Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Coco Chanel & Igor Stravinsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5803
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Mer 6 Jan - 13:06

Date de sortie cinéma : 30 décembre 2009

Réalisé par Jan Kounen
Avec Anna Mouglalis, Mads Mikkelsen, Elena Morozova, plus

Long-métrage français. Genre : Drame, Romance
Durée : 1h58 min Année de production : 2009
Distributeur : Wild Bunch Distribution

Synopsis : Paris, 1913, Coco Chanel est toute dévouée à son travail et vit une grande histoire d'amour avec le fortuné Boy Capel.
Au Théâtre des Champs-Élysées, Igor Stravinsky présente le Sacre du Printemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5803
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Mer 6 Jan - 13:11

Un article dans le journal belge La Libre Belgique

Ça commence avec une belle bronca !

Sur la scène du Théâtre des Champs Elysées en 1913, les ballets russes interprètent le "Sacre du Printemps" dans une atmosphère très houleuse. La modernité de la troupe de Diaghilev, comme la partition du "Sacre du Printemps" de Stravinsky, ne passe pas la rampe, la résistance de la salle est violente. Chanel applaudit. Sa modernité à elle est passée, son style s’est imposé, sa fortune est faite.


Quelques années plus tard, elle vit dans une superbe villa, alors que Stravinsky, sa femme et leurs quatre enfants s’entassent dans une chambre d’hôtel. Afin qu’il puisse travailler confortablement, elle l’invite en résidence, comme on dirait, aujourd’hui, chez elle, à Garches, aux portes de Paris. Une maison de rêve, "art-décorée" du bouton de porte au canapé, du pyjama à la robe de soirée; mademoiselle ne se déplace qu’en Chanel. Une sorte de perfection stylistique qui en devient asphyxiante, pas de place pour le désordre, pour la vie. Ce n’est plus une maison, c’est déjà un musée.

Au piano, Igor compose. A l’étage, sa femme transcrit, et Coco de s’intercaler. L’un est fasciné par l’autre, et réciproquement, il y a plus d’admiration que de sentiments qui circulent, car de toute façon, leur œuvre à chacun, c’est leur vie. Et le talent de l’autre est à la fois source d’inspiration et de mystère.


On a du mal à le croire, mais le film est signé Jan Kounen. En effet, ça ne se voit pas. De "Doberman" à "99 francs", en passant par "Blueberry", Kounen a pour absolue priorité de montrer sa présence derrière la caméra. Par les moyens les plus tape-à-l’œil, évidemment. Aussi, il apparaissait pour le moins inopportun de confier à un cinéaste identifiable à son mauvais goût, la réalisation d’un film sur celle qui incarne le style. C’est un peu comme si on commandait à José Happart un ouvrage sur la dignité chez l’homme politique wallon ou à Maurice Lippens, un code de la bonne gouvernance.

Mais surprise, Kounen s’efface devant son sujet, devient révérencieux, même. Est-il impressionné par le choc de deux titans dans leur genre, animés l’un et l’autre par une seule morale, celle de l’art ?

"Coco&Igor" n’a rien à voir avec "Coco avant Chanel", et pourtant, les deux films s’enchaînent plutôt bien. Là où Anne Fontaine montrait les racines, les origines, les étapes d’une métamorphose - la chenille et la chrysalide -, Jan Kounen filme le papillon au corps noir et aux ailes blanches. Et forcément, la chenille Tautou est éloignée du papillon Mouglalis, l’une est la vibrante Coco et l’autre, la mademoiselle Chanel d’une autorité presque hiératique. Et même si elle ne se considère pas comme une artiste face à Stravinsky, elle va jusqu’au bout de son art, l’élégance, qu’elle pousse bien au-delà du vêtement lorsqu’elle entreprend en toute discrétion de relancer la carrière du compositeur, de donner une seconde chance à son œuvre majeure.

Anna Mouglalis se glisse avec classe et naturel dans une garde-robe et un personnage à sa mesure, alors que l’acteur Mads Mikkelsen (aperçu dans James Bond) dégage une puissance qui rappelle Jack Palance.

Bande annonce :
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Mer 6 Jan - 13:57

En attendant Coco Chanel n'a pas eu un role tres clair avec ses relations avec les allemands. Et si elle a évité de se faire tondre et lapider en public, elle le doit a ses relations...

Arletty a eu plus d'humour pour justifier sa "collaboration", prise à partie par l'un des FFI à son arrestation, elle eut cette réponse : « Mon cœur est français, mon cul est international ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5803
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Mer 6 Jan - 14:30

Snoopy a écrit:
En attendant Coco Chanel n'a pas eu un role tres clair avec ses relations avec les allemands. Et si elle a évité de se faire tondre et lapider en public, elle le doit a ses relations...

Arletty a eu plus d'humour pour justifier sa "collaboration", prise à partie par l'un des FFI à son arrestation, elle eut cette réponse : « Mon cœur est français, mon cul est international ! »

C'est une répartie qui correspond bien à Arletty ! Wink
Je ne savais pas (ou plus Rolling Eyes ) qu'elles avaient toutes deux été jugées pour collaboration ... elles ont été condamnées ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Mer 6 Jan - 14:36

Non, si mes souvenirs sont bons.

Cela dit le film a l'air bien. Je pense pouvoir le trouver ici. ( et l'unique phrase a la fin du trailler resume bien l'ambiguite du personnage de Coco qui n'etait pas une sainte ).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5803
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Mer 6 Jan - 19:07

Snoopy a écrit:
Non, si mes souvenirs sont bons.

Cela dit le film a l'air bien. Je pense pouvoir le trouver ici. ( et l'unique phrase a la fin du trailler resume bien l'ambiguite du personnage de Coco qui n'etait pas une sainte ).

Je vais rarement au cinéma mais je me suis dite aussi que j'aimerais voir ce film ... mais il passe à peu près partout en Belgique, sauf à Namur !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16307
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Jeu 7 Jan - 20:24

Je me méfie de ces films lancés à grand renfort de pub...J'ai bien peur qu'on ne nous montre que l'aspect sexuel de leurs relations (les extraits que j'ai vus semblent confirmer cette impression). En plus, Stravinski ne ressemble pas du tout à Stravinski Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Jeu 7 Jan - 20:28

Il y a toujours un peu de sexe dans les films pour contenter un certain public...

Cela dit le film est deja dispo sur certains sites russes et les critiques sont plutot bonnes
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Jeu 19 Mar - 0:14

"Coco Chanel et Igor Stravinsky", film de Jan Kounen (moitié en russe sous-titré, moitié en français).
Beau film, très "esthétisant", presque trop (ah, cette "déco" un peu oppressante dans la résidence extraordinaire de Garches, de Chanel..).
Environ deux heures, qui passent "comme ça".. mais sincèrement, c'est un "hommage" (si on peut dire), au génie Coco Chanel (bravo Anna Mouglalis, parfaite, dure-odieuse-arrogante à souhait, et belle), mais pas à notre génie musical....  
L'acteur qui joue Stravinsky, Mads Mikkelsen, bôf, il joue bien mais je le trouve "mou" et pas très fun , un peu inexistant, bref, je ne pense pas (humble avis),  que Stravinsky était vraiment aussi.... "veule" ??
Très belle bande-son (HEUREUSEMENT !!!), un "Sacre du Printemps" omni-présent.... Le scandale de la création, chorégraphie Ninjinski choquante pour l'époque (à mon avis magnifique, mais bon, on est en 2015 !! )... Et puis le triomphe du même ballet, à la fin du film (Miss Chanel finançant tout, au passage....).
Trois très belles scènes : début et fin, donc, sur "le Sacre", et une superbe et intimiste scène sur Igor donnant un cours de piano à la Miss : Crédible, sans pathos ou effets à la noix. Les "scènes de sexe", dont Joachim a parlé à propos du film -aucun intérêt, ni émoustillantes, ni moches, ni belles, ni choquantes = inutiles !-
Mon regret = Trop de Chanel, pas assez de Stravinsky.... -C'est le résumé-.
Cela me donne l'envie d'écouter plus Stravinsky, que j'adore  , et pas de relire la bio de Chanel que je connaîs et qui m'énerve pas mal -elle n'était pas un être humain sympa, hélas...-. Episode intéressant sur la création du "Numéro 5" (je savais déjà tout par coeur). Numéro 5 mériterait une magnifique sonate mozartienne....
Je vais vous faire rire, clin d'oeil, sur les "colocations dangereuses" ! : Cela m'a drôlement rappelé la coloc du couple Mozart chez les "Von Trattner" .... (liaison quasi-prouvée d'un Mozart follement épris -et de sa Thérésa-, jalousie des époux, départ). Stravinsky = même combat..... !!! (femme quasi-égérie, quatre enfants...).
Bon film non extraordinaire, humble avis. Surtout musicalement parlant .
 
  


Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Jeu 19 Mar - 7:27

Donc si je résume Coco est une salope et Stravinsky un gigolo?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16307
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Jeu 19 Mar - 9:40

Snoopy a écrit:
Donc si je résume Coco est une salope et Stravinsky un gigolo?

Je n'ai toujours pas vu le film - et de toute façon il ne m'intéresse pas. Embarassed  Mais ta réflexion, je pense, correspond peu ou prou à la réalité. L'un comme l'autre ne devaient pas être très intéressants en tant qu'êtres humains.  
Tiens, ils auraient pu être politiciens
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Jeu 19 Mar - 18:15

Je n'ai jamais aimé l'un et l'autre mais d'après le film et ce qu'en dit Anouchka, ça me donne encore moins envie de les découvrir
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Ven 20 Mar - 20:23

Merci pour vos avis.
Vous n'avez peut-être pas complètement tort dans ce que vous exprimez (Snoopy,  Hehe )... Chanel, bon, géniale dans son domaine mais...!!! Evil or Very Mad ., et Stravinsky, c'est dur de le voir faire souffrir SOUS LE MEME TOIT, à ce point-là, une femme égérie qui l'a toujours soutenu et aidé, mère de ses quatre enfants donc... (magnifique actrice russe je crois, mais non mentionnée sur le coffret, il faudrait que je remette le DVD). Elle a fini par partir à Biarritz, déchirée et malade,  en attendant que son Igor revienne (ce qu'il fit)....
Oui, bôf, malgré les moyens luxueux de la production..
Heureusement , le CD donc de la bande-son est bon, mais c'est uniquement "le Sacre.." omni-présent (dirigé par Rattle, quand même), dont le très beau "5 doigts", moderato, de l'un des derniers tableaux.
Stravinsky mérite sans doute mieux, et qui sait,  Mads Mikkelsen (très ennuyeux) n'était-il pas plus inspiré qu'une potiche quand il a interprété ce rôle ......  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   Ven 20 Mar - 20:31

Bel Canto a écrit:
l’acteur Mads Mikkelsen (aperçu dans James Bond) dégage une puissance qui rappelle Jack Palance.
C'était d'après un critique du journal "La Libre Belgique", en 2010. Ca m'a bien fait rire... Je ne vois pas du tout le rapport.....
Evidemment, avis personnel = NON. La puissance dégagée n'est dans rien de son jeu, sauf si vous me permettez, dans les scènes dont on se moque complètement !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coco Chanel & Igor Stravinsky   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coco Chanel & Igor Stravinsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: