Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Benjamin YUSUPOV, né en 1962

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11304
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Benjamin YUSUPOV, né en 1962   Mer 1 Mar - 23:25


Eléments biographiques:

Benjamin Yusupov est un compositeur , chef d'orchestre et pianiste classique né le 22 novembre 1962 à Dushanbe , au Tadjikistan. Yusupov a étudié le piano, la composition et la direction au Conservatoire d'Etat "Tchaikovsky" à Moscou avec Roman Ledeniov, Yuri Fortunatov et Dmitri Kitajenko. Il a obtenu son doctorat à l'Université Bar-Ilan. Yusupov travaille en étroite collaboration avec des artistes éminents comme Maxim Vengerov, Mischa Maisky, Vadim Repin, Alexandre Kniazev , Maxim Rysanov, Sergei Nakariakov, Konstantin Lifschitz, Reinhold Friedrich et d'autres. Son vaste catalogue, publié exclusivement par Sikorski Musikverlag (Hambourg), a été interprété par un large éventail d'artistes et d'orchestres de renom à travers le monde tels que le Philharmonique de Londres, la Philharmonie de Munich, le Philharmonique d'Israël, l'Orchestre Symphonique de Lucerne, la Philharmonie de Copenhague , L'Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Orchestre Philharmonique de Bogota, la Nouvelle Symphonie Mondiale, la NDR Radio-Philharmonie de Hanovre, l'Orchestre Symphonique d'Islande et l'Orchestre Philharmonique de Belgrade. En 2005, le Concerto pour violon -Viola Tango de Yusupov - écrit pour le violoniste de renommée internationale Maxim Vengerov - a connu une première mondiale triomphante par la "NDR Radio-Philharmonie" à Hanovre. La musique a été accueillie avec beaucoup d'ardeur par le public et les critiques du monde entier. Le travail a été présenté dans un film documentaire sur la vie de Maxim Vengerov, un film intitulé "Living the Dream" produit par EMI Classics et distribué dans beaucoup de pays.

Yusupov a également écrit un concerto pour violoncelle pour Mischa Maisky, commémorant le 60e anniversaire du violoncelliste et mis en scène par Mischa Maisky et le "Lucerne Symphony Orchestra", le tout placé sous la direction du compositeur. La pièce a été commandée par trois grands orchestres: Orchestre symphonique de Lucerne, Philharmonique de Londres et Philharmonique d'Israël. Le Concerto No.2 pour violon et orchestre représente également une idée inhabituelle: le soliste est invité à jouer six mouvements non seulement à partir de différentes périodes historiques, non seulement à partir de différentes zones géographiques, mais aussi différents styles de performance, styles De la sonorisation, l'inclinaison, l'intonation, les notes de grâce et ainsi de suite. La pièce a été commandée par "Trans-Siberian Art Festival 2014", l'Orchestre Philharmonique de Radio France et le "Berliner Symphoniker" et interprété par Vadim Repin à qui il est dédié. La liste restreinte des lieux où Benjamin Yusupov est apparu comme chef d'orchestre inclut KKL Lucerne, salle de Philharmonie de Berlin, Concertgebouw d'Amsterdam, Prinzregententheater Munich, Philharmonie de Cologne. Il a dirigé entre autres la Symphonie de Lucerne, la Philharmonie slovène, la Sinfonietta Amsterdam, l'Orchestre philharmonique de Bogota, l'Orchestre philharmonique d'Islande, l'Orchestre philharmonique de Novossibirsk, l'Orchestre symphonique de Jérusalem, l'Orchestre national de la radio bulgare. Benjamin Yusupov a reçu le Prix Clone (1992), le Prix Sherover (1993), les Prix du Premier ministre israélien (1999, 2008), les Prix ACUM (2002, 2004), le Prix Landau pour les arts du spectacle (2007) et le Prix Engel (2009).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11304
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Benjamin YUSUPOV, né en 1962   Jeu 2 Mar - 8:30

Impression personnelle:

Je me suis remis dans les oreilles - longtemps que je ne l'avais pas fait - Nola - Concerto for various flutes and string orchestra de Benjamin Yusupov, compositeur qui nous viens tout droit du Tajikistan et qui est né en 1962 comme je le précise dans la biographie ci-dessus. L'oeuvre qui se divise en deux mouvements pour une durée totale de 23'46" est interprétée par le flûtiste Matthias Ziegler, le "Dresdner Sinfoniker", le tout placé sous la direction de Michael Helmrath. Le premier mouvement démarre sur une sonorité lourde, lugubre et mystérieuse, pour ne pas dire étrange. Je me demande si ce n'est pas une flûte basse ou contrebasse traitée électroniquement...?... De caractère lent et dramatique, les cordes apparaissent sous la forme de trémolos avant qu'une flûte parlante récite brièvement une sorte de prière. C'est un peu comme un vent lointain qui s'anime en douceur entre les flûtes et les cordes. Celles-ci finissent par gagner en consistance et par prendre l'allure d'un lamento. Elles diminuerons leur plainte sous le chant aérien et virevoltant d'une flûte ethnique. C'est un superbe voyage qui s'ouvre à moi, comme le chant d'amour d'un monde méconnu qui m'ouvre ses portes, un monde vaste aux étendues de verdures et de montagnes. Les cordes déploient alors un thème quelque peu romantique qui devient entraînant, une danse du bonheur entre ciel et terre. La mélodie est entêtante, exclusivement destinée aux cordes et agrémentées de jets de flûtes. La danse devient une transe. Elle fait bouger un soleil à l'intérieur de moi. Le second mouvement est encore plus étonnant, démarrant sur des flûtes basses et contrebasses et finissant par s'articuler autour d'une rythmique obsédante et implacable. C'est une autre danse qui entre en scène, peut-être plus tribale et primitive. Les flûtes et les cordes se déchaînent. Ce sont d'étranges flûtes gutturales et telluriques, c'est-à-dire qui semblent si proches de la terre, un peu à la manière du didgeridoo, qui assurent la partie rythmique, particulièrement obsessionnelle. J'adore cette musique! J'ai toujours adoré ce concerto pour une variété de flûtes et orchestre. Que du bonheur!


Dernière édition par Icare le Jeu 2 Mar - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16544
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Benjamin YUSUPOV, né en 1962   Jeu 2 Mar - 11:16

Catalogue


Orchestre

Falak, poème symphonique (1988)
Gabriel, poème symphonique (1991)
Symphony No. 1 (revised version) (1992)
Nostalgia for string orchestra (1992)
Aleph, poème symphonique (1995)
Iniquities, pour 16 instruments, santur et duduk (1998)
Passage to a dream, fantaisie éthiopienne (2002)
Go Tango (2003)
Postludium (2003)


Concertos

Sinfonia concertante for piano and orchestra (1989-1993)
Tanovor for flute and chamber orchestra (1994)
Kineret for violin and symphony orchestra (1994)
Haifa for flute, clarinete and symphony orchestra (1994)
Nola, Concerto for various flutes (flute, bass flute, double bass flute) and string orchestra (1994)
Concerto n° 1 for violin and orchestra (1998)
Dasht, Concerto for trombone, ethnic instruments and orchestra (1999)
Maximum for flute, harp, violin, viola and orchestra (2003)
Concerto for viola and orchestra (Viola Tango Rock Concerto) (2003)
Concerto-Intimo for piano and orchestra (2005)
Concerto for violoncello and orchestra (2007)
Con Moto for marimba (or piano) and string orchestra (2007)
Images of the Soul, Concerto for two clarinets and orchestra (2010)
Voices of Violin, Concerto No. 2 for violin and orchestra (2013)
Listen to our cry, Concerto for trumpet, piano and string orchestra (2015)


Orchestre à vents

"1492" (1992)
Introduction and Dance (1993)
Haifa (1994)
With the sounds of fanfare '1994)
Melancoly (1995)
Twilights (1995)
Against the walls (1996)
Three, five seven (1998)
Passage to a dream, ethiopian fantasy (2004)
Trrrra-pa-tam (2013)


Musique de chambre

Kasida on Mourning for viola, piano and celesta, Op. 4 (1982)
Sadoi Kuchsor (Mountain Sounds) for brass quintet (1985)
String Quartet (1986)
Fantasy for viola solo, Op. 16 (1988)
Sonata for violoncello and piano (1988)
Melancholy for piano (1984, 1995)
Quintet for marimba (or piano) and string quartet (1996)
Metaphor for harp (or piano) (1996)
Jonona for flute, oud, double bass and percussion (1996)
But in Vain for flute, viola and harp, Op. 44 (1997)
What I Wished For for string quartet (1997)
Segoh for flute, oud and percussion (1997)
Sonata for two pianos (1983, 1998)
Trio for violin, cello and piano (2000)
Dirlo Bubin for flute, oud, double bass and percussion (2000)
Crossroads No. 1 for alto flute, violin and crotales (2003)
Crossroads No. 2 for piano (2004)
Crossroads No. 3 for guitar (2006)
Haqqoni – Crossroads No. 4 for clarinet, violin, violoncello, piano and tape (2007)
Musica Mundi for string quartet (2008)
Crossroads No. 5 for string sextet (2008)
Memories, crossroads n° 6, octet for fl, cl, b, v, a, harpe and piano (2009)
Cultures of the past, 8 pièces à quatre mains (2013)
Subconscious Labyrinths for piano (2013)
Voices of Violin, for violin and piano (2014)


Musique vocale

Vocal Cycle by Japanese Poets for voice, viola and piano (1985)
Feelings of Creation, Cantata for narrator, mixed choir, percussion, viola and piano (1995)
Six Tanka for mezzo-soprano, violin (or viola) and piano (1998)


https://www.youtube.com/watch?v=AoG4sl36wXY



Une musique qui commence mystérieusement et s'anime de plus en plus. Tu as fort bien décrit ce concerto, Icare  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11304
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Benjamin YUSUPOV, né en 1962   Jeu 2 Mar - 11:58


Merci. Je n'avais pas vu qu'il se trouvait sur Youtube.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benjamin YUSUPOV, né en 1962   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benjamin YUSUPOV, né en 1962
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: