Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Ivan le Terrible

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23333
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Ivan le Terrible Empty
MessageSujet: Ivan le Terrible   Ivan le Terrible Empty2020-05-09, 19:47

Ivan le Terrible est un ballet en 2 actes de Yuri Grigorovich

C'est la musique que Sergueï Prokofiev a composée pour le film Ivan le Terrible (1944) qui serait à l'origine de la création du ballet, selon les mots de Youri Grigorovitch.

De nombreuses zones d'ombre subsistent dans le parcours d'Ivan le Terrible. Elles nourrissent l'imaginaire fertile du chorégraphe. Il livre ainsi un parti pris romanesque de la vie d'Ivan le Terrible, de son accession au trône à la solitude mentale qui résulte du décès de sa femme. Sa solitude politique est toutefois soulignée avec la défection du Prince Kourbski - traître ou résistant ? -, la rébellion puis le massacre des boyards.

L'attention se concentre sur trois personnages principaux : Ivan IV dit le Terrible, son épouse Anastasia et le Prince Kourbski. Ce dernier a une posture évolutive, si ce n'est ambiguë. Ami intime et grand général du tsar dans un premier temps, il devient par la suite un farouche opposant du régime et un ennemi personnel d'Ivan IV. Il aurait par ailleurs été amoureux d’Anastasia et aurait involontairement causé l'empoisonnement de la tsarine, faille que Youri Grigorovitch exploite avec talent. Le ballet Ivan le Terrible tisse donc une histoire d'amour triangulaire sur fond d'intrigues de cour. Un drame à la Shakespeare.

L'Histoire romancée

Ivan le Terrible est-il un ballet historique ou historiographique (une relecture de l'histoire) ? Aucun des deux à en croire Youri Grigorovitch. Ivan le Terrible ne procède pas d'une démarche biographique. C'est plutôt une métaphore de l'aliénation du pouvoir politique qu'on peut y voir. La première scène dépeint le jour du sacre d'Ivan. Il est grave et semble déjà porter en lui le germe de la démence. On est loin du Prince Siegfried du Lac des cygnes. A cette perspective s'ajoute une trame sentimentale largement romancée. Ivan le Terrible a en réalité eu 8 femmes mais Youri Grigorovitch a souhaité n'en personnifier qu'une seule : Anastasia. Elle est présentée comme le grand amour du tsar. Et ce dernier est, dans le ballet, une âme inconsolable suite au décès de sa bien-aimée. Mais l'histoire est nettement moins romantique. En effet, Ivan le Terrible s'est remarié un an à peine après la mort de sa première épouse.

Youri Grigorovitch ne verse pas non plus dans la psychanalyse, contrairement à Rudolf Noureev, mais il s'essaie ici à la psychologie. Son portrait d'Ivan le Terrible égare le public dans les méandres de la psyché torturée du souverain.

Plus d'infos ICI

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Ivan le Terrible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les ballets & la danse-
Sauter vers: