Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Friedrich Schneider (1786-1853)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité (Feleo)
Invité



MessageSujet: Friedrich Schneider (1786-1853)   Ven 7 Nov 2008 - 21:02

http://www.jpc.de/jpcng/cpo/detail/-/hnum/6305235?rk=classic&rsk=hitlist

J'ai decouvert depuis peu ce compositeur , avec cet unique Cd qui lui est consacré . Et quelle magnifique symphonie . Depuis je me suis interessé de pres a ce bonhomme assez singulier , un genre de Bach au debut du
19° siecle .Sa production impressionante est d'une variété et d'une richesse inouie.
Si quelqu'un connait...
Je vous en parlerai mieux une autre fois .... Sleep
Mais je n'ai pu m'empecher de commencer quand même ce topic
à suivre donc Wink

Ses dates 1786-1853
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7070
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Ven 7 Nov 2008 - 22:55

j'ai failli me commander ce CD...j'ai renoncé à cause du couplage§...encore du Mendelssohn;..que j'aime beaucoup mais que j'ai en long en large et en travers Wink

C'est d'autant plus bête ce couplage...si, comme tu dis, sa production est immense!
Cà n'est pas pourtant l'habitude de CPO de faire ce genre d'oparation!
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Ven 7 Nov 2008 - 23:17

C'est beau, j'aime bien. Puisqu'il a écrit 23 symphonies, celle-ci pourrait dater des années 1830-35?
Avez-vous remarqués que ses dates (1786-1853) sont presque concordantes avec celles de Georges Onslow (1784-1852)?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Sam 8 Nov 2008 - 15:12

Encore un compositeur que je ne connais pas. Et il a pourtant composé 23 symphonies ! Je suppose que la 17ème enregistrée ici doit être relativement courte, car les deux oeuvres de Mendelssohn (concerto en ré mineur pour violon et 1ère symphonie) totalisent environ 55 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Sam 8 Nov 2008 - 18:16

Elle dure tout de même presque 24 mn .

Johann-Christian)-Friedrich Schneider est né le 3 janvier 1786 à Waltersdorf près de Zittau.
Son père  Johann-Gottlieb (1753-1840) lui apprend le piano.
Ses rapides progrès l'amenent rapidement à composer dès 1798.
A 12 ans, extrêmement doué, il entre au gymnasium de Zittau et y étudie la musique avec Schönfelder et Unger.

En 1804 il publie son premier opus, 3 sonates pour piano.
Il poursuit se études à l'université de Leipzig en 1805, et en 1806 il obtint son premier poste de professeur de chant à la Ratsfreischule, et en 1807 devient organiste de l'église de l'université puis organiste de la Thomaskirche en 1812.

C'est lui qui crée le 5° concerto de Beethoven en 1811, ainsi que le concerto op 55 de RIES. Il est directeur de la Singakademie en 1816 et directeur musical du théâtre municipal de 1817 à Leipzig.

C'est à partir de 1810-11 qu'il compose ses grandes compositions notamment le premier de ses  16 (!) oratorios .
devenu directeur du theatre de Leipzig en 1817, il fait représenter plusieurs ouvertures et symphonies avec grand succès.

Sa réputation est si grande qu'en 1821 il obtient le poste de Hofkappelmeister de la Chapelle du prince d'Anhalt-Dessau, période au cours de laquelle il crée une académie de chant, une chorale et une école de musique. C'est là que se déroulèrent entre 1820 et 1851 une centaine de festivals de musique au cours desquels il publia également certaines de ses œuvres. Pour les mérites obtenus, il a reçu les doctorats honorifiques des universités de Halle et de Leipzig.

Il écrit à cette période ses sept dernières symphonies, 6 concertos pour piano et orchestre, 35 sonates pour piano et 15 oratorios qui ont une grande importance dans l'évolution du genre.

Excellent professeur, il faut noter parmi ses élèves Robert Franz dont les Lieders sont à redécouvrir.

Il s'éteint le 23 nov. 1853 à Dessau.

Ses frères Johann-Gottlob (1789-1864), Johann-Gottlieb (1797-1856) et son neveu Theodor (1827-1909) sont également compositeurs mais sans son génie créateur.
Son fils Theodor Schneider était violoncelliste et metteur en scène.

La suite apres le repas familial
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Sam 8 Nov 2008 - 20:03

Je n'ai pas les details complets de ses compositions : je vais essayer une synthèses de celles de Fetis assez floue, de Riemann et du Groves, trop résumée.

Oratorios:

Die Höllenfahrt des Messias (1810)
Das Weltgericht (1819)
Totenfeier (1821)
Die Sundflut (1823)
Das Verlorene Paradies (1824)
Jesus geburt (1825)
Pharao (1828)
Chistus da kind (1829)
Gideon (1829)
Absalon (1831)
Das Breifreite Jerusalem (1835)
Salomonis Tempelbau (1836)
Bonifazius (1837)
Christus der Erlöser (1838)
Gethsemane und Golgotha (1838)

14 messes (dont op 55 avec orchestre, 5 à cappella)
25 cantates (dont Vater unser op 103)
Te Deum
5 hymnes
13 psaumes (dont op 72 xxiv, 4 vv et orch.)
50 chants  pour choeurs mixtes
400 chants pour choeurs d'hommes (op 44, 53, 60, 64,69)
200 Lieders pour 1 voix et piano. (dont op 10, 24, 28)


7 opéras ..(dont Alwins Entzauberung "le désenchantement d'Alwin" opéra féérique-1800)

23 symphonies que Schneider ne voulait pas publier et donc sans numero d'op. (et non mentionnées par Fétis)
Les 14 premières ecrites entre 1798 et 1810
La 17° date de 1822 (celle du CD).

20 ouvertures (dont op 11, opp 42, 43, 45,48, 50, 66, 67, 84)
7 concertos pour piano et orch. (dont op 18, op 22)
10 quatuors à cordes en manuscrits
3 quatuors piano+cordes op 24,34,36
trio pour piano clarinette et basson op 10 (pour Mr Stadler Very Happy )
4 trios pour piano +v+vc (dont op 38)
4 Sonates pour violon et piano
4 Sonates pour flûte et piano
des Duos pour piano+violon op 19,31, 33, 35, 61.
1 sonate pour violoncelle et piano

Sonate pour 2 pianos
Sonates pour piano 4 mains op 2, 8,13, 29 et Polonaise à 4 mains
35  sonates piano solo op 1, 3,5,6,14,20,21,27,30,37,40, et ss opus.
de nombreuses pièces pour piano solo (variations, rondos...)

 
Interessant non          
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Sam 8 Nov 2008 - 20:08

http://www.friedrich-schneider.net/index01.html
La ville de Dessau lui rend hommage.
http://www.friedrich-schneider-chor.de/
Voilà Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Sam 8 Nov 2008 - 20:27

http://www.mediafire.com/?03jmzfqy3dn
J'allais oublier le principal .
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Dim 9 Nov 2008 - 17:56

Magnifique ! le genre de symphonies que j'aime ! Proche de Beethoven je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Dim 9 Nov 2008 - 20:04

Et j'ai plus d'un tour dans mon sac............... Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Ven 1 Juin 2018 - 8:18

Le lien de l'ami Feleo n'est plus bon, mais on trouve maintenant cette symphonie n° 17 sur Youtube, et c'est vrai qu'elle est très belle !



https://www.youtube.com/watch?v=KO4IlC-Y46o

https://www.youtube.com/watch?v=hOIIjXJjEm0

https://www.youtube.com/watch?v=ycbV60hY0Cg
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   Sam 24 Nov 2018 - 17:58

Première incursion dans sa musique de chambre, avec son trio pour piano, violon, violoncelle en mi bémol majeur, op 38, qui se trouve sur ce CD avec un trio de Haydn (Hob XV:27) en ut majeur, et celui de Klughardt en si bémol majeur, op 47.



Ce trio, comme la symphonie n° 17 écoutée précédemment, a une influence de Beethoven indéniable. Wink



https://www.youtube.com/watch?v=L6qmhMTQZao
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friedrich Schneider (1786-1853)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friedrich Schneider (1786-1853)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: