Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Un requiem allemand ( Brahms )

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyMer 13 Déc - 1:56

Ein deutsches Requiem, Op. 45 (français : Un requiem allemand) est une œuvre pour chœur, orchestre et solistes composée par Johannes Brahms entre 1865 et 1868. Ein deutsches Requiem est une œuvre sacrée mais non liturgique. Elle est composée de 8 mouvements et dure 70-80 minutes ce qui en fait la plus longue composition de Brahms. Ce requiem lui assura la célébrité.

La mère de Brahms est morte en février 1865, une perte qui l’a profondément peiné et qui pourrait lui avoir inspiré Ein deutsches Requiem. La mort de Robert Schumann en juillet 1865 pourrait aussi avoir été une motivation.

Fin avril 1865, Brahms a fini le premier, le deuxième et le quatrième mouvement. Le deuxième mouvement utilisait du matériel musical, abandonné depuis, écrit en 1854, année de l'effondrement mental et de la tentative de suicide de Schumann et du voyage de Brahms à Düsseldorf afin d'aider Clara Schumann et ses sept enfants.

Brahms termina ce qui est aujourd’hui le cinquième mouvement en août 1866. Johannes Herbeck dirigea les trois premiers mouvements à Vienne le 1er décembre 1867. Bien que cette première ce fut mal passée, les six mouvements alors existants furent joués six mois plus tard à la cathédrale de Brême pour le Vendredi Saint 1868 avec Brahms en chef d’orchestre et Julius Stockhausen en soliste baryton. Le concert fut un succès et marqua un tournant dans la carrière de Brahms

Brahms ajouta le cinquième mouvement en mai 1868. Il fut chanté pour la première fois à Zurich le 12 septembre 1868 par Ida Suter-Weber avec Friedrich Hegar dirigeant l’orchestre de la Tonhalle de Zurich. Le final, le septième mouvement, fut créé à Leipzig le 18 février 1869 par Carl Reinecke et l'orchestre du Gewandhaus de Leipzig avec pour solistes Emilie Bellingrath-Wagner et Franz Krükl.

Brahms a créé le livret de Ein deutsches Requiem lui-même. Contrairement à la messe de requiem catholique traditionnelle qui utilise un texte standard en latin, Ein deutsches Requiem tire son texte de la bible protestante de Martin Luther.

La première fois connue où Brahms utilisa le titre « Un Requiem allemand » fut dans une lettre à Clara Schumann dans laquelle il écrivait qu’il voulait que la pièce soit « une sorte de requiem allemand ». Brahms fut très ému lorsqu’il découvrit des années plus tard que Robert Schumann avait pensé à une œuvre similaire. « Allemand » fait d’abord référence à la langue plutôt qu’au public. Brahms confia à Karl Reinthaler, le chef d’orchestre de la cathédrale de Brême, qu’il aurait volontiers appelé cette œuvre un « Requiem humain ».

Bien que la messe de requiem de la liturgie catholique commence avec la prière des morts (« Seigneur, donnez-leur le repos éternel »), Ein deutsches Requiem met l’accent sur les vivants avec le texte « Béni soit leur chagrin : qu’ils en soient soulagés ». Cette vision humaniste et sacrée est visible tout au long de l’œuvre
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 7334
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptySam 17 Juil - 10:12

Un requiem allemand ( Brahms ) 0886972961293

je viens de découvrir cette version du Deutch Requiem de Brahms, enregistrée en public en 1985 , ( Karajan est décédé en 1989)...
C'est d'une beauté à couper le souffle,(je dois dire que cette oeuvre est celle dont j'ai le plus de version, ce qui en dit long sur l'impression qu'elle me fait! Wink .
Le choeur (le "Singvrein" de Vienne) chantent par coeur comme les solistes (Kathleen Battle et José Van Dam)

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 20:49


Je l'ai écoutée,il y a longtemps de cela,mais je ne possède encore aucun enregistrement. Vu,
Jean,que tu connais plusieurs interprétations,laquelle me conseillerais-tu en priorité?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7334
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 22:18

il y en a de nombreuses que je trouve excellentes
les légendaires:
Karajan de 64 avec Gundula Janowitz et Eberhard Waetcher
Klemperer de 62 avec Elisabeth Swarzkopft et D Fischer-Dieskau
plus récentes:
Solti de 79 avec Chicago, Kiri Te Kanawa et Bernd Weikl
Giulini de 88 avec Vienne Barbara Bonney et Andréas Schmidt

et celle de Gardiner, plus "nerveuse" avec son Orchestre Révolutionnaire et Romantique et son fabuleux Monteverdi Choir (évidemment un peu plus nombreux que pour les oeuvres baroque!) avec Charlotte Margiono et Rodney Gilfry
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 22:49


Celle de Gardiner pourrait faire l'affaire. J'aime quand ça dépote,moi! Un requiem allemand ( Brahms ) 231625
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6417
Age : 63
Date d'inscription : 10/07/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 22:53

HS ... c'est marrant ce terme de 'dépoter', je lis cela régulièrement sur les forums musicaux et je n'ai jamais su ce que cela voulait dire ! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 7334
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 23:06

Icare a écrit:

Celle de Gardiner pourrait faire l'affaire. J'aime quand ça dépote,moi! Un requiem allemand ( Brahms ) 231625

moi aussi!! alors vas y sans problème...et j'en profite pour t'en signaler une autre dans le même esprit et qui "dépote" autant si ce n'est un rien plus encore dans certains choeurs : celle de Roger Norrington dirigeant le LONDON CLASSICAL PLAYERS et LE choeur Schûtz de Londres avec Lynne Dawson et Olâf Bär....à propos de cette version, j'avais lu une critique (qui n'aimait pas trop) et qui reprochait à Norrington d'en faire "un concerto pour timbale" Wink

pour Bel Canto: "qui dépote" ...c'est difficilement traduisible Wink ..mais çà veut dire en gros : qui a un tempo rapide, avec un bel élan, un engagement formidable....
peut etre Icare a t'il d'autres nuances?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 23:15

Bel Canto a écrit:
HS ... c'est marrant ce terme de 'dépoter', je lis cela régulièrement sur les forums musicaux et je n'ai jamais su ce que cela voulait dire ! Hehe

Petite leçon de Français familier pour Bel canto: Hehe

Versions du dictionnaire: a) Ôter une plante de son pot. Transvaser.
b) être efficace,très spectaculaire.
mon utilisation familière du verbe "dépoter" est donc un dérivé de la seconde définition:
Une oeuvre qui dépote,qui décoiffe,qui déchire,qui en jette,bien nerveuse,bien dynamique, comme un bon morceau de techno,ça dépote,quoi! Un requiem allemand ( Brahms ) 231625 sauf que je n'aime pas la techno au-delà de la première minute
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 23:45

Bel Canto a écrit:
je lis cela régulièrement sur les forums musicaux

Ou de jardinage Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 23:54

Icare a écrit:
Un requiem allemand ( Brahms ) 231625 sauf que je n'aime pas la techno au-delà de la première minute

Moi au delà de la première seconde Un requiem allemand ( Brahms ) 156732
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6417
Age : 63
Date d'inscription : 10/07/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyDim 18 Juil - 23:54

Non mais j'avais bien compris qu'il ne s'agissait pas d'horticulture ... Ptdr
désolée, je me moquais (gentiment !) d'un terme assez 'branché' en musique actuellement Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Invité
Invité



Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 0:04

Jamais entendu parler de dépotage en musique Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 0:14

nikki a écrit:
Jamais entendu parler de dépotage en musique Shocked

Moi non plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 8:55

Snoopy a écrit:
nikki a écrit:
Jamais entendu parler de dépotage en musique Shocked

Moi non plus...

Faut sortir le dimanche! Hehe


Dernière édition par Icare le Lun 19 Juil - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 8:57

Snoopy a écrit:
Icare a écrit:
Un requiem allemand ( Brahms ) 231625 sauf que je n'aime pas la techno au-delà de la première minute

Moi au delà de la première seconde Un requiem allemand ( Brahms ) 156732

J'étais sûr que tu allais réagir sur ça. Ptdr Ce qui démontre que j'ai un capital tolérance
de 99 secondes plus grand que toi. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19188
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 9:45

Jamais entendu parler de dépotage en musique, moi non plus...

Pour moi, ancien cheminot, un dépotage - du temps des locomotives à vapeur - c'était la récupération du charbon qui restait dans la loco lorsque qu'on devait réparer ou remplacer la chaudière. La quantité de charbon récupéré, qui allait donc grossir le stock du dépôt, s'appelait le dépotage Un requiem allemand ( Brahms ) Languepe

Je suppose que Jo, le mari de Bel Canto, doit aussi connaître cette définition Wink






Citation :
Icare a écrit:
sauf que je n'aime pas la techno au-delà de la première minute


Moi au delà de la première seconde


+ 1 Un requiem allemand ( Brahms ) 156732


Dernière édition par joachim le Lun 19 Juil - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7334
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 9:50

En tout cas, le plus drôle, c'est quand même toutes ces considérations, sur le "dépotage" en musique à propos d'une oeuvre telle que le réquiem allemand de Brahms qui serait plutot l'exemple inverse du "dépotage" en musique (même dans les versions Gardiner ou Norrington , qui ne la défigurent pas!) ....contrairement par exemple au requiem de Verdi, dans plusieurs de ses passages Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 10:48

joachim a écrit:

Pour moi, ancien cheminot, un dépotage - du temps des locomotives à vapeur - c'était la récupération du charbon qui restait dans la loco lorsque qu'on devait réparer ou remplacer la chaudière. La quantité de charbon récupéré, qui allait donc grossir le stock du dépôt, s'appelait le dépotage Un requiem allemand ( Brahms ) Languepe

C'est très intéressant. Je l'ignorais. Merci! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 12:12

Jean a écrit:
En tout cas, le plus drôle, c'est quand même toutes ces considérations, sur le "dépotage" en musique à propos d'une oeuvre telle que le réquiem allemand de Brahms qui serait plutot l'exemple inverse du "dépotage" en musique (même dans les versions Gardiner ou Norrington , qui ne la défigurent pas!) ....contrairement par exemple au requiem de Verdi, dans plusieurs de ses passages Wink

Pour tout dire,c'est un verbe que je n'emploie pas particulièrement,si si... mais qui m'est venu comme ça,comme un cheveu sur la soupe,au moment où j'ai répondu à ton poste.
Tu as raison; j'imagine mal sortir ravi d'un concert de MOTETS de CHARPENTIER et balancer,
euphorique,à ma partenaire: << Ca déchire grave,ce concert!>> Very Happy Ce n'est pas très en
adéquation avec la musique de CHARPENTIER,mais pourquoi pas,au fond?
Cependant,grâce à mon emploi inopiné de ce verbe,j'apprends par Joachim un sens à "dépoter"
que j'ignorais. Un requiem allemand ( Brahms ) 987794
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 16:19

En même temps, il n'y a pas que sur des musiques modernes ou rock qu'on peut trouver l'envie de swinger. Si j'écoute certaines musiques de Bach ou certains passages
des symphonies de Beethoven, je trouve ça vraiment très "remuant".
Je ne sais pas si Albert Schweitzer citait Bach lui-même en disant : "Par l'exaltation, la règle, retrouve le rythme, par l'exaltation, le rythme, retrouve la règle".
C'est vrai qu'on peut trouver bizarre de dire que Bach, ça déchire grave, mais après tout pourquoi pas ? Le résultat est le même, c'est une exaltation.
Bon, dépotage, pour moi c'est étrange c'est vrai, je ne me vois pas dire que Bach, ça dépote ! Beethoven ou les romantiques, je dirais plus facilement que
ça déchire, mais dans le sens émotionnel du terme !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyLun 19 Juil - 16:43

nikki a écrit:
En même temps, il n'y a pas que sur des musiques modernes ou rock qu'on peut trouver l'envie de swinger. Si j'écoute certaines musiques de Bach ou certains passages
des symphonies de Beethoven, je trouve ça vraiment très "remuant".
Je ne sais pas si Albert Schweitzer citait Bach lui-même en disant : "Par l'exaltation, la règle, retrouve le rythme, par l'exaltation, le rythme, retrouve la règle".
C'est vrai qu'on peut trouver bizarre de dire que Bach, ça déchire grave, mais après tout pourquoi pas ? Le résultat est le même, c'est une exaltation.
Bon, dépotage, pour moi c'est étrange c'est vrai, je ne me vois pas dire que Bach, ça dépote ! Beethoven ou les romantiques, je dirais plus facilement que
ça déchire, mais dans le sens émotionnel du terme !

Je ne pourrais absolument pas dire le contraire car j'ai déjà dansé sur du BACH...j'adore la
sensation de mouvement infini dans certaines de ses pièces...et sur des extraits classiques
autres (STRAVINSKY,notamment)...au point que mes enfants,étonnés de me voir parfois danser
sous mon casque,sachant ce que j'écoute,se plient de rire. Donc,oui,danser sur du classique
m'est très ordinaire,en fait. VIVALDI,par exemple,BACH,STRAVINSKY,étaient de grands rythmiciens. Après,à chacun son terme,son verbe pour l'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 799
Age : 52
Date d'inscription : 14/05/2011

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyVen 23 Déc - 18:50

J'écoute en ce moment ce magnifique Requiem Allemand de Brahms dans une belle interprétation de Karayan / Gundula Janowitz/Berlin.

C'est une oeuvre grandiose, un "Everest" de la musique chorale religieuse.
Il reine une ambiance extraordinaire de puissance de serenité et qui sublime le drame. Je retrouve un peu l'atmosphère du Requiem de Fauré, une berceuse de la mort ?

Le texte n'est pas le Requiem latin mais un enchainement de texte et réflexion sur la mort et la tristesse sublimée par une musique grandiose qui peut aussi faire penser aux meilleures œuvres chorales de Bach mais transposées en période romantique avec l'association des voix avec le grand orchestre du 19eme Siècle.

Cette oeuvre fut son premier succès absolu qui a contribué à la renommée du compositeur. Une oeuvre composé pendant de longues années entre ses 21 ans et sa création à 35 ans en 1869.

Pendant cette période, deux disparitions l'affectent au plus haut point : celui de sa mère (1865) après celle de Robert Schumann.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7334
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyVen 23 Déc - 19:34

à noter que la première version proposée était pour deux pianos...l'orchestration étant venue plus tard. Version que l'on entend à l'occasion (deux pianistes coutent moins cher qu'un orchestre Wink ) et dont il existe plusieurs enregistrements
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13410
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyVen 23 Déc - 19:49

Finalement, ce Requiem allemand que j'ai réécouté ce matin, je l'avais pris par mon chef d'orchestre fétiche; André Prévin et c'est une oeuvre de ouf! Elle cagne sévère ! Notamment le sublime second mouvement! J'étais aux anges et suis resté longtemps sans rien écouter avant de changer totalement de registre avec l'oeuvre tonitruante et complètement atonale de Christoph Delz qui, je dois le dire, dépote grave, elle aussi,mais davantage dans la disharmonie, de quoi faire dresser comme des baguettes les cheveux de Joachim! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19188
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) EmptyVen 23 Déc - 20:07

Icare a écrit:
de quoi faire dresser comme des baguettes les cheveux de Joachim! Hehe

En effet, c'est une musique qui réussirait même à faire dresser le peu qui me reste sur le crâne Un requiem allemand ( Brahms ) 10321
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un requiem allemand ( Brahms ) Empty
MessageSujet: Re: Un requiem allemand ( Brahms )   Un requiem allemand ( Brahms ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un requiem allemand ( Brahms )
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: