Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
39.99 €
Voir le deal

 

 Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts.

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24403
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts. Empty
MessageSujet: Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts.   Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts. Empty2022-10-31, 18:22

Article de la RTBF

https://www.rtbf.be/article/l-histoire-de-john-taylor-le-chirurgien-qui-rendit-aveugles-bach-et-haendel-11092539?utm_campaign=Musiq%273_%2027-10-2022&utm_medium=email&utm_source=newsletter


Il se vantait d’être l’ophtalmologue du roi George II, du pape ou encore de l’Empereur du Saint-Empire romain germanique, il se faisait appeler "Chevalier"… Il est pourtant connu comme étant le chirurgien qui a rendu aveugles deux des plus grands compositeurs baroques de la première moitié du XVIIIe siècle. En cette période d’Halloween, plongeons-nous dans l’histoire d’un oculiste peu scrupuleux à la réputation noire, John Taylor.


Un chirurgien aveuglant, maître du marketing
Nous avons tous en tête une image des chirurgiens des stars qui ont accroché, dans leur cabinet, des photos d’eux posant avec leur célèbre patientèle, accompagnées d’un petit mot de remerciement. Au XVIIIe siècle, si la photographie n’existait pas encore, les méthodes d’auto-promotion de certains médecins à travers leurs (soi-disant) riches patients existaient déjà, John Taylor en est la preuve vivante.
Mais qui est ce chirurgien dont le "talent" médical était tellement aveuglant qu’il laissait une grande partie de ses patients dans un état encore pire que celui dans lequel il les avait trouvés au départ ?

John Taylor est donc un médecin oculiste, né en Angleterre en 1703. Et si ce spécialiste de la vue a vécu au XVIIIe siècle, âge des Lumières, il a plutôt assombri la vie et la vue de bon nombre de ses patients. Nous savons que John Taylor s’est très vite destiné à une carrière médicale, voulant marcher dans les traces de son père. Suivant des études de médecine, notamment auprès du grand et renommé chirurgien anglais William Cheselden. Après ses études générales de médecine, c’est vers l’ophtalmologie que se tournera John Taylor.

Se lançant ensuite dans une carrière de chirurgien oculiste, John Taylor se fait médecin itinérant, voyageant de villes en villes pour proposer ses services avec des méthodes d’auto-promotion qui n’ont rien à envier aux stratégies marketing actuelles. Et pourtant, les résultats des opérations qu’il pratiquait étaient très souvent catastrophiques. Mais une fois les opérations effectuées, ce chirurgien charlatan s’empressait de quitter la ville, intimant à ses patients de garder leurs yeux bandés pendant quelques jours (histoire d’être sûr d’être déjà parti lorsque les pauvres patients se rendraient compte que l’opération est un échec).

Malgré ces piètres résultats, la renommée de John Taylor grossit, à tel point qu’il fut appelé à la cour du Roi George II pour devenir son oculiste attitré. Une belle carte de visite que le chirurgien ne se privait pas d’exhiber lors de ses tournées médicales. Roi de l’esbroufe, il s’était auto-attribué le titre de Chevalier – rien ne prouve qu’il ait réellement reçu ce titre -, voyageait de ville en ville avec la promesse de rendre la vue à tous ses patients, et se vantait également d’avoir parmi ses patients le pape, le dirigeant du Saint Empire romain germanique ou encore le vice-roi de l’Inde. Vérité ou énième coup de publicité ? Difficile à déterminer avec certitude. Mais ce que l’on sait, c’est que deux des plus grands compositeurs du début du XVIIIe siècle ont eu la mauvaise idée de faire appel aux services chirurgicaux de Taylor.


Quand la route de Taylor croisa celles de Bach et Haendel

Vers la fin de sa vie, Jean-Sébastien Bach souffre d’une cécité progressive qui rend son travail de compositeur de plus en plus difficile. Il souffrait très probablement de la cataracte, que le chirurgien John Taylor se vantait de guérir complètement. C’est pourquoi Bach s’est adressé au chirurgien, qui l’opère deux fois de suite au début de l’année 1750 à Leipzig. Deux opérations qui se révéleront totalement inutiles puisque Bach se retrouvera complètement aveugle et mourra quelques mois après la seconde opération. Par ailleurs, d'aucuns n'hésitent pas à attribuer la cause de la mort du compositeur à John Taylor. En effet, de nombreux chercheurs affirment que la mort de Bach serait due à une infection liée à l’opération des yeux pratiquée par le chirurgien. Il faut dire que d’après certaines sources, Taylor, qui opérait sans anesthésie, utilisait du sang de pigeon en guise de gouttes et appliquait souvent une pomme cuite sur les yeux opérés. Autant dire que toutes les conditions étaient remplies pour que le patient attrape une infection qui, à l’époque, était souvent fatale.

Et comme si ce désastreux palmarès ne suffisait pas au chirurgien, John Taylor va récidiver en opérant, quelques années plus tard, Georg Friedrich Haendel, qui souffrait, lui aussi, d’une diminution progressive de la vue, très certainement due à un accident de calèche survenu en 1750, année de la mort de Bach. C’est en Angleterre que les chemins de Haendel et de John Taylor se croisent, certainement 1758. L’opération est à nouveau un échec et Haendel s’éteindra quelques mois plus tard, en avril 1759. Et là encore, ce sont les "soins" médicaux prodigués par John Taylor qui sont mis en cause.

John Taylor, chirurgien aveuglant, traîne donc derrière lui une longue liste de patients devenus aveugles par sa faute, et porte en grande partie la responsabilité de la disparition de deux grands maîtres de l’âge baroque. Et ironie du sort, John Taylor finira sa vie aveugle, au début des années 1770.

Par Céline Dekock
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 28309
Age : 48
Date d'inscription : 10/08/2006

Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts. Empty
MessageSujet: Re: Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts.   Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts. Empty2022-10-31, 18:55

Déjà à l'époque! Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Bach et Haendel opérés par un charlatan : ils en sont morts.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sergueï Vassilievitch Rachmaninov (1873-1943)
» Sonnerie aux morts
» Morts extraordinaires dans lhistoire de la Musique
» L'Île des morts (Rachmaninov)
» Messe des morts de Gossec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: