Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Lang Lang, pianiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elénore

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 20
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 19 Juil - 19:14


On va finir par croire que je fais partie de l'équipe de promotion de Lang Lang Ptdr ; mais rassurez vous , je me fiche de ce pianiste dont je n'ai aucun enregistrement ...(On verra quand il enregistrera du Bach... Ptdr )[/quote]

Moi je n'ai qu'un seul enregistrement de lui, sinon j'ai le plus souvent du Arthur Rubinstein ( spécialiste de chopin drunken I love you I love you ) et du perahia !!! Ton commentaire sur Bach ... m'as tué Very Happy Ptdr Ptdr Ptdr et Ysov ta caricature de Liszt ...c'était pas mal. Non mais sérieusement le jeu de l'Ukrainienne est superbe ses mains volent sur le piano après c'est quand on regarde son visage impassible qu'on peut avoir l'impression que c'est un "exercice" mais elle ressent surement son émotion autrement que par une gestuelle ou des mimiques ... Peut-être que c'est plus profond! De toute façon chacun ressent la musique de manière différente. Les deux interprétations étaient superbes Wink
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 19 Juil - 19:59

Pour moi il faut cinder l'expressivité de Liszt et Lang Lang et les remettre dans leur contexte historique. Liszt ressentait la musique ça ne fait aucun doute et il y a fort à parier qu'il en rajoutait pour impressioner la gente féminine. Pour Lang Lang à mon sens c'est différent, il fait ça parce qu'il ressent également mais par "buzz" surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 19 Juil - 20:31

En tout cas Ysov, techniquement, je suis désolé mais après avoir réécouté Lang Lang, Valentina a un jeu beaucoup, beaucoup plus fluide que Lang Lang. J'oserai même dire qu'on a l'impression que Lang Lang peine à l'occasion (d'où les mimiques pour détourner l'attention de son auditeur? )
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 19 Juil - 22:39

vizZ a écrit:
Pour moi il faut cinder l'expressivité de Liszt et Lang Lang et les remettre dans leur contexte historique. Liszt ressentait la musique ça ne fait aucun doute et il y a fort à parier qu'il en rajoutait pour impressioner la gente féminine. Pour Lang Lang à mon sens c'est différent, il fait ça parce qu'il ressent également mais par "buzz" surtout.

Tu ne crois pas que ton acharnement devient supect de parti pris définitif et que coté objectivité... ...par "buzz"?....pour se faire taper dessus alors , il est peut être maso, dans le fond!....Franchement tu crois que ce genre "démonstratif" plait à la majorité des mélomanes?..Je parierais pour le contraire Wink

"Par contre je pense que c'est clairement le répertoire qui convient à Lang Lang."

Je signale que de son enregistrement des concertos N° 1 et 4 de Beethoven..., je n'ai lu que des très bonnes critiques (notées de 8 à 10)...par des critiques qui ne se sont pas géner pour le descendre à d'autres occasions Wink


Dernière édition par Jean le Ven 20 Juil - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 19 Juil - 23:21

Snoopy a écrit:
En tout cas Ysov, techniquement, je suis désolé mais après avoir réécouté Lang Lang, Valentina a un jeu beaucoup, beaucoup plus fluide que Lang Lang. J'oserai même dire qu'on a l'impression que Lang Lang peine à l'occasion (d'où les mimiques pour détourner l'attention de son auditeur? )

Mais je rêve ou quoi?

Lang Lang est bien plus musical que l'ukrainienne, cette dernière bâcle souvent, ça respire moins, et à titre d'exemple, un seul, c'est dans la partie avec les tierces montantes et descendantes à la main droite, elle loupe des notes, une partie en particulier, au lieu de faire une descente d'un seul trait, les entrecoupent trois fois et cela démontre une limitation technique. Portez attention à partir de 2:15 et pour Lang Lang, c'est à 3:35 dans la 2ème partie des vidéos. Elle loupe des notes de tierce! sans compter qu'elle fait d'autres faux pas!
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Jeu 19 Juil - 23:28

vizZ a écrit:
Pour moi il faut cinder l'expressivité de Liszt et Lang Lang et les remettre dans leur contexte historique. Liszt ressentait la musique ça ne fait aucun doute et il y a fort à parier qu'il en rajoutait pour impressioner la gente féminine. Pour Lang Lang à mon sens c'est différent, il fait ça parce qu'il ressent également mais par "buzz" surtout.

Je ne suis pas du tout d'accord sur le fait que Liszt en aurait surtout ajouté pour plaire à la gent féminine. Il faut pas oublier que c'est lui le premier qui a créé
les mouvement corporels afin de mieux réaliser le toucher, comme les mouvements des bras, des épaules, du dos, contrairement à la méthode traditionnelle qui consistait à se concentrer avant tout aux poignets, aux doigts. Liszt a porté la technique du clavier tellement plus loin, qui justifie aujourd'hui le qualificatif d'être le créateur de la technique du piano moderne! Tout son corps s'exprima en totale conformité technique!
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 0:27

Il fut le premier connu à les utiliser. J'ai du mal à croire qu'aucun pianiste n'y ait eu recours avant. Et je suis d'accord quant à l'apport incontestable mais je pense qu'il en rajoutait certainement un peu. Il ne faut pas oublier qu'il est allé jusqu'à jouer 2 à 3 concerts d'affilé dans une même ville afin de rester près d'une de ses anciennes élèves dont il était amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 0:48

Oui sans doute qu'il devait bien adopter une certaine attitude en récital, mais il est hors de tout doute que ses postures, ses expressions furent surtout pour son exécution. Pour la gent féminine dont il fut tellement la coqueluche, les témoignages de plusieurs mirent l'accent sur sa beauté, sa grandeur physique,
et si peu sur son attitude générale lors de ses récitals, qui sur ce point, les quelques témoignages se firent de la part d'hommes.

A part Dussek dont son surnom fut ''Le beau'' qui justement pour exploiter cette facette fut le premier à systématiquement placer le piano perpendiculairement à l'auditoire afin de toujours laisser paraître son profil. Si d'autres auraient eu des attitudes ''théâtrales'' nul doute que des témoignages
seraient parvenus jusqu'à nous, mais cela est pas le cas, et d'ailleurs, l'exemple parfait qu'à cette époque l'attitude devait être réservée, est Thalberg!
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 8:47

Le débat entre Snoopy et Ysov...sur les interprétations de Lang Lang et de la pianiste Ukrainienne m'évoque les commentaires complètement contradictoires qu'on peut lire (ou parfois entendre dans des émissions radios comparant des enregistrements) sur le même enregistrement Wink ...par des spécialistes, (dont tout indique qu'ils ont le même potentiel de connaissance et de crédibilité!).... ;

Dernièrement, l'intégrale des sonates violon -piano de Beethoven par Midori Seiler et Jos Van Immerseel a obtenu un "Choc" de Classica (équivalent à un diapason d'or) et 1 seul diapason (= exécrable, à fuire!) dans "Diapason" ....et le plus étonnant, ce grand écart n'a rien à voir avec le fait que ses oeuvres sont jouées sur instruments anciens ....(ce qui pour les deux critiques n'est pas un critère pour aimer ou détester cettte interprétation!!)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 12:14

Je crois en effet que c'est plus sur l'interprétation que notre désaccord existe.

Je ne débattrai pas sur qui y met plus de sentiments quand il joue ( ça me parait puéril d'autant qu'on peut mettre zéro de son âme mais avec de jolies grimaces pour paraitre et rester froide comme un glaçon et vivre ses sentiments intérieurement. Donc, je ne me permettrai pas de juger là dessus car on ne peut pas savoir)

Je me concentre donc sur l'aspet technique et interprétation. Sur l'aspect technique Lang Lang et Valentina se valent d'une manière générale. Mais pour l'interprétation de ce morceau, oui, je préfère largement celle de Valentina qui me semble la manière la plus proche de jouer du Liszt. En tout cas, si je savais jouer ce morceau, je l'aurais joué exactement comme elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 13:21

ysov a écrit:
Oui sans doute qu'il devait bien adopter une certaine attitude en récital, mais il est hors de tout doute que ses postures, ses expressions furent surtout pour son exécution. Pour la gent féminine dont il fut tellement la coqueluche, les témoignages de plusieurs mirent l'accent sur sa beauté, sa grandeur physique,
et si peu sur son attitude générale lors de ses récitals, qui sur ce point, les quelques témoignages se firent de la part d'hommes.

A part Dussek dont son surnom fut ''Le beau'' qui justement pour exploiter cette facette fut le premier à systématiquement placer le piano perpendiculairement à l'auditoire afin de toujours laisser paraître son profil. Si d'autres auraient eu des attitudes ''théâtrales'' nul doute que des témoignages
seraient parvenus jusqu'à nous, mais cela est pas le cas, et d'ailleurs, l'exemple parfait qu'à cette époque l'attitude devait être réservée, est Thalberg!

Je suis tout à fait d'accord. Je pense juste qu'il en rajoutait de temps en temps.
Par contre je comprends mal comment on peut le comparer à Lang Lang. Lang Lang fait plus mumuse en faisant des mimiques qui n'ont rien à voir avec des mouvements corporels permettant d'améliorer la technique...
Pour Valentina et Lang Lang je ne suis pas fan des deux. Valentina est la nouvelle partenaire de Hilary Hahn ce qui je pense favorisera son ouverture d'esprit. Elle est encore un peu brut de décoffrage à mon gout.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 13:51

vizZ a écrit:
Je suis tout à fait d'accord. Je pense juste qu'il en rajoutait de temps en temps.
Par contre je comprends mal comment on peut le comparer à Lang Lang. Lang Lang fait plus mumuse en faisant des mimiques qui n'ont rien à voir avec des mouvements corporels permettant d'améliorer la technique...

Je ne crois pas que quelqu'un ici ait fait ou voulu faire une comparaison de valeur entre Liszt et Lang Lang. C'est Ysov qui a fait ce parallèle, marquant sa préférence pour des pianistes aux jeux "expressifs" et non "statiques" ou "automatisés", citant ainsi les dessins de Liszt jouant au piano et très significatifs de son gestuel. Ce fut dans son argument de défense en réponse aux critiques négatives sur le jeu de Lang Lang. Wink

Cela-dit, chez les artistes que nous vénérons, chacune de leurs mimiques passe pour un geste mesuré et parfaitement justifié alors que chez ceux que nous détestons, chacun de leur geste devient à nos yeux une mimique de trop...alors que Liszt brille par chacun de ses gestes, Lang Lang fait mumuse... Rolling Eyes Est-ce bien sérieux une telle sévérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 20 Juil - 14:12

Icare a écrit:

Cela-dit, chez les artistes que nous vénérons, chacune de leurs mimiques passe pour un geste mesuré et parfaitement justifié alors que chez ceux que nous détestons, chacun de leur geste devient à nos yeux une mimique de trop...

C'est pas faux. Perso, je préfère les interprétations sobres, gestuellement parlant. Je viens à un concert, pas au cirque
Après l'interprétation est une affaire de goût personnel, donc je ne discute pas trop là dessus (sauf si l'interprétation est épouvantable ou infidèle à l'écriture et au jeu stylistique du compositeur ).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Ven 6 Mar - 22:48

Personne ne conteste son talent. Il en énerve simplement certains parce qu'il est trop maniéré. Ce n'est pas la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2855
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mar 31 Mar - 23:48

On l'entend beaucoup , car évidemment il est "le virtuose à la mode". Je trouve qu'il s'est calmé, si vous me permettez, car le côté "rock star" m'exaspérait un peu et je trouvais son jeu parfois techniquement parfait mais "froid".
Découvertes un peu étonnantes : sa propre découverte , l'an dernier, de Prokofiev (sous la baguette de Rattle), et son interprétation très sensible m'a épatée ! (ainsi que son témoignage, humble et inspiré).
Ensuite, prestation en janvier dernier pour l'inauguration de la Philarmonie de Paris : Mozart, direction Harnoncourt. J'avais vu un reportage sur Arte expliquant très bien leur collaboration et leur complicité (j'avoue que c'était assez surprenant !). Magnifique.
Il mature bien ? J'avoue que j'ai plus envie de l'écouter désormais, alors que sinon j'avais tendance à "zapper".
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Lun 1 Juin - 13:53

Je me permets de relancer ce fil. Dans un autre forum, autour de la musique classique que j'ai vite déserté (la joute faussement intellectuelle me gonfle vite), il y avait un acharnement contre Lang Lang que j'ai trouvé tout à fait insupportable.

Ici la discussion me parait plus posée et être un vrai débat d'idée. J'aurai tendance à dire que lorsque l'on a un niveau technique très élevé on a obligatoirement une sensibilité musicale. Musicalité et technique ont des liens même si certains musiciens nous apportent plus de sensibilité.

Je ne sais pas si Leonid Kogan parle à quelqu'un (violoniste russe de l'époque Oistrak, Milstein...) ; pour moi il jouait aussi froid qu'un congélateur. Cela c'est pour moi, pas forcement pour les autres.

Alors je vais me plaire à dire contre la majorité de ce que j'entends au sujet de Lang Lang que j'adore ce pianiste et que oui oui vous avez bien lu qu'il me bouleverse dans ses concertos de Chopin et même si en entendant Rubinstein j'ai la larme à l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Lun 1 Juin - 18:57

personnellement, je comprends tout-à-fait que l'on puisse être séduit par son jeu. Il y a comme ça des touchés qui nous touchent plus que d'autres. Puis, quoi qu'on en dise, il fait partie des grands pianistes actuels. J'ai les concertos pour piano n°1 de Tchaikovsky et Mendelssohn par Lang Lang, en audio et donc sans les mimiques qui provoquent tant de contreverses. Laughing J'ai tendance à trouver son jeu un peu "trop appuyé" mais pas au point de ne pouvoir apprécier ces oeuvres par son interprétation qui n'en demeure pas moins de très bon niveau. Il y a quand même de la maîtrise et de la sensibilité derrière tout ça, c'est indéniable. disons, que je suis plus sensible au jeu pianistique de Fazil Say, par exemple, et j'ai toujours aimé celui de Glenn Gould, notamment chez Bach et Schoenberg, autre pianiste sujet à contreverse et qui connut les formules assassines de farouches détracteurs. Bizarrement, sa façon de chantonner en jouant ne m'a jamais dérangé, au contraire...Et pour en revenir aux mimiques quelque peu théâtrales de Lang Lang, je trouve qu'il n'y pas de quoi en faire tout un plat non plus et que le "théâtral" se trouve aussi du côté de ceux qui s'endignent sur certains forums et dont le jeu semble également forcé. Et puis, en conclusion, comme je l'ai toujours dit et le dirai toujours: vaut mieux dire du mal d'un artiste que de rien en dire du tout. Le pire ennemi d'un artiste est l'indifférence!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2855
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Lun 1 Juin - 19:59

Maître Yoda..., donc .. (je réponds, dans un premier temps, à Georges) :
Non, humble avis, il n'y a pas eu d'acharnement contre Lang Lang, ce n'est pas exact !  Tout au plus, il y a eu des critiques modérées sur son jeu quelque temps : je trouve personnellement qu'il s'est "assagi", qu'il a acquis une sensibilité au fil de quelques mois ! Etant donné que j'ai suivi musicalement régulièrement depuis quelques années, c'est vraiment ce que je pense .... Il y a eu la fougue bling-bling, la rock-star, une sorte de folie médiatique autour de lui, et son jeu qui, toujours humble avis, en pâtissait vraiment.... (je pense à des Liszt parfaits techniquement, mais "sans âme".).
Depuis la rencontre avec le choc Arguerich-Ravel musical, les choses ont changé.... Puis Prokofiev, sublime sous ses doigts ! , et le témoignage qu'il en fit.
Plus récemment, sa plongée dans Mozart avec un humble (oh oui, à son écoute !), Harnoncourt....Une splendeur.
C'est un génie virtuose, il lui reste toute une vie pour explorer.... le reste !! Je l'espère fortement sur toute l'oeuvre mozartienne, et surtout, surtout, beethovénienne. A suivre...
Et qu'il soit un bon professeur, ce qu'il s'apprête à faire !!!
P.S. : Il a encore, toujour humble avis, fort à faire sur Mozart, si difficile... : Il n'en a pas encore le toucher et la spiritualité.


Dernière édition par Anouchka le Mar 2 Juin - 0:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Lun 1 Juin - 21:14

Anouchka a écrit:<<Non, humble avis, il n'y a pas eu d'acharnement contre Lang Lang, ce n'est pas exact !  Tout au plus, il y a eu des critiques modérées sur son jeu depuis quelques mois.>>

Georges ne fait pas allusion à ce qui a été écrit ici mais sur un autre forum où, effectivement, les critiques sont loin d'être modérées...Il y en a même un qui est intervenu sur le forum en question juste pour se défouler sur Lang Lang, de façon pas très saine, d'ailleurs...Heureusement ici, les échanges sont quand même plus raisonnables et ne pêchent pas par excès de négativité ou de mépris qui ressemble parfois à de la haine. C'est le débat d'idées qui est intéressant à développer pas le lynchage. Le lynchage n'apporte jamais rien de constructif et en plus c'est tellement facile. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2855
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mar 2 Juin - 0:38

Et heureusement, nous n'avons pas ce genre de débat , effectivement sur ce forum.... Juste pour dire : Cela dépend aussi beaucoup des administrateurs et modérateurs, donc merci à vous..... 
J'ai rectifié mon erreur dans mon post, c'est lors d'une rencontre sur Ravel qu'Arguerich la grande et Lang-Lang se sont croisés ("les Contes de ma mère L'Oye).
Lang-Lang est devenu star très vite, trop vite peut-être, mais le début de maturité lui sied.. bien, humble avis toujours. Je pense, d'après ce que j'en ai lu, que son travail sur Prokofiev avec Sir Simon Rattle et le Philarmoniker a été décisif... Le résultat de leur collaboration est admirable !
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mar 2 Juin - 21:10

Icare a écrit:
personnellement, je comprends tout-à-fait que l'on puisse être séduit par son jeu. Il y a comme ça des touchés qui nous touchent plus que d'autres. Puis, quoi qu'on en dise, il fait partie des grands pianistes actuels. J'ai les concertos pour piano n°1 de Tchaikovsky et Mendelssohn par Lang Lang, en audio et donc sans les mimiques qui provoquent tant de contreverses. Laughing J'ai tendance à trouver son jeu un peu "trop appuyé" mais pas au point de ne pouvoir apprécier ces oeuvres par son interprétation qui n'en demeure pas moins de très bon niveau. Il y a quand même de la maîtrise et de la sensibilité derrière tout ça, c'est indéniable. disons, que je suis plus sensible au jeu pianistique de Fazil Say, par exemple, et j'ai toujours aimé celui de Glenn Gould, notamment chez Bach et Schoenberg, autre pianiste sujet à contreverse et qui connut les formules assassines de farouches détracteurs. Bizarrement, sa façon de chantonner en jouant ne m'a jamais dérangé, au contraire...Et pour en revenir aux mimiques quelque peu théâtrales de Lang Lang, je trouve qu'il n'y pas de quoi en faire tout un plat non plus et que le "théâtral" se trouve aussi du côté de ceux qui s'endignent sur certains forums et dont le jeu semble également forcé. Et puis, en conclusion, comme je l'ai toujours dit et le dirai toujours: vaut mieux dire du mal d'un artiste que de rien en dire du tout. Le pire ennemi d'un artiste est l'indifférence!
Merci d'avoir parfaitement confirmer mes propos. Et c'est tellement subjectif... au violon je ne suis un super fan de Vengorov alors que je reconnais que c'est un incroyable violoniste. Je suis sensible au jeu de Vadim Repin et Sarah Chang
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2855
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mar 14 Juil - 16:35

Je ne vais pas polémiquer sur Lang Lang, c'est en général ce qui se passe un peu partout. C'est un artiste que j'entends depuis 10 ans et que je regarde beaucoup en concert, et mon opinion sur lui a changé progressivement.
Initiative intéressante récente : "Il fait danser Chopin", cf. DVD "Chopin Dance Project", dont la musique de Chopin est le fil conducteur, expérience unique qui réunit le pianiste et le chorégraphe Stanton Welch. Je vais l'acheter, Lang Lang m'a convaincue.
Je plonge un peu dans l'inconnu à part Chopin, car je n'ai pas d'idée de la chorégraphie et je n'ai pas le détail des oeuvres.
Ce n'est pas forcément un pari risqué. Contrairement au ballet que j'ai vu il y a quinze jours sur "la Création" de Haydn, et dont j'ai témoigné sur le fil Haydn.
Lang Lang explique aussi l'image qui lui colle à la peau, d'un agité du bocal dont la gestuelle peut être gênante pour le public, exagérée etc... Il a la danse dans la peau, dit-il , depuis son enfance, l'écoute de son père et son grand-père sur une musique traditionnelle chinoise très "physique".
"Je ne peux pas changer ma manière de jouer, dit Lang Lang. J'ai besoin de transmettre physiquement mes sensations. Croire que la musique n'est qu'en effort purement intellectuel est une vue de l'esprit.". 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2855
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mer 15 Juil - 21:02

Il nous a fait hier, en direct, sur la Tour Eiffel, une prestation éblouissante.
La "Rhapsodie in Blue" de Gerschwin... , qui ne souffre aucune erreur, humble avis personnel !
Ce fut parfait, et il a tout livré de lui, virtuosité comme émotion, c'est vraiment ce que j'ai ressenti. Aucun bluff, le don total.
Magnifique..... (même si sur le plan orchestral j'ai connu mieux, SAUF LUI AU PIANO). 
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5949
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mer 15 Juil - 22:11

Anouchka a écrit:
Il nous a fait hier, en direct, sur la Tour Eiffel, une prestation éblouissante.
La "Rhapsodie in Blue" de Gerschwin... , qui ne souffre aucune erreur, humble avis personnel !
Ce fut parfait, et il a tout livré de lui, virtuosité comme émotion, c'est vraiment ce que j'ai ressenti. Aucun bluff, le don total.
Magnifique..... (même si sur le plan orchestral j'ai connu mieux, SAUF LUI AU PIANO). 

Selon ce que j'ai lu d'autre part, l'air a été "raccourci" sans doute pour les besoins de télévision.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   Mer 15 Juil - 22:31

Anouchka a écrit:

La "Rhapsodie in Blue" de Gerschwin... , qui ne souffre aucune erreur, humble avis personnel !

Quand nous fais tu une liste des oeuvres qui souffrent des erreurs??...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lang Lang, pianiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lang Lang, pianiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: