Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Julius Röntgen (1855 - 1932)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mer 9 Juin - 18:13

Né le: 9 mai 1855 - Leipzig, Allemagne
Décès: 13 septembre 1932 - Utrecht, Hollande

Le compositeur allemand-néerlandais, Julius Röntgen, était le fils du violoniste néerlandais Engelbert Röntgen - le chef de la Gewandhausorchester Leipzig - et de la pianiste allemande Pauline Klengel. Il a appris le piano avec Louis Plaidy et Carl Reinecke, le chef de l'Gewandhausconcerte dans Leipzig. Röntgen a commencé à composer à un âge très jeune et ses premières compositions ont été publiées en 1871. Considéré comme un enfant prodige, il joue ses propres compositions, par exemple à Düsseldorf, Hambourg et Leipzig. Vers la même époque, il étudia l'harmonie et le contrepoint avec Moritz Hauptmann à Leipzig, et la composition avec Franz Lachner à Munich.

En 1877, Julius Röntgen déménage en Hollande. Il a accepté un poste de professeur de piano à Amsterdam, et est devenu le chef de l'zangvereniging Excelsior (Excelsior Choral Society), de la succursale d'Amsterdam de la Maatschappij tot Bevordering der Toonkunst (Association pour le renforcement de la Musique) et des concerts Meritis Felix . Il a innové de diverses façons, par exemple en procédant à la première représentation néerlandaise de la Messe de Bach en si mineur (BWV 232). En 1884, il co-fonde le Conservatoire d'Amsterdam, en collaboration avec Frans Coenen et Daniel de Lange. Il a également joué en tant que pianiste soliste et accompagné d'autres artistes au piano pour les soirées musicales.

Julius Röntgen a été l'un des amis proches de Johannes Brahms,
En 1884, Röntgen a été le soliste de J. Brahms» dans le Deuxième Concerto pour piano, .
Röntgen a été reconnu comme un pianiste, et surtout comme un accompagnateur de divers solistes célèbres à cette époque, comme Joseph Joachim, Johannes Messchaert, Carl Flesch, et Pablo Casals. Il a également été des amis très proches d' Edvard Grieg. Leur correspondance se compose d'un grand nombre de documents uniques, dans lequel les deux compositeurs critiquent franchement le travail de chacun ainsi que des autres, et de donner un récit vivant de leurs expériences dans la musique, de la société et la politique.

Julius Röntgen était un compositeur prolifique. Le vaste ensemble de travaux (environ 650 compositions) englobe symphonies, concertos, musique de chambre, des chansons, des chœurs et des opéras. Un certain nombre de ces compositions est disponible sur CD. Bien qu'il ait suivi de très près l'évolution de la scène musicale internationale, Julius Röntgen reste collé à son propre style de composition, qui est fermement enracinée dans celle de l'école de Leipzig.
Sa musique montre une très forte affinité avec J. Brahms», mais également avec celle de Max Reger qu'il l'admirait beaucoup. On peut aussi entendre en elle. ses travaux de recherche et d'expression dans la musique populaire néerlandaise .
Röntgen a également été inspiré par la musique folk d'autres pays, ce qui montre dans les compositions qui intègrent des thèmes populaires et des airs en provenance des pays scandinaves. Sa productivité considérables en tant que compositeur est encore plus remarquable compte tenu du fait qu'il était également un soliste, interprète de musique de chambre, un organisateur d'événements musicaux et un professeur de piano.

À l'été 1930, Julius Röntgen a écrit un livre sur Edvard Grieg, pour lequel il s'est appuyé sur ses expériences personnelles et sur les lettres de Grieg. Durant cette période, il devient aussi un compositeur de film: il a accompagné les films folklorique de DJ van der Ven avec ses propres compositions et des improvisations, basées sur une collection de chansons folk compilées par l'ethnomusicologue Jaap Kunst.
Pour son 75e anniversaire, en 1930, Röntgen a reçu un doctorat honorifique de l'Université d'Edimbourg. Röntgen a passé les dernières années de sa vie dans la villa Gaudeamus à Bilthoven, que son fils avait Frantz avait conçu pour lui. Ici, il a pu se consacrer encore plus à la composition: il a créé plus d'une centaine d'œuvres entre 1925 et 1932. Au cours de ces années, il a continué à jouer un rôle actif dans la scène musicale néerlandaise et Gaudeamus est devenue un lieu de rencontre: il a invité ses hôtes là, réalisé pour eux et a donné des cours en analyse musicale. Acitivities qui ont été poursuivies par la Fondation Gaudeamus après sa mort.

Julius Röntgen est décédé le 13 Septembre 1932 à Utrecht. Son ami Donald Tovey a écrit la nécrologie suivante dans Le Times: "Les Compositions de Röntgen, publiées et non publiées, couvrent toute la gamme de la musique sous toutes ses formes d'art; elles montrent toutes une maîtrise consommée dans tous les aspects de la technique. Même dans le plus facile il ya la beauté et l'esprit. Chaque série de travaux aboutit à quelque chose qui a la singularité d'un chef-d'œuvre de vie ".



Source: Julius Röntgen site de la Fondation
Soumis par Aryeh Oron (Juin 2007)
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mer 9 Juin - 18:17

Très belle 3me symphonie


et très beau concerto pour violon...en très bonne compagnie avec Chausson (le poème) et le 3em cto de Hubay

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mer 9 Juin - 18:23

un bel exemple en musique de chambre: sonate piano viloncelle:
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Lun 9 Aoû - 17:17

Catalogue des oeuvres principales (pas de n° d'opus !) :

Orchestre :

Symphonies

Nr. 1 en sol majeur (1872)
Nr. 2 en fa mineur /la majeur  (1874/75)
Nr. 3 en ut mineur (1910)
Nr. 4 Symphonietta humoristica (1922)
Nr. 5 en la mineur, Der Schnitter Der Tod (1926)
Nr. 6 Rijck God, wie sal ic claghen (Seigneur à qui me plaindre) (1928)
Nr. 7 en fa mineur, Edimbourg (1930)
Nr. 8 en ut dièse mineur, avec soprano (1930)
Nr. 9 Bitonale (1930)
Nr. 10 en ré majeur, Walzer (1930)
Nr. 11 en sol mineur, Wirbel (1930)
Nr. 12 en ut majeur, In Babylone (1930)
Nr. 13 en la mineur, Alle eendjes zwemmen in het water (tous les canetons nagent dans l'eau) (1930)
Nr. 14 en ré majeur, Winterthur (1930)
Nr. 15 en fa dièse mineur (1931)
Nr. 16 La Tempête de Shakespeare (1931)
Nr. 17 Aus Goethes Wilhelm Meister (1931)
Nr. 18 en la majeur (1931)
Nr. 19 über B.A.C.H. (1931)
Nr. 20 en ut mineur, Mit Schlusschor über Goethe's Pröoemion (1931)
Nr. 21 en la mineur (1931)
Nr. 22 en fa dièse majeur, (1931)
Nr. 23 en ut mineur (1932)
Nr. 24 en mi majeur (1932)


Concertos :

Piano et orchestre

Nr. 1 en sol mineur (1873)
Nr. 2 en ré majeur, op. 18 (1879)
Nr. 3 en ré mineur(1887)
Nr. 4 en fa majeur (1906)
Nr. 5 en mi majeur (1929)
Nr. 6 en mi mineur (1929)
Nr. 7 en ut majeur (1930)
2 Pièces de concert pour piano et orchestre en mi mineur et ut majeur (1930)


Violon et orchestre

Suite en ré mineur (1892)
Nr. 1 en la mineur(1902)
Ballade (1918)
Nr. 2 en ré majeur (1926)
Nr. 3 en fa dièse mineur (1931)


Violoncelle et orchestre

Nr. 1 en mineur (1894)
Nr. 2 en sol mineur (1909)
Shule Aroon en Bean Mhic A'Mhaoir (1912)
Nr. 3 en fa dièse mineur (1928)

Triple Concerto pour violon, alto, violoncelle et orchestre à cordes en si bémol majeur (1922)
Triple Concerto pour violon, alto, violoncelle et orchestre (1927)
Concerto pour 2 violons, alto, violoncelle et orchestre en la mineur (1930)


Divers orchestre

Suite Aus Jotunheim (1892)
Ballade über ein Norwegisches Volkslied, op. 36 (1892)
Le Festin d'Esope (Charles-Valentin Alkan) op 39 (1902)
Een liedje van de zee, (Un chant de la Mer) op. 45 (1902)
Serenade (1902)
Oud-Nederlandse Dansen, danses anciens des P.B., op. 46a (bewerking voor harmonieorkest: Ber Joosen)
Suite Oud-Nederland (Suite Vieux Pays Bas) (1907)
Drei Praeludien und Fugen über G.H.G.B.F., opgedragen aan Gerard von Brucken Fock (1919)
Ouverture Taufers (1921)
Aus Goethes Faust, voor orkest, koor en solisten (1931)
Variationen über eine Norwegische Volksweise (1932)
Gezang 13A en 469 uit het Liedboek voor de Kerken en vele melodieën voor de liederenbundel van de Nederlandse Protestanten Bond.



Musique de chambre :

Violoncelle et piano

Sonate n° 1 en si bémol majeur, op. 3 (1872)
Sonate n° 2 en la mineur, op. 41
Sonate n° 3 en sol mineur (1905)
Sonate n° 4 en ut mineur (1906)
Sonate n° 5 en si mineur, op. 56 (1907)
Sonate n° 6 en ré majeur (1914)
Sonate n° 7 en fa dièse mineur (1917)
Sonata n° 8 en ré mineur (1926)
Sonate n° 9 en mi mineur (1927)
Sonate n° 10 en ut mineur (1927)
Sonate n° 11 en ré mineur (1930)
Sonate n° 12 en la mineur (1931)
Sonate n° 13 en ut dièse mineur (1931)
Sonate n° 14 en ut majeur (1931)


Autres Sonates et duos

Duo pour violon et alto (1869)
11 Sonates pour violon et piano, dont : op 1 en si mineur (1873), op 20 en fa dièse mineur (1883), op 40 en mi majeur (1904)
Variations sur un chant populaire nordique, pour violon et piano, op 21 (1879)
3 Concertos scolaires pour violon et piano : op 85 en ré majeur (1926), op 88 en sol majeur (1926), op 87 en mi mineur (1927)
Fantaisie pour violon et piano en la mineur, op 24 (1888)
7 Pièces pour violon et piano, op 89 (1925)
3 Sonates pour alto et piano : la mineur, ut mineur (1924), la bémol majeur (1925)
2 Sonates pour hautbois et piano (fa dièse mineur, 1918, ré majeur, 1928)
3 Suites pour violon seul, op 68a et 3 Sonates pour violon seul, op 68b (1922)
Suite pour carillon, op 70



Trios pour piano, violon, violoncelle et autres

Trio n° 2 en si bémol majeur, op 23 (1885)
Trio n° 3 en ré majeur (1898)
Trio n° 4 en sol mineur, Entam (1898)
Trio n° 5 en ut mineur, op 50 (1904)
Trio "n° 9" en fa mineur, Post tenebras lux (1924)
Trio "n° 10" en la majeur, Gaudeamus (1924)
3 autres trios pour piano, violon, violoncelle : la mineur (1919), fa dièse mineur (1921), sol mineur (193é)
16 Trios à cordes (dont n° 1 en ré majeur, op 76) (1915), les autres entre 1918 et 1930
Trio pour clarinette, violoncelle et piano en mi bémol majeur (1921)
Trio pour flûte, hautbois et basson, op 86 (1917)


Quatuors et Quintettes

2 Quatuors piano et cordes : la majeur (1919), sol mineur (193&)
19 Quatuors à cordes (entre 1867 et 1931), sans op
Petit quatuor à cordes en la mineur (1922)
Quatuor à cordes d'après une sonate de Beethoven, op 101 (1932)
2 Quintettes à cordes en ut majeur et ut mineur (1877)
Quintette pour piano et cordes n° 1 en ut majeur (1903)
Quintette pour piano et cordes n° 2 en la mineur, op 100 (1927)
Quintette pour piano et cordes en sol majeur (1932)
Sextuor à cordes en sol majeur (1931)
Sérénade pour flûte, hautbois, clarinette, 2 cors, 2 bassons en la majeur, op 14 (1877)
Quintette pour flûte, hautbois, clarinette, cor et piano (1911)


Piano

A la Jeunesse, 14 pièces à 4 mains, en 3 livres, op 4 (1873)
Suite en la mineur pour piano à 4 mains, op 16 (1876)
Introduction, scherzo, intermezzo et finale en mi bémol mineur à 4 mains, op 16a (1876)
Thème et Variations en si bémol majeur à 4 mains, op 17 (1878)
Scherzo en si mineur pour 2 pianos, op 33 (1879)
Valses pour piano à 4 mains (1884)

Sonate en fa mineur (1864/66)
Sonate en la majeur, op 2 (1872)
Ein Zyklus von Phantasiestücken (Fantaisie), op 5 (1871)
Ballade n° 1 en ré mineur, op 6 (1873)
Suite en ré mineur pour piano, op 7 (1873)
Sonate en ré bémol majeur, op 10 (1874)
Fantaisie sur un chant populaire suédois "Polka Neckens", op 11 (1874)
Cadeaux de Noël, 6 pièces, op 12 (1875)
Improvisata über eine norwegische Volksweise, op 19 (1882)
Ballade n° 2 en sol mineur, op 22 (1883)
Variations et final sur une csardas hongroise, op 25 (1885)
Fugues pour piano, op 28 (1888)
3 Romances, op 32 (1904)
Variations et fugue sur un thème de J.P.E. Hartmann, op 38 (1895)
Fantaisie op 43a , inachevée (1870)
Vieilles chansons paysannes hollandaises, op 51 (1911)
Ballade n° 3 en mi mineur (1912)
Chansons paysannes, op 58
Etudes "Azzopardi", op 59 (1913)
Dolce Farniente, 5 pièces, op 60 (1876)
6 Sonatines, op 63 (1916)
En Mai en Tricabylie, op 64 (1917)
Suite "A l'extérieur", op 65 (1919)
25 Etudes "Technik und Vortrag", op 67 (1920)
Vie traditionnelle hollandaise : livre 1, op 81 (1929), livre 2, op 91 (1929)
Sérénade mélancolique en ré mineur (sans date)


Opéras et assimilés

Die Enthousiasten, jeu musical en 3 actes (1879)
Agnete, Dramatische Legende van Gonne van Uildriks (1913)
De Lachende Cavalier, jeu musical en 3 actes de J.D.C van Dokkum (1912)
Samûm, drame en 1 acte de August Strinberg (1926)


Musique religieuse

Wider den Frieden "Klage- Anklage- und Trostgesang", motet (1920)
Gleichwie die grünen Blätter auf einem schönen Baum, motet (1929)
Kommt her zu mir, alle die ihr mein begeeret, motet (1929)
Noëls, pour soprano, alto et orgue, op 57 (1914)
24 Chants religieux, op 66 (non daté)
Chants chrétiens pour l'église protestante, op 82 (non daté)


Choeurs

Liedes aus meine Ruh, choeur de femmes et piano, op 26 (1887)
Gebet, pour choeur et orchestre, op 27 (1888)
Sturmesmythe, choeur et orchestre, op 31 (1892)
Valeriusliederen, choeur de femmes à 3 voix, op 43a (1902)
Vieux chants néerlandais, choeur mixte : livre 1, op 42a (1904), livre 2, op 44a (1904)
Rei van Edelingen, choeur mixte a cappella, op 49 (1903)
Choeurs d'hommes op 54 et op 55 (1915)
5 Chansons graves et 5 chansons joyeuses, choeur de femmes à 2 voix et piano, op 73 et 74 (1915)
Wir bauen an dir, canon pour choeur de femmes a cappella, op 77
Choeurs de femmes op 80, op 83, op 84 (non datés)
Lieder in Volkston, choeur de femmes et piano, op 90 (1927)
Dirge, choeur d'hommes et piano, op 92/1 (1928)
Proomenion, choeur d'hommes a cappella, op 94 (1930)


Musique vocale

Aus Goethes Faust, cantate pour soli, choeur et orchestre
Valeriusliederen, cantate pour ténor, basse, choeur d'hommes, orgue et orchestre, op 43b (1902)

Lieder auf Mirza Schafft, op 15 (1876)
Vieilles chansons amoureuses néerlandaises, op 29 (1889)
Das Kind von Österreich, ballade pour baryton et piano, op 30 (1889)
Valeriusliederen, op 43 (1894)
Vieilles chansons néerlandaises : livre 1, op 42 (1904) livre 2, op 44 (1904)
Vieux chants populaires néerlandais, op 47 (1908)
Der Fasching zu Prag, op 52 (1907)
Liederken van Jesusken ende ST. Janneken, op 53 (1907)
71 Lieder aus schwerer Zeit, en 9 livres, op 61 (1916)
Die chinesische Flöte, 6 Lieder, op 66 (1922)
6 Brederoliederen pour baryton et piano, op 69 (1918)
Bethlehem, pour voix et piano, op 98 (1929)
Prometheus, pour baryton et piano, op 99 (1928)


Dernière édition par joachim le Dim 15 Fév - 12:06, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Lun 9 Aoû - 17:28

Je viens d'écouter sa 3ème symphonie en ut mineur : une symphonie bien romantique comme je les aime, dont le style, à mon avis, est à mi-chemin des symphonies de Schumann et de Brahms, un peu, dans leur genre, comme les symphonies de Max Bruch. Sur le même CD se trouve une suite d'orchestre : Aus Jotunheim, très jolie. Dommage, je ne sais pas à quoi elle se réfère...

Son concerto pour violon (n° 1 en la mineur) me plaît un peu moins, il ne fait pas le poids aux côtés de ceux de Brahms et de Max Bruch. Mais ceci après une première écoute, ce qui ne permet pas vraiment d'en juger.

La symphonie date de 1910, la Suite de 1892 et le concerto de 1902, je me demande si ses oeuvres de la fin de sa vie (il est mort en 1932) sont toujours aussi romantiques.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Ven 19 Aoû - 11:56

Deux concertos pour pianos de Röntgen qui le font espérer découvrir un jour les 5 autres
...dans le jeu des comparaisons je pense à Brahms .

En tout cas parmi les plus interressants des romantiques inconnus ou redécouvert
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 58
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Ven 19 Aoû - 19:55

Bravo Jean, tu peux te vanter d'avoir passé Röntgen aux rayons X Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Ven 19 Aoû - 20:27

Opus100 a écrit:
Bravo Jean, tu peux te vanter d'avoir passé Röntgen aux rayons X Hehe
Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Sam 20 Aoû - 11:08

Ptdr je ne savais ou j'avais plutot oublié le lien entre Rontgen et les rayons X...mais il m'avait bien semblé que ta remarque avec la réaction de Stadler...n'était pas innocente
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Sam 20 Aoû - 11:34

Le découvreur des Rayon X est Wilhelm Conrad Röntgen... Je ne sais pas si il y a un lien de parenté (éventuellement sous X Ptdr) entre les deux hommes ?

Wikipedia :
Wilhelm Conrad Röntgen (27 mars 1845 à Lennep (aujourd'hui un quartier de Remscheid), Allemagne - 10 février 1923 à Munich) est un physicien allemand. Il a découvert les rayons X, ce qui lui a valu de recevoir le premier prix Nobel de physique en 1901. Il a reçu la médaille Rumford en 1896.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Julius Rontgen   Lun 12 Déc - 16:52

Je viens d'écouter ses concertos pour pianos 2 et 4. C'est assez déroutant comme musique. on nage entre deux eaux je trouve. Ca fait un peu "surréaliste" dans l'ensemble et par moment on retombe dans du classicisme/Romantisme. C'est ce mélange qui rend un peu étrange cette musique qui n'est pas désagréable.

Petite préfèrence pour le concerto 4 qui "pète" plus que le 2 bien que le final du 2 soit de toute beauté.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mar 13 Déc - 11:57

c'est curieux, moi je ne connaissais que ces "rayons" Hehe

Il faudra que je m'y intéresse un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mar 13 Déc - 12:34

NB: il y avait déjà un fil Julius Röntgen Wink ....(avec le ö)...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mar 13 Déc - 13:06

Oups! Embarassed Je vais fusionner alors! Merci pour l'info Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Sam 20 Juil - 16:07

Au sujet du CD CPO des concertos pour piano n° 2 et 4, que je viens d'écouter, je partage tout à fait de l'avis de Jean et de Snoopy sur la beauté de cette musique. Contrairement à Snoopy, j'ai une (petite) préférence pour le n° 2, plus lyrique, un peu à la Rachmaninov.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mar 8 Oct - 18:07

Sa cantate-oratorio "Aus Goethes Faust" est la première oeuvre lyrique de Röntgen que j'écoute. Et elle en vaut vraiment la peine ! Une oeuvre magnifique.

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Mar 8 Oct - 22:55

voilà qui va surement me plaire!! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Dim 15 Fév - 9:45

Ses Trios pour piano, violon, violoncelle se ressentent nettement de l'influence de Brahms et aussi un peu de Schumann. Pour des oeuvres du début du 20ème siècle, ils ont un côté un peu rétro, car c'est du vrai romantisme !
On les trouve sur 2 CD CPO.





Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Dim 15 Fév - 11:47

joachim a écrit:
Ses Trios pour piano, violon, violoncelle se ressentent nettement de l'influence de Brahms et aussi un peu de Schumann. Pour des oeuvres du début du 20ème siècle, ils ont un côté un peu rétro, car c'est du vrai romantisme !
On les trouve sur 2 CD CPO.

Tu en es certain?....Je ne les trouve pas...(même chez jpc qui est le site de CPO?)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Dim 15 Fév - 12:07

Je ne sais pas pourquoi j'ai écris CPO ? C'est un Ars Produktion...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   Lun 16 Fév - 0:15

ah ok...c'est celui que tu présentes! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julius Röntgen (1855 - 1932)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julius Röntgen (1855 - 1932)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: