Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Pere TINTORER (1814-1891)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16032
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Pere TINTORER (1814-1891)   Sam 11 Mar - 11:09

Pere Tintorer i Sagarra (Palma de Majorque, le 12 Février 1814 - Barcelone, le 11 Mars 1891) était un pianiste, compositeur et professeur catalan. Il fut baptisé à l'église Saint Nicolas de Palma sous le nom de Pedro Agustín Nicolás Tintorer y Segarra, ce dernier nom étant celui de sa mère.

Fils de parents catalans qui avait émigré de Barcelone aux Baléares en raison de l'invasion française, il revient avec eux à Barcelone en 1822 où il a étudié le solfège, le piano et la composition avec le maestro Ramon Vilanova tout en étant soprano garçon du chœur de la cathédrale Santa Creu i Santa Eulàlia à Barcelone. Entre 1820 et 1823, il faisait partie d'un groupe dirigé par Mariano Obiols où il était connu comme "Peret de la flauta", se référant à l'instrument dont il jouait.
En 1823, il est entré au Conservatoire de Barcelone où il a pris des cours de composition et de piano.
En 1830, il déménage à Madrid, où il a terminé ses études de piano avec Pedro Albéniz, et de composition avec Ramon Carnicer dans le conservatoire de cette ville, en obtenant le premier prix de piano en 1832.

En 1834, il se rend à Paris pour continuer ses études de piano et de composition avec Pierre Joseph Guillaume Zimmermann. Deux ans plus tard, il a déménagé à Lyon où il a travaillé comme professeur à l'Ecole Royale et professeur assistant à l'Université durant 14 ans. Dans cette période, il a reçu des leçons de Liszt.

En 1849, il retourne à Barcelone où il a obtenu un grand succès avec le piano, à la fois comme interprète et comme enseignant. Il fonde la première école de piano de la ville. En 1883, il a été nommé directeur principal pour les cours de piano au Conservatori del Liceu, un poste qui couronne sa vie consacrée à l'enseignement et qu'il abandonne quelques mois avant sa mort.

Parmi ses élèves on peut citer, entre autres, Maria Luisa Guerra et Joan Baptista Pujol. En 1853, l'impératrice Eugénie de Montijo lui a obtenu la médaille d'argent pour la composition de la messe pour célébrer le jour de l'Assomption. Il a également reçu la Croix d'Isabelle la Catholique des mains de la reine Isabel II pour la composition de son Stabat Mater qui lui est dédié.
En France, il a été nommé Chevalier de la Légion d'Honneur.

En tant que compositeur, il a été l'auteur d'une centaine d' œuvres, dont deux symphonies, musique sacrée, musique de chambre et de nombreuses pièces pour piano. Il est mort à Barcelone en mars 1891.


Oeuvres

2 Messes pour 4 solistes, choeur et orchestre (perdues)
Stabat Mater pour 4 solistes, choeur et grand orchestre (perdu)
Te Deum pour choeur et orchestre pour la naissance du fils de Napoleon III (1855)
autres musiques religieuses dont Lamentaciones à quatre voix et orgue, et O Salutaris à trois voix et orchestre
2 Symphonies (perdues)
Trio pour piano, violon, violoncelle (vers 1850)
3 Quatuors pour piano et cordes (vers 1860 ? dont 2 perdus)
Cuartetino pour violon, alto, violoncelle et piano
Duo pour piano et violoncelle
2 Duos pour piano et violon (dont le Grand duo en mi majeur op 53 (vers 1865)
Divers morceaux pour piano


Œuvres didactiques :

25 Études, op. 100
Grandes études, op. 101
25 Études de mécanisme et de style, op. 102 (éd. Vidal y Roger)
20 Études de vélocité, op. 103
Méthode théorique et pratique du piano, op. 104.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pere TINTORER (1814-1891)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: