Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Passions de Bach

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Jeu 29 Mar - 23:54

C'est vrai que même lorsqu'on connaît l'allemand, on ne le comprend pas bien quand il est chanté (déjà que le français lyrique chanté ce n'est pas évident..). Je viens d'aller voir sur Internet, il y a une traduction de Dominique Sourisse, 7 pages, qui positionne l'allemand face au français (il suffit de taper via Google "traduction français Passion selon Saint Jean Bach".
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Ven 30 Mar - 21:15

Il n'y aura que la Passion selon Saint Jean sur les chaînes musicales en ce week-end pascal. Sur Mezzo et Mezzo Live, donc demain à 20 h 20, et sur la chaîne Brava. Rien sur Classica. J'ai noté un Messie de Haendel lundi matin, mais aucun détail (ce n'est pas évident d'avoir les programmes, on est à la pêche sauf sur Mezzo..) : J'enregistrerai à tout hasard... 
J'ai réfléchi que pour le texte , il me suffit d'ouvrir ma Bible à l'Evangile selon Saint Jean, Bach est fidèle complètement au texte...

A bientôt sur ce fil..  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Dim 1 Avr - 20:27

Extraordinaire "Passion selon St Jean" de Raphaël Pichon hier soir, en direct sur Mezzo (une création, donc). J'en ai pleuré d'émotion dans mon petit coin, ovation du public...
Une réussite totale sans aucune réserve de ma part...  Une magie pascale.... ! 
Charisme absolu des solistes, Evangéliste, Jésus, les sopranos, Pilate...   
Je vous ferai un compte-rendu tard ce soir ou demain après-midi... dîner de Pâques oblige !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Dim 1 Avr - 23:11

Raphaël Pichon nous dit..
"C'est une œuvre extrêmement ramassée, très compacte, contrairement à la "Passion selon saint Mathieu". Parce que l'Evangile lui-même omet toute la phase de préparation de la Passion pour aborder directement la scène de l'arrestation. Résultat : il y a une vitesse d'exécution, une dramaturgie très intense et très directe. Ce qui donne envie à Bach de livrer une musique d'une grande violence, d'une grande théâtralité. Mais elle est toujours contrebalancée par des pages de méditation parfois d'une infinie tendresse, d'une grande contemplation. C'est d'une architecture absolument inouïe dans la construction, qui permet que ce fil tendu ne se brise jamais et qu'on soit totalement emporté par cette histoire et par le message que Bach essaie de nous livrer." .


Plus de détails demain sur mon écoute, sur Julien Pregardien (l'Evangéliste), Thomas Bauer (Jésus)...


Et demain soir, rediffusion sur Mezzo à 20 h 30 de "La Passion selon St Matthieu", oratorio plus long, et très fidèle au livret de Bach, c'est-à-dire tout simplement à l'Evangile de St Matthieu...
Toujours par Raphaël Pichon (dire qu'il n'a que 34 ans...) et son ensemble Pygmalion, oeuvre créée en 2016 à La Chapelle Royale de Versailles -je l'avais regardée par hasard très en retard-. J'enregistre, mais j'attendrai... , sinon, ça fait beaucoup en deux jours.... !!  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 3 Avr - 0:55

Ce fut donc à mon avis, une création MAGISTRALE. 

Raphaël Pichon en a fort bien parlé il y a quelques jours (cf. mon message d'hier), et aussi en direct  juste avant le concert, samedi soir. Il a insisté sur non pas sur "une mise en espace" (terme qu'il ne souhaite pas), mais sur des déplacements très sobres des choristes et des solistes, l'espace est évidemment très important sur la scène de la Philarmonie et  donne beaucoup de liberté.  Nous avions complètement à gauche : l'Evangéliste, et complètement à droite : Jésus. Très détachés des musiciens, et du choeur.
Pichon a souligné le fantastique travail des éclairagistes de la Philarmonie.. et c'est vrai : De temps en temps, lorsque le choeur n'intervient pas, les deux solistes sont éclairés de façon douce et lumineuse, le choeur dans l'ombre, et les musiciens ont leur pupitre en rétro-éclairage très discret. Cela donne non pas du "pathos", mais une extrême tendresse et une sublimation des voix dans une sorte à la fois d'obscurité et de halo lumineux...
Parlons des solistes principaux :
- Julian Pregardien, l'Evangéliste, est un jeune ténor allemand de 27 ans, qui a chanté aussi en ténor l'Evangéliste , sur la Passion selon St Matthieu que Raphaël Pichon a créée en 2016 à la Chapelle Royale de Versailles. Je l'avais déjà entendu dans le rôle du Comte de "La Finta Gardiniera", opéra de Mozart, en 2012  (22 ans !), au Festival d'Aix en Provence (j'avais déjà admiré sa voix et son physique..). Sa voix est excellente dans les aigus bien assurés, mais donne sa pleine beauté et amplitude dans ses médiums absolument magnifiques, denses et  très chauds, particulièrement mélodieux, d'une très grande flexibilité sur les différentes phrases musicales,  ce qui ne délivre que d'autant plus d'émotion. Il ira loin, ce jeune ténor... (en plus, il a un physique d'ange blond un peu timide...(qui ne me laisse pas indifférente, c'est normal je crois !)...
- Tomas Kral (jeune baryton tchèque d'environ 35 ans) **, a chanté le rôle de Jésus. Il est plus baryton que basse, je trouve, et dans d'autres versions que j'ai entendues, Jésus était chanté par des voix plus basses et cela donnait une tonalité "encore plus dramatique", aux rares paroles que Jésus exprime. Mais son chant est plein, serein, ample, il a une prestance très charismatique (il est très grand en plus).
- Tous les autres solistes (les sopranos, Pilate.., l'autre ténor..), ont été parfaits.
- Quant aux musiciens, ils ont été d'une fluidité totale , à l'écoute des voix.., sans les couvrir une seconde, avec un continuo merveilleux, un luth.. Le grand talent de l'ensemble Pygmalion...
Raphaël Pichon dirige de façon douce, souple, il est toujours souriant, calme... Very Happy
Au-delà du bonheur que nous, public, nous ressentons si fortement..., quelle préparation incroyable il y a derrière un tel concert... Des mois de travail.. ! 

Passion selon St Matthieu... : Toujours Julian Pregardien donc,  Stéphane Degoult en Jésus, et Sabine Devieilhe soprano 1... !!   

(** : Remplaçant Thomas Bauer, baryton allemand plus connu , mentionné dans le générique de Mezzo et qui a déclaré forfait.)
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6982
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 3 Avr - 9:06

A noter que Julian Prégardien était (et l'est peut être toujours!)...à bonne école, étant le fils de Christophe Prégardien (né en 1956) LE grand ténor allemand de ces 30 dernières années , surtout dans le répertoire baroque et en particulier dans JS Bach, autant pour le rôle de l'évangéliste des Passions que pour les arias.
Merveilleux aussi dans les lied de Schubert...en fait dans tout ce qu'il chante!Wink

Perso, j'ai une petite préférence pour le timbre de voix du père,


https://www.youtube.com/watch?v=z_yY7w8VA7Y
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 3 Avr - 19:58

Merci Jean pour ce message. Very Happy
En fait, ils n'ont jamais chanté ensemble, du tout, leurs carrières sont séparées, et le papa a donné l'impulsion au fiston, voilà..
Tu préfères ce timbre parce que celui de Julian est "jeune", il a besoin de maturer encore et de travailler ses aigus (qui évidemment, deviendront plus graves). Quant à son medium, il n'a pas trop à se casser la tête, il a le temps et tout le répertoire pour l'étoffer !!  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6982
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 3 Avr - 22:53

Anouchka a écrit:
Merci Jean pour ce message. Very Happy
En fait, ils n'ont jamais chanté ensemble, du tout, leurs carrières sont séparées, et le papa a donné l'impulsion au fiston, voilà..
Tu préfères ce timbre parce que celui de Julian est "jeune", il a besoin de maturer encore et de travailler ses aigus (qui évidemment, deviendront plus graves). Quant à son medium, il n'a pas trop à se casser la tête, il a le temps et tout le répertoire pour l'étoffer !!  Wink

Ils n'ont peut être pas chanter ensemble...(ce n'est d'ailleurs pas du tout ce que je laissais supposer!!! Wink )mais   avant de chanter sur les scènes ou dans les concerts il y a un apprentissage non?
Le "timbre", qui est la marque individuelle de tout chanteur  n'a rien à voir avec l'âge!! Wink ...si ce n'est que selon les individus...il se détériore plus ou moins avec l'âge...
Je n'ai pas dit non plus que je n'aimais pas la voix de Julian!! loin de là!...
et j'ai des jeunes ténors dans des cantates de Bach qui ont l'âge de Julian et que je préfère également... (ex Reinoud van Mechelen ou Sebastian Kohlhepp)  il n'y a là aucune notion de qualité moindre ou meilleure...et dans ce cas ma "préférence" (toute personnelle) est relativement infime!

NB: Comprenons nous bien...je ne prétends pas que les voix ne changent pas, entre un début de vie de chateurs (20 - 25 ans selon) et une plus grande "maturité" , 10 à 20 ans plus tard...mais le "timbre" qui permet à un habitué de reconnaître immédiatement une voix ne change guère...ou pas du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 3 Avr - 23:33

Je suis bien d'accord avec toi ! Le timbre vieillit mais il ne change pas vraiment. Sa tessiture, quoi.
Disons que j'aime bien celle de Julian, on va bien voir la suite de la carrière..
Nous aurons sans doute des extraits des Passions de Raphaël Pichon dispos sur YT bientôt je pense.., tu verras..  Wink

J'en ai trouvé un, de la St Matthieu, qui date donc de 2016. Très intéressant et beau (c'est la Passion que je vais écouter ce week-end d'après mon enregistrement d'hier). Je trouve que la voix de Julian Pregardien est plus belle maintenant, mieux maîtrisée dans son medium. A suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6982
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mer 4 Avr - 0:02

mais je l'aime bien aussi Wink Wink ...et je le connais depuis longtemps (il a en fait bientôt 34 ans et a déjà enregistré une Saint Jean à 23 ans! Wink ( voir le post que je viens de créer)
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Jeu 5 Avr - 20:17

Oh chance.. Si tout fonctionne bien, voici ci-dessous, par Culture Box associée à Mezzo, l'intégrale de ce concert de samedi dernier... (deux heures trente-sept minutes quand même..). Je ne sais pas si le son est bon, j'ai écouté sur mon ordi quelques courts extraits, cela semble acceptable..

Merci Jean pour le fil sur Julian Pregardien, j'irai en reparler "là-bas"..  Wink

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Jeu 5 Avr - 20:26

J'ai été contente de voir que sur le site Olyrix, le critique était à 100 % d'accord avec moi... (critique qui date d'il y a un jour).
Son article s'intitule "Miraculeuse sixième Parole de Bach"... (soit cette Passion selon St Jean), qui s'inscrit dans le Cycle que R. Pichon a consacré au Cantor (cycle en 7 paroles, incluant des Cantates l'an dernier).

"Naturel, intensité spirituelle, émotion et efficacité sont ainsi les maîtres mots de cette Passion. Aucun pathos, aucune posture ! La musique nue et dans sa chair vibrante, sans fioritures rococos inutiles qui seraient bien mal venues dans cette musique qui, sous la baguette magistrale de Raphaël Pichon, continue la voie expressive puissante inaugurée par Monteverdi plus d’un siècle auparavant !" 
(source : site Olyrix).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6982
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Jeu 5 Avr - 23:13

Je suis tombé dessus! Pas encore tout écouté...

Quand même prévisible (ce que modère pas le moins du monde mon enthousiasme! , c'est très très beau ...et si certains émettaient des réserves, ils doivent être rares! Wink

Mais j'aimerais bien que le "critique" d'Olyrix ce que sont "les fioritures rococos inutiles qui seraient mal venues dans cette musique"...Ils les imaginent ou laissent il entendre que seul Raphaêl Pichon les évitent??? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Lun 9 Avr - 22:51

J'ai regardé toute la Passion selon St Matthieu hier, ô écoute longue et attentive..., ce fut vraiment très beau. 
Je suis demandée pour aller voir un truc.., donc à suivre plus tard.. Complètement différent de la Passion selon St Jean, non seulement dans bien sûr son "contenu", sa "texture", "sa forme musicale".. mais aussi dans le visuel -et là, humble avis ce ne fut pas aussi réussi que le chef d'oeuvre de la St Jean que j'ai vu le 31 mars...-. A +.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 10 Avr - 1:05

Magnifique Passion, merveilleuse musique, splendides chorals... Beaucoup d'émotion et de bonheur.
La Passion St Matthieu est très différente de celle de St Jean, mais cela, j'y reviendrai plus tard avec vous.

La St Matthieu de Raphaël Pichon m'a donc comblée, mais je fais un petit distinguo, en ce qui me concerne, entre ce que j'écoute (musique, solistes et choristes), et "le visuel".

La direction, les solistes et les choeurs m'ont semblé exceptionnels. Bien sûr, Stéphane Degout en Jésus (quelle voix superbe), Sabine Devieilhe en soprano 1 (des perles de cristal..), Julian Pregardien en Evangéliste... (alors lui, il "survole" tout le monde, il est extraordinaire). Un grand bravo au contreténor (il faudra que je retrouve son nom), -que semble-t-il Pichon a souhaité à la place d'une soprano-, dont la voix est même peut-être trop aigüe sur un tel texte. 
J'ai profondément admiré la voix de la contralto-mezzo soprano Lucile Richardot, d'une richesse incroyable.. Des graves impressionnants, un médium assuré au plus mélodieux, et des aigus clairs.. : Elle m'a fait penser à la voix de Nathalie Stutzmann...

Côté "visuel", j'émets quelques petites réserves. R. Pichon était évidemment un peu bridé par l'étroitesse de la scène de la Chapelle Royale, alors qu'il déployait deux choeurs, six solistes -de mémoire-, et tout l'ensemble. Parfois c'était un peu "brouillon", trop "encombré" presque ! (sans doute pour moi le contraste avec la pureté et l'espace de la Philarmonie ?).
Jésus était à gauche et l'Evangéliste à droite. Ils étaient un peu trop collés aux choeurs. Stéphane Degout était tout le temps le nez dans sa partition, assis ou debout, et même lorsqu'il chantait Jésus  (et basse soliste un peu avant, et après la mort du Christ), il avait presque l'air de "réviser".. !! Certes, c'est en allemand, mais il aurait pu regarder un peu plus le public ! ...Cela m'a un peu gênée... Alors que la basse qui interprète magnifiquement Pilate, malgré le recueil dans les mains, lève la tête et nous fixe de façon dramatique... 
Un peu trop de "station assise" de la part des solistes et choristes. Quand ils se levaient, cela faisait un petit bruit parfois gênant. Si vous voulez, cela nous faisait du assis-debout-assis un peu incessant.. Pas du tout ce qui fut le cas de la St Jean (je sais, je le redis, mais le contraste est assez flagrant !).
Evidemment, Julian Pregardien qui est allemand, chante par coeur une très longue partition, avec une clarté, une élégance, une beauté chaude du timbre... telle que nous l'avons retrouvée la semaine dernière... Admiration... ! 
(Je vais parler de lui sur le fil que Jean a créé -merci encore, cher ami  Very Happy !-, de son agenda très chargé ! des mois à venir..).


En résumé, une écoute très belle, qui pouvait complètement se passer du visuel pour moi.. sauf que c'est toujours assez magique de voir les solistes instrumentistes (luth, flûte, viole de gambe, clavecin...), et bien sûr un Pichon complètement immergé dans son sujet, passionné, presque halluciné dans sa gestuelle.. Et peut-être pour lui, était-ce en 2016 une sorte de baptême du feu sur un tel sujet, et qu'il ne cesse de s'améliorer.. 

(ceci n'est bien sûr qu'un avis très personnel..., comme d'hab !).

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Mar 10 Avr - 1:26

Jean a écrit:
Mais j'aimerais bien que le "critique" d'Olyrix ce que sont "les fioritures rococos inutiles qui seraient mal venues dans cette musique"...Ils les imaginent ou laissent il entendre que seul Raphaêl Pichon les évitent??? 

Je ne vois pas du tout ce que ce critique veut dire, moi non plus. Dans mes autres versions, aucune "fioriture rococo" -bien évidemment-. Peut-être veut-il saluer une pureté de musique, de son, de gestuelle.., qui sont le propre de Bach de toute façon !!  Wink
Je crois plutôt que oui, c'est de l'imaginaire.. enfin, Jean, si tu as le temps d'aller le questionner sur son site, c'est encore très récent dans les mémoires... !
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3953
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Sam 14 Avr - 21:59

Merci pour ces vidéos et compte-rendus intéressants des passions de Bach toujours si émouvantes
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3604
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   Sam 19 Mai - 23:16

Voici un exemple de ce qui peut complètement "flinguer" une rediffusion visuelle..
Hier sur Mezzo Live, rediff de la Passion selon Saint Jean magnifique, donnée en direct le 31 mars à la Philharmonie par Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion (voir compte-rendu ci-dessus).
Je suis tombée sur les vingt dernières minutes (car je ne cherchais pas cela spécialement et il était tard) :
- l'articulation de la bouche des chanteurs n'était pas synchro d'environ un quart de seconde avec leur voix -vous voyez ce que je veux dire-. Insupportable à regarder !
- Plus de sous-titres ! , ce que j'avais eu beaucoup de plaisir (en ce qui me concerne, je sais que tout le monde ne partage pas mes goûts), à lire avec attention, car il est très beau bien sûr et l'allemand lyrique n'est pas toujours si facile à appréhender.

Dans ces cas-là, inutile de regarder. On ferme les yeux et on écoute, mais c'est bien dommage ce "loupé", qui en plus ne venait pas de mon opérateur ni de la météo (hyper belle)....... Ou comment on "loupe" une rediff visuelle...!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Passions de Bach   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Passions de Bach
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: