Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15962
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)   Lun 27 Fév - 11:44

Mathieu Gascongne (prénom aussi Matthieu ou Matthias, nom aussi Gascogne, Gascongus, Gascone, Gascogna et Guascogna (actif au début du XVIe siècle) fut un compositeur français de la Renaissance . Des contemporains, comme Adrian Willaert (cité par le célèbre théologien vénitien Zarlino) le regroupent avec Josquin, Ockeghem et Jean Mouton parmi les meilleurs compositeurs de l'époque. Comparé à d'autres, cependant, assez peu de sa production a survécu.

On ignore pratiquement tout de sa vie, et il y a deux théories principales concernant les lieux où il a vécu et travaillé. Le premier est qu'il fut associé à la cour royale française, car il écrivit plusieurs motets pour des occasions officielles (comme le couronnement du roi François Ier en 1515). Ceci l'aurait placé en même temps que Jean Mouton et juste après Antoine de Févin. En outre, un document le décrit comme un prêtre du diocèse de Meaux, et l'associe également à la cathédrale de Tours ; ce document le nomme aussi comme chanteur dans la chapelle royale en 1517-1518. Une deuxième théorie est qu'il a été associé à un groupe de compositeurs actifs à Cambrai, puisque sa musique apparaît dans les manuscrits locaux. Peut-être que les deux théories sont correctes, et qu'il a été actif à Paris dans les premières décennies du 16ème siècle, et à Cambrai plus tard.

Gascongne écrivit des messes, des motets et des chansons. Neuf messes lui ont été attribuées, mais toutes ne survivent pas en intégralité. De ses motets, deux sont des versets du Magnificat. Les chansons étaient célèbres, et Gascongne a été appelé l'inventeur, avec Antoine de Févin, de la chanson rustique parisienne. Adrian Willaert , le fondateur de l'école vénitienne, a également tenu Gascongne en haute estime, affirmant qu'il était au niveau de Josquin, Ockeghem, et de Jean Mouton.

La majeure partie de sa musique sacrée est pour quatre voix a cappella ; Il utilise comme source les chansons de Pierre de la Rue, de Jean Mouton et de Josquin des Prez.
Ses chansons sont pour la plupart pour trois voix, mais il y a de nombreuses œuvres qui lui sont attribuées dans une certaine source mais aussi à un autre compositeur dans d'autres sources (Mouton est un concurrent commun pour l'attribution). Son style est caractéristique de la musique française du début du XVIe siècle, avec une polyphonie harmonieuse et une imitation omniprésente.


Oeuvres

Messes

Messe 'Benedictus': 4 voix (1521)
Messe 'Es hat ein sin': 4 voix
Messe 'L'aultre jour per my ces champs': 4 voix
Messe 'Mon mari ma diffamee': 4 voix
Messe 'Myn herte heeft altyt verlnghen': 4 voix
Messe 'Nigra sum': 4 voix (1532)
Messe 'Pourquoy non' ou 'Ut fa': 4 voix
Messe 'Vos qui in turribus': 4 voix


Motets

Bona dies per orbem : 4 voix
Cantemus et laetemur : 4 voix
Dulcis mater : 3 voix
Ecce venit Rex : 4 voix
Ista est speciosa : 12 voix
Nigra sum : 3 voix
O quam magnificam : 4 voix
Osculetur me : 4 voix
Alleluia. Noli flere mulier : 4 voix - douteux : de Mouton
Rex autem David : 4 voix -  douteux : de la Fage ou Lupus (1521)
Caro mea vere est cibus : 4 voix (1534)
Christus vincit, Christus regnat : 4 voix (1534)
Dignare me : 4 voix (1534)
Spiritus ubi vult spirat : 4 voix (1534)
Maria virgo semper laetare : 4 voix -  douteux : de Mouton (1534)
Bone Jesu dulcissime : 4 voix (1535)
Deus regnorum : 4 voix (1535)
Laetatus sum : 4 voix (1535)
Ne reminiscaris : 4 voix (1535)
Quare tristis : 4 voix (1535)
Non nobis Domine : 4 voix -  douteux : de Mouton (1535)
Si vitare velis : 2 voix (1549)
Virginitas pulchris : 2 voix (1549)

Magnificat à 4 voix (1534)
Magnificat à 4 voix


Chansons

Celle qui m'a demandé : 3 voix
En ce joly temps gratieux : 3 voix
Je voys, je viens, mon cueur s'en volle : 3 voix
Pastourelle Dieu te doint joye : 3 voix
Pour avoir faict au gré de mon amy : 3 voix
Si j'eusse Marion : 4 voix
J'ay mis mon cueur : 3 voix - douteux : de Janequin
Mon amy n'a plus que faire : 5 voix - douteux : de Gombert
Je my sçauroys chanter ne rire : 4 voix (1529)
Mon pocre cueur, hellas : 4 voix (1529)
Et d'où venez vous madame Lucette : 4 voix (1535)
Je suis trop jeunette : 3 voix - douteux : de Gombert ou Janequin (1535)
Bouvons ma commere : 3 voix (1553)
D'amour je suis desheritée : 3 voix (1578)
Dessus l'herbe vert' à l'escart : 3 voix (1578)
En contemplent la beauté de m'amye : 3 voix (1578)
Il fait bon dormir en lit : 3 voix (1578)
J'ay dormy la matinée : 3 voix (1578)
Robin, Robin viendras-tu à la veille : 3 voix (1578)
En disant une chansonette : 3 voix - douteux : de Janequin (1578)


https://www.youtube.com/watch?v=3bpPT8cv6Xw



Dernière édition par joachim le Lun 27 Fév - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 34
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)   Lun 27 Fév - 12:05

c'est marrant, avec mon choeur on travaille justement la Missa  'Myn herte heeft altyt verlnghen' de Gascogne, messe parodie basée sur la chanson de Pierre de la Rue. C'est très beau et étonnant, et très proche de l'oroginal :

Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15962
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)   Lun 27 Fév - 12:18

Les renseignement sur Gascogne sont rares, d'ailleurs je n'ai rien trouvé en français. Ma biographie est basée sur Wiki anglais, et le catalogue sur un site allemand... un comble, alors que c'est un auteur français !

Si tu as d'autres renseignement le concernant, n'hésite pas à nous en faire part Mains
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 34
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)   Lun 27 Fév - 12:20

joachim a écrit:
Une deuxième théorie est qu'il a été associé à un groupe de compositeurs actifs à Cambrai, puisque sa musique apparaît dans les manuscrits locaux.

Oui c'est Lesure et ses copains qui pensaient ça. L'argument est mince pour cette époque : l'idée est que 6 de ses messes survivent dans des manuscrits à Cambrai. Notre vision de la Renaissance dépend uniquement des documents qui ont survécu. On a souvent des manuscrits copiés d'un lieu à l'autre, et l'original n'a pas été conservé jusqu'à aujourd'hui. On garde uniquement la trace de l'endroit qui a fait faire une copie. En plus, certaines de ces 6 messes se trouvent dans des sources plus anciennes ailleurs qu'à Cambrai. Ce qui tend à indiquer une copie + une meilleure conservation à Cambrai. Mais rien d'autre d'exploitable pour Cambrai Wink

Et une petite parenthèse : bien souvent, on a une vision de ce passé uniquement à travers les sources qui ont le moins servi ! Les codex utilisés toutes les semaines avaient une durée de vie relativement courtes, et étaient recopiés / remplacés de temps en temps. Par contre, les magnifiques manuscrits richement enluminés destinées à être offerts à des rois/princes/nobles n'ont quasiment pas servi, et ont été conservés dans les archives royales/impériales en excellent état. Voir par exemple l'Occo Codex ou le Chigi, ou le Medici...
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 34
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)   Lun 27 Fév - 12:30

joachim a écrit:
Les renseignement sur Gascogne sont rares, d'ailleurs je n'ai rien trouvé en français.
Oui il n'y a pas grand'chose, mais par rapport à la majorité des compositeurs (hors grandes stars Very Happy ), c'est déjà beaucoup ! Je viens de faire un billet de blog sur Didaco Mensa qui n'est connu que par une publication (livre de motets), sans aucune autre informations Shocked (naissance, mort, emploi, formation, maitre, ...).

Je peux compléter tes infos sur les sources des messes :

Messe 'Benedictus': 4 voix (1521) , basée sur le motet de Févin
Messe 'Es hat ein sin': 4 voix
Messe 'L'aultre jour per my ces champs': 4 voix
Messe 'Mon mari ma diffamee': 4 voix, basée sur la chanson de Josquin
Messe 'Myn herte heeft altyt verlnghen': 4 voix, basée sur la chanson flamande de Pierre de La Rue
Messe 'Nigra sum': 4 voix (1532) , basée sur son propore motet (auto-parodie  Wink  )
Messe 'Pourquoy non' ou 'Ut fa': 4 voix, basée sur un motet de Pierre de La Rue.
Messe 'Vos qui in turribus': 4 voix,
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mathieu GASCONGNE ou Gascogne (16ème siècle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: