Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Tour de France en musique, étape par étape

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 7037
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Jeu 19 Juil - 15:07

très bel orgue!!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Jeu 19 Juil - 20:25

Jean a écrit:
très bel orgue!!

en effet, tout à fait original...

Je suis déçu que Greg ait perdu son maillot jaune.

J'espère seulement que ce ne sera pas l'horrible Froome qui le portera jusqu'aux champs Elysées...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7037
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Jeu 19 Juil - 20:31

Y a de grands...risques!! No ...Même le souvenir d'un certain Armstrong est encore tout frais!! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Jeu 19 Juil - 20:40

joachim a écrit:

J'espère seulement que ce ne sera pas l'horrible Froome qui le portera jusqu'aux champs Elysées...

C'est mal parti ... lui est son équipier sont deuxième et premier au classement !
Greg Van Avermaet n'est pas très bon en montagne, c'est assez normal qu'il ait perdu son maillot ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 7037
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Jeu 19 Juil - 22:57

Bel Canto a écrit:
Greg Van Avermaet n'est pas très bon en montagne, c'est assez normal qu'il ait perdu son maillot ...

tu veux dire qu'il est moins dopé? Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Ven 20 Juil - 21:43

Vendredi 20 juillet - 13ème étape : Bourg-D'Oisans - Valence 169,5 km

Le point touristique


Les maisons suspendues de la Bourne - Pont-en-Royan

Elles font la renommée de ce village et attirent de milliers de visiteurs : construites à même la falaise, elles toisent depuis cinq siècles les eaux tourmentées de la Bourne.
source : Géo

Le lien musical


https://www.youtube.com/watch?v=JCwsASjtryw

Mandrin n'était pas ce brigand "habillé de blanc", comme le chantait la complainte entonnée au XIXe s., sous la Commune, et reprise plus tard, tel un hymne révolutionnaire, par Yves Montant ou Bernard Lavilliers.  Né le 11 février 1725 à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (Isère), Louis Mandrin était un contrebandier dont la vie réelle se mêla à la légende.  Une sorte de Robin des Bois adulé par le petit peuple pour la guerre qu'il livra aux fermiers généraux, ces collecteurs d'impôts chargés de renflouer les caisse de Louis XV.  Et qui profitaient souvent pour se servir.  Avec sa bande de contrebandiers, la plupart des prisonniers qu'il avait libérés, Mandrin défia cette institution  Sa méthode : acheter, en Suisse et en Savoir, tabac, coton et marchandises diverses pour les revendre directement et sans taxes à la population.  Bien qu'il ait agit surtout entre Alpes et Auvergne, sa réputation gagna la France entière et le brigand gentilhomme obtint même l'admiration de Voltaire.  Dénoncé par deux des siens, il fut arrêté, jugé et exécuté le 26 mai 1755, sur la place des Clercs à Valence.

Le résultat sportif

Victoire d'étape :  le Slovaque Peter Sagan
Maillot jaune : L'Anglais Geraint Thomas
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 4028
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Ven 20 Juil - 22:41

Moi qui n'avais aucun intérêt pour le Tour de France, me voilà conquise par cet accompagnement musical et visuel bien sympathique
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Ven 20 Juil - 23:51

Puisque nous voici arrivés sur le Rhône, point d'arrivée de l'étape de vendredi (Valence) et point de départ de l'étape de samedi (Saint-Paul-Trois-Châteaux), comment ne pas évoquer deux grands compositeurs français du siècle passé?

Darius Milhaud le Provençal a chanté le Rhône dans sa Huitième Symphonie "Rhodanienne" (1957), qui, un peu comme "La Moldau" de Smetana, décrit les aspects successifs du cours du fleuve. Derrière la forme traditionnelle en quatre mouvements, les titres sont explicites: "Avec mystère et violence", "Avec sérénité et nonchalance", "Avec emportement" et "Rapide et majestueux".
On ne joue plus guère - c'est un euphémisme - les symphonies de Milhaud, ce qui est quand même bien dommage. Alors voici une modeste occasion de réparer cet oubli, sous la baguette du compositeur.



Voici aussi une occasion rêvée d'évoquer Maurice Emmanuel. Moins connu que Milhaud, il me semble pourtant avoir laissé une oeuvre plus essentielle et, en tout cas, plus ramassée (trente opus) au regard de la prolixité de son cadet (plus de quatre cents), sans compter ses recherches sur le folklore français aussi bien que sur les modes grecs et hindous et son influence sur une génération à laquelle appartenaient notamment Messiaen et Dutilleux.

Il n'a pu achever l'orchestration de son "Poème du Rhône" (1938), d'après Mistral, finalement réalisée par une de ses élèves, Marguerite Béclard d'Harcourt.
Ce n'est peut-être pas sa partition la plus importante - on peut penser notamment aux exceptionnelles six Sonatines pour piano ou à ses deux Symphonies - mais je crois qu'on pourra quand même tirer profit, avantage et plaisir à découvrir ce poème symphonique d'une grande finesse, subtilement instrumenté, dans un esprit qui rappelle parfois Debussy (né la même année 1862) ou bien Roussel.

Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Sam 21 Juil - 23:17

Samedi 21 juillet - 14me étape : Saint-Paul-Trois-Château - Mende 186 km

Le point touristique



Immédiatement reconnaissable à son arche naturelle enjambant un méandre de la rivière, Vallon-Pont-D'Arc s'est imposé comme le grand site touristique de la région.  D'abord parce qu'il est le point de départ de la route des Gorges de l'Ardèche.  Ensuite parce qu'il permet d'accéder à plusieurs sites souterrains uniques en France.
source : Géo

Le lien musical


https://www.youtube.com/watch?v=RLDF8OeD-hc

Maurice André, trompettiste, est né à Alès, considérée comme la "capitale" des Cévennes.

Le résultat sportif

Victoire d'étape :  l'Espagnol Oscar Fraile
Maillot jaune : L'Anglais Geraint Thomas
Prix de la combativité au Belge Jasper Stuyven, qui termine troisième de l'étape après une longue échappée en solitaire ; il a été repris à 3km de l'arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Sam 21 Juil - 23:42

Le tour a traversé aujourd'hui la magnifique Ardèche de Vincent d'Indy, celle de son château des Faugs: dans un autre fil, a récemment été évoqué "Jour d'été à la montagne".

Mais il y aussi l'Ardèche plus septentrionale de Joseph Canteloube.
Et on ne refuse jamais six minutes de bonheur pur avec l'immortel "Baïlero" par l'immortelle Netania Davrath.

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7037
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Dim 22 Juil - 0:31

Bel Canto a écrit:
Maurice André, trompettiste, est né à Alès, considérée comme la "capitale" des Cévennes.
.


Né à Alès et mineur à 14 ANS , comme son père, … en même temps qu'il débutait l'apprentissage de la trompette pour devenir "le" trompettiste du 20 ème siècle! Merci de l'avoir cité Wink

et Merci à KosefK pour l'évocation des "Chants d'Auvergne"!

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Dim 22 Juil - 10:33

Bel Canto a écrit:
Ensuite parce qu'il permet d'accéder à plusieurs sites souterrains uniques en France.

dont la magnifique grotte Chauvet à Pont d'Arc découverte récemment (1994) qui vaut bien celle de Lascaux (il en a été parlé losque le Tour est passé à proximité).

Pour la musique, et puisque le Tour a traversé le parc national des Cévennes, comment ne pas penser aussi à la Symphonie Cénevole sur un chant montagnard de Vincent d'Indy. Cette symphonie, assez célèbre jusque dans les années 1960, est inexplicablement tombée dans l'oubli




https://www.youtube.com/watch?v=2e00qmRZ-VM
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Lun 23 Juil - 13:51

Dimanche 22 juillet - 15ème étape : Millau - Carcassonne 181,5 km

Le point touristique


Dolmen du Vieil Homme à Villeneuve-Minervois

Les dolmens ne sont pas une spécialité bretonne.  On trouve aussi dans le Sud-Ouest de grandes concentrations de ces mégalithes préhistoriques, qui n'ont pas, contrairement aux idées reçues, été érigés par les Celtes.  Deux beaux exemples sont situés au nord-est de Villeneuve-Minervois.  Le dolmen du Vieil Homme (appelé aussi Palet de Roland), restauré dans les années 1970 par des passionnés, date du IIIe millénaire avant JC, et a probablement servi de sépulture.  A 200 m à l'ouest, celui de la Roque Traoucado, envahi par la végétation et sans dalle de couverture est moins facile à dénicher.
source : Géo

Le lien musical - André Chénier - opéra vériste d'Umberto Giordano


https://www.youtube.com/watch?v=m-xOn0NVoKs


https://www.youtube.com/watch?v=U2Q4-_0ufaA

André Chénier (1762-1794), poète et journaliste français.
Durant la période révolutionnaire, il entre dans les polémiques politiques. Héritier des Lumières, il fait partie du parti constitutionnel, admire la Révolution de 1789 mais prend position violemment contre le jacobinisme mené par Robespierre, tout en méprisant les royalistes.  Il sera guillotiné à Paris le 7 Thermidor de l'an II (25 juillet 1794) à 31 ans.
Même s'il n'a vécu à Carcassonne que de 1765 à 1773, sa famille est originaire de Carcassonne.

Le résultat sportif

Victoire d'étape :  le Danois Magnus Cort Nielsen
Maillot jaune : L'Anglais Geraint Thomas
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Lun 23 Juil - 13:55

André Chénier - opéra vériste d'Umberto Giordano

C'est un des rares opéras de ce style que j'apprécie avec Tosca (Puccini) et Cavalleria Rusticana (Mascagni)


https://www.youtube.com/watch?v=7OvsVSWB4TI

Pour les coureurs du Tour, c'est repos aujoud'hui. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Lun 23 Juil - 14:53

A Millau, on ne va pas évoquer Darius Milhaud (cela a d'ailleurs déjà été fait il y a quelques jours sur le Rhône), ni même la célèbre Vénus (de Millau).

Mais plutôt Emma Calvé, née à Decazeville en 1858 et morte à Millau en 1942.

Si elle a chanté à de multiples reprises Marguerite ("Faust") et "Carmen", elle a notamment participé à la première de "L'Ami Fritz" de Mascagni et de "Sapho" de Massenet.

On peut (tendre l'oreille et) l'entendre ici en 1908 dans un extrait d'une autre oeuvre de Massenet, "Hérodiade":


Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Mar 24 Juil - 12:37

Mardi 23 juillet - 16ème étape : Carcassonne - Bagnères-de-Luchon 218 km

Le Tour aborde aujourd'hui les Pyrénées.

Le point touristique


Palais des Evêques de Saint-Lizier

A Saint-Lizier, l'attraction phare, c'est le Palais des Evêques, un ensemble architectural classé au patrimoine mondial de l'Unesco, et qui domine de sa masse imposante toute la cité.  On y trouve le Musée départemental (jolies collections montrant notamment les traces de la présence romaine dans la région et la vie quotidienne des bergers pyrénéens.
source : Géo

Le lien musical

Gabriel Fauré (1845-1924), compositeur, né à Pamiers, commune française située dans le département de l'Ariège, en région Occitanie et traversée aujourd'hui par le Tour.


https://www.youtube.com/watch?v=EGG0Cbpp6yI

Le résultat sportif

Victoire d'étape :  le Français Julian Alaphilippe
Maillot jaune : l'Anglais Geraint Thomas


Dernière édition par Bel Canto le Mar 24 Juil - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Mar 24 Juil - 13:15

Les livres volants de saint Dominique

Dans l'église Notre-Dame-de-l'Assomption à Fanjeaux, on peut voir une poutre légèrement brunie par le feu.  Une marque qui, selon l'Eglise catholique, est le signe d'un miracle.
A la fin du XIIe s., le catharisme - une doctrine chrétienne dualiste qui nie l'eucharistie et rejette le Pape - est implanté solidement en Occitanie.  L'évêque cathare Guilhabert de Castres s'est installé en 1193 à Fanjeaux, où il a fondé une maison de parfaits (le nom que se donnent entre eux les fidèles).  L'Eglise catholique romaine, qui considère le catharisme comme une hérésie et entend le combattre sur le terrain théologique, dépêche sur place, en 1207, le chanoine Dominique Guzman (le futur saint Dominique).  Une grande joute verbale a alors lieu pour déterminer, d'après les Ecritures, qui, des cathares ou des cisterciens, a raison.  Aboutissant à une impasse, les deux camps décident de s'en remettre à Dieu en jetant leur thèse dans le feu.  C'est alors que celle de Dominique se serait miraculeusement élevée par trois fois dans les airs, brûlant légèrement la charpente.  Pour les historiens, une chose est sûre : ce n'est pas à coup d'arguments que l'Eglise éradiqua le catharisme.  Elle fit plutôt appel à l'Inquisition, et à deux croisades (1209 et 1226) qui mirent le pays à feu et à sang.  Notamment Fanjeaux, dont le chef des croisés, Simon de Monfort, s'empara en 1209 pour en faire une base stratégique.


Tableau de Fra Angelico (1400-1455) qui illustre la dispute entre saint Dominique et l'évêque cathare Guilhabert.


Le château cathare de Montségur

En 1985, a eu lieu la première de l'opéra "Montségur", composé par Marcel Landowski.
Apôtre d'une musique qui garde des liens avec la tonalité et rejette le sérialisme, Landowski a trouvé dans un roman historique du Duc de Lévis-Mirepois, précisément intitulé Montségur, les ingrédients d'un opéra à la fois dramatique et spirituel, inspiré d'un épisode tragique de l'histoire de France. Le livret situe l'action dans le Midi en 1236, et raconte les amours de Gautier des Ormes, jeune officier catholique, et de Jordane de Montaure, suzeraine du fief hérité de son père, devenue secrètement Cathare. Or Gautier, avec les armées du Nord, prend d'assaut le château de Montségur, dans les Pyrénées, dernier bastion de l'hérésie Cathare, où Jordane de Montaure se bat pour préserver la forteresse. Gautier propose de la sauver, mais elle refuse de quitter ses frères en religion et d'abjurer sa foi. Elle finit par se jeter dans les flammes
https://fresques.ina.fr/en-scenes/fiche-media/Scenes01076/creation-mondiale-de-montsegur-de-marcel-landowski.html

J'ai vu cet opéra sur scène à Liège, peu après sa création.  
C'est assez glauque mais j'avais assez bien apprécié - superbe mise en scène de Nicolas Joël.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Mar 24 Juil - 13:30

Puisque le Tour va traverser le pays cathare, on pense immédiatement à "Montségur", opéra de Marcel Landowski créé en 1985 à Toulouse, comme le rappelle ce reportage conservé par l'INA:
http://www.ina.fr/video/R12066307

Mais puisque c'est du département de l'Ariège qu'il s'agit, voici donc "Messidor, ou l'or de l'Ariège" d'Alfred Bruneau, dont on a récemment remis à l'honneur "Le Rêve", "L'Attaque du moulin" et "Lazare", tous d'après Zola:

Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6280
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Mar 24 Juil - 13:35

Bel Canto a écrit:


Le château cathare de Montségur

En 1985, a eu lieu la première de l'opéra "Montségur", composé par Marcel Landowski.
Apôtre d'une musique qui garde des liens avec la tonalité et rejette le sérialisme, Landowski a trouvé dans un roman historique du Duc de Lévis-Mirepois, précisément intitulé Montségur, les ingrédients d'un opéra à la fois dramatique et spirituel, inspiré d'un épisode tragique de l'histoire de France. Le livret situe l'action dans le Midi en 1236, et raconte les amours de Gautier des Ormes, jeune officier catholique, et de Jordane de Montaure, suzeraine du fief hérité de son père, devenue secrètement Cathare. Or Gautier, avec les armées du Nord, prend d'assaut le château de Montségur, dans les Pyrénées, dernier bastion de l'hérésie Cathare, où Jordane de Montaure se bat pour préserver la forteresse. Gautier propose de la sauver, mais elle refuse de quitter ses frères en religion et d'abjurer sa foi. Elle finit par se jeter dans les flammes
https://fresques.ina.fr/en-scenes/fiche-media/Scenes01076/creation-mondiale-de-montsegur-de-marcel-landowski.html

J'ai vu cet opéra sur scène à Liège, peu après sa création.  
C'est assez glauque mais j'avais assez bien apprécié - superbe mise en scène de Nicolas Joël.

JosefK a écrit:
Puisque le Tour va traverser le pays cathare, on pense immédiatement à "Montségur", opéra de Marcel Landowski créé en 1985 à Toulouse, comme le rappelle ce reportage conservé par l'INA:
http://www.ina.fr/video/R12066307

Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Jeu 26 Juil - 20:21

Bel Canto a écrit:
Je vous laisse le soin - si vous le désirez - de poursuivre le Tour de France, je n'aurai malheureusement plus le temps de m'en occuper.

C'est une lourde responsabilité Laughing


edit : après avoir rédigé la 18 ème étape, je viens de me rendre compte que la 17ème n'avait pas été faite. Alors je n'y mets que le résultat :

mercredi 24 juillet

17ème étape : 65 km entre Bagnères de Luchon et Saint Lary

victoire du colombien Nairo Quitana

maillot jaune : Geraint Thomas


Jeudi 25 juillet


18 ème étape 171 km entre Trie sur Baïse et Pau


Le château de Pau est le lieu de naissance de Henri de Navarre, le futur Henri IV, le 13 décembre 1553. Ce château daterait du 12ème siècle, d'abord fortifié puis agrandi au cours du 13ème siècle. Au siècle suivant ce fut la forteresse du célèbre Gaston Phœbus (ou Fébus) puis revient aux rois de Navarre. Préservé par les révolutionnaires - peut-être à cause du "bon roi Henri IV" - il commence néanmoins à tomber en ruine jusqu'à ce que  le dernier roi français, Louis-Philippe, le fasse restaurer à partir de 1838, restauration continuée par Napoléon III. Il estmaintenant musée national.



Pour illustrer en musique, rien de mieux que le "vive Henri IV" ! Non pas la chanson elle-même (que j'ai placée dans le topic "Vive Henri IV, chanson", mais dans ce qu'en a fait Tchaikovski dans son ballet La Belle au Bois Dormant



https://www.youtube.com/watch?v=298cdANN2Q8

Victoire d'étape : le français Arnaud Démare
Maillot jaune : le gallois Geraint Thomas
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Ven 27 Juil - 0:00

Liszt a également arrangé la vieille chanson sur Henri IV, mais le régional de l'étape, pour aujourd'hui, sera Francis Jammes (1868-1938).

Prétexte pour évoquer une compositrice qui, bien qu'étant partie plus jeune que Mozart ou Schubert, laisse une oeuvre plus que prometteuse: je veux parler bien sûr de Lili Boulanger (1893-1918), dont le génie exceptionnel, au sens fort, réussit même à vaincre la misogynie du Prix de Rome, qui lui fut décerné, alors qu'elle n'avait pas encore fêté ses 20 ans, pour sa cantate "Faust et Hélène".

Trois ans plus tard, elle a mis en musique, dans un raffinement debussyste tout à fait envoûtant, treize des poèmes de "Clairières dans le ciel" de Jammes, cycle qu'elle a dédié à Fauré et dont elle en a orchestré huit pièces.

En voici les deux premières (dans la version piano), apparemment chantés par Jean-Paul Fouchécourt (malgré une prononciation assez surprenante sur "ébrouait" et "dégingandée"). Ce qui n'ôte rien, c'est qu'on peut suivre sur la partition et ne rien rater des harmonies chaudes et riches du piano:

https://www.youtube.com/watch?v=jguzDNqTX7s
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Ven 27 Juil - 19:17

Lili Boulanger, pour moi, c'est surtout les Psaumes 24, 130 et 129, la vieille prière bouddhique, le Pie Jesu, Pour les funérailles d'un soldat et aussi ses deux courts poèmes symphoniques : d'un soir triste, et d'un matin de printemps... Mais je suis assez allergique aux mélodies en général...  Embarassed

Mais Lili Boulanger est née à Paris et morte à Mézy, donc le seul point commun avec les Pyrénées, c'est justement ces 13 mélodies Clairières dans le ciel sur les poèmes de Francis Jammes, né dans les Hautes Pyrénées (à Tournay). Tu as donc eu raison d'en parler, JosefK Mains


Aujourd'hui, 19ème étape entre Lourdes et Laruns, 200,5 km dont le fameux col du Tourmalet.

Victoire d'étape pour le slovène Primoz Roglic

Maillot jaune toujours au gallois Geraint Thomas.

Je tiens ici à rendre hommage à Bel Canto, en plein pèlerinage à Beauraing, avec ce célèbre Ave Maria de Lourdes repris en chœur par les pèlerins :



https://www.youtube.com/watch?v=AZOK77XWh8o

La musique et les paroles ont été écrites en 1873 par Jean Gaignet (1839-1914), prêtre et professeur au grand séminaire de Luçon (Vendée), cantique à l'origine destinées aux pèlerins de Vendée qui se rendent à Lourdes. Amplifié à la demande de l'évêque Luçon, le cantique complet comprenait 68 couplets, entrecoupés par le fameux Ave, ave, ave Maria.

Depuis, on connaît l'immense succès de ce cantique devenu universel !
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Ven 27 Juil - 21:24

D'abord:
Vainqueur de l'étape: Primož Roglič (Slovénie - c'est promis, on parlera un jour de la musique de ce pays)
Maillot jaune: Geraint Thomas (Royaume-Uni)

Ensuite, après Francis Jammes, un autre grand poète, inhumé à Oloron-Sainte-Marie, représente la région: il s'agit de Jules Supervielle (1884-1960).

Après Lili Boulanger hier, c'est aussi un destin tragique que celui de Maurice Jaubert (1900-1940), mort pour la France au lendemain de l'appel du 18 juin.
Car il ne fut pas que le compositeur de la musique de quelques-uns des plus grands films des années 1930 ("Zéro de conduite", "L’Atalante", "Quatorze Juillet", "Carnet de bal", "La Fin du jour"), mais mit notamment en musique cinq Poèmes de Supervielle, pour soprano et petit ensemble (1939).

Et quel bonheur de retrouver dans ce cycle, l'une des ses toutes dernières oeuvres, Felicity Lott et, à la baguette, le regretté Armin Jordan:

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Sam 28 Juil - 17:52

Samedi 28 juillet 2018

20ème étape

31 km entre Saint-Pée sur Nivelle et Espelette, en contre la montre


Faute d'avoir trouvé un compositeur basque français (j'ai pas mal de basques espagnols mais pas de français),
je pense donc à Maurice Ravel, né à Ciboure près de Saint Jean de Luz, qui était d'origine basque du côté de sa mère (son père était savoyard).

Si son œuvre se réfère souvent à l'Espagne, on ne trouve (à ma connaissance) aucune d'entre elles sous influence basque.

J'ai choisi une œuvre assez peu connue et pourtant magnifique : son Introduction et Allegro pour harpe, flûte, clarinette et quatuor à cordes



https://www.youtube.com/watch?v=FU2geih9rA4



Victoire d'étape de l'anglais Christopher Froome

Maillot jaune au gallois Geraint Thomas
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   Sam 28 Juil - 18:26

De fait, la dimension basque n'est pas explicite chez Ravel, mais on la trouve quand même juste avant la Première Guerre mondiale.
D'abord dans son projet de Concerto pour piano intitulé "Zaspiak-Bat" (1913-1914), dont on pourrait s'autoriser à reconnaître l'esprit dans les couleurs et l'énergie du premier mouvement de son Concerto en sol, une bonne dizaine d'années plus tard.
Et puis le premier mouvement de son Trio avec piano (1914), noté à 5 (3+2) +3 est inspiré d'un rythme basque à cinq temps, le zortziko, qu'on retrouve aussi dans la deuxième des trois chansons "Don Quichotte à Dulcinée".

Il y a quelques autres compositeurs français d'ascendance basque, comme Raoul Laparra ou (Joseph) Ermend-Bonnal (qui font référence au Pays Basque dans certaines de leurs oeuvres).

Mais quelle splendeur que cette évocation du Pays Basque par un Lorrain, Gabriel Pierné, dans son "Ramuntcho" (pour la pièce que Pierre Loti tira de son propre roman), autrefois au répertoire de tous nos orchestres!
On peut d'ailleurs se demander pourquoi cette musique, comme celle de Roussel, d'Indy, Schmitt et tant d'autres semble avoir été presque complètement phagocytée par Debussy et Ravel. Car c'est bien d'entendre souvent "La Mer" et "La Valse", mais il faudrait quand même faire une petite place aux autres.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Tour de France en musique, étape par étape   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tour de France en musique, étape par étape
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: La musique en vidéos-
Sauter vers: