Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 A un mot, une musique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:02

Toujours dans l'optique de découvrir et de partager nos musiques, je vous propose une petite activité, qui consisterait à écrire un mot, comme un sentiment, ou une sensation, et d'y associer une musique. Après avoir mis une vidéo de la musique, vous dites un autre mot et le prochain devra mettre la musique qui lui fait penser à ce mot, ce sentiment.

Ca m'est venu à l'idée en écouter particulièrement l'Adagio pour cordes de Barber, je me demandais justement quel sentiment véritablement cela m'évoquait. La tristesse ? un peu, mais pas que. Je pense aussi à la déprime, quelque chose de maussade, mais ce n'est pas le mot. La mort, la vanité, mêlé à de la tristesse, la sérénité aussi... d'où l'idée de la mort...
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZLHuFq-g2NQ&feature=related[/youtube

Ce qui peut être intéressant, c'est de comparer nos impressions et nos goûts, car on peut avoir des avis différents et ensuite pouvoir débattre un peu à propos d'une musique, :)

Si ca vous intéresse donc, mon mot sera : indécision, une sorte d'attente, de doute, on se pose des questions...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:04

Ok, je commece...Alors...

M comme...Merde Hehe

ps: et attention aux "éclats"

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:07

Pianoline a écrit:
Après avoir mis une vidéo de la musique, vous dites un autre mot et le prochain devra mettre la musique qui lui fait penser à ce mot, ce sentiment.

Pas très logique. Pourquoi "imposer" aux autres "ses" émotions? C'est mieux que chacun choisisse un mot et la musique qui va avec ( et ressent). Car comment veux tu que les gens répondent à des mots qui peut etre ne leur parlent pas ou qu'ils n'associent à aucune musique? En général c'est plutôt l'inverse
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:12

Ok, tu as raison Snoopy, mais ca pousse un peu plus à l'individualisme. Que si quelqu'un dit un mot, une sensation, on a nous même une idée de ce mot. Et ce qui est intéressant, c'est ensuite l'interprétation, la compréhension chez l'autre du mot, de ses ressentis et du coup de la musique, :) Là, on fera peut-être moins l'effort de réfléchir ce qu'on aurait pu mettre... Non ?

Sinon, pas mal ton... merde, Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:19

Oui mais quand tu dis "indécision, une sorte d'attente, de doute, on se pose des questions...", franchement, je n'arrive à associer aucune musique à ça Suspect

Citation :
Que si quelqu'un dit un mot, une sensation, on a nous même une idée de ce mot.

EN théorie, on a tous la même signification du même mot. Faut pas confondre "sensation" et "définition". Si tu dis "douleur" tout le monde comprend le sens littéraire du mot ET la sensation qui s'en rapporte. Mais je doute que nous puissions tous avoir une interprétation différente du mot "douleur" ( même si elle peut se manifester de 1000 façons ). Donc ta phrase est incompréhensible ( ou alors évidente ) en disant que "Que si quelqu'un dit un mot, une sensation, on a nous même une idée de ce mot"

Citation :
Et ce qui est intéressant, c'est ensuite l'interprétation, la compréhension chez l'autre du mot, de ses ressentis et du coup de la musique, :)

Et comment veux tu dissocier le mot de l'idée? C'est impossible. Si on a inventé le language c'est bien justement pour associer une idée, une émotion, etc...à un mot pour l'exprimer. Sans le vouloir nous sommes donc tous "prisonniers" de cette pensée de l'esprit à associer un mot à une émotion, idée, etc...dans ce que ce mot représente. Tu confonds le fond et la forme comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:25

... pas trop compris, ^^ ben moi j'associe des mots... à des sensations, sentiments... d'ou le langage... mais encore plus avec la musique, qui dit bien plus que les mots. La musique peut illustrer beaucoup mieux ses mots, les prolonger, les compléter en quelque sorte.
Et je sais qu'on n'aura pas la même interprétation du mot, mais au contraire c'est ca qu'est bien, ^^
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:32

Pianoline a écrit:
. ben moi j'associe des mots... à des sensations, sentiments... d'ou le langage...

C'est exactement ce que je viens de dire Laughing

Citation :
mais encore plus avec la musique, qui dit bien plus que les mots.

Je pense plutôt que c'est l'inverse: tu associes une musique à des mots. Comme dirait le curé du village "Au commencement était le verbe" avant meme la Création. Ce qui veut dire en termes plus simple que tu as besoin des mots même pour exprimer une sensation. l'inverse n'est pas possible. La sensation se VIT mais n'exprime rien. Elle EST. Même Dieu a du créer le verbe pour que la lumière fut alors je vois mal comment Pianoline du haut de ses 18 ans peut faire l'inverse!

Citation :
La musique peut illustrer beaucoup mieux ses mots, les prolonger, les compléter en quelque sorte.

Ok, mais donc, comme tu le dis toi même c'est un prolongement. C'est à dire que la base est le langage, le mot, le verbe, etc...La musique complète émotionnellement ce langage mais ne peut pas le remplacer à elle seule puisqu'elle n'est pas codifiée comme le langage justement. Je dirai même qu'elle est "hors langage" mais se sert du langage pour être exprimable en mots quand on essaie de la définir.

Bref, tu fais donc le chemin inverse, un peu comme si Dieu avait créée la lumière pour se dire après " Que la lumière soit" ...sauf qu'elle est déjà allumée. ET comme Dieu est Dieu, et que c'est pas la moitié d'un con, il a été logique: il a créée le verbe, manifestation de sa volonté pour la création de sa pensée. Bref, le mot précède donc la création et du coup la sensation....que tu exprimes ensuite avec des mots et pas l'inverse

Un conseil: prend pas l'option philo au Bac, t'es foutue d'avance
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:51

de une : J'ai eu 15 en philo au bac, mention bien, bac Littéraire,

de deux : "Même Dieu a du créer le verbe pour que la lumière fut alors je vois mal comment Pianoline du haut de ses 18 ans peut faire l'inverse! " --> et ben pourquoi pas... Les pouvoirs de la jeunesse mon vieux !

de trois : certes, si tu veux : langage --> mot --> verbe... et ensuite musique. Mais et alors, tu crois qu'on ne peut pas s'amuser à faire l'inverse ? A réfléchir à partir d'un mot à une musique que l'on aime et qui nous évoque tel sentiment ? c'est comme un jeu de mémoire finalement... et apprendre à mieux être attentif aux musiques et aux sentiments qu'elle nosu procure.

de quatre : les hommes ont-ils déjà commencé à réfléchir au langage, au mot ? moi ej crois que la musique est antérieure... Et rhooo, tu as été doté de pensée, tu es intelligent alors arrête de penser selon Dieu, pense selon toi même, et toc !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 22:54



Voilà, le contemporain c'est aussi cela. M comme majestueux et E comme élégant.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 23:05

héhé, +1 pour Icare,
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mar 7 Fév - 23:13

Citation :
de une : J'ai eu 15 en philo au bac, mention bien, bac Littéraire

Ben le niveau a bien baissé alors Hehe

Citation :
et ben pourquoi pas... Les pouvoirs de la jeunesse mon vieux !

Non, c'est logique.

Un bébé quand il a froid ne se dit pas "j'ai froid". Il a froid. point. Il vit ce froid sans le comprendre et l'identifier; Il ne vit donc que par "émotions et sensations". Après, quand il apprend le langage, il arrive donc à associer cette sensation par l'adjectif "froid" et va l'exprimer ainsi. Donc plus tard il dira "j'ai froid" car il aura eu le matériel pour l'exprimer.

Donc, paradoxalement, même si l'émotion et la sensation précède la pensée, le fait de ne pas pouvoir l'exprimer, (ce qui ne l'empêche pas d'exister donc on ne peut la nier), fait qu'on la vit tout simplement. Mais le vivre ne veut pas dire le comprendre, l'analyser et encore moins l'exprimer.

Un peu comme quand on veut expliquer que le temps n'existe pas puisque chaque présent est un passé très proche qui s'en va et un futur qui n'existe pas encore. Il a donc des choses "insaisissables" pour l'esprit humain. Toutefois, il faut bien exprimer ce qu'on ressent.

Si je te dis que le temps n'existe pas ( ce qui dans l'absolu est vrai ) tu vas rire en me disant " t'as vu ta gueule de 40 ans alors que t'avais une tête de bébé il y 40 ans?" alors qu'est ce qui s'est passé? Tu as vieillis, donc le temps existe. Ben pas nécéssairement. Tu as juste manifesté l'idée du vieillissement par le langage et l'observation. Maintenant rien ne dit que cela soit vrai.

Le fait que nous vieillissons physiquement est un fait objectif mais rien ne prouve que ce soit le facteur temps qui le provoque. Même dans l'espace à la vitesse de lumière et "hors temps" tu vieillerais quand même parce que le corps biologique est fait comme ça. Donc même si le temps AUTOUR DE TOI s'arrêtait, ça ne t'empecherais pas de veillir. Donc il y a 2 temps? Le temps propre à celui de ton corps et celui du monde? Ou 1 temps dans lequel est englobé des milliards de temps individuels? Tout est relatif comme disait ce bon vieux Einstein. Tout dépend du référent. Bref, comme je n'ai pas la même tête que j'avais il y a X années, il faut bien que je trouve un moyen d'exprimer cela. On a trouvé l'idée du temps, donc. Mais va t'en expliquer ce qu'est le temps. Imagine des êtres immortels. Comment leur expliquer la notion de temps quand le temps ne veut rien dire pour toi? Quand il n'est ni une dimension ni une échelle de mesure? Pas facile... Ben avec tes mots et ta musique c'est un peu la même chose.

Citation :
A réfléchir à partir d'un mot à une musique que l'on aime et qui nous évoque tel sentiment ?

Non parce qu'en fait tu fais l'inverse inconsciemment. Tu penses donc à un mot. Mais ce mot à une bien une définition, non? Or c'est donc la définition de ce mot que tu vas rapprocher à ta musique qui correspond plus à ce mot. ET c'est justement parce que tu as déjà connaissance des deux, c'est à dire de la définition du mot et de la sensation de la musique. Donc tu fais une association. Mais comment faire une association de quelque chose dont tu ne connais pas l'un des éléments? ( voir mon exemple avec le bébé qui a froid mais ne sait pas ce qu'est le froid même s'il en ressent les effet ).

Si je dis par exemple "Enfer", je vais penser à "O fortuna" de Carmina Burana car le rythme me donne des sensations désagréables, on croirait ça tout droit tiré de l'Enfer. Mais je peux associer les deux parce que je connais "O fortuna" et le mot ( et la définition et tout ce qui va autour ) de "Enfer". Jamais je n'aurais pu associer Enfer/O fortuna si je ne connaissais que l'un des deux. Ce qui veut dire que si je ne connais que le mot "Enfer" je vais devoir attendre de trouver et ressentir quelque chose qui me fasse penser à ce que représente cette définition. A l'inverse, si je ne connais pas le mot "Enfer" mais O fortuna, j'aurais donc une sensation désagréable mais sans pouvoir l'expliquer et l'exprimer si je n'ai pas de vocabulaire. Donc à partir du moment ou tu fais entre une combinaison, ( dans ton cas mot/Sensation) ça veut dire que tu connais au préalable déjà les deux, donc c'est déjà tronqué puisque les deux "s'influencent" mutuellement par la définition intellectuelle du mot et de la sensation, qui ne l'oublions pas, a elle même une définition aussi. Bref, un mot ou une musique seule ne peuvent donc rien faire. Donc tu associeras que tu le veuilles ou non un mot à une sensation ( et inversement)...sensation provoquée par une musique que tu as retraduite par des mots qui te font revenir au début, c'est à dire le mot, la définition. C'est le serpent qui se mord la queue.

Citation :
les hommes ont-ils déjà commencé à réfléchir au langage, au mot ? moi ej crois que la musique est antérieure..

Et tu as aidée Dieu à créer le monde aussi? Rolling Eyes Argumenter ses idées, ses réflexions c'est mieux que de les balancer sans aucune démonstration, ce qui est ta spécialité hélas.

Citation :
tu es intelligent alors arrête de penser selon Dieu, pense selon toi même, et toc !

Je ne pense pas selon Dieu, je prends comme exemple. Et je pense qu'on ne peut pas faire mieux! Et toc, comme tu dirais...pour ten sortir avec une pirouette, ta deuxième spécialité parce que tu es incapable d'argumenter une réflexion

Donc, je ne dis pas détenir la vérité mais au moins j'essaie d'expliquer mon idée et pourquoi je pense que "ma théorie" est vraie ( même si je peux etre dans l'erreur ). Si tu penses l'inverse c'est ton droit mais je suis légitimement en droit d'en connaitre les raisons dans ce cas car je suis curieux et intéressé de confronter mes théories à celles des autres pour faire évoluer ma propre pensée. Pour cela il serait plus intéressant d'essayer de démontrer pourquoi tu penses A quand je pense B que de conclure à chaque fois par "et toc!" ou " peut être mais je pense quand meme comme ça et c'est comme ça". Ca fait vachement avancer le débat... Rolling Eyes


Dernière édition par Snoopy le Mer 8 Fév - 7:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mer 8 Fév - 0:05

Pour revenir à ton idée que

Citation :
les hommes ont-ils déjà commencé à réfléchir au langage, au mot ? moi ej crois que la musique est antérieure..

Ca me semble difficille que la musique soit antérieure au langage puisque la musique est une création. pour qu'il y est création, il faut que cela soit "penser". pour que cela soit penser il faut donc un langage... (car le langage structure la pensée)

Même très primitive, la musique est réfléchie, voulue, pensée et fabriquée. Sinon c'est du bruit.

Quand un singe claque un bout de bois sur une pierre il fait du bruit. Au mieux, ce bruit peut lui donner une sensation qui va éveiller ( donc faire réfléchir en quelque sorte ) des désirs ( une idée primitive donc, une sorte de pensée primitive ) qu'en frappant en rythme c'est sympa. Là c'est déjà le début de la musique car il y a une intelligence derrière, une volonté de la maitriser pour en faire quelque chose d'intelligent et non plus d'arbitraire.

Or jusqu'à preuve du contraire, pour penser, même de manière primitive il faut codifier sa pensée ( par du vocabulaire, des sons, des gestes, etc...). C'est donc inventer un langage. Car le langage n'est que l'expression de la pensée tout comme la musique d'ailleurs. Mais les deux ont besoin d'êtrre codifiés pour exister sinon ce n'est pas du langage ou de la musique c'est une forme d'expression inaboutie, qui n'est pas réfléchit. Si on tape avec un marteau sur un singe il va crier. La douleur se traduit donc en cri mais il n'y a pas de pensée. Par contre si je te frappe avec un marteau, tu auras la même réaction mais en plus tu vas penser "Ca fait mal". ( là on revient à mon idée d'association ). Pour compléter ce que je disais avant d'ailleurs: le singe et toi avaient mal. Or la pensée n'a pas besoin d'exister pour que la douleur existe puisque le singe a mal même sans penser ( c'est pour faire référence à mon histoire de temps et du vieillissement ).

Bref, si la musique était antérieure au langage, ça revient à mon histoire de Dieu et sa lumière. Pour faire le parralèle, tu dis donc "la lumière existe" et du coup après Dieu a donné un nom pour expliquer ce qu'est la lumière. Alors comment s'est créée quelque chose qui n'existe pas ni en pensée ni en vocabulaire?? D'où vient-elle? Et pourquoi donner une définition a quelque chose qui existe déjà? A quoi bon puisqu'elle existe déjà. Ben non... Il faut d'abord définir la chose pour la créer ensuite. C'est logique. Rien ne s'auto crée tout seul, (hormis le mystère de l'origine de Dieu s'il existe mais c'est un autre sujet).

Par conséquent je vois mal comment la musique a pu exister avant le langage puisque la musique est le résultat d'une pensée. Or pour qu'il y ait pensée il faut codification de cette pensée. Et ça se fait comment? Par le langage...

Alors tu vas me dire "oui mais le langage aussi est le résultat d'une pensée codifiée". ce qui est vrai. Donc pourquoi le langage est né avant la musique puisqu'ils sont tous les deux de même nature?

Et c'est là que c'est un peu différent. Je dirais que langage est "l'outil" primitif d'où découle le reste. Un peu comme le corps pour l'âme. C'est à dire que le corps a besoin d'une âme pour se mouvoir ( si on part du principe religieux classique ). Donc le corps seul ne peut rien faire. Avec l'âme c'est autre chose. Donc l'âme est la pensée et le corps l'outil qui va servir par son intermédiaire à créer, parler, etc...Pour le langage c'est pareil, il vient avec la pensée pour l'organiser. Car n'oublions pas que la musique n'a pas de but fonctionnel comme le langage. C'est une création artistique. Donc même si elle exprime quelque chose comme le langage, elle se sert du langage pour se créer et exister et s'exprimer. C'est en ça qu'elle est différente du langage car elle est le résultat de "l'outil langage": elle est une création alors que le langage est plus subtil puisqu'il est intimement associé à la pensée il existe et se crée en même temps alors que la musique, elle se crée après, grâce à l'organisation de la pensée structurée par le langage justement.

Donc imaginons, qu'on prenne pour matière première la musique et non plus la langage ( ou disons, comme langage la musique ), ça veut dire qu'on penserait par la musique. Mais là, comme le langage, la musique ne serait plus de la musique au sens ou nous l'entendons ( une création ) mais un langage ( l'outil ). Dans ce cas la musique devrait créer quelque chose ensuite comme la "musique" mais qui du coup porterait un autre nom puisque la musique n'est plus musique mais langage.

Or, dans notre réalité, nous pensons en mot et non en musique, ce qui veut donc bien dire que le langage arrive avant la musique pusique le langage est l'outil qui permet à la pensée de se structurer pour ensuite créer...par exemple la musique. De ce fait, la musique ne peut précéder le langage comme la lumière ne peut précéder le verbe.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mer 8 Fév - 16:43

Pianoline a écrit:
Toujours dans l'optique de découvrir et de partager nos musiques, je vous propose une petite activité, qui consisterait à écrire un mot, comme un sentiment, ou une sensation, et d'y associer une musique. Après avoir mis une vidéo de la musique, vous dites un autre mot et le prochain devra mettre la musique qui lui fait penser à ce mot, ce sentiment.

Ca m'est venu à l'idée en écouter particulièrement l'Adagio pour cordes de Barber, je me demandais justement quel sentiment véritablement cela m'évoquait. La tristesse ? un peu, mais pas que. Je pense aussi à la déprime, quelque chose de maussade, mais ce n'est pas le mot. La mort, la vanité, mêlé à de la tristesse, la sérénité aussi... d'où l'idée de la mort...
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZLHuFq-g2NQ&feature=related[/youtube

Ce qui peut être intéressant, c'est de comparer nos impressions et nos goûts, car on peut avoir des avis différents et ensuite pouvoir débattre un peu à propos d'une musique, :)

Si ca vous intéresse donc, mon mot sera : indécision, une sorte d'attente, de doute, on se pose des questions...


Quel débat! Hehe Si j'ai bien compris l'idée de ton topic c'est de poster une vidéo dont la musique t'inspire une impression précise que tu vas illustrer par un mot ou un adjectif. Et à partir de ce mot ou adjectif, l'intervenant va choisir une musique de son choix et en poster une autre avec un nouveau mot correspondant à ce que cette musique lui inspire:

Exemple: Je poste un thème musical que je trouve particulièrement élégant. Je choisis donc le mot "Elégance" et l'intervenant suivant postera un thème musical de son choix que lui trouve particulièrement élégant...et ainsi de suite...

Si j'ai bien compris le concept, le petit reproche que je ferais, Pianoline, c'est le choix d'une impression trop complexe et personnelle. "Indécision" est un terme trop compliqué, une impression trop intellectuelle ou cérébrale pour rendre ce jeu possible.
Une musique qui inspire l'indécision, ce n'est pas si simple à définir. Pour qu'un mot puisse être à la fois associé à une impression personnelle et être parlant pour les autres, il faut...comment dire...qu'il soit l'expression d'un ressenti moins personnel et moins sophistiqué que celui que tu as illustré par le mot "indécision". Un jeu suppose une intervention collective et des mots comme Joyeux, beau, mélancolique, gai, élégant ont une portée bien plus universelle, car chacun d'entre nous a son idée du thème qui symbolise la joie, l'amour, la beauté, la laideur aussi, la légèreté, l'héroïsme, l'élégance, etc... Avons-nous tous la même vision du beau et du laid? Avons-nous tous la même notion de ce qui est moderne et original? Apparemment non. Sur ce point, ton topic peut être intéressant.
Mais une musique indécise reviendrait presque aussi subjectif que d'associer une musique à telle couleur! Ce qui est trop subjectif perd de l'intérêt dans un jeu qui naturellement suppose des interventions collectives.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mer 8 Fév - 16:58

Euh oui on va faire comme ca, Laughing t'as tout compris, ^^
Je comprends très bien l'idée de Snoopy, mais j'ai l'impression que je vois aussi la possibilité contraire, possible. J'ai l'impression que Snoopy a tout à fait raison, mais il n'y a pas que ca, c'est peut-être trop carré, mais je suis un peu perdue et ne suis pas sûre de tout comprendre, donc je préfère ne pas trop partir dans un débat, parce que je vais me perdre. Surtout que je suis en cours là, (faut bien s'occuper...)

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mer 8 Fév - 17:18

Pianoline a écrit:
Euh oui on va faire comme ca, Laughing t'as tout compris, ^^

Ben moi j'ai toujours rien compris confused

Citation :

mais j'ai l'impression que je vois aussi la possibilité contraire, possible.

Explique le nous alors, c'est ça que je te demande car comme je l'ai longuement expliqué c'est à mon avis impossible, ou du moins ça revient à assimiler un mot à une musique et vice versa. Puisque l'un n'est pas dissociable de l'autre comme j'ai essayé de le démontrer.

Citation :
mais il n'y a pas que ca, c'est peut-être trop carré, mais je suis un peu perdue et ne suis pas sûre de tout comprendre,

Nous non plus je te rassure
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   Mer 8 Fév - 17:22

Icare a écrit:
Ce qui est trop subjectif perd de l'intérêt dans un jeu qui naturellement suppose des interventions collectives.

Tu as mieux résumé que moi en une phrase mon impression.

Bref, on fait quoi et comment alors Pianoline?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A un mot, une musique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A un mot, une musique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: La musique en vidéos-
Sauter vers: