Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Mer 1 Nov - 22:27

Élisabeth Jacquet de La Guerre (née Élisabeth Jacquet, 17 mars 1665, Paris – 27 juin 1729, Paris) est une musicienne et claveciniste française.
Enfant prodige, Élisabeth Jacquet joue du clavecin à cinq ans devant Louis XIV, inaugurant sa carrière de virtuose. Elle épouse l'organiste Marin de La Guerre en 1684. Elle est une des rares femmes compositeurs de cette époque, son œuvre comprend :

suites pour clavecin (deux recueils : 1687 et 1707) ;
un petit opéra : Les jeux à l'honneur de la victoire (1685)
la tragédie lyrique Céphale et Procris (1694) ;
des sonates en trio (1695) ;
des sonates pour violon et clavecin (1707) ;
des cantates sacrées (1708 et 1711) et profanes (vers 1715).
Avec ceux de Chambonnières, Lebègue et d'Anglebert le recueil de 1687 fait partie des seuls livres de pièces de clavecin imprimés en France au XVIIe siècle (les autres nous sont parvenus dans des manuscrits).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Dim 5 Aoû - 16:43

Quelques renseignements complémentaires...


Elisabeth-Claude Jacquet de La Guerre fut de son vivant une compositrice et une claveciniste célèbre. Les femmes musiciennes de son époque rencontraient le succès en chantant ou en jouant du clavecin, et parfois même en composant de la musique pour la voix ou le clavecin. Elisabeth-Claude Jacquet de La Guerre transcenda ces barrières en composant aussi des oeuvres pour de plus vastes effectifs, avec notamment un opéra, un ballet, des cantates, des sonates solistes et en trio et un Te Deum. Elle fit partie du petit nombre – quatre seulement - de compositeurs français dont on sait qu’ils publièrent un recueil de pièces pour clavecin au XVIIè siècle, et fut le seul compositeur français à publier des morceaux pour clavecin à la fois au XVIIè et au XVIIIè siècles.

Elisabeth-Claude naquit dans la famille Jacquet, famille de musiciens et de facteurs d’instruments. (Le Musée Ringling de Sarasota, en Floride, conserve un important clavecin construit par un membre de la famille Jacquet.) Elle fut introduite à la cour de Louis XIV, et le périodique Le Mercure galant (1677) déclara qu’elle était un prodige, détaillant des talents musicaux extraordinaires chez quelqu’un de si jeune. A en croire ce témoignage, elle n’avait alors que dix ans et elle jouait à la cour depuis quatre ans, ce qui donna à penser qu’elle était née en 1667, mais on sait aujourd’hui qu’elle fut baptisée en mars 1665. Les publications de ce genre avaient tendance à exagérer les faits, même s’ils étaient réellement sensationnels. Toutefois, en 1732, seulement trois ans avant son décès, Elisabeth- Claude fut saluée par Le Parnasse français comme l’un des musiciens les plus doués de son époque et fut décrite comme une compositrice imaginative, excellente improvisatrice, claveciniste, organiste et cantatrice douée d’un goût exquis. En se familiarisant avec sa musique, on réalise que ces louanges sont bel et bien justifiées.

Elisabeth-Claude Jacquet demeura à la cour du roi jusqu’à ce qu’elle se déplace à Versailles. Ayant choisi de rester à Paris, elle épousa l’organiste Marin de La Guerre en 1684. Ils eurent un fils, enfant très précoce qui était peut-être encore plus doué que sa célèbre mère. Malheureusement, Marin et l’enfant moururent au début du XVIIIè siècle. Elisabeth-Claude continua de composer et de donner chez elle des récitals très réputés, et ce jusqu’à la fin de sa vie. Sur la médaille frappée à son effigie après sa mort, on peut lire : “Aux grand musiciens, j’ay disputé le prix”.

On a cru le premier recueil de pièces pour clavecin d’Elisabeth-Claude Jacquet de La Guerre (1687) perdu jusqu’à ce que la musicologue Carol Henry Bates en découvre un exemplaire, peut-être le seul encore en existence, dans une bibliothèque vénitienne. On sait qu’il existe aussi aujourd’hui un seul exemplaire du second recueil de pièces pour clavecin (1707). Ni l’un, ni l’autre ne présentent de table d’ornementations, et nous devons donc nous appuyer sur les tables d’ornementation d’autres compositeurs de cette période et sur une compréhension du contexte musical dans lequel intervient chaque symbole d’ornementation.

Source : http://www.naxos.com
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Dim 5 Aoû - 18:51

Heureusement que je suis médium et que j'ai pu entrer en communication avec notre défunte Coco qui vous offre tous ces jolis liens: Wink

Élisabeth Jacquet de La Guerre

Ensemble Les Nations
Chaconne en Ré majeur
http://www.angelfire.com/la/lesnations/guerrech.mp3

Extraits :

Tempête from the cantata "Le Sommeil d'Ulisse
John Ostendorf, bass-baritone; Bronx Arts Ensemble Chamber Orchestra; Johannes Somary, conductor
http://www.leonarda.com/mp3s-353/Leonarda-353-delaGUlisse.mp3

Prelude from the cantata "Samson
http://www.leonarda.com/mp3s-353/Leonarda-353-delaGSamson.mp3

* * *

30 titres à télécharger

ICI

http://rapidshare.com/files/35227508/delaGuerUlis.rar
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Dim 5 Aoû - 19:52

Snoopy a écrit:
Heureusement que je suis médium et que j'ai pu entrer en communication avec notre défunte Coco qui vous offre tous ces jolis liens: Wink

Je ne savais pas que tu pratiquais le spiritisme ! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Dim 5 Aoû - 20:58

C'est plutôt Coco qui vient me hanter...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Mar 17 Mar - 12:20

Catalogue :

Pour la scène :

Les jeux à l’honneur de la victoire, ballet, c1691; perdue
Céphale et Procris (tragédie lyrique, prol, 5, Duché de Vancy), 15 Mars 1694 (Paris, 1694)


Autres musiques vocales profanes

Cantates françoises sur des sujets tirez de l’Ecriture, livre I, S, vn ad lib, bc (Paris, 1708/R in The Eighteenth-Century French Cantata, iii (New York, 1990))
Cantates françoises, livre II, 1, 2 S, B, fl ad lib, vn ad lib, bc (Paris, 1711/R in The Eighteenth-Century French Cantata, iii (New York, 1990));
Cantates françoises, S, vn, fl/ob, bc (Paris, c1715R in The Eighteenth-Century French Cantata, xiii (New York, 1990)); incl. Le raccommodement comique de Pierrot et de Nicole [perf. as part of Le ceinture de Vénus, Paris, Théâtre de la Foire St Germain, 1715]
La musette, ou Les bergers de Suresne (Paris, 1713); attrib. à Brossard
Des chansons du Recueil d’airs sérieux et à boire, xxvii, xxx (Paris, 1710–24); Nouveau recueil de chansons choisies, iv (The Hague, 1729); Le théâtre de la Foire (Paris, 1721); Les amusemens de Mgr le Duc de Bretagne (Paris, 1712): all listed in Wallon


Vocale religieuse:

Te Deum, 1721, perdu
1 cant., Jephté, ed. in Borroff


Musique instrumentale

Pièces de clavessin (Paris, 1687); ed. C.H. Bates (Paris, 1987)
[14] Pièces de clavecin qui peuvent se jouer sur le viollon (Paris, 1707); ed. T. Dart and P. Brunold (Monaco, 1965); ed. C.H. Bates (Paris, 1987)
6 sonates pour violon et b.c. (Paris, 1707)
2 sonatas, violon, viole de gambe, bc (org), c1695,
4 trio sonatas, 2 vn, va da gamba, bc, Pn, ed. C.H. Bates (Kassel, 1993–5)
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Mer 20 Mai - 8:32

J'ai découvert cette compositrice et claveciniste de talent lors de mon séjour à Amsterdam.  
J'ai acheté un cd lui consacré par l'ensemble "La Rêveuse" créé par Florence Bolton et son mari Benjamin Perrot, fille et beau-fils de Philippe Bolton, facteur de flûtes à bec depuis 40 ans déjà que j'ai rencontré à Amsterdam également et que je vous présenterai bientôt. Quel bonheur de retrouver cette compositrice sur le forum !  De la musique superbe vraiment !



Des parties à écouter via ce lien : ICI


https://youtu.be/dJKcAMzeAjs
Revenir en haut Aller en bas
Léone

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 03/05/2018

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Mar 22 Mai - 23:40

«Sa Majesté parla à Mlle de La Guerre, d’une manière très-obligeante, & après avoir donné beaucoup de loüanges à ses Sonnates, elle luy dit qu’elles ne ressembloient à rien. On ne pouvoit mieux loüer Melle de La Guerre, puisque ces paroles font connoistre que le Roy avoit non seulement trouvé sa musique très-belle ; mais aussi qu’elle est originale, ce qui se trouve aujourd’huy fort rarement. »
C’est ainsi que le Mercure Galant d’août 1707 rapporte la réception des sonates d’Elisabeth Jacquet de La Guerre par Louis XIV.

Chanteuse et claveciniste, née dans une famille de musiciens (son père était facteur de clavecins et organiste), Elisabeth Claude Jacquet (1665-1729) eut droit, dès son plus jeune âge, à une éducation musicale alors réservée à l’aîné de la famille. Son père, qui est aussi son premier professeur, la présente à 5 ans à Louis XIV, qui l’encourage à «cultiver le talent merveilleux que lui a donné la Nature» et l’attache au service de sa favorite Madame de Montespan. Elisabeth reste à la Cour jusqu'à son mariage en 1684 avec un organiste et claveciniste célèbre, Marin de La Guerre.

Elle publie en 1687 son Premier Livre de Pièces de Clavessin, dédié à Louis XIV, qui présente en particulier des préludes non-mesurés, héritage de Louis Couperin (1626-1661), lui-même inspiré par la tradition des luthistes.

Les premiers préludes non-mesurés apparaissent à la Renaissance. Ce sont de courtes pièces improvisées par le luthiste, habituellement jouées comme introduction pour vérifier l'accord de l'instrument.


Prélude non-mesuré de Louis Couperin

Les préludes non-mesurés ne comportent ni barres, ni indications de mesure. Dans la plupart d'entre eux, la notation est exclusivement composée de rondes, avec de larges traits de liaison employés pour indiquer l’organisation et la durée possible des notes. Dans ses préludes non-mesurés, Elisabeth Jacquet de La Guerre utilise une combinaison de rondes, de noires et de croches. On ignore l’exacte relation entre la valeur des notes puisqu’elles sont écrites dans un cadre sans mesure. Ces préludes visent à obtenir une interprétation très personnelle à chaque exécution, mais quelle que soit l’interprétation de chacun, ils doivent paraître cohérents du point de vue harmonique et mélodique, tout en ayant l’air d’être improvisés spontanément.

Le répertoire d'Elisabeth comprend des pièces de clavecin, mais aussi trois opéras, un Te Deum, des sonates pour violon et clavecin et des cantates. Elle fut la première à introduire le genre de la cantate sacrée en France. Elle fut également une des premières à composer un opéra-ballet. Elle fut enfin la première femme à voir une de ses œuvres jouée à l’Académie Royale.

Revenir en haut Aller en bas
http://flutabek.blogspot.fr
Léone

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 03/05/2018

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Mar 22 Mai - 23:42

Et puis ça aussi, c'est trop joli

Revenir en haut Aller en bas
http://flutabek.blogspot.fr
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   Mer 23 Mai - 9:15

Merci d'avoir réveillé ce fil dormant avec ces musiques qui me font rêver.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: