Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Maurice Jarre (1924-2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Maurice Jarre (1924-2009)   Mer 1 Nov - 22:30

Maurice Jarre est un compositeur français de musiques de films, né le 13 septembre 1924 à Lyon (France) et mort le 29 mars 2009 à Los Angeles (États-Unis). Il est le père de Jean-Michel, Stéfanie et leur demi-frère Kevin Jarre.


Maurice Jarre s'est intéressé assez tard à la musique. Timbalier de formation, Jarre débute à la Compagnie Renaud-Barrault en 1946, formant un duo avec Pierre Boulez (au piano et aux ondes Martenot), mais Jarre s'intéresse très vite à la composition.
On lui commande en 1948 sa première musique de scène pour Le Gardien du Tombeau, de Franz Kafka. Il devient directeur musical du Théâtre National Populaire durant douze années (1951-1963).
Il compose les mythiques trompettes, la fanfare d'accueil de Lorenzaccio, qui retentit en juillet lors de chaque représentation du Festival d'Avignon dans la Cour d'honneur du Palais des Papes.
Parmi les musiques de scène composées alors pour le T.N.P. il faut remarquer, outre Lorenzaccio déjà cité, les musiques de Richard II, Macbeth, Le Prince de Hombourg, Nucléa, Meurtre dans la cathédrale, Don Juan, Le Médecin malgré lui, Ruy Blas, La Découverte du Nouveau-Monde. Il est à remarquer que Maurice Jarre compose une nouvelle musique de scène pour Lorenzaccio, cette fois lors de la reprise de cette pièce à la Comédie-Française dans la mise en scène de Franco Zeffirelli.
Sa carrière dans la musique de film démarra dans les années 1950 pour des courts métrages (des compositions pour les films de Georges Franju, Jacques Demy, Alain Resnais notamment) puis des longs métrages à partir de 1958 (La Tête contre les murs de Georges Franju).
C'est également dans les années 1950 que Maurice Jarre composa l'indicatif de fin d'émission de la station de radio française Europe 1.
Sa carrière hollywoodienne ne démarra véritablement qu'en 1962 avec Lawrence d'Arabie, un film qui scella la collaboration du réalisateur David Lean avec Jarre.
Il a composé de très nombreuses musiques de films dont celles de Lawrence d'Arabie (1962), Le Docteur Jivago (1965), Paris brûle-t-il ? (1966), Les Damnés (1969), La Fille de Ryan (1970), Soleil rouge (1971), Le Message (1976), Jésus de Nazareth (1977), Shogun (1980), Witness (1985), Gorilles dans la brume (1988), Le Cercle des poètes disparus (1989), Ghost (1990) ou L'Échelle de Jacob (1990).
Jarre a aussi composé des œuvres de concert majeures et écrit cinq ballets dont Notre-Dame de Paris pour l'Opéra de Paris.
Il est le père du compositeur de musique électronique Jean Michel Jarre (fils de France Pejot), de Stéfanie Jarre (fille de Dany Saval) et le père adoptif du scénariste Kevin Jarre.
Lors du Festival de Berlin en février 2009, il reçoit un Ours d'Or pour l'ensemble de sa carrière. C'est sa dernière apparition en public. Atteint d'un cancer, il meurt le 29 mars 2009 dans sa villa de Los Angeles à l'âge de 84 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Lun 30 Mar - 10:29

Maurice Jarre est mort d'un cancer dans la nuit de samedi à dimanche 29 mars 2009, à Los Angeles, où il sera incinéré.

Il avait fêté ses 50 ans de carrière en 2006, à l'auditorium de Lyon.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Mer 4 Aoû - 12:52

La musique "sérieuse" de Maurice Jarre est d'un style plutôt très contemporain.

Liste (non exhaustive) :

Sinfonietta
Polyphonies concertantes
Cantata for a Mad Woman
Trois Danses pour ondes Martenot et percussions (1951)
Passacaille à la mémoire d'Arthur Honegger (1957)
Ronde de Nuit (1961)
Mobiles pour violon et orchestre (1961)
Suite ancienne pour piano et percussions (1956)

Ce CD reprend les 5 derniers morceaux :




A part la Ronde de nuit, qui ressemble à une musique de film, plus lyrique, je n'ai pas aimé les autres morceaux...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Mer 4 Aoû - 13:34

joachim a écrit:
La musique "sérieuse" de Maurice Jarre est d'un style plutôt très contemporain.

Liste (non exhaustive) :

Sinfonietta
Polyphonies concertantes
Cantata for a Mad Woman
Trois Danses pour ondes Martenot et percussions (1951)
Passacaille à la mémoire d'Arthur Honegger (1957)
Ronde de Nuit (1961)
Mobiles pour violon et orchestre (1961)
Suite ancienne pour piano et percussions (1956)

Ce CD reprend les 5 derniers morceaux :




A part la Ronde de nuit, qui ressemble à une musique de film, plus lyrique, je n'ai pas aimé les autres morceaux...

Effectivement,à l'instar de son ami de toujours ENNIO MORRICONE,on peut être surpris ou dérouté en passant de sa musique de film à celle de concert,mais,contrairement à celle du compositeur romain,elle ne me touche que moyennement. Je ne m'attendais pas forcément à moins contemporain (Morricone l'étant peut-être plus encore) mais à quelque chose de plus passionné et intense,qui m'accroche mieux. C'est d'ailleurs un CD que j'ai boudé depuis l'avoir acheté alors que les oeuvres "savantes" de l'Italien,même les plus abstraites comme FLUIDI,je les connais sur le bout des doigts. C'est l'un des très rares compositeurs (Morricone),peut-être le seul,qui arrive à me fasciner autant par sa musique dite légère que sa musique dite savante bien que ces deux pôles ont de plus en plus tendance à fusionner entre eux,chez lui.

Mais,pour toi,Joachim,autant pour l'un que pour l'autre,vaut mieux t'intéresser à leur musique de film...JARRE a débuté avec BOULEZ et MORRICONE est de cette génération-là aussi et très en phase avec les démarches artistiques et esthétiques de BOULEZ,NONO et STOCKHAUSEN. Si le cinéma ne l'avait pas accaparé,il aurait sans doute été un compositeur sans grande concession et JARRE,peut-être aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Jeu 22 Sep - 21:10

Réécoute des oeuvres pour concert citées ci-dessus et mon appréciation s'est un peu améliorée par rapport à la précédente. Si les "Trois danses pour Ondes Martenot et Percussion" me paraissent toujours globalement ternes, peu captivantes, la "Passacaille à la mémoire d'Arthur Honegger" m'a davantage intéressé. J'ai bien aimé le rapport subtil et cocasse des percussions à l'orchestre. Le jeu est ludique et j'aime l'interaction entre les deux groupes sonores, d'abord l'orchestre d'un lyrisme contenu, puis les percussions parasitant avec art une atmosphère tonale vaguement plus proche du "Jarre" de David Lean. De toute façon, une musique écrite à la mémoire de Honegger ne peut pas être mauvaise, parole d'un fan du grand Arthur! L'oeuvre qui suit "The Night Watch" semble s'extraire de sa musique de film dans une cadence et un entrain qui n'ont rien de déplaisant. La longue introduction de violon solo de "Mobiles pour violon et orchestre" est assez éprouvante et presque décourageante. Heureusement, lorsque l'orchestre entre en scène, on respire un peu et une ambiance lancinante et mystérieuse fait que l'on ne regrette pas d'avoir été patient. Au final, il y a des passages que j'aime bien dans ce très honnête concerto. De la dernière pièce, "Suite Ancienne pour percussion, instruments et piano", s'y dévoile une curieuse mélodie un peu berçante, comme venue attendrir un monde plus ou moins austère où les percussions y tiennent souvent un rôle essentiel. Ce sont d'ailleurs elles qui concluent un peu anodinement cette petite composition de clôture.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Ven 23 Sep - 10:45

J'ai encore le CD sur une clé USB, mais je n'ai pas envie de la réécouter. Par contre j'en ai un autre avec les musiques de film, notamment la Fille de Ryan et Docteur Jivago, que je repasse volontiers Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Ven 23 Sep - 11:16


Les réécoutes sont dans mon cas nécessaires car ,sans elles, je serais passé à côté de choses qui me sont aujourd'hui incontournables. Je suis quand même heureux que cette nouvelle écoute des oeuvres personnelles de Jarre se soit mieux passées que la première, au moins pour la "Passacaille à la mémoire d'Arthur Honegger" qui m'a réellement séduit. Ce qui fait que je n'aurai pas acheté ce cd pour rien. Côté Septième Art, il ne faut pas focaliser seulement sur les thèmes amples qu'il composa pour David Lean, ses musiques de western sont également belles...Le soleil rouge...Pancho Villa...ainsi que sa très chouette partition pour le Nazareth de Franco Zeffirelli. Wink Zut! J'oubliais la sublime valse de La nuit des Généraux!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Lun 16 Déc - 18:45

Réécoute hier soir de deux partitions de Maurice Jarre composées pour le western: D'abord El Condor, un film réalisé par John Guillermin (1970) qui présente une musique inventive et intéressante qui se suit sans déplaisir, mais peut-être pas ce qu'il y a de plus formidable chez ce compositeur. Ainsi, plus exaltant et d'un lyrisme exacerbé, le superbe thème principal qui réapparaît souvent dans la partition de Pancho Villa (un film de Buzz Kulik qui réunit sous la même affiche Yul Brunner, Robert Mitchum et Charles Bronson) semble s'extraire d'une fiesta irrésistible. Jarre aime les percussions et il les utilise généralement bien avec en plus de ça un sens du mouvement et du lyrisme qui lui est propre. Quelle bonne idée d'avoir réuni les b.o. El Condor et Pancho Villa sur un même cd et dans l'ordre qu'elles furent présentées. Si j'aime bien les combinaisons rythmiques et instrumentales de la première, j'adore l'exubérance aux accents mexicains de Pancho Villa.    
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Jeu 25 Déc - 18:27

J'ai regardé cet après midi sur France 3, le beau film Docteur Jivago, que je n'avais plus vu depuis une vingtaine d'années. Grâce à notre forum, et en particulier de Icare Wink  j'ai été particulièrement attentif à la musique, et on se rend facilement compte qu'il n'y a pas que l'air de Lara qui est magnifique dans la musique. Lara est un leitmotiv à la wagnérienne, qui est joué à chaque fois qu'apparaît Lara ou que Youri pense à elle, chose dont je ne m'étais pas rendu compte auparavant.

La fonction recherche que j'ai utilisée pour retrouver Maurice Jarre m'a fait constater que Icare n'a pas encore créé de topic sur son fils Jean-Michel Jarre. Bizarre, sa musique électro-acoustique devrait-être dans tes cordes, cher ami  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Jeu 25 Déc - 19:13

Je trouve très bien de faire attention à la musique lorsque l'on regarde un film, et si je suis un peu à l'origine de cette prise de conscience, j'en suis ravi. Wink Et si tu avais regardé BEN HUR sur une autre chaîne, tu aurais pu remarquer la belle partition romantique de Miklos Rozsa.

En revanche, je n'ai jamais été amateur de la musique électronique de son fils Jean-Michel Jarre même si je lui reconnais le mérite d'avoir créé quelque-chose dans ce domaine. J'ai toujours eu du mal avec l'électronique pure, que ce soit chez lui, chez Moroder ou encore Vangelis. Les exceptions existent; par exemple, j'aime beaucoup Furyo de Sakamoto et la symphonie "virtuelle" d'Oswald d'Andrea, sinon, je préfère les combinaisons électroniques lorsqu'elles sont assimilées à l'orchestre, comme chez Jerry Goldsmith dans le domaine de l'image ou Michaël Obst en dehors...Maintenant, cela ne veut pas dire que l'on ne puisse pas ouvrir un topic sur Jean-Michel Jarre dans le forum "Musiques de films et divers...". ??
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 19:09

Je vois que tout le monde, à commencer par Snoopy, qui a initié le fil, est allé piocher sur Wiki, mais tant pis, je recopie :
Œuvres de concert :

Trois danses pour ondes Martenot et percussion
Passacaille à la mémoire d'Arthur Honegger pour orchestre
Ronde de nuit, pour orchestre
Mobiles pour violon et orchestre
Suite ancienne pour piano et percussion
Couleurs du temps pour 5 cuivres, cordes, timbales et percussion
Le Premier Jour du printemps pour percussion
Cantate pour une démente pour voix, chœur et orchestre
Étoiles de midi
Concerto pour cordes et percussion
Polyphonies concertantes pour piano, trompette, percussion et orchestre
Concerto pour EVI et orchestre
Mouvements en relief pour orchestre
Béatitudines pour chœur
Sinfonietta

Ballets

Fâcheuse Rencontre
Le Jardin de Tinajatama
Notre-Dame de Paris
Masques de femmes
Le Poète assassiné
Winter War
Les Filles du feu
Maldoror
Divers
Loin de Rueil, comédie musicale
Ubu
Le Palais du vent violent
Armida, opéra-ballet
Giubileo pour chœur et orchestre
Ruisselle, opéra



Je ne connaîs rien de tout cela... Embarassed Ciel, la vie est trop courte !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 19:10

P.S. : Merci d'effacer si cela fait redondance avec ce qui précède... Je voulais juste me faire le plaisir d'une petite copie ( Very Happy )

re P.S. :
Icare a écrit:
Et si tu avais regardé BEN HUR sur une autre chaîne, tu aurais pu remarquer la belle partition romantique de Miklos Rozsa.
J'adore ce film-culte, j'adore Charlton Heston (mon "héros en tant qu'acteur" -à part certaines prises de position perso vers la fin de sa vie, hélas...-, rien à voir), et la splendide musique de Miklos Rozsa, ces envolées lyriques complètement fantastiques !

Jean-Michel Jarre dont tu parles Icare : eh bien, je n'aime pas trop, mais bon, ce n'est pas l'objet du fil.. Sa musique ne me touche absolument pas du tout, du tout. Je reconnaîs "le boulot", mais cela ne m'émeut vraiment pas.... :
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 19:20

Anouchka a écrit:
P.S. : Merci d'effacer si cela fait redondance avec ce qui précède... Je voulais juste me faire le plaisir d'une petite copie ( Very Happy )

Non, il n'y a pas redondance puisque tu édites des éléments qui n'y étaient pas. Maurice Jarre, à l'instar de Wojciech Kilar, est un compositeur de cinéma que j'aime beaucoup mais que j'écoute rarement. C'est difficile à expliquer, j'aime beaucoup un certain nombre de leurs oeuvres mais ai rarement envie de les réécouter. C'est un peu comme avec Debussy et Stravinsky dans le classique, en fin de compte, une oeuvre de temps en temps. Mais lorsque j'en mets entre mes oreilles, biensûr je me régale.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 19:38

Je comprends très bien... J'écoute plus Bach, Mozart, Beethoven et beaucoup Liszt en ce moment ( Wink ) que Debussy et Stravinsky. Mais alors franchement, ces deux derniers...., me semblent , personnellement, géniaux dans leur composition.
Si je retombe sur "Pelleas et Mélisande" (du moins une belle version), je vais l'écouter en boucle. Idem pour "La mer", et bien d'autres poèmes de notre grand Debussy.
Quant à Stravinsky, je l'adore... ! Il faut le temps... , c'est cela qui manque, n'est-ce-pas ? Wink

J'avoue que je ne vais sans doute pas avoir justement le temps de plonger dans Maurice Jarre avant un grand bout de temps...
Et si c'est atonal, cela risque de me freiner un peu ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 20:02


Dans ce cas-là, commence plutôt par sa musique de film. Pas besoin d'aller chercher son oeuvre atonale qui, de toute façon, est sûrement plus difficile à trouver. Dans sa musique de film, tu as l'embarras du choix. Peut-être, vaut mieux viser une anthologie de ses compositions pour l'image dans un premier temps. Autant commencer par ce que tu es à peu près sûr d'apprécier. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 20:09

Oui, tu as raison.. donc, le fameux CD (non, je ne touche pas de comm, Hehe ), est peut-être pas mal pour avoir un disque qui compile un petit peu.. Pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 20:13


De quel cd tu parles?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 20:28

Oui, excuse-moi ! Pas le CD, mais le DVD sorti ce mois et dont j'ai cité la critique , de Stéphane Friédérich. Un DVD, ce qui explique qu'il ait pu parler de "raideur de la direction".
Susanna Rigacci (soprano), Gilda Butta (piano), Choeurs de la Radio de Bavière, et donc Orchestre symphonique de la Radio de Munich.
Editions : EuroArts
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 20:33

Oui, sauf que pour le DVD que tu évoques, il s'agit d'Ennio Morricone et non de Maurice Jarre.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 20:56

Exactement Embarassed ! Merci pour la rectif, je viens de parler du DVD de Morricone, et pas du tout de Jarre...
Je dois être troublée par l'Euro de foot, ce soir dans cinq minutes : Angleterre-Russie, j'ai des copains dans les deux pays et j'adore le foot (ce n'est pas incompatible avec la musique classique.... Laughing ) !!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 21:51


Ennio Morricone aussi aime le foot, quant à Maurice Jarre, je ne sais pas...Mais bon, recadrons-nous sur le sujet de ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Sam 11 Juin - 22:58

Oui- Yes- Da, surtout vu le résultat ( Laughing ) : c'est pour Maurice Jarre, ça !
P.S. : Non, peut-être pas carton rouge, quand même ? (tu m'exclus pour trois matches, donc trois jours !). On a d'autres "émôticônes", peut-être... Hehe Allez, rions un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Dim 12 Juin - 20:36

Et Maurice Jarre est dans un autre monde, en plus !  Hehe
Désolée pour mon mix entre Jarre et Morricone, vraiment rien à voir.
Le fameux DVD "du mois" c'est bien Morricone, OUI !
Jarre, je ne sais pas les compils, et on verra... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Dim 12 Juin - 22:02

Oui, je faisais effectivement allusion à une anthologie de la musique de film de Maurice Jarre puisque c'est de lui qu'il s'agit sur ce topic, et surtout que c'est une très bonne, voire la meilleure façon pour quelqu'un comme toi d'aborder son oeuvre...tonale...Je pensais en priorité à une anthologie qui scelle la collaboration entre Maurice Jarre et David Lean sous la forme de suites pour le concert et qui s'intitule Lean by Jarre - A Musical Tribute to David Lean. La formidable particularité de cette anthologie, c'est qu'elle réunit un cd de 48 minutes et un dvd-documentaire de 90 minutes. On y trouve des suites de Doctor Zhivago, A Passage to India, Ryan's Daughter et biensûr de Lawrence of Arabia. Alors évidemment, Jarre a aussi composé de belles musiques pour d'autres réalisateurs et il existe sûrement d'autres compilations. a savoir si elles se trouvent facilement...?...Tu peux aussi, à tes moments perdus, te faire une séance "David Lean", ce qui te permettra de découvrir - ou redécouvrir - la musique de Jarre dans son contexte.


Dernière édition par Icare le Mer 12 Juil - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2707
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   Dim 12 Juin - 23:55

Merci beaucoup, excellente idée pour un peu plus tard. Je ne voudrais pas "passer à côter" de ce compositeur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice Jarre (1924-2009)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Jarre (1924-2009)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: