Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Lang Lang, pianiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 16 Juil - 22:55

Rires... ! Ceci est encore très personnel..., et répond uniquement à des émotions que je n'intellectualise pas.... Je me garderais bien d'être pédante, ridicule.
(surtout quand on est pianiste amateur et qu'on galère avec plein d'imperfections sur tout ce que tu peux imaginer)..
Et quand on loupe un concert sur lequel on chante, dis-moi ??
La "Rhapsody in Blue", c'est parce que j'ai une version merveilleuse (à mon avis), que j'ai connue et écoutée à une certaine époque à laquelle je découvrais le jazz grâce à un musicien jazziste. J'ai tenté de la jouer, c'est trop dur, si on "veut y mettre les couleurs", justement...
Avis très intime, encore une fois !!  Laughing
Et en tout cas, Lang Lang était éblouissant et très heureux de jouer. Fougueux mais nuancé...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 16 Juil - 22:59

Bel Canto a écrit:
Selon ce que j'ai lu d'autre part, l'air a été "raccourci" sans doute pour les besoins de télévision.


Oh oui, je pense qu'il manquait environ une dizaine de minutes... 
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Sam 18 Juil - 9:59

Georges a écrit:
Icare a écrit:
personnellement, je comprends tout-à-fait que l'on puisse être séduit par son jeu. Il y a comme ça des touchés qui nous touchent plus que d'autres. Puis, quoi qu'on en dise, il fait partie des grands pianistes actuels. J'ai les concertos pour piano n°1 de Tchaikovsky et Mendelssohn par Lang Lang, en audio et donc sans les mimiques qui provoquent tant de contreverses. Laughing J'ai tendance à trouver son jeu un peu "trop appuyé" mais pas au point de ne pouvoir apprécier ces oeuvres par son interprétation qui n'en demeure pas moins de très bon niveau. Il y a quand même de la maîtrise et de la sensibilité derrière tout ça, c'est indéniable. disons, que je suis plus sensible au jeu pianistique de Fazil Say, par exemple, et j'ai toujours aimé celui de Glenn Gould, notamment chez Bach et Schoenberg, autre pianiste sujet à contreverse et qui connut les formules assassines de farouches détracteurs. Bizarrement, sa façon de chantonner en jouant ne m'a jamais dérangé, au contraire...Et pour en revenir aux mimiques quelque peu théâtrales de Lang Lang, je trouve qu'il n'y pas de quoi en faire tout un plat non plus et que le "théâtral" se trouve aussi du côté de ceux qui s'endignent sur certains forums et dont le jeu semble également forcé. Et puis, en conclusion, comme je l'ai toujours dit et le dirai toujours: vaut mieux dire du mal d'un artiste que de rien en dire du tout. Le pire ennemi d'un artiste est l'indifférence!
Merci d'avoir parfaitement confirmer mes propos. Et c'est tellement subjectif... au violon je ne suis un super fan de Vengorov alors que je reconnais que c'est un incroyable violoniste. Je suis sensible au jeu de Vadim Repin et Sarah Chang  

Je n'ai jamais été un grand fan de Repin mais je ne peux que partager ton avis sur Sarah Chang. Elle ne joue pas beaucoup en France mais elle m'a fait une très forte impression sur le concerto pour violon de Bruch. Vengerov est effectivement un violoniste également incroyable. Dernièrement en écoutant d'anciens enregistrements, c'est Leonid Kogan qui m'a fait chavirer. Il a un son absolument prodigieux !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Sam 18 Juil - 18:25

Icare a écrit:
......en dise, il fait partie des grands pianistes actuels. J'ai les concertos pour piano n°1 de Tchaikovsky et Mendelssohn par Lang Lang, en audio et donc sans les mimiques qui provoquent tant de contreverses.
Je vous répondrai plus tard, faute de temps et merci pour les messages.
En ce qui concerne "les mimiques qui provoquent des controverses", je vous ai cité une interview de Lang-Lang, plus haut sur ce fil, qui explique fort bien que , justement, on lui reproche cela, et pourquoi il est "comme ça"... 
Je redis que Lang-Lang a changé, et qu'il a, en plus, le droit d'avoir autant de mimiques qu'il veut, comme un Sir Simon Rattle ou d'autres pianistes que je ne cite pas car ce n'est pas l'objet du fil.
J'ai l'air de le défendre... Peut-être... On a le droit de voir un pianiste vieillir en dix ans, expliquer qui il est, et pourquoi "il joue comme ça"... : J'accepte tout-à-fait !
Quant aux "mimiques", les frères Capuçon ne sont pas tristes non plus, et cela ne les empêche pas d'être géniaux !! ..
Non, ce n'est pas un sujet de polémique entre nous, rires !!!  A bientôt et bel été à vous ! 


Dernière édition par Anouchka le Mer 6 Avr - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Dim 24 Jan - 23:41

Deux expériences sur une écoute courte de Lang-Lang, hier soir et ce soir :

- Hier, une vidéo Youtube, et je ne voulais pas la "regarder" , juste l'écouter : Rhapsodie Hongroise N° 2 de Liszt. Comme cela, je n'étais pas influencée par "le visuel". Je n'ai pas aimé le son du piano (ou alors c'est le son Youtube qui n'était pas bon, mais en principe, je n'ai pas de problème). Rien à voir avec les dissonnances. J'ai trouvé que ce n'était pas génial; dans sa virtuosité peut-être trop spectaculaire, il sautait carrément des notes,en loupait d'autres et s'est permis une petite dérive (sans doute un petit oubli d'un petit bout de cette -longue- partition, presque 9 mn).
A côté de ma version de Cziffra, d'une précision et d'un toucher éblouissants... Déception.

- Ce soir, écoute sur Brava de la sonate N° 23 de Beethoven, qui ne souffre aucune médiocrité évidemment. Splendide, parfaitement maîtrisée . Et tant pis pour les "mimiques". Romain Rolland qualifiait cette "Appassionnata" (le nom lui fut donné plus tard, en 1838), de "torrent de feu dans un lit de granit". C'est exactement ce que j'ai éprouvé à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mer 6 Avr - 21:41

VisZ a écrit:
Vengerov est effectivement un violoniste également incroyable.
: vor message plus haut sur le fil.
Ce message était HS sur ce fil, mais très intéressant. Ce violoniste est vraiment mon préféré dans notre actualité ! (autre fil).

Revenons à Lang-Lang :
Voici trois fois (!!) que j'écoute mon enregistrement de son concert donné l'an dernier en la Galerie des Glaces de Versailles : Les trois premiers scherzos de Chopin, et les trois derniers mois des "Saisons" de Tchaikovski. Je trouve que Lang-Lang est absolument génial. Je lui ai trouvé une grâce, un toucher, une délicatesse, une douceur, une précision..., un charisme, que je ne lui avais jamais connus auparavant... Le début de la maturité ?
Le DVD (toujours dans le même lieu) donne quatre scherzos de Chopin, et toutes les "Saisons". Le concert de Brava que j'ai, est plus court (55 mn).
Je pense que son enregistrement des concertos de Mozart, dirigés par Harnoncourt, avec le Concentus Musicus de Wien, doivent être fabuleux (et d'après quelques reportages que j'en ai vus).
Il n'a pas fini de nous étonner, ce pianiste.............

P.S.
Anouchka a écrit:
Je redis que Lang-Lang a changé, et qu'il a, en plus, le droit d'avoir autant de mimiques qu'il veut, comme un Sir Simon Rattle ou d'autres pianistes que je ne cite pas car ce n'est pas l'objet du fil.
J'ai l'air de le défendre... Peut-être... On a le droit de voir un pianiste vieillir en dix ans, expliquer qui il est, et pourquoi "il joue comme ça"...
J'avais dit ça, et je persiste.... Il a expliqué très bien comment il avait maturé ces dernières années, et on le "sent" très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Sam 8 Oct - 22:37

Coup de coeur absolu pour le concert de Lang Lang que j'ai entendu hier sur Mezzo Live, qui dure plus de 2 heures !    D'il y a deux ans je crois.
Lieu : Royal Albert Hall, excusez-moi du peu ! C'est comme les arènes du Colisée, des milliers de spectateurs, et une petite scène rectangulaire "au fond".
Lang Lang m'a sidérée !! Il a perdu de ses tics qui nous ennuyaient, il est beaucoup plus sobre, il a maturé..., et il est génial  
Au programme : Trois sonates de Mozart K 283, 282 et la bouleversante 310 en la mineur, paraît-il composée par Mozart après le décès de sa mère, quatre ballades de Chopin.... (j'ai ressenti très fort cette inspiration de Mozart dans ces compositions de Chopin, qui l'admirait beaucoup, c'est magnifique. Les "ballades" nous racontent une histoire, nous emmènent dans un rêve que Lang Lang structure avec une rigueur incroyable). Et puis, les très très nombreux rappels (amplement mérités), ont donné lieu à presque une heure de plus de concert.. : oeuvres variées, dont Bach (extrait de partita), Liszt, Chopin (la "valse du petit chien"), Mozart (Rondo Alla Turca à un rythme d'enfer -super !- et beaucoup d'humour), Scriabine, une oeuvre chinoise "Seaweed dance" -la danse de l'algue-, qu'il a présenté comme un hommage à son enfance, Brahms, Schumann....et j'en oublie.
J'ai été émerveillée par son talent de virtuose, son doigté, sa sensibilité, il joue sans même regarder son clavier (ou à peine). Avec son micro, lors des remerciements, il était d'une courtoisie, d'une gentillesse, d'une humilité et d'une drôlerie sensationnelles.
Alors lui, je lui trouve absolument "le toucher mozartien",. Mozart ne souffre aucun écart, aucune décision qui trahirait son oeuvre, tout est dans un respect des nuances et du sens de sa composition, comme nous le savons. Même une simple sonate (je dis "simple", mais ça ne l'était drôlement pas...), doit être jouée avec une spiritualité évidente, une douceur et une fougue aussi, comme une source et son courant...
Lang Lang est vraiment un mozartien, il aime Mozart quoi, et cela se voit sur son visage et sur ses doigts.Cela le transcende. Et il l'a prouvé donc avec ses enregistrements et ses concerts l'an dernier à la Philarmonie avec Harnoncourt -quelques mois avant le décès de ce dernier-.

Vraiment, un très très grand pianiste...     et ce n'est pas fini !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lang Lang, pianiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: