Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Fini HENRIQUES (1867-1940)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18167
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Fini HENRIQUES (1867-1940)   Sam 29 Déc - 18:16

Valdemar Fini Henriques (baptisé Finni) (né le le 20 octobre 1867 à Frederiksberg - mort le 27 octobre 1940 à Copenhague) était un compositeur et violoniste danois.

Ses parents étaient inspecteur hospitalier et avocat, Vilhelm Moritz Henriques (1828-1889), d'origine juive, et Marie Christine Rasmussen (1826-1913). Il était le beau-frère du docteur et philosophe Séverin Christensen. Le musicien Johan Henriques, fils de Fini Henriques, était le maître de concert du 2e groupe de violons de la chapelle royale, où son père travaillait depuis près de quatre ans en tant que violoniste.

Henriques est devenu un étudiant privé du violoniste Valdemar Tofte, maître de concert de la chapelle et professeur au Conservatoire de musique, et du directeur en chef de la chapelle royale, Johan Svendsen, après que Niels W. Gade l’ait conseillé à travers le Conservatoire de Musique. De 1888 à 1891, il étudie auprès du violoniste Joseph Joachim et du compositeur Woldemar Bargiel, demi-frère de Clara Schumann et lui-même élève de Niels W. Gade. Après son séjour à Copenhague, il est retourné un an en Allemagne et en Autriche. Au moment de son retour, il travailla dans la chapelle royale en 1892, d'abord comme altiste et plus tard comme violoniste.

Après un affrontement avec Frederik Rung, il démissionne en 1896 pour mener une vie libre en tant que compositeur, éducateur et violon concertiste, une carrière qui en fera bientôt une figure populaire. Jeune homme, il développa avec Carl Nielsen une amitié qui dura jusqu'à la mort de Nielsen en 1931.

Son professeur Joseph Joachim était le plus grand violoniste de l'époque, mais Fini Henriques se concentrait davantage sur les plus petites formes. Il a formé son propre quatuor à cordes et a fondé l’association de musique de chambre Musiksamfundet, qu’il a présidé jusqu’en 1931. Il a également voyagé comme soliste de concert, musicien de chambre et chef d’orchestre à de nombreuses reprises dans les pays nordiques, ainsi qu’à Paris et à Berlin. Il a siégé au conseil d'administration de la Danish Composers 'Society et a été nommé Chevalier du Dannebrog (1921) et Dannebrogsmand (1937).


La musique de Henriques est considérée comme ouverte et accueillante et a été très populaire de son vivant. Il a écrit principalement pour son propre instrument - le violon - en plus de chansons et de musique pour piano. Henriques a écrit des symphonies et des ballets. Ses œuvres incluent Den lille Havfrue - La Petite Sirène - (1909) et Tata, ainsi que de nombreuses autres pièces de musique de scène, dont l'opéra Stærstikkeren (1927) sur le livret de CM Norman-Hansen et Vølund Smed (composé en 1896) sur un texte de Aage Barfoed d'après Holger Drachmann.


Œuvres

Orchestre

Romance pour violon et orchestre, op 12 (1893)
Suite pour hautbois et cordes, op 13 (1894)
Myggedans (danse des moustiques) pour violon et orchestre, orch. de l' op 20 n° 5 (1899)
Symphonie pour les enfants en fa majeur (1880)
Symphonie n° 1 en ut majeur "Paryk Symphonie (1880)
Symphonie n° 2 en ut majeur (1896/1904
Berceuse pour cordes d'après Wiegenlied
Vølund Smed, suite (1896)
Livsglaedens de 'Den lille Havfrue' (1909)
Air pour orchestre à cordes (1915)
Religioso, andante pour violon et orchestre en ut dièse mineur, op 34 (1911)
Djaevledans pour violon et orchestre (arrgt de Grondhal) (1920)
Csardas de "Tata"
Andante et Fugue pour cordes (1910)


Musique de chambre

Marche pour violon et piano, op 5 (1883)
Sonate pour violon et piano en sol mineur, op 10 (1893)
Romance pour violon et piano en sol majeur, op 12 (1895)
Rythmer og Klange pour violon et piano, op 17
Kleine Bunte Reihe, 6 pièces faciles pour violon et piano, op 20 (1900)
Sammenspiel, 10 pièces pour violon et piano, op 22 (1903) la 9ème orchestrée pour cordes
Novelettes, 4 pièces pour violon et piano, op 26 (v. 1904)
Canzonetta pour violon et piano op 27b
Trio des enfants pour piano, violon, violoncelle en sol majeur, op 31 (1904)
Mazurka pour violon et piano en sol majeur, op 35 (1911)
Valse-sérénade et Valse-grazioso pour mandoline et guitare, op 36 (1913)
Berceuse pour violon et piano (1915)
Romance pour violon et piano en ré majeur, op 43 (1926)
Sensommer : Romance pour violon et piano en sol majeur, op 50a (1921)
Sensommer, Duo de chambre pour 2 violons et piano en sol majeur, op 50c (1921)
Sorg (Trauer : das sterbende Kind, pour violon et piano (1923)
Quatuor à cordes en la mineur (1883, ed. 1936)
Quatuor à cordes en mi bémol majeur (1890)
Quatuor pour flûte, piano, violon et violoncelle en la mineur (1937)


Piano

Gavotte Vilhelm (1879)
Sex Klaverstykker, 6 Pièces pour piano, op 1 (1888)
Scherzo, op 4 (1891)
Aphorismes, 10 pièces op 6 (1876)
Thème original varié, op 7 (1893)
Lyrik, 5 pièces, op 11 (1893)
Billedbogen (Tableaux), 20 pièces (v. 1895)
Erotik, 5 pièces, op 15 (1896)
Suite, op 19 (1898)
Aquarelles miniatures, 10 pièces op 21 (1900)
Sonate en si bémol majeur (1901)
7 pièces caractéristiques, op 28 (1905)
Boerne-lyrik (Kinder Lyrik), 20 pièces caractéristiques faciles, op 30 (1908)
Marche nuptiale (1908)
Petite Polonaise, op 32
Suite lyrique, 6 pièces, op 34 (1909) dont Religioso, orchestré
Profils mélodiques, 20 pièces en 2 cahier, op 38 (1911)
Wiegenlied (1915)
Gamle Minder (Vieux souvenirs) (1918)
Suite pour enfants, op 47 (1919)
Album mélodique, 22 pièces op 50b (1919)
Tyve Billeder af Børnelivet (20 pièces pour enfants, en 3 Livres), certaines en version violon-piano (v. 1900/1910?)
Valse serioso (1935)


Pour la scène

Den lille Havfrue (La Petite Sirène), ballet (1909)
Staerstikkeren, opéra (1922)
Tata, ballet (1931)
Kain, opéra (1932)
Snodronningen (la reine des neiges), ballet (1928)
Vølund Smed, musique de scène en 4 parties pour voix, chœur et orchestre (1896)


Musique vocale

Cantate pour le 70ème anniversaire d'Henrik Ibsen (1898)
Cantate pour l'inauguration de Nærum Kostskoles le 16 septembre 1911
Hvor svært,, un psaume accompagné d'un piano ou d'un orgue (1915)


Mélodies, dont :

2 mélodies op 2 (1915)
Au Berceau, 4 mélodies, op 3
5 mélodies, op 8 (1883)
4 Mélodies, op 9
Vaaren, op 14 (1907)
4 Mélodies, op 18
2 Poèmes de Herman Bang, op 22b
Chants calmes, 3 poèmes de Sophus Michaëlis, op 23
Les filles dans la forêt, 2 chansons sur le texte de Oehlensschläger, op 27a
Chansons pour enfants, op 29
Chansons romantiques, 3 mélodies op 37






https://www.youtube.com/watch?v=2j0EeKlIEaA
Revenir en haut Aller en bas
 
Fini HENRIQUES (1867-1940)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: