Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Les compilations de musiques de films

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Kamen   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2017-07-02, 23:42

Michael Kamen's Opus

<<Il n'y a pas longtemps, je me suis laissé tenter par la compilation Michael Kamen's Opus que je me suis procurée pour une bouchée de pain (...) Le véritable bon point de la compilation se divise pour moi en trois extraits:  Mr Holland's Opus - Rowena, vraiment très bien ce morceau, orchestrations, idée thématique, développement, clavecin..., Crusoe - Marooned, chouette moment d'épisme avec un très beau violoncelle solo mené avec intensité par  Caroline Dale (...) et enfin, le troisième extrait qui m'a épaté:  Edge of Darkness - Nuclear Train: La guitare "rock" transcendante de Tomoyasu Hotei (jouant un morceau d'Eric Clapton) et le jeu de l'orchestre symphonique sous la direction de  Michael Kamen m'ont procuré un bel effet.>>

Robin Hood Prince of Thieves (1991), film de Kevin Reynolds. "Ouverture": 2'45" + "Maid Marian at the Waterfall": 4'30"

Mr Holland's Opus (1995), film de Steven Herek. "Rowena": 4'58".

Don Juan DeMarco (1995), film de Jeremy Leven. "Dona Ana": 6'01".

Circle of Friends (1995), film de Pat O'Connor. "You're the one": 3"50".

Crusoe (1987), film de Caleb Deschanel. "Marooned": 6'04".

Highlander (1987), film de Russell Mulcahey. "There can be only one": 3'31".

The Next Man (1976), film de Richard Sarafian. "Magic City": 2'58".

The Winter Guest (1997), film d'Alan Rickman. "Stromness": 4'07".

Die Hard (1988), film de John Mc Tiernan. "Tagaki Dies": 1'57".

Edge of Darkness (1986), film de Martin Campbell. Eric Clapton & Michael Kamen. "Nuclear Train": 6'02".

Brazil (1985), film de Terry Gilliam. 2'02".

Fil de Michael Kamen: ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Loussier   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2017-07-03, 09:23


Les plus belles musiques de Jacques Loussier:

<<Jacques Loussier a connu un succès international avec son trio "Play Bach", au point que beaucoup de gens, même de ma génération ainsi que des plus anciennes, n'ont pas fait attention, pour la plupart, que son nom apparaît sur des génériques de séries TV aussi célèbres que Thierry la Fronde, Rocambole ou encore Vidocq.J'aurais d'ailleurs pu l'évoquer sur mon fil "Les balises du mélomane" car Vidocq et Thierry la Fronde sont des séries que je regardais, adolescent, et je n'ai jamais vraiment oublié le clavecin malicieux du premier ni le thème entêtant du second. Beaucoup de bonne humeur et de fantaisie parcourent cette compilation autour de thèmes musicaux fort bien troussés, mais il y a aussi des moments plus mélancoliques ou graves, même une pointe de musique ancienne brillamment illustrée par la "Cantate de Viris" (Un chien de saison), interprétée par Chantal Herder.

Dark of the Sun - Le dernier train de Katanga (1967), film de Jack Cardiff. 4 extraits: 13' environ

Thierry la Fronde (1963-66), Feuilleton en 52 épisodes de 30 minutes réalisé par Jean-Claude Deret & Jacques Harden. 2 extraits: 3'47"

Rocambole (1964-65), Feuilleton en 78 épisodes de 15 minutes réalisé par Jean-Pierre Decourt. 3 extraits: 4'24"

A belles dents (1966), film de Pierre Gaspard-Huit. 2 extraits: 3'16"

Lagardère (1967), Feuilleton de 6 épisodes de 50 minutes réalisé par Jean-Pierre Decourt. 2 extraits: 3'56"

Tu seras terriblement gentille (1968), film de Dirk Sanders. 3 extraits: 8'34"

Les charmes de l'été (1974), feuilleton en 24 épisodes de 13 minutes réalisé par Robert Mazoyer. 1 extrait: 3'30"

Jeu de massacre (1967), film d'Alain Jessua. 1 extrait: 2'29"

Snow Job (1972), film de George Englund. 1 extrait: 3'11"

Vidocq (1971), feuilleton en 13 épisodes de 55 minutes réalisé par Marcel Bluwal. 2 extraits: 3'21"

Un Chien de saison (1981), téléfilm de Roland Bernard. 1 extrait: 2'23"

Boulevard des assassins (1982), film de Boramy Tioulong. 1 extrait: 1'41"

Les Poneys Sauvages (1983), feuilleton en 6 épisodes de 52 minutes réalisé par Robert Mazoyer. 1 extrait: 2'54"

Un Château au soleil (1988), feuilleton en 6 épisodes de 52 minutes réalisé par Robert Mazoyer. 3 extraits: 5'51"

Le Peuple Singe (1989), film de Gérard Vienne. 2 extraits: 4'37"

Un thème en bonus: Pulsion (1981) - 1'28"

Jacques Loussier à son fil ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Nino Rota   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2017-07-03, 15:52

Nino Rota play Nino Rota:

<<Nino Rota est un compositeur qui me fait essentiellement vibrer au travers de deux partitions pour le cinéma; Roméo et Juliette et Casanova, ce dernier titre n'étant malheureusement pas représenté sur cette compilation. Il y a bien d'autres titres que j'aime beaucoup comme Alle origini della mafia, Prova d'Orchestra, Le Parrain II, Satyricon et un Oratorio "Mysterium" en dehors du cinéma. Sinon, c'est un compositeur qui ne me touche pas en profondeur mais que je peux aimer au travers de belles mélodies, tantôt mélancoliques comme celle qui se distingue de Rocco et ses frères, tantôt plus optimistes comme par exemple Amarcord. L'une des plus belles à mon goût n'est pas celle qu'il composa pour La Strada, la plus souvent mentionnée, mais pour Fellini/Roma. En dehors de certains moments bien précis dans son oeuvre, un peu comme avec Georges Delerue, sa musique m'ennuie assez rapidement même dans ses traits felliniens.>>

THE GODFATHER - LE PARRAIN (F. F. coppola) - 4'18"

ROMEO AND JULIET (F. Zeffirelli) - 3'10"

WAR AND PEACE - Guerre & Paix -1956- (King Vidor) - 6'31"

ROCCO E I SUOI FRATELLI - Rocco et ses Frères (L. Visconti) - 4'49"

PLEIN SOLEIL (René Clément) - 3'20"

SUNSET SUNRISE -1948- (Alberto Lattuada) - 2'50"

LA STRADA - GELSOMINA (F. Fellini) - 3'28"

LE NOTTI DI CABIRIA -1957- (F. Fellini) - 4'36"

GIULIETTA DEGLI SPIRITI - Juliette des Esprits (F. Fellini) - 4'06"

OTTO E MEZZO - Huit et Demi (F. Fellini) - 4'26"

SATYRICON - FELLINI/ROMA (F. Fellini) - 4'42"

BOCCACCIO '70 - DOLCE VITA (F. Fellini) - 2'06"

LO SCEICCO BIANCO - Le Cheik blanc -1952- (F. Fellini) - 2'34"

THE TAMING OF THE SHREW - La mégère apprivoisée -1967- (F. Zeffirelli) - 4'03"

IL GATTOPARDO - Le Guépard (L. Visconti) - 5'56"

THE GODFATHER Part 2 - Le Parrain II (F. F. Coppola) - 3'40"

AMARCORD - (F. Fellini) - 1'38"

Le topic "cinéma" de Nino Rota se trouve ICI


Dernière édition par Icare le 2020-10-22, 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Vannier   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2017-07-03, 22:27

Les musiques de Jean-Claude Vannier:

<<Lorsqu'apparut en cd une compilation qui regroupe quelques-unes de ses musiques de films, Microbe et Gasoil, Aux Abois, La Frontière de l'Aube, Sauvage Innocence, Les Amants Réguliers, des films de Philippe Collin, Michel Gondry et de Philippe Garrel, je n'hésitai pas une seconde. C'était une occasion de mieux connaître la musique de ce musicien atypique qui avait collaboré avec Serge Gainsbourg et Michel Magne, entre autres, et qui osa associer des instruments peu courants n'ayant pas l'habitude de jouer ensemble. Globalement, c'est fort divertissant et sympathique, dans les limites d'un style qu'il maîtrise bien. Microbe et Gasoil (2015) est la B.O. qui sollicite le plus grand nombre d'instrumentistes, mais la plus intéressante des cinq est sans aucun doute la plus corrosive aussi, la plus inventive et originale. Je fais allusion à ce qu'il composa sur Aux Abois (2005) et qui réunit dans un climax acide et véhément les percussions (célestas & marimba...), des clarinettes, un banjo, un piano préparé en partie, une guitare manouche, l'alto, la mandoline, un violon strident et la scie musicale. Voilà une des combinaisons instrumentales les plus insolites au service d'une de ses musiques les plus inspirées. Les Frontières de l'Aube (2008) propose une musique moins intéressante à mon oreille bien que fort sympathique avec le chatoyant violon électrique de Didier Lockwood. Je m'attendais à quelque chose de plus incisif, de moins complaisant. La compilation s'achève sur un piano tranquille avec Sauvage Innocence et Les Amants Réguliers:

Microbe et Gasoil (2015), film de Michel Gondry. 16 extraits: 24' environ

Aux Abois (2005), film de Philippe Collin. 5 extraits: 17'25"

La Frontière de l'aube (2008), film de Philippe Garrel. 5 extraits: 13' env.

Sauvage Innocence (2001), film de Philippe Garrel. 1 extrait: 3'27"

Les amants réguliers (2005), film de Philippe Garrel. 2 extraits: 4'09"

Fil de Jean-Claude Vannier: ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Arriagada   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2017-07-04, 20:39

La rencontre en 3 films entre Jorge Arriagada & Philippe Le Guay:

<<Né en 1943 au Chili, formé par des figures aussi illustres que Max Deutsch et Olivier Messiaen, Jorge Arriagada est aussi à l'aise dans le répertoire classique que contemporain. Il possède notamment une connaissance approfondie de l'univers d'Arnold Schoenberg et la musique électroacoustique. Ceci étant dit, les musiques qu'il a composé pour le cinéma de Philippe Le Guay sont essentiellement mélodiques et susceptibles de séduire un large public. Personnellement, j'aimerais beaucoup découvrir l'autre facette de la personnalité musicale de Jorge Arriagada, pourquoi pas une oeuvre électroacoustique ou une pièce symphonique atonale, par exemple, quelque-chose qui s'éloigne audacieusement de sa musique de film qui, toutefois, trouve davantage de beauté et d'intensité dans le cinéma de Raul Ruiz.>>

Alceste à bicyclette - par l'Orchestre Colonne dirigé par Laurent Petitgirard - 5 extraits pour une durée totale de 9 mn environ.

Les Femmes du 6ème Etage - par l'Orchestre Colonne dirigé par Laurent Petitgirad - 7 extraits pour une durée totale de 12mn environ.

Les Deux Fragonards - Orchestre dirigé par Jorge Arriagada - 10 extraits pour une durée totale de 21mn environ.

Fil de Jorge Arriagada: ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Velazquez   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2017-07-07, 19:20

Fernando Velazquez

__________Concert Suites/Music for Films:

<<J'ai réécouté une nouvelle fois le seul disque que je possède de Fernando Velazquez et qui s'intitule "Concert Suites/Music for Films" par l'"Orquesta Sinfonica de Euskadi" & "Coro Landarbaso" sous la direction du compositeur. J'en suis toujours à cette même impression, c'est-à-dire d'une musique solide et très bien écrite, très extravertie et généreuse en lyrisme, proche de ses modèles symphoniques hollywoodiens. Elle n'invente rien, ne réinvente rien, se contente de continuer une tradition qui a certes fait ses preuves et compte de nombreux adeptes parmi le petit monde des béophiles. On y entend ses références, parmi elles, Richard Strauss qui a, de toute évidence, influencé beaucoup de symphonistes de cinéma à Hollywood, mais on y détecte aussi l'ombre de John Williams, Elmer Bernstein, Jerry Goldsmith...sûrement pourrait-on citer d'autres noms tant cette musique obéit à des schémas et poncifs musicaux qui sont prisés et exploités depuis l'ère du muet. Si je ne boude pas mon plaisir dans l'absolu, car il s'agit quand même d'une musique très appréciable, cette compilation ne me poussera pas dans les bras de Fernando Velazquez. J'aurais préféré une approche plus personnelle et moins balisée. La particularité de cette compilation est qu'elle ne propose pas des thèmes tels qu'on les entend à l'image, mais une musique de film refondée sous la forme de suites symphoniques destinées au concert, ce qui leur accorde une plus grande autonomie.>>

El hombre esponja - film de J. A. Bayona (2001) - 6'36"

El Orfanato - The Orphanage - film de J. A. Bayona (2007) - 17'01"

Lope - The Outlaw - film d'Andrucha Waddinton (2010) - 7'42"

El mal ajeno - For the Good of Others - film d'Oskar Santos (2010) - 13'28"

Zipi y Zape y el club de la canica - film d'Oskar Santos (2013) - 8'56"

Bosque de Sombras - The Backwoods - film de Koldo Serra (2006) - 2'44"

Lo Impossible - The Impossible - film de J. A. Bayona (2012) - 16-05

Fil de Fernando Velazquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Shire   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2019-05-09, 08:25

David SHIRE - At The Movies - Compilation:

Le TOPIC de David Shire se trouve ICI

Comme j'avais commencé mon cycle autour de la musique de chambre avec des musiques de films d'Ennio Morricone et Nino Rota réinterprétées par l'ensemble de chambre "Insieme Cameristico - N. Rota", j'ai aimé cette idée de le conclure avec l'album At The Movies de David Shire qui réunit quelques-unes de ses compositions pour le cinéma. Ce fut l'occasion de redécouvrir de tendres mélodies et de très belles chansons que je n'avais pas réécoutées depuis trop longtemps. Tantôt chantées, tantôt purement instrumentales, pour piano seul ou accompagné d'un alto, d'un violon, d'une clarinette, ou parfois un quatuor constitué d'un violon, un violoncelle, une clarinette et une trompette à cornet, ces mélodies m'évoquent pourtant des films que je n'ai toujours pas vus. J'avais cette envie délicieuse de revenir à une musique plus tendre, légèrement plus sucrée, plus directe aussi, et je fus servi:

Norma Roe (1979), film de Martin Ritt - "It Goes like it Goes", titre interprété par Maureen McGovern

Max Dugan Returns (1983), film de Herbert Ross - Dominic Fera: clarinette

Farewell, My Lovely (1975), film de Dick Richards, (suite)

Old Boyfriends (1979), film de Joan Tewkesbury

Only When i Laugh (1981), film de Glenn Jordan, titre homonyme chanté par Maureen McGovern

The Conversation (1974), film de Francis Ford Coppola

Bed and Breakfast (1992), film de Robert Ellis Miller, Stuart Canin: violon

Night, Mother (1986), film de Tom Moore, Tommy Tedesco: guitare

The Promise (1979), film de Gilbert Cats, le titre I'Il Never Say Goodbye" interprété par Maureen McGovern

Fast Break (1979), film de Jack Smight

The Hindenburg (1975), film de Robert Wise, Carol Neblett: soprano, Malcolm McNab: trompette

Something for Joey (1977), film tv

The Earthling Film, 1980 - le titre "Halfway Home" est interprété par Maureen McGovern

Return to Oz (Suite) (1985), film de Walter Murch, Stuart Canin: violon, Ron Leonard: violoncelle, Dominic Fera: clarinette, Malcolm McNab: trompette à cornet.


Dernière édition par Icare le 2020-10-22, 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Aigui   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2019-07-08, 10:03

Le monde d'Alexei Aigui:

Mon petit commentaire:

La toute première musique de la compilation, composée pour le film de Pascal Bonitzer, Je pense à vous, évoque sans peine ce qu'il composa, quelques années auparavant, sur Les Silencieuses (1999) de Valéri Todorovski, ma partition-fétiche du compositeur russe et par laquelle il me fut une fort sympathique révélation, c'est-à-dire le genre de musique qui me procura suffisamment de plaisir pour susciter l'envie d'en découvrir davantage. Si la première B.O., ici partielle, de cette compilation, me renvoie directement aux truculences des "Silencieuses", le style d'Alexei Aigui ne se fige absolument pas dans cette seule forme d'expression plutôt dynamique, sautillante et répétitive. Heureusement quand même, il a plusieurs cordes à son arc, une polyvalence stylistique bien nécessaire lorsque l'on compose pour le cinéma. Il montra déjà une belle sensibilité dans la construction d'un thème romantique tout en progression dans Le Jeune Karl Marx (2017) de Raoul Peck et dans le jazz un peu cafardeux de I am not your negro (Documentaire - 2016), du même réalisateur, deux titres qui ne sont certes pas représentés dans la compilation ci-dessous.

Je pense à vous - 2006 - un film de Pascal Bonitzer - 3 extraits

Le Grand Alibi - 2008 - un film de Pascal Bonitzer - 6 extraits

Cherchez Hortense - 2012 - un film de Pascal Bonitzer - 5 extraits

L'école du pouvoir - 2008 - un film de Raoul Peck - 3 extraits

Meurtre à Pacot - 2014 - un film de Raoul Peck - Suite de 6'49"

Moloch Tropical - 2009 - un film de Raoul Peck - 1 extrait

Rondo - 2012 - un film d'Oliver Van Malderghem - 3 extraits

Le Petit Poucet - 2011 - un film de Marina de Van - 3 extraits

Je ne dis pas non - 2009 - un film d'Iliana Loïc - 3 extraits

Le fil d'Alexei Aigui: ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Bacalov   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2019-07-12, 20:10

Luis Bacalov et le cinéma français:

Mes films français...

Luis Enriquez Bacalov a réalisé sa carrière de compositeur de musique de film en Italie, loin de sa patrie d'origine, l'Argentine. Il s'est d'abord illustré dans le western italien avec des titres comme Django (1966) de Sergio Corbucci et Quien Sabe?/El Chuncho (1966) de Damiano Damiani. Disons surtout que ces deux films lui apportèrent une certaine popularité et une popularité certaine car ses débuts sur l'image commencèrent plus tôt, avec notamment La Banda del Buco (1960), une comédie de Mario Amendola et I due della legione straniera (1962), une autre comédie réalisée cette fois par le fameux Lucio Fulci qui se distingua plus tard dans le thriller horrifique. La "période française" de Luis Bacalov semble se situer au début des années 80 avec les films que je vais citer ci-dessous. En vérité, je n'en connais qu'un seul et non des moindres puisqu'il s'agit du film Le Juge qui relate l'histoire à la fois héroïque et tragique du Juge Michel à Marseille, assassiné sur sa moto comme chacun sait, par des individus dont il contrariait sévèrement leurs activités illicites. Le film fut réalisé par Philippe Lefebvre vers 1984. Il faut être honnête, la partition que Bacalov composa pour Le Juge prend ses couleurs dans la très célèbre partition qu'Ennio Morricone composa pour Le Professionnel (1981) de Georges Lautner. Un tel succès donne souvent naissance à des petites "soeurs" ou "demi-soeurs". Il y a de cela dans la musique que Claude Bolling écrivit pour Netchaïev est de retour (1991) de Jacques Deray et qu'Eric Demarsan composa pour L'Indiscrétion (1982) de Pierre Lary. La musique du "Juge" de Bacalov, tout comme celle du "Professionnel" de Morricone et celle de "Netchaïev" de Bolling, comprend trois caractères principaux et significatifs: mélancolie, obstination et fatalité, que l'on retrouve dans le film de Philippe Lefebvre et surtout dans son personnage principal: l'obstination d'aller jusqu'au bout de son enquête avec la mort au bout du chemin et toute la mélancolie que ce parcours tragique contient d'inéluctable.

Le Juge - 1984 - Film de Philippe Lefebvre - 7 extraits

Coup de Foudre - 1983 - Film de Diane Kurys - 5 extraits

Le Jeune Marié - 1983 - Film de Bernard Stora - 5 extraits

L'Art d'Aimer - 1983 - Film de Walerien Borowczyk - 4 extraits

Un Amour Interdit - 1984 - Film de Jean-Pierre Dougnac - 5 extraits

Le fil de Luis Bacalov: ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Jiping   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-03-15, 17:05

Le monde de Zhao Jiping:

Electric Shadows...

Zhao Jiping fait partie des compositeurs d'Asie qui m'intéressent beaucoup, seulement il se trouve que j'en ai très peu parlé sur ce forum. Je ne saurais pas dire pourquoi. Il fallait le temps que j'y revienne, cette fois, au travers d'une excellente compilation de sa musique de film intitulée Electric Shadows. Au moment où j'écris ces lignes, je suis en train de découvrir son Concerto pour violon et orchestre n°1 et je suis déjà séduit par son mouvement lent, même si dans l'absolu j'aurais tendance à préférer sa musique de film qui marie avec beaucoup de panache éléments de folklore chinois et lyrisme occidental. J'en veux comme premier exemple les deux extraits de To Live qui s'articulent autour d'une superbe ligne mélodique, invitant avec le "China Symphony Orchestra" le banhu, l'erhu et la pipa. Dans Sunbird, c'est tout aussi magnifique et ample avec le sheng et le bawu. Dans Ju Dou qui sollicite le xun, les percussions et la voix d'enfant, c'est davantage minimaliste, jouant sur les silences, une approche plus aléatoire, me semble-t-il. Zhao Jiping est de toute évidence un compositeur qui manifeste un goût décomplexé pour le lyrisme et la belle mélodie. Son premier concerto pour violon ne manque pas de cet élan lyrique qui donne de la hauteur à sa musique, lui confère ce que j'appelle un "espace de conquête", une ampleur romantique parfaitement assumée. C'est une caractéristique qui se retrouve aussi dans sa musique de film, l'exemple le plus frappant étant peut-être Sunbird. Farewell My Concubine est très certainement la bande originale de Zhao Jiping que je connais le mieux. Le film est d'ailleurs un chef d'oeuvre du cinéma chinois. Ce que j'adore, c'est le saisissant contraste entre les percussions festives, typiques des fêtes villageoises, et les cordes élégiaques d'une beauté indéfinissable. Red Firecracker, Green Firecracker démontre la même habilité dans le mélange de sons chinois et de lyrisme occidental, en extirpant des effets d'une belle finesse et dans un raffinement qui laisse pantois. La cerise sur le gâteau, ce sont probablement les choeurs, eux aussi d'une beauté indéfinissable, dans Raise the Red Lantern, desquels s'échappe, là aussi, une magnifique mélodie: divin.

To Live/Vivre! - Film de Zhang Yimou - 1994
1) - Fu Gui and Jia Zhen - 2'56"
2) - Life's Years like Flowing Water - 5'04"

Sunbird - Série tv de Wang Xuexin & Yang Liping
3) - Two Trees - 4'55"
4) - Spirit of the Peacock - 9'22

Ju Dou - Film de Zhang Yimou - 1989/90
5) - Ju Dou - 7'45"

Farewell My Concubine - Film de Chen Kaige - 1993
6) - Brotherly Love and Stage Life - 3'01"
7) - The Curtain Falls - 8'48"

Red Firecracker, Green Firecracker - Film de He Ping - 1994
8) - The Love between Chun Zhi and Niu Bao - 8'03"
9) - On the Yellow River: Unflinching Love - 7'38"

Raise the Red Lantern - Film de Zhang Yimou - 1991
10) - Overture - 5'17"
11) - Women - 5'09"
12) - Fate - 3'32"
13) - Metempsychosis - 5'27"

China Symphony Orchestra - China Symphony Chorus - 77'07"

Le fil de Zhao Jiping se trouve ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Addinsell   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-03-15, 23:04

Richard Addinsell par Rumon Gamba:

              The Film Music

Apparemment, Richard Addinsell n'a pas beaucoup composé en dehors du Septième Art et c'est évidemment le seul pan de son oeuvre que j'ai pu aborder jusqu'à aujourd'hui, grâce en grande partie à des reconstructions de Philip Lane avec le "BBC Philharmonic" sous la direction de Rumon Gamba.  The Back Rose est ce que je retiens le mieux dans cette compilation qui est une très belle rétrospective de ce que composa Addinsell pour le monde de l'image. Cette petite suite se constitue de trois extraits. Comme je l'ai écrit sur son topic, elle gagne toute ma préférence. D'une infinie douceur et magnifiquement orchestrée, elle contient un moment d'une grande force poétique, renversante de beauté, dans l'extrait médian. C'est ce que j'appelle personnellement un pur diamant musical ou un point culminant. Quant au thème principal qui surgit dans les deux extraits extrêmes, c'est le romantisme d'un Out of Africa à la John Barry avant l'heure. Alors que j'étais resté longtemps sans réécouter cet album, je fus étonné de retenir aussi bien la plupart des thèmes mélodiques.  

Goodbye, Mr Chips (1939), un film de Sam Wood - Suite - 10'24"

Warsaw Concerto/Concerto de Varsovie pour le film de Brian Desmond Hurst, Dangerous Moonlight (1941) - 8'25"

Love on the Dole (1941 - film de John Baxter) - Suite - 12'43"

Blithe Spirit (1945 - film de David Lean) - Suite - 9'54"

The Back Rose (1950 - film de Henry Hathaway) - Suite - 7'43"

Scrooge (1951 - film de Brian Desmond Hurst - Suite - 13'59"

Tom Brown's Schooldays (1951 - film de Gordon Parry) - Ouverture - 7'40"

The Admirable Crichton (1957 - film de Lewis Gilbert) - 5'40"

Out of the Clouds (1954 - film de Basil Dearden) - "The Flame Tango" - 2'30"

Le fil de Richard Addinsell se trouve ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Thiriet   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-07-24, 09:59

Le monde de Béatrice Thiriet:

     Air des Toiles...

<<J'ai toujours manifesté un intérêt pour la musique de Béatrice Thiriet, pouvant même évoquer un intérêt durable, parce qu'au-delà du fait qu'elle m'apparaisse profondément poétique même dans une écoute isolée, c'est-à-dire sans l'appui des images pour lesquelles elle a été imaginée et conçue qui, elles aussi, peuvent être poétiques à leur manière, il ne faut jamais s'attendre avec elle à des formes trop classiques et impersonnelles, ce qui est toujours d'après moi un point positif dans sa personnalité musicale. Même lorsqu'elle compose pour un film historique qui pourrait inspirer une "musique en costume", histoire de reprendre un terme de Bruno Coulais lorsqu'il désignait une approche trop banale et prévisible sur un film en fonction de l'époque où se déroule l'intrigue, il y a toujours un petit quelque-chose d'un peu inattendu, d'un peu singulier qui traverse sa musique, un heureux compromis entre la modernité de sa pensée musicale et les impératifs et exigences du cinéma. Je ne parle évidemment pas d'une musique franchement expérimentale, ni même d'une approche aussi osée que celle de Per Norgard sur Le Prince de Jutland qui demeure pour moi une oeuvre de référence dans la composition pour l'image, non, je n'irai pas jusque là: il s'agit d'une écriture parsemée de petites touches personnelles où je me dis: tiens, il se passe quelque-chose d'intéressant, d'un peu singulier, qui se détourne un peu des lieux communs. Air des Toiles est pour ces raisons une compilation très réussie qui reflète les différentes facettes de la personnalité musicale de Béatrice Thiriet, allant de sa musique délicate et raffinée, doucement moderne, Petits arrangements avec les morts, à ce qui est peut-être une de ses plus belles, Les oreilles sur le dos: en tout cas, les miennes ne sont pas sur le dos lorsque j'écoute cette partition, plutôt bien redressées comme celles d'un prédateur guettant le moindre bruit de sa future proie. Certes la comparaison peut paraître curieuse mais elle décrit bien le degré d'attention que je porte à sa musique.>>

Petits arrangements avec les morts - 1994 - film de Pascale Ferran - 8 extraits

L'âge des possibles - 1995 - film de Pascal Ferran - 1 extrait

Les gens d'en face - film de Jesus Garai - 9 extraits

L'autre côté de la mer - 1997 - film de Dominique Cabrera - 3 extraits

La fille de son père - 2001 - film de Jacques Deschamps - 5 extraits

Les pygmées de Carlo - 2002 - film de Radu Milhaileanu - 1 extrait

Le lait de la tendresse humaine - 2001 - film de Dominique Cabrera - 3 extraits

Les oreilles sur le dos - 2001 - film de Xavier Durringer - 1 extrait

Le coeur des hommes - 2002 - film de Marc Esposito - 1 extrait.

Le topic de Béatrice Thiriet se trouve ICI


Dernière édition par Icare le 2020-10-22, 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Reinhardt Wagner   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-10-22, 16:09

Le monde de Reinhardt Wagner:

Film Music:

___En conclusion de mon cycle "Brossé-Piovani", j'ai réécouté la compilation "Film Music" qui donne un excellent aperçu du travail de Reinhardt Wagner, de l'ancien à l'actuel, à savoir aussi qu'il s'agit d'un compositeur caméléon et un peu "coucou" dans la mesure où il trouve parfois son inspiration en se glissant dans le style des musiciens de cinéma qu'il admire. Ceci-dit, il le fait avec beaucoup d'habileté. En dehors de ses qualités d'artisan musical aimant le cinéma et la musique de film (surtout italienne), l'homme est agréable et particulièrement disponible. Dans la compilation que l'on peut considérer comme une petite anthologie, s'y trouvent des thèmes pour petite ou moyenne formation puis d'autres plus symphoniques. Dans les deux domaines, le compositeur semble à son aise pour extirper de son inspiration et savoir-faire une musique touchante et plaisante à suivre. L'Errance - Roselyne et les lions (film de Jean-Jacques Beneix) développe à la guitare solo une mélodie mélancolique d'un charme très français. Le Grand Appartement (film de Pascal Thomas) présente un thème énergique et entêtant qui semble évoluer sur un rythme de "french can-can" alors que Mon p'tit doigt m'a dit (film de Pascal Thomas) propose un superbe choral d'un genre un peu mystérieux, lancinant.

Le thème mélodique est bien trouvé et réapparaît dans un second thème entièrement orchestral et intelligemment orchestré. Avec L'Heure Zéro et Le Crime est notre affaire (deux films de Pascal Thomas), Reinhardt Wagner déploie une partie plus symphonique et quasi-hollywoodienne de son approche. J'ai un peu pensé à Bernard Herrmann. S'appuyant sur une tradition symphonique de la musique de film, le thème principal de Le Crime est notre affaire n'en demeure pas moins très séduisant. Suivra après deux courts thèmes de Mumu de Joël Séria une envoûtante Composition - Hommage à Nino Rota: j'en aime le solo de hautbois, le développement thématique, et un résultat qui ne se limite pas à une simple imitation du style du compositeur attitré de Fellini. Avec Marquis (Roland Topor), l'hommage à Rota et Fellini se poursuit par deux thèmes exquis...Casanova en est la référence toute désignée! Les compositeurs italiens furent une source d'inspiration pour Reinhardt Wagner. Il ne s'en était d'ailleurs pas caché lorsque je l'avais rencontré. Comment aurait-il pu vu que sa musique en est imprégnée et le thème Les Passeurs (film tv de Didier Grosset) qui conclut l'album, évoque sans aucune ambiguïté le style si reconnaissable de Nicola Piovani. Il a toujours beaucoup aimé sa musique et l'aime sans doute encore...

__Faubourg 36 - réalisé par Christophe Barratier - 2 extraits: 8'50"

__Musée haut, Musée bas - Jean-Michel Ribes - 3 extraits: 8'16"

__Roselyne et les Lions - Jean-Jacques Beineix - 1 extrait: 2'59"

__Mortel Transfert - Jean-Jacques Beineix - 2 extraits: 1'51"

__Ensemble nous allons vivre une très, très grande histoire d'amour - Pascal Thomas - 2 extraits: 3'47"

__Le Grand Appartement - Pascal Thomas - 1 extrait: 2'13"

__Mon p'tit doigt m'a dit - Pascal Thomas - 2 extraits: 4'23"

__L'Heure Zéro - Pascal Thomas - 2 extraits: 3'21"

__Le Crime est notre affaire - Pascal Thomas - 3 extraits: 6' environ

__Mumu - Joël Séria - 2 extraits: 4'19"

Composition - Hommage à Nino Rota - 3'46"

__Marquis - Roland Topor - 2 extraits: 5'09"

__Les Passeurs - Didier Grousset - 1 extrait: 2'08

Le fil de Reinhardt Wagner se trouve ICI
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Rustichelli   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-10-29, 23:47

Le monde de Carlo Rustichelli:

<<Chers amis, l'illustre metteur en scène et ami Pietro Germi m'étiquetait avec cette similitude: "...Carlo est pour moi un baril de musique qui ne s'épuise jamais." A tous "mes" metteurs en scènes et sympathisants, je dédie mes musiques, car je ne sais pas parler de moi, écrire sur moi, je suis en train de l'apprendre, mais pour vous, en musique, j'ai toujours écrit avec joie, sincérité et amour. Dans l'infini monde musical j'aimerais y être moi aussi. Affectueusement.>> Carlo Rustichelli.

Ritratto di un Autore:

__Un Amore a Roma - film de Dino Risi - 1960 - 1 extrait
__Il Ladro di Bagdad - film de Arthur Lubin & Bruno Vailati - 1960 - 1 extrait
__La lunga notte del '43 - film de Florestano Vancini - 1960 - 1 extrait

__Antinea l'amante della citta' sepolta - film de Giuseppe Masini, Edgar Ulmer & Frank Borzage - 1961 -  2 extraits
__Giorno per giorno disperatamente - film de Alfredo Giannetti - 1961 - 1 extrait
__Divorzio all'italiana - film de Pietro Germi - 1961 - 2 extraits
__Un giorno da Leoni - film de Nanni Loy - 1961 - 1 extrait

__Tiro al Piccione - film de Giuliano Montaldo - 1962 - 1 extrait
__Le Quattro giornate di Napoli - film de Nanni Loy - 1962 - 1 extrait
__La frusta e il corpo - film de Mario Bava - 1962 - 1 extrait

__Finche' dura la tempesta - film de Charles Frend & Bruno Vailati - 1963 - 1 extrait

__Il dominatore del deserto - film de Tanio Boccia - 1964 - 1 extrait
__Sedotta e Abbandonata - film de Pietro Germi - 1964 - 1 extrait

__Il figlio di Cleopatra - film de Ferdinando Baldi - 1965 - 1 extrait
__Signore & Signori - film de Pietro Germi - 1965 - 2 extraits

__...Dai nemici mi guardo io! - film de Mario Amendola - 1968 - 1 extrait

__I giovedi' della Signora Giulia - film de Paolo Nuzzi & Massimo Scaglione - 1969 - 1 extrait

__Nini' Tirabuscio' - film de Marcello Fondato - 1970 - 1 extrait

__Armiamoci e Partite! - film de Nando Cicero - 1971 - 1 extrait

Carlo Rustichelli est un compositeur qui a consacré la majeure partie de son énergie créatrice au service du Septième Art, écrivant des musiques tantôt graves, tantôt enjouées, voire ironiques ou satiriques comme la délicieuse partition qu'il concocta pour Satyricon, un film réalisé par Gian Luigi Polidoro en 1968. On notera la superbe "Tarentelle de la libération" qu'il composa pour le film de Nanni Loy, La bataille de Naples avec Lea Massari, George Wilson, Gian Maria Volonté, la musique très cocasse et entraînante de Moi, moi, moi...et les autres - Le voleur de Bagdad - Torpedo Bay - Amici Miei (Mes chers amis), pour lequel il développe une de ses plus belles mélodies... Dans cette compilation, il y a bien sûr des thèmes qui se distinguent du lot: il y a évidemment la fameuse "Tarentelle de la libération" extraite de La Bataille de Naples, un morceau concertant pour piano et orchestre d'un romantisme à la "Rachmaninov" qui attendrit l'oreille: il s'intitule d'ailleurs "Windsor concerto", un "mini-concerto pour piano de cinéma" de huit minutes et quelques, comme Bernard Herrmann a pu en composer un sur Hangover Square de John Brahm (1945) ou encore comme Richard Addinsell a pu en composer un sur Dangerous Moonlight (1941). Rustichelli composa son "mini concerto de cinéma" pour le film de Mario Bava, La Frusta e il Corpo. J'ai également retenu deux chansons très stylées, une dans Divorce à l'italienne et une autre dans Sedotta e Abbandonata, les deux interprétées par Pino Ferrara. Parmi ses morceaux les plus satiriques, il y a la truculente conclusion qu'il offre à l'album avec Armiamoci e Partite!.

https://www.youtube.com/watch?v=2WzQFdxEbVk


Carlo Rustichelli: SON TOPIC


Dernière édition par Icare le 2020-12-19, 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26330
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-10-30, 00:09

Très amusante cette marche militaire un peu décalée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15408
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Yared   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty2020-12-19, 20:00

Le monde de Gabriel Yared:

<<Quel que soit le genre musical abordé, ici, une seule inspiration nourrit et relie chacune de ces pièces: tout mon amour pour la musique et le dépassement qu'elle implique pour s'élever au-delà du savoir-faire et des contingences. La musique de film n'est pas dispensée de cette exigence incontournable, être de la musique avant tout.>> Gabriel Yared.

Pour qui voudrait avoir au moins un album de Gabriel Yared, je pense que c'est celui-là que je conseillerais en premier, même si n'y figurent pas le très bon thème de Agents Troubles ni celui du Patient Anglais qu'il mettra en musique deux ans après la réalisation de cette compilation. Il est d'ailleurs possible qu'une compilation plus complète et représentative de son oeuvre ait depuis vu le jour. Je n'ai pas une connaissance suffisamment précise de son catalogue discographique pour pouvoir l'affirmer, mais c'est fort probable. Gabriel Yared a pas mal intéressé le petit monde béophile, et parfois au-delà, par des thèmes qui ont su retenir l'attention de différentes manières: je pense à des morceaux comme "Des orages pour la nuit" composé pour 37°2, le thème principal de L'Amant qui, malgré le caractère introverti du thème-phare, avait séduit au moins celles et ceux qui avaient vu le film ou pu écouter la B.O. sur disque, "La Folie des docks" tiré de La lune dans le caniveau qui eut son petit effet, et encore une partition pour cordes, d'un genre mahlérien, qu'il composa pour Camille Claudel.

___37°2 Le Matin: film de Jean-Jacques Beineix (1986) - deux extraits: Pistes 1 & 7

___L'Amant: film de Jean-Jacques Annaud (1992) - 1 extrait; piste 2

___Gaz de France - Piste 3 - 1992 - soprano: Colette Comoy

___La Lune dans le Caniveau: film de Jean-Jacques Beineix (1983) - deux extraits: Pistes 4 & 12

___Camille Claudel: film de Bruno Nuytten (1988) - deux extraits: Pistes 5 & 11

___Shamrock: musique de ballet - 1988 - 1 extrait: "A short tale" - piste 8

___IP5: film de Jean-Jacques Beineix (1992) - deux extraits: pistes 6 & 9

___Le Diable Amoureux: film de José Montes-Baquer (1991): 1 extrait: piste 10

___Tatie Danielle: film de Etienne Chatiliez (1990): 1 extrait: piste 13

___L'instinct de l'ange: film de Richard Dembo (1993): 1 extrait: piste 14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les compilations de musiques de films   Les compilations de musiques de films - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les compilations de musiques de films
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: