Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Méhul - La Chasse du jeune Henri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15973
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Méhul - La Chasse du jeune Henri   Ven 2 Déc - 19:42

Le jeune Henri est un opéra en 2 actes du compositeur français Étienne Méhul. Il prend la forme d'une comédie mêlée de musique (un type d'opéra-comique). Le livret, de Jean-Nicolas Bouilly, est basé sur un épisode de la vie du roi Henri IV de France. Il a été créé le 1 mai 1797 au Théâtre Favart, Paris. L'opéra a été un échec, mais l'ouverture a été chaleureusement applaudie et a souvent été réalisée séparément depuis. Connu comme La chasse du jeune Henri, c'est un morceau de musique à programme  décrivant le cours d'une chasse de l'aube à la mort du cerf.

Bouilly deviendra plus tard célèbre comme l'auteur de Léonore, ou l'amour conjugal (1798), la base de l'opéra, Fidelio de Beethoven. Il avait écrit le livret pour Le jeune Henri (sous le titre La jeunesse de Henri IV) en 1791 pour Grétry, qui avait refusé. Méhul avait composé la partition, mais la première mise en scène avait été retardée pendant des années pour des raisons politiques. La première fut une "catastrophe majeure" à cause de la mauvaise qualité du livret de Bouilly. Le public applaudit Méhul mais siffla Bouilly. Un membre dans Le Courrier des Spectacles a écrit "qu'il serait impossible d'imaginer quelque chose de pire" et qu'il n'y avait "aucune intrigue, aucune action, rien d'intéressant."

L'ouverture a été acclamée à la première et est devenue une pièce orchestrale préférée tout au long du 19ème siècle. Il contient des appels de cor de chasse traditionnels tirés de Philidor l'opéra de Tom Jones. Il a influencé la Chasse royale et orage dans Les Troyens de Berlioz.

Cette véritable "symphonie de chasse" a connu un succès tel que, lors de l'exposition universelle de 1867, elle a été interprétée par 3000 musiciens

Le livret ainsi que la partition sont aujourd’hui perdus, si ce n’est quelques bribes et l’ouverture. L'engouement pour l'ouverture s’explique par le contenu narratif très précis de l’ouverture qui en fait un véritable poème symphonique avant l’heure. La partition fait appel aux bois par deux et à 4 cors, timbales et cordes. Les cors, en particuliers, sont sollicités de bout en bout pour faire entendre les sonneries spécifiques qui rythment cette chasse à courre frénétique. Après un Andante pastoral coupé d’inquiètes suspensions, l’Allegro s’élance, où l’on croit entendre le galop des chevaux et les aboiements féroces des chiens qu’excitent les appels de cors annonçant in fine la mise à mort du gibier.

Cette page bouillonnante de vie, aux mélodies faciles à retenir, est un véritable pot-pourri de styles.

Tonalité principale : ré majeur
Orchestration : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 4 cors, timbales et cordes. Durée : environ 12 minutes

Quatre parties enchaînées : andante - allegro - andante - allegro ; Ils décrivent : l'aube, l'appel à la chasse, le sentier trouvé, perdu puis retrouvé, le galop, la mort du cerf.


https://www.youtube.com/watch?v=JYX3Vw6QXoY

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3119
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Méhul - La Chasse du jeune Henri   Ven 2 Déc - 20:49

Même si je n'aime pas la chasse, j'ai eu un grand plaisir à écouter cette ouverture de Méhul "La Chasse du jeune Henri", très beau moment plein de souffle et le thème de l'andante très émouvant, ainsi que le chant des cors, beaucoup d'émotion pour moi
Revenir en haut Aller en bas
 
Méhul - La Chasse du jeune Henri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: