchestre, c'est le haut bois, un des instruments le moins sensible aux changements de température, qui donne le la.

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mar 11 Sep - 21:32

Pianoline a écrit:
Ce n'est qu'au XVIe siècle qu'apparaît la septième note : le si.

Ah bon? Tu es sûre? C'est étrange quand même
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mar 11 Sep - 21:42

Oui oui, car au XVI e siècle, ils ont juxtaposé les deux derniers mots "Sancte Iohannes" à lhymne de Jean-Baptiste, de "sancte" on a tiré le si.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mar 11 Sep - 21:54

Donc avant le XVIème, il n'y aucun "Si" sur les partitions de l'époque?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mar 11 Sep - 22:15

Non, ils n'entendaient pas le "si", ils ne connaissaient pas ce son, et écrivaient qu'avec leurs notes de do à la dièze. D'où les erreurs d'interprétations des interprètes modernes et contemporains qui veulent jouer une oeuvre d'époque : parfois, c'est incompatible, entre la différence de note de référence (le diapason n'existait pas) et l'inexsitance du si. Bach avait d'ailleurs écrit e Clavier bien tempéré pour rendre conscience de ces problèmes. Si on joue certaines pièces du Clavier bien tempéré avec une interprétation d'en ce moment, il y a de légères dissonances, ou alors une sorte de vide, car ca ne convient pas. La transcription de la partition n'est pas correcte, par rapport à ce qu'avaient voulu faire entendre les compositeurs de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mer 12 Sep - 7:52

Intéressant. Merci Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10811
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mer 12 Sep - 20:27


Même Snoopy va s'endormir moins bête ce soir. Hehe Moi aussi car j'ignorais cette histoire du "si".

Félicitation Pianoline! Quel plaisir de prendre ta passion musicale en pleine figure! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mer 12 Sep - 20:28

Icare a écrit:

Même Snoopy va s'endormir moins bête ce soir. Hehe

j'avoue J'avoue
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16205
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Mer 12 Sep - 20:43

Snoopy a écrit:
Icare a écrit:

Même Snoopy va s'endormir moins bête ce soir. Hehe

j'avoue J'avoue

Ptdr

Pianoline, pourquoi que le ut est devenu do ? D'après ce que j'ai lu, c'est que ut pouvait difficilement se chanter, on l'a donc remplacé par do, qui serait le do de DOminus, d'autre disent que ça vient du nom d'un évêque. Tu connais la réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Jeu 13 Sep - 9:25

Non, je suis désolée mais je ne connais pas la réponse. Je demanderai à l'un de mes professeurs de musique.

Heureuse que ca vous plaise en tout cas, j'espère que j'aurais d'autres petites anecdotes dans ce genre à vous faire partager ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Jeu 13 Sep - 9:51

J'espère que Pianoline ne m'en voudra pas que je réponde à sa place.
En effet, depuis le 17e siècle le do remplace l'ut pour cause d'euphonie.
Giovanni-Battista DONI (1593-1647) proposa en premier le do au lieu de l'ut.
Toutefois, le "Musikalisches Conversations-Lexicon", Berlin, 1880, signale qu'un manuscrit de Paris du 14e siècle propose le nom do pour le son fa. (curieux, non?)
C'est G.-B. Doni aussi qui ajouta le si à la gamme.
Une excellente bio- et bibliographie est publiée dans F.-J. Fétis "Biographie universelle des Musiciens", Paris, Firmin-Didot, 1877-1880, 8 volumes et 2 suppléments. L'article sur Doni se trouve au tôme III, pages 38-41.
Joachim nous a publié, il y a longtemps, l'adresse internet où l'on peut consulter cet ouvrage.
(un petit rappel, Joachim, je consulte un exemplaire imprimé...)
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Jeu 13 Sep - 10:31

Waou, merci pour ces infos ! Bien sûr que non je ne t'en veux pas de répondre, manquerait plus que ça, au contraire, Mains

Je ne savais pas non plus que c'était G-B Doni qui avait ajouté le si à la gamme.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Initiation au solfège   Ven 14 Sep - 12:17

La suite sur les signes de notation

Lorsqu'on observe une partition de piano, on constate qu'au début des deux portées sont inscrits deux signes différents : une clé de sol pour la portée supérieure (main droite) et une clé de fa pour la partie inférieure (main gauche). La clé de sol est donc fréquemment utilisée pour l'aigu, tandis que la clé de fa sert pour le grave.

Les clés
Sur la portée de 5 lignes (en comptant bien sûr aussi les interlignes), on ne peut écrire que 11 notes correspondant à l'étendue d'une voix normale. Pour permettre l'écriture des autres voix et des instruments à tessiture différentes, on utilise 3 types de clés.
Les clés sont les signes placés au début de la portée (clé de sol, clé de fa, clé d'ut). On compte 7 clés : 1 clé de sol, 2 clés de fa, et 4 clés d'ut.

La clé de sol, sur la deuxième ligne indique que la note qui sera posée sur cette deuxième ligne sera un "sol".

Clé de sol

La note en dessous du sol sera donc un fa, et la note au dessus du sol sera un la. La première note que vous pouvez voir est un do et les notes sont dans l'ordre : do, ré, mi, fa, sol, la, si, do. Elles sont placées du plus grave au plus aigu.

La clé de fa, sur la quatrième OU la troisième ligne, indique que la note sur cette 4e ou 3e ligne est un fa. Après, il faut donc essayer de trouver le nom des autres notes par rapport à leur position près du fa. La clé de fa la plus utilisée, basique, est la clé de fa sur la quatrième ligne.

Clé de fa

Voici une clé de fa normale, sur la 4e ligne (les deux ptits points de la clé de fa encadrent la ligne de référence du fa). Les notes sont de l'ordre, à partir de do. Après, c'est avec l'apprentissage de ses notes et l'habitude visuelle qu'on sait lire une partition.

La clé d'ut peut occuper les première, deuxième, troisième et quatrième lignes de la portée, mais dans tous les cas, la note indiquée est do. Ut est l'ancien nom de do. C'est toujours le même principe, il faut déduire le nom des notes par rapport à la position de la clé. Si la clé d'ut est sur la troisième ligne, les notes sur la troisième seront toujours do, et on calcule le nom des autres notes selon si elles sont plus en haut du do ou plus en bas.

Clé d'ut 4e ligne


Quel est le nom de cette note ?

Sur une partition pour piano normale, on trouvera donc deux portées : une pour la voix aigue à la main droite donc avec la clé de sol, et une portée pour la voix grave à la main gauche, qui sera la clé de fa.

Ptit bonus :
partition avec une seule portée, la clé de sol :

Selon l'écart des notes, vous pouvez chanter l'air de Joyeux anniversaire. Vous verrez alors que quand on monte vers l'aigu, les notes montent et quand ca redescend vers le grave, les notes descendent. Les deux premières notes sont "sol". Ne vous préoccupez pas accords, lisez seulement les notes du haut, Wink


Les altérations
Les altérations, ce sont tout simplement les dièzes et les bémols, qui permettent d'élever un tout petit peu la note ou alors de la baisser. On dit que le dièze élève la note d'un demi-ton.
Le ton, (tiré de "tonalité"), est l'écart entre deux notes successives comme do et ré, ou fa et sol. On parle de demi-ton quand l'écart entre deux notes est super petit. Toutes les notes noires que vous pouvez voir sur un piano permettent de faire des demi-tons.
(je voulais vous montrer à l'écoute avec une vidéo youtube, mais y a rien, )

En général, quand une note doit être altérée (donc diézée ou bémolisée) tout au long d'une partition, elle est indiquée en début de portée, après la clé.
Les altérations permettent de diviser les 7 notes en 12 intervalles d'un demi-ton.
La bécarre est un signe qui va annuler un dièze ou un bémol, donc il faudra jouer la note normale.


Voici les signes pour dièze, bémol et bécarre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Initiation au solfège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Initiation au solfège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: