Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les compilations de musiques de films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Les compilations de musiques de films   Mer 1 Oct - 19:22

La musique de film occupant un peu plus d'espace sur ce forum, ayant désormais sa propre rubrique, j'ai créé ce fil afin de répertorier ici des commentaires ainsi que des descriptions assez détaillées sur des compilations dont certaines étaient perdues au coeur d'une discussion très générale. La compilation est surtout intéressante pour se faire une idée d'un compositeur que l'on ne connait pas ou pour le mélomane qui ne souhaite pas forcément posséder des B.O. intégrales mais simplement leurs thèmes principaux, ceux qui l'ont marqué pendant la projection du film, par exemple. Pour ma part, même si beaucoup de bandes originales m'intéressent dans leur intégralité, j'aime aussi le principe de la compilation, celle-ci pouvant être une savoureuse rétrospective de la musique d'un excellent thématiste ou également un magnifique résumé d'une fructueuse collaboration entre un réalisateur et un compositeur. Ainsi je présenterai ici, entre autres, une compilation illustrant la collaboration étroite entre Pierre Jansen et Claude Chabrol, puis une compilation illustrant la collaboration intense qui unit Ennio Morricone à Giuseppe Tornatore, etc...


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 22:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Kilar   Mer 1 Oct - 19:27

Le monde de Wojciech Kilar, compositeur polonais, en deux compilations:

Film Music chez Olympia (1994) première compilation:

Le cinéma en Europe a donné lieu à d'originales partitions de musique de film, celles qui ont été écrites avec beaucoup de génies et celles qui ont le plus intelligemment appliqué la musique à l'avantage de l'image de l'écran qui, à son tour, reflète la musique. En tant
que pays très intéressé par le cinéma et dont la production de films a considérablement souffert à cause d'évènements politiques et sociaux antérieurs, la Pologne a produit de grands artistes dont Wojciech Kilar, une figure de premier plan dans les cercles musicaux et un compositeur de plusieurs importantes partitions de film et pièces de concert.

Cette compilation "Olympia" renferme la musique de dix films tournés entre 1963 et 1978, illustrant son travail avec des réalisateurs de la dite "première génération" comme KUTZ, KONWICKI,WAJDA, ou de la "troisième génération" comme ZANUSSI. Le résultat est un résumé du dynamisme, de la souplesse,du lyrisme,de la mélancolie et du romantisme qui caractérisent l'oeuvre de Kilar. Il reflète la naissance et le développement d'un talent illimité.

___LAND OF PROMISE, un film d'Andrzej Wajda (2 extraits)- 1975
___BALANCE, un film de Krzysztof Zanussi (1 suite de 8 minutes)- 1975
___HYPOTHESIS, un film de K. Zanussi (1 extrait)- 1973
___POLANIECKI FAMILY, une série tv de Jan Rybkowski (1 extrait)- 1978
___THE SILENCE, un film de Kazimierz Kutz (2 extraits)- 1963
___THE TASTE OF THE BLACK EARTH, un film de K. Kutz (suite de 8' 16")- 1970
___THE PEARL OF THE CROWN, un film de K. Kutz (1 extrait)- 1972
___SALTO, un film de Tadeusz Konwicki (2 extraits)- 1965)
___JEALOUSY AND MEDECINE, un film de Janusz Majewski (2 extraits)- 1973
___LEPER, un film de Jerzy Hoffman (2 extraits)- 1976


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Mer 1 Oct - 19:28


Le monde de Wojciech Kilar en deux compilations:

Wojciech Kilar chez Milan; Seconde compilation

<< La musique de Wojciech Kilar s'adapte très bien aux circonstances des films. Elle fournit l'atmosphère élégiaque romantique convenant au cinéma de Wajda, la mélancolie appropriée aux inquiétudes sociologiques de Zanussi et le sens de l'épique nécessaire aux histoires dramatiques de Kutz. Le style musical de Kilar apporte aussi des solutions très satisfaisantes. L'emploi du piano comme instrument solo - et comme instrument à clavier percussif - annonçant le thème, indique l'intention passionnée qui se développera ensuite en un tutti orchestral énormément expressif. Le dynamisme avec lequel Kilar attaque les formes rythmiques et l'emploi de plus d'un crescendo écrasant, contribuent à une forme unique de communication émotionnelle. Son habileté à écrire de la musique symphonique de très haute qualité est extrêmement frappante. Son idiome témoigne de ses propres caractéristiques provenant de l'école de l'Europe centrale. Il renferme de la nostalgie ainsi qu'un esprit mélodique. Ses mélodies s'expriment souvent par un caractère enfantin proche de la berceuse, presque toujours d'une logique désarmante dans leur développement et pourtant si irrésistibles et efficaces dans leur expression...>>

___ CHRONIQUE DES EVENEMENTS AMOUREUX, film d'Andrzej Wajda - 2 thèmes
___LA LIGNE D'OMBRE, film d'Andrzej Wajda - 1 thème
___LA TERRE DE LA GRANDE PROMESSE d'Andrzej Wajda - 2 thèmes
___Umschlagplatz
___ILLUMINATIONS, film de Krzystof Zanussi - 3 thèmes
___CONTRAT, un film de Krzystof Zanussi - 2 thèmes
___L'ANNEE DU SOLEIL CALME, un film de K. Zanussi - 1 thème
___WHEREVER YOU ARE,film de K. Zanussi - 2 thèmes
___BILAN TRIMESTRIEL, un film de K. Zanussi - 1 thème
___HASARD, un film de Krzystof Kieslowski - 2 thèmes
___JALOUSIE ET MEDECINE, film de Janusz Majewski - 1 thème
___LA LEPREUSE, film de Jerzy Hofman - 2 thèmes
___BRIAN STOKER's DRACULA, film de Francis Ford Coppola - 2 thèmes


Dernière édition par Icare le Ven 10 Oct - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Kurylewicz   Mer 1 Oct - 19:31

Le monde d'Andrzej Kurylewicz paru chez Olympia en 1994: FILM MUSIC

<< L'approche d'Andrzej Kurylewicz est robuste, fugueuse et distincte; on y sent la main sûre d'un praticien expérimenté et d'un maître de son art. Sa musique attrayante est riche et éclatante et elle chatoie d'une myriade de couleurs. Son compositeur est musicien jusqu'au bout des doigts - un pianiste et autrefois un tromboniste, il a déjà été une des figures dominantes du jazz polonais. C'était dans sa période héroïque, après octobre 1956, lorsque le mouvement du jazz polonais devenait moins clandestin. Plus tard, Kurylewicz composa plusieurs pièces intéressantes et il se sentit aussi à l'aise dans la composition de partitions que sur une scène de salle de concert. Le compositeur est l'un de ces personnages exubérants qui nage dans la musique mais qui apprécie aussi la poésie, la peinture, le cinéma, le théâtre et les pièces pour la radio. Les nombreuses facettes de sa personnalité ne peuvent qu'influencer sa musique. Dans sa musique de film, Kurylewicz se sert d'idiomes d'expression et de sentiments éprouvés et reconnus et il peut les développer; par exemple les mélodies sentimentales obsédantes de Chemins polonais et de Sur la rivière Niemen  deviennent poignantes et nostalgiques et elles empruntent les propriétés d'un lietmotiv dans une symphonie à programme. C'est un des côtés de sa musique. Un autre aspect fort est celui du pastiche, de la parodie et de l'imitation de plusieurs instruments anciens jouant des mélodies patriotiques, par exemple le tympanon de Jankiel, les cors de chasse et une polonaise stylisée dans Pan Tadeusz, les airs harmonisés et orchestrés avec humour ou les valses d'orgue de Barbarie dans La Poupée. le troisième aspect important de la musique d'Andrzej Kurylewicz est la création déffets dramatiques terrifiants à partir des ressources très simples mais bien choisies telles que des ostinatos et des crescendos (l'exécution de la forêt de palmiry dans Chemins polonais).>> Bohdan Pociej.


Compilation Olympia:

___CHEMINS POLONAIS/POLSKIE DROGI, réalisé en 11 épisodes pour la TV par Janusz Morgenstern en 1978 et gagnant du Grand Prix au second festival international de films télévisés et de spectacles polonais. Le thème principal composé par Kurylewicz révèle une chouette mélodie devenue célèbre depuis et bénéficiant de multiples ré-interprétations dont une par le célèbre guitariste Pat
Metheny. (Suite de 15' 21")

___SUR LA RIVIERE NIEMEN/NAD NIEMNEM, série télévisée en 4 épisodes basée sur le roman du même titre d'Eliza Orzeskowa  et réalisée par Zbigniew Kuzminski en 1986. (Suite de 13')

___LA POUPEE/LAIKA, série télévisée en 9 épisodes, basée sur le roman de Boleslaw Prus et réalisée par Ryszard Ber en 1978. (Suite de 11' 15")

___PAN TADEUSZ, production théâtrale basée sur le poème épique de Adam Mickiewicz, interprétée par le "Teatr Polski" à Szczecin en 1978 et réalisée par Janusz Bukowski. (Suite de 33' 49")


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Komeda   Mer 1 Oct - 19:33

Le monde de Krzysztof Komeda

Excellent compositeur autant de jazz que de musiques de films, maintenant oublié, il a laissé un héritage non négligeable dans les deux domaines. Pour le cinéma, sa collaboration avec Roman Polanski donne naissance à deux partitions-clef qui ont sans aucun doute joué une influence directe et indirecte sur ce que d'autres compositeurs allaient faire sur le cinéma d'épouvante ou d'horreur. Les deux films de Polanski pour lesquels Komeda écrivit deux excellentes partitions sont Rosemary's Baby et Le bal des vampires. Pour le premier métrage, il a su composé une musique qui dégage, tout comme le film, une vraie tension de terreur par un adroit usage des voix et de cuivres menaçants. il est également décelable dans sa musique de film des influences provenant de sa carrière de jazzman comme le démontre admirablement sa composition pour le film de Jerzy Skolimowski; Le départ. Une de ses principale qualité est un main title doté d'une solide mélodie et qui devient une superbe chanson lorsqu'elle est interprétée par Christiane Legrand.

Une Compilation ECM: Litania réunissant en un même cd morceaux de jazz et musiques de films.

Litania par le "Tomasz Stanko Septet" 1997


___SVANTERIC, dédié à Svante Foerster
___SLEEP SAFE AND WARM - tiré de "Rosemary's Baby", un film de Roman Polanski - version I non originale
___NIGHT-TIME , DAYTIME REQUIEM
___BALLADA - tiré de "Knife in the water", un film de Roman Polanski. version non originale
___LITANIA
___SLEEP SAFE AND WARM - tiré de "Rosemary's Baby", un film de Roman Polanski - version II non originale
___REPETITION
___BALLAD FOR BERNT - tiré de "Knife in the water", un film de Roman Polanski - version non originale
___THE WITCH
___SLEEP SAFE AND WARM - version III non originale

Le septuor de jazz est composé de

TOMASZ STANKO à la trompette
BERNT ROSENGREN au saxophone ténor
JOAKIM MILDER au saxophone ténor/soprano
BOBO STENSON au piano
PALLE DANIELSSON à la contrebasse
JON CHRISTENSEN aux percussions
TERJE RYPDAL à la guitare


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Mer 1 Oct - 19:39

Au fur et à mesure que j'écouterai les compilations se trouvant en ma possession, je posterai un message détaillé à leur sujet. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Rawsthorne   Ven 10 Oct - 12:43

Le monde d'Alan Rawsthorne:

_____Film music - Chandos - 2000 - par Rumon Gamba:

<<Alan Rawsthorne est né durant l'année 1905, exactement la même année que William Alwyn, Constant Lambert et Michaël Tippett. Il a plus de vingt ans lorsqu'il décide de s'orienter vers une carrière musicale, après avoir fait d'abord des études d'odontologie: "Dieu merci, j'y ai renoncé avant de m'approcher de la bouche de quiconque!" Entre 1937 et 1964, Rawsthorne composa la musique de 27 films. La qualité et les caractéristiques de ses oeuvres de concert se retrouvent dans sa manière d'écrire pour le cinéma. Hans Keller est allé jusqu'à dire: "Ce sont toutes des musiques magnifiques - et quelles que soient la complexité et la puissance de leur relation avec le visuel, elles ne perdraient absolument rien  si cette relation disparaissait, l'expérience d'une véritable substance musicale, d'une réalité qui ne peut s'exprimer d'aucune autre façon, ne se contenterait pas de rester, mais soulignerait en réalité son caractère irremplaçable beaucoup plus clairement qu'au cinéma. Alan Rawsthorne a toujours écrit d'abord de la musique, et ensuite de la musique de film, avec autant de conscience et de clarté."

The Captive Heart - Coeur Captif
Suite pour orchestre en sept morceaux pour une durée de 18 minutes 23.
Arrangements de Gerard Schurmann.

West of Zanzibar - A l'Ouest de Zanzibar
Main title - 3'21 - Arrangements de Philip Lane.

The Cruel Sea - Mer Cruelle
Main title/Nocturne - 4'52 - Arrangements de Philip Lane

Where no Vultures Fly - Les Vautours ne volent pas
Suite en trois titres d'une durée de 10'21 - Arrangements de Philip Lane

Uncle Silas - Oncle Silas
Suite en trois titres d'une durée de 6'41 - Arrangements de Philip Lane
Bernard Herrmann considéra à l'époque cette partition comme l'une des meilleures composées pour un film.

Lease of Life
Main title and Emergency - 2'44 - Arrangements de Gerard Schurmann

The Dancing Fleece
Trois danses - 11'48 - Arrangements de Philip Lane.
Alan Rawsthorne a composé cette partition d'une vingtaine de minutes pour le "Crown Film Unit" afin de promouvoir la laine britannique. Sous la forme d'un ballet, il décrit les procédés de fabrication.

Burma Victory - Victoire de Birmanie Film documentaire
Suite en 4 titres - 12'14 - Arrangements de Gerard Schurmann

Saraband for Dead Lovers - titre américain: Saraband
Saraband and Carnival - 4'11 - Arrangements de Gerard Schurmann

BBC PHILHARMONIC: Rumon Gamba. 2000.

Fil sur Alan Rawsthorne = ici
Fil sur Philip Lane = ici
Fil sur Gerard Schurmann = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Preisner   Sam 11 Oct - 19:02

Le monde de Zbigniew Preisner

Film Music - Concert - Sinfonia Varsovia - Zdzslaw Szostak: Direction.


<<Je n'aime pas revenir sur ce que j'ai déjà fait dans le passé. Mais il fallait que je sache si ma musique "sonnait" aussi bien sans les images d'un film pour l'accompagner: était-elle défendable détachée de son contexte cinématographique? Afin de vérifier, j'ai choisi la mine de sel de Wieiczka, un lieu magique, secret, mystérieux, à 130 mètres sous le sol. Une atmosphère originale et une acoustique exceptionnelle. Le risque était pourtant grand: un orchestre symphonique souterrain, le matériel technique au-dessus, relié par 400 mètres de cablage. Tout pouvait arriver. Et tout s'est magnifiquement bien passé. J'ai vécu ce concert comme un véritable rite, un "mysterium". Le concert se découpe en cinq parties que j'ai choisies selon mon propre goût et mon instinct et que j'ai unies en une "suite". Je voulais offrir plus qu'un concert: un spectacle musical plus exactement. Sous mes yeux et sous ceux de mon public, ma musique vivait sa vie propre, sous ma responsabilité entière. Loin des studios et des tables de mixage, je redécouvre l'âme de l'orchestre et pour la première fois j'entendais ma musique telle que je l'avais imaginée. Le concert de Wieiczka restera pour moi une étape unique dans la conquête de ma liberté d'artiste.>> Zbigniew Preisner.

Eminent Doman - Perte
Décalogue1 - Lac
Tu ne tueras point - 2 extraits - Commencement & Décision
Décalogue 8 & 9 - Holocauste & Nymphea
La Double vie de Véronique - Marionnettes
Secret Garden - 4 extraits - Pluie & Jardin d'hiver & Oiseaux & Jardin d'été
Mouvements du Désir - 2 extraits - Lave & Conte d'amour
At play in the fields of the lord & Cascade
Fatale - Damage
Pour l'amour d'une femme - Homecoming
Europa Europa - Bataille
Quartet in 4 Movements - Aurore
Opéra Egyptien - 2 extraits - Labyrinthe & Oeil
Trois couleurs/Blanc - Tango
Trois couleurs/Rouge - Boléro
La Double Vie de Véronique - Enfer
Trois couleurs/Bleu - Song for the unification of Europe
Eminent Doman - Perte.


Le fil de Zbigniew Preisner est = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Honegger   Dim 12 Oct - 21:19

Le monde d'Arthur Honegger:

Musiques de Films & de Scène - Jeune Orchestre Symphonique de Douai - Henri Vachey:

<<Arthur Honegger a manifesté très tôt son attirance pour le spectacle. A 25 ans (1917), il composait sa première partition pour la scène - "Prélude pour Aglavaine et Sélysette" de Maurice Maeterlinck - suivie trois ans plus tard (1920) d'un premier ballet - "Vérité-Mensonge" - et en 1923 de sa première contribution au cinématographe pour "La Roue" d'Abel Gance. Au total, le musicien du "Roi David" composera, seul ou en collaboration, 24 musiques de scène, 14 ballets, 46 musiques de film et 7 partitions de "Dramatiques" radiophoniques, soit plus de la moitié de son catalogue. C'est dire l'importance qu'il attachait à la musique "dépendante".>>

Un Revenant - Film de Christian-Jacques - 1946 - 4 extraits

Tête d'or - Dramatique radiophonique - 1948 - 9 extraits

Regain - Film de Marcel Pagnol (unique collaboration) - 1937 - 5 extraits

La Rédemption de François Villon - Dramatique radiophonique - 1951 - 2 extraits

Napoléon - Film muet d'Abel Gance - 1927 - 8 extraits


Le site d'Arthur Honegger = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Auric   Lun 13 Oct - 18:14

Le monde de Georges Auric

The Film Music - Compilation - BBC Philharmonic - Rumon Gamba


<<Ce sera peut-être une surprise pour beaucoup de cinéphiles de découvrir une collection de musiques de films classiques du cinéma britannique entièrement composées par un compositeur français! Et pas n'importe lesquels, car il s'agit de quelques-uns des films les plus chéris et les plus "typiquement anglais" des années quarante et cinquante, parmi lesquels figurent plusieurs chefs-d'oeuvre absolus, produits dans les studios de Ealing. Leur fière affirmation d'avoir réalisé des films qui "projetèrent la Grande-Bretagne et le caractère britannique", trouve sans aucun doute sa justification avec des réalisations telles que "Passeport to Pimlico", "The Lavender Hill Mob" et "The Titfield Thunderbolt", dont les musiques furent signées par un certain Georges Abel Louis Auric.>>

Caesar and Cleopatre - Film en technicolor de J. Arthur Rank - 1945/46 - 3 extraits - 9'57

The Titfield Thunderbolt - Film de 1952 - 3 extraits - 4'26

Dead of Night - Film - 1945 - Suite - 5'59

Death of Night est considéré comme le premier grand film d'horreur britannique.

Passeport to Pimlico - Film de 1949 - 3 extraits - 6'05

The Innocents - Film de 1961 - 2 extraits - 5'13 - Soprano: Anthea Kempston

Le dernier film britannique important mis en musique par Georges Auric.

The Lavender Hill Mob - Film de 1951 - 4 extraits - 7'33

Moulin Rouge - Film de John Huston - 1952 - 4 extraits - 9'04 - Soprano: Mary Carewe
Ce film permit à Georges Auric d'écrire son thème de cinéma le plus célèbre.

Father Brown - Film de 1954 - 4 extraits - 7'11

It Always Rains on Sunday - Film de 1947 - 3 extraits - 14'17

Hue and Cry - Film de 1946 - Ouverture - 2'03

Ce film offre un des plus merveilleux rôles de composition à Alistair Sim.

Fil de Georges Auric = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Devreese   Mer 15 Oct - 16:27

Le monde de Frédéric Devreese:

Compilation - versions concert - BRT Philharmonic Orchestra - Frédéric Devreese - Marco Polo

<<Lorsque nous évoquons les grandes collaborations musico-cinématographiques, nous citons généralement les plus célèbres, celles qui viennent automatiquement à l'esprit: Rota/Fellini, Herrmann/Hitchcock, Morricone/Leone, Williams/Spielberg, voire chez les plus cinéphiles; Shore/Cronenberg, Jansen/Chabrol. C'est rare que soit évoquée la fabuleuse collaboration entre le compositeur belge Frédéric Devreese et le réalisateur de même nationalité André Delvaux. Cette collaboration a pourtant donné naissance à des thèmes de cinéma fabuleux et marquants, que ce soit sur Benvenuta, Un Soir, un train...ou ce qui symbolise sans aucun doute le sommet d'une complicité entre un musicien et un cinéaste; L'Oeuvre au noir, film mettant en scène un des plus grands acteurs italiens de sa génération, Gian Maria Volonte.>>

Benvenuta - Film avec Vittorio Gassman et Fanny Ardant - 4 extraits

Un soir, un train... - Film avec Yves Montand et Anouk Aymée - 2 extraits

L'Oeuvre au noir - Film avec Gian Maria Volonte et Samy Frey - 8 extraits

Belle  - 2 extraits


Tous ces films sont d'André Delvaux.

Le fil de Frédéric Devreese = ici

André Delvaux, biographie = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Lurie   Jeu 16 Oct - 9:21

Le monde d'Evan Lurie

Compilation - Musiques pour films à petit budget - Durée totale: 50 minutes environ:

<<"How I Spent My Vacation" réunit en son titre plusieurs musiques d'Evan Lurie composées pour divers films à petit budget. Ces musiques font toutes appel, la plupart du temps, à une petite formation musicale pouvant, par exemple, réunir la basse clarinette, le saxophone ténor, l'euphonium, la trompette, le trombone, le violoncelle, la basse et la percussion, comme dans "Call of the Wylie" ou alors la guitare, le marimba, le vibraphone, la basse, la percussion et la batterie, comme dans Layin'low ou simplement un piano solo mélancolique ou nostalgique, comme dans "Cut trees" ou "Love lost". Il en ressort des ambiances finalement très différentes, une sorte de jazz laconique ou lancinant, des ambiances plus chambristes et classiques, des moments plus ironiques et enjoués, d'autres plus introvertis et sentimentaux. On traverse un univers sonore intimiste et singulier dans lequel l'emprunte musicale du compositeur se ressent et s'apprécie.>>

Call of the Wylie - film de Fisher Stevens - 5 extraits - 1995

Cut Trees - film de Steve Buscem - 1 extrait - 1997

The Salesman and Other Adventures - film de Hannah Meyer - 3 extraits - 1995
Violoncelle et clarinette.

Layin' Low - film de Danny Leiner - 7 extraits - 1996

Tests for an Unnamed Feature - 3 extraits - 1992
Guitares, trompette, violon, bandonéon, basse, percussion

The Phinehas - film de Fisher Stevens - 6 extraits - 1996
Violon, hautbois, violoncelle, basson, trompette.

Love Lost - 1 extrait - 1997 - piano solo


Fil d'Evan Lurie = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Nordgren   Jeu 16 Oct - 17:58

Erik Nordgren & Ingmar Bergman:

The Bergman Suites - Slovak Radio Symphony Orchestra - Adriano - 1993

<<Parmi les dix-sept partitions composées pour des films de Bergman; L'Attente des femmes, Sourires d'une nuit d'été, Le Septième Sceau et Fraises Sauvages, peuvent être considérées les plus achevées. Les relations étroites entre Nordgren et Bergman, comparables à celle entre Eisenstein et Prokofiev, Hitchock et Herrmann, Fellini et Rota ou encore Cocteau et Auric, étaient basées sur l'amitié et sur la réalisation de la part de Nordgren de la nécessité de compromis en matière de musique cinématographique. Une rupture est survenue lorsque Bergman, après un mariage avec la pianiste estonienne Kabi Laretei, se trouvait quotidiennement face à la musique, et ce, d'une manière totalement différente qu'auparavant. A la même époque Bergman s'est intéressé à l'opéra en tant qu'assistant directeur et a complètement révisé sa conception de la musique, utilisant par la suite principalement la musique instrumentale de Bach, Mozart et Chopin. Seuls trois de ses derniers films emploient des partitions originales. Elles furent composées par Rolf Wilhelm et Daniel Bell, ce qui veut dire que le dernier film avec la musique de Nordgren est Le Jardin d'Eden (1961).>>

Women's waiting - L'Attente des Femmes - 1952 - 6 extraits - 12'01

Smiles of a summer Night - Sourires d'une Nuit d'Eté - 1955 - 10 extraits - 17'48

Wild Strawberries - Fraises Sauvages - 1957 - 3 extraits - 8'24

The Face - Le Visage - 1958 - 3 extraits - 8'49

The Garden of Eden - Le Jardin d'Eden - 1961 - 2 extraits - 6'15


Fil d'Erik Nordgren = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Figgis   Ven 17 Oct - 18:36

Figgis on Figgis

Compilation - 2000

Le fait qu'un réalisateur soit aussi le compositeur de ses films a au moins l'avantage de se comprendre très bien sur ce qu'il souhaite écrire comme musique sur son film. Peut-être a-t-il déjà les idées musicales au moment où il filme les protagonistes de l'intrigue qu'il concrétise en images. Il s'agit très certainement de la collaboration musico-cinématographique la plus étroite et fusionnelle qui soit. Dans un autre style, on pourrait citer le réalisateur-compositeur Alejandro Amenabar qui met, lui aussi, en musique ses propres métrages, comme sur "Les Autres", par exemple. Je ne connais pas encore très bien le cinéma de Mike Figgis. En fait, je connais davantage les musiques qui s'y rapportent. Elles développent des ambiances un peu jazzy et pop , parfois de forme plus classique et chambriste, comme sur "Miss Julie". Il utilise souvent une petite formation instrumentale et fait un usage assez récurrent de la voix, le plus souvent féminine, comme justement dans Leaving Las Vegas (1995)

Stormy Monday - 1988 - 2 extraits - 7'22

Internal Affairs - 1988 - 6 extraits - 17 mn environ

Liebestraum - 1991 - 3 extraits - 8 mn environ

Leaving Las Vegas - 1995 - Suite en 3 parties - 6'48

One Night Stand - 1997 - 4 extraits - 11'16


Loss of Sexual Innocence - 1998 - 2 extraits - 4'37

Miss Julie - 1999 - 2 extraits - 4'46

Time Code - 1999 - 3 extraits - 13'11


Le fil de Mike Figgis = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Williams   Jeu 30 Oct - 12:26

Le Monde de John Williams:

John Williams - Greatest Hits 1969-1999

<<Il est dit au sujet de John Williams qu'il est l'une des dernières légendes de la musique de film encore vivant et actif aux côtés de Lalo Schifrin et Ennio Morricone. Il a composé beaucoup de thèmes mémorables pour le cinéma, certains pour des films qui ont remporté un immense succès populaire. Sa collaboration avec le célèbre et génial réalisateur Steven Spielberg est citée parmi les plus fameuses. Difficile d'évoquer une grande collaboration musico-cinématographique sans évoquer celle-ci. Elle est aussi riche en enseignements et en réussites que purent l'être celles qui réunirent en leur temps, Bernard Herrmann et Alfred Hitchcock, Ennio Morricone et Sergio Leone ou encore Howard Shore et David Cronenberg, Pierre Jansen et Claude Chabrol. Bien sûr, John Williams n'a pas exclusivement oeuvré pour le cinéma de Spielberg et c'est tant mieux. Je ne suis guère partisan des collaborations exclusives. John Williams a bien évidemment illuminé de son génie musical le cinéma d'autres grands réalisateurs américains. Lorsque l'on est pas très connaisseur du maître barbu, que l'on souhaite apprivoiser sa musique sans savoir par où commencer, l'anthologie GREATEST HITS 1969-1999 propose une large palette de ses différents talents musicaux, son sens de la mélodie, des orchestrations, une vraie maîtrise de l'orchestre symphonique, une belle écriture des choeurs, si on met de côté, le temps d'un double cd, un sens inouï du cinéma. >>

Première partie:

-Star Wars - Main Title - 1977 - 5'44 - London Symphony Orchestra - John Williams

-E.T. The Extra Terrestrial - Flying Theme - 1982 - 3'42 - LSO - J.W.

-Superman - Main Title - 1978 - 4'25 - LSO - J.W.

- Indiana Jones and the temple of door - Prelude of the slave children - 1984 - 4'53 - Boston Pop Orchestra - JW


-Sugerland Express - Thème - 1974 - 3'35 - Toots Thielemans: harmonica - BPO - J.W.

-Jaws - Thème - 1975 - 2'51 - LSO - J.W.

-Olympic Fanfare and Theme - 1984 - 4'28 - BPO - J.W.

contient "Bugler's Dream" de Leo Arnaud (1904-1991)

-Return of the Jedi - Luke and Leia - 1983 - 5'02 - The Skywalker Symphony Orchestra - J.W.

-The Reivers - Main Title - 1969 - 5'13 - Orchestre (?) dirigé par John Williams

-The Empire Strikes Back - The Imperial March - 1980 - 3'04 - TSSO - J.W.

-Indiana Jones and the Last Crusade - Scherzo for Motorcycle and orchestra - 1989 - 2'48 - BPO - J.W.

-Empire of the Sun - Cadillac of the Skies - 1987 - 4'58 - American Boychoir, Tanglewood Festival Chorus - BPO - J.W.

-Raiders of the Lost Ark - The Raiders'March - 1981 - 5'11 - BPO - J.W.

-Close Encounters of the Third Kind - Suite - 1977 - 9'46 - American Boychoir - TFC - BPO - J.W.


Un avis sur cette compilation se trouve = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Jeu 30 Oct - 12:54


Le monde de John Williams:

John Williams GREATEST HITS 1969-1999

Son topic = ici

Seconde partie:

-Saving Private Ryan - Hymn of the Fallen - 1998 - 6'10 - TFC - BPO - J.W.

-Jurassic Park - Theme - 1993 - 5'29 - BPO - J.W.

-Schindler's List - Theme - 1993 - 3'32 - Irzhak Perlman: violon - Pittsburg Symphony Orchestra - J.W.

-Hook - Flight to Neverland - 1991 - 4'41 - BPO - J.W.

-Seven Years in Tibet - 1997 - 7'09 - Yo Yo Ma: violoncelle - direction de John Williams

-JFK - Prologue - 1991 - 4'00 - Tim Morrison: trompette - direction de John Williams

-Stepmom - The Day Between - 1998 - 6'27 - Christopher Parkening: guitare - direction de J.W.

-1941 - March - 1979 - 4'14 - BPO - J.W.

-Home Alone - Somewhere in my Memory; Main Title - 1990 - 4'54

-Summon the Heroes - 1996 - 6'34 - Tim Morrison: trompette - BPO - J.W.

Composé pour la célébration du centenaire des Jeux Olympiques Modernes d'Atlanta

-Rosewood - Reprise and Finale - 1997 - 4'12 - Tommy Morgan: harmonica - Dean Parks: guitare - dirigé par J.W.

-Far and Away - Theme - 1992 - 5'34 - Irzhak Perlman: violon - PSO - J.W.

-Born on the Fourth of July - Theme - 1989 - 6'20 - Tim Morrison: trompette - BPO - J.W.

-Star Wars, Episode I: The Phantom Menace - Duel of the Fates - 1999 - 4'14 - London Voice - LSO - J.W.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Morricone   Lun 3 Nov - 18:20

Ennio Morricone & Giuseppe Tornatore:

Le Musiche di Ennio Morricone per il cinema di Giuseppe Tornatore:

<<Il y a comme ça des réalisateurs et des compositeurs qui sont faits pour se rencontrer. Je pense que le cinéma de Giuseppe Tornatore et la musique d'Ennio Morricone devait s'épouser un jour ou l'autre. C'était leur destinée. Il y a une grande compréhension entre les deux hommes de leur art respectif. Lorsque l'on écoute Tornatore parler de Morricone, on prend alors conscience de l'admiration d'un cinéaste pour son compositeur. Et lorsque l'on écoute Morricone évoquer sa collaboration avec Tornatore, on se rend compte à quel point le compositeur est ravi de composer pour lui et son univers d'images. Leurs échanges sont souvent passionnés. C'est la confrontation entre deux hommes de caractère qui savent ce qu'ils veulent et dont les désaccords - parce qu'il y en a forcément - finissent toujours par stimuler leur créativité mutuelle. Le résultat final est souvent le fruit d'une collaboration intense et éprouvante. On l'observe par un petit reportage derrière la table de montage lors de "L'Uomo Delle Stelle". Il paraît aussi que leur collaboration sur "Baaria" fut particulièrement difficile et éprouvante pour le compositeur qui avait déjà un certain âge. Aucun extrait de "Baaria" ni de "La Meilleure Offre" (leur dernière collaboration) ne figure cependant sur cette compilation. Celle-ci ayant été confectionnée avant. Je rêve que Tornatore réalise "Les Derniers jours de Leningrad", le film que devait réaliser Sergio Leone mais qui mourut avant de pouvoir le faire. Ce serait formidable pour Ennio Morricone de pouvoir écrire la musique de ce film qui était le dernier rêve du réalisateur de "Il était une fois dans L'Ouest".>>

Nuovo Cinema Paradiso - 1988 - 3 extraits
Philippe Noiret y est formidable. Participation exceptionnelle de Jacques Perrin

Stanno Tutti Bene - 1990 - 2 extraits
Marcello Mastroianni et participation exceptionnelle de Michele Morgan

La Domenica Specialemente - Il Cane Blu - 1 extrait - 1991
Toujours avec Philippe Noiret

Una Pura Formalita' - 1994 - 2 extraits
La rencontre insolite entre Gérard Depardieu et Roman Polansky

L'Uomo delle Stelle - 1995 - 2 extraits

La Leggenda del Pianista sull'oceano - 1998 - 2 extraits
Avec Tim Roth

Malena - 2000 - 2 extraits
Monica Bellucci

La Sconosciuta - 2006 - 3 extraits

Per Giovanni Falcone - 1993 - 1 extrait

Topic d'Ennio Morricone = ici


Dernière édition par Icare le Dim 2 Juil - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16722
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Lun 16 Nov - 9:41

J'ai trouvé un disque qui reprend 40 thèmes de musiques de film. Souvent on n'en demande pas plus !




1. La guerre des étoiles (Thème) (Musique De Film) 2:39
2. Les aventuriers de l'arche perdue ("Indiana Jones" thème) (Musique De Film) 1:38
3. E.T. (Thème) (Musique De Film) 1:42
4. Le grand blond avec une chaussure noire (Thème) (Musique De Film) 2:31
5. Un homme et une femme (Thème) (Musique De Film) 2:15
6. Jeux interdits (Thème) (Musique De Film) 2:18
7. Les parapluies de Cherbourg (Thème) (Musique De Film) 2:22
8. Superman (Thème) (Musique De Film) 3:05
9. Retour vers le futur (Thème) (Musique De Film) 1:27
10. James Bond (Thème) (Musique De Film) 1:45
11. Mission impossible (Thème) (Musique De Film) 0:53
12. La panthère rose (Thème) (Musique De Film) 2:22
13. Rocky (Thème) (Musique De Film) 3:47
14. La boum (Thème) (Musique De Film) 4:48
15. Take My Breath Away (Tiré du film "Top Gun") (Musique De Film) 4:12
16. La piscine (Thème) (Musique De Film) 1:39
17. Le parrain (Thème) (Musique De Film) 3:32
18. Le clan des Siciliens (Thème) (Musique De Film) 3:06
19. Borsalino (Thème) (Musique De Film) 3:24
20. Misirlou (Tiré du film "Pulp Fiction") (Musique De Film) 2:26
21. Pretty Woman (Tiré Du Film "Pretty Woman") (Musique De Film) 2:56
22. Le bon la brute et le truand (Thème) (Musique De Film) 2:44
23. Le pont de la rivière Kwai (Thème) (Musique De Film) 2:26
24. The Shining (Thème) (Musique De Film) 3:40
25. The Murder (Tiré du film "Psychose") (Musique De Film) 1:05
26. Les dents de la mer (Thème) (Musique De Film) 2:36
27. Le mépris (Thème) (Musique De Film) 2:27
28. Lawrence d'Arabie (Thème) (Musique De Film) 2:31
29. Comme les deux doigts de la main (Tiré du film "37°2 le matin") (Musique De Film) 4:18
30. Les chariots de feu (Thème) (Musique De Film) 3:22
31. Basic Instinct (Thème) (Musique De Film) 2:22
32. Ghost (Thème) (Musique De Film) 3:10
33. Chantons sous la pluie (Thème) (Musique De Film) 2:33
34. My Heart Will Go On (Tiré du film "Titanic") (Musique De Film) 5:08
35. Les feux de la rampe (Thème) (Musique De Film) 3:08
36. Out of Africa (Thème) (Musique De Film) 2:03
37. Autant en emporte le vent (Thème) (Musique De Film) 2:16
38. Sissi (Thème) (Musique De Film) 1:43
39. Love Story (Thème) (Musique De Film) 3:30
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Lun 16 Nov - 9:53

A part Titanic qui est assez réçent, ils pourraient quand même l'actualiser un peu. A une ou deux chansons, c'est exactement les mêmes titres que l'on trouve dans les recueils de partitions du style "les grands classiques du cinéma" ou des CD du même genre. Les mêmes depuis plus de 20 ans
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16722
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Lun 16 Nov - 10:03

C'est vrai. Je n'ai pas la date du CD, il a peut-être plus de 10 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Lun 16 Nov - 12:24

En plus il y a eu de belles musiques de film récentes aussi :)

Mais je suis contente de voir que La guerre des étoiles obtient toujours la première place ! Les musiques de John Williams sont vraiment superbes tout le long du film, et sans les musiques, je suis sûre que le film aurait eu beaucoup moins de succès, ca paraîtrait fade à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Lun 16 Nov - 16:18

Pianoline a écrit:
En plus il y a eu de belles musiques de film récentes aussi :)

Mais je suis contente de voir que La guerre des étoiles obtient toujours la première place ! Les musiques de John Williams sont vraiment superbes tout le long du film, et sans les musiques, je suis sûre que le film aurait eu beaucoup moins de succès, ca paraîtrait fade à côté.

On peut dire ça de beaucoup de films. Les films de Fellini sans la musique de Nino Rota... No ....D'ailleurs tous les films cités dans cette compilation ont donné à la musique un espace d'expression important et c'est aussi pour cette raison qu'elles sont célèbres.

<< Souvent on n'en demande pas plus !>>

Moi si! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Lun 16 Nov - 18:32


Un autre point par rapport à la compilation présentée par Joachim, au lieu de mettre après chaque titre entre parenthèses (musique de film), ce que l'on sait déjà, il aurait été plus avisé d'indiquer le nom du compositeur. A savoir aussi s'il s'agit des versions originales car je conseille toujours à ceux qui souhaiteraient acheter une anthologie de cette nature de privélégier celles qui reprennent les versions d'origine. Il existe des compilations où les morceaux sont repris aux synthés ou par des orchestres pas terribles du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Sissi



Nombre de messages : 6
Age : 28
Date d'inscription : 21/02/2017

MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Ven 24 Fév - 7:35

Hello ! Je trouve que c’est une très bonne chose d’avoir consacré un espace à la musique de film. De nos jours, il n’y a pas un long-métrage qui n’est pas accompagné de sa bande originale. D’ailleurs, il y en a plusieurs dont je suis fan et que j’écoute régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Prodromidès/PRODROMIDES   Dim 2 Juil - 23:00

La comédie selon Jean Prodromidès:

<<Jean Prodromidès nous a quitté courant 2016. Si son oeuvre de concert est plutôt rarement éditée en cd, à l'exception de ses deux opéras, GOYA et LA NOCHE TRISTE, encore que ces deux double-cd doivent être aujourd'hui très durs à trouver, sa musique de film a bénéficié de quelques éditions relativement récentes. Il y a notamment une compilation parue chez "cinémusique" (2010) sous le titre La comédie selon Jean Prodromidès. C'est un festival de musiques joyeuses et dansantes qui évoquent le cinéma français d'une certaine époque, un côté "vieille France" décomplexé où se croisent du French can can, du tango, de la java, de la valse, du charleston, de la polka, voire même un cha-cha provincial. Cependant, ces caractères quelque peu festifs qui illuminent cette compilation me contaminent aisément, peut-être parce qu'ils sont imprégnés de l'esprit d'acteurs que j'aime beaucoup, comme Jean Gabin et Lino Ventura. Heureusement, afin de me reposer de tous ces moments légers et joyeux, il y a des morceaux plus mélancoliques et plus dramatiques, ce qui ajoute pour moi un peu plus d'émotion au caractère divertissant de l'ensemble.>>

L'ours (1960), film réalisé par Edmond Séchan, oncle du célèbre chanteur français Renaud. 9 extraits d'une durée totale de 16'32".

Archimède le clochard (1959), film de Gilles Grangier. 6 extraits pour une durée totale de 13'58".

Le bateau d'Emile (1961), film de Denys de la Patellière. Suite de 3'52".

Maigret et l'affaire Saint-Fiacre (1959), film de Jean Delannoy d'après le roman de Simenon. 3 extraits pour une durée totale de 8'13".

Le Baron de l'écluse (1960), film de Jean Delannoy (1960). 6 extraits d'une durée totale de 12'12".

Fil de Jean Prodromidès: ici


Dernière édition par Icare le Lun 3 Juil - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les compilations de musiques de films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: