Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Peter WELFFENS (1924-2003)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Peter WELFFENS (1924-2003)   Dim 18 Sep - 18:06

Peter Welffens est un compositeur belge, né le 7 mai 1924 à Anvers et mort le 11 février 2003 à Deurne.

Peter Welffens est né à Anvers le 7 mai 1924, le fils d'un père originaire de Hanovre. Parce que son père était un musicien professionnel, il était familier avec le monde de la musique dès son jeune âge.
Il a d'abord étudié au Collège St John Berchmans dans sa ville natale. Cet institut avait des liens avec le célèbre choeur de la cathédrale d'Anvers, qui était dirigé à l'époque par Canon Striels. Le jeune Welffens est devenu un membre de la chorale et  l'expérience qu'il y a acquise, a été décisive dans sa décision éventuelle de devenir musicien professionnel.
Il poursuit ses études au Conservatoire Royal d'Anvers, où il a obtenu les premiers prix d'harmonie (Jef Vanhoof, 1934), piano (Marinus de Jong, 1947) et de contrepoint (Karel Candael, 1949). En 1945, Welffens a été nommé directeur musical du Théâtre  Royal de la jeunesse d'Anvers, un poste qu'il a occupé jusqu'en 1989. Dans les années 1950, Welffens a pris des cours d'été au Mozarteum de Salzbourg (y compris la composition, avec Wolfgang Fortner et direction d'orchestre avec Igor Markevich). Il est apparu ensuite un certain nombre de fois comme chef invité à l'Opéra Royal Flamand.
En 1981, il a commencé à enseigner l'harmonie pratique au conservatoire d'Anvers. Le travail de Welffens a reçu de nombreux prix, dont le prix Edouard Keurvels en 1965 pour son travail effectuépour le Théâtre Royal de la jeunesse. En 1997, il a remporté le Prix Sabam.
Peter Welffens est décédé le 11 Février 2003 à Deurne.


Oeuvres

Bien que Welffens considérait la connaissance des systèmes de musique du XXe siècle tels que dodécaphonisme et sérialisme soit indispensable, il est resté fidèle à la tradition musicale tout au long de sa vie, bien que son contact avec Wolfgang Fortner a abouti à une idée claire de l'innovation dans son style. Le répertoire peut être divisé en trois phases par ordre chronologique. Ses premières œuvres (1940-1952) sont dans la tradition tardive romantique flamande dans laquelle le lyrisme, l'orchestration dense et l'adhésion à la tonalité sont les principales caractéristiques. Après sa période au Mozarteum au début des années 1950, son style a subi des influences clairement modernistes, principalement sous la forme de Bartók et Stravinsky. Sa musique était alors marquée par des dissonances vives, des rythmes puissants, changements de mesure et de beaucoup d'attention aux instruments de cuivres et percussions. Il a aussi sporadiquement fait usage de principes dodécaphonique sans les appliquer strictement. Bien que Welffens ait principalement puisé dans ses émotions pour ses compositions dans ses 2 premières phases, dans sa dernière phase (environ 1976), un aspect plus cérébral est devenu dominant. Dans cette phase finale, il est arrivé à un style personnel dans lequel il y a place pour les émotions (bien que relativement contrôlées) et l'équilibre. En termes harmoniques, il est resté un partisan de la polytonalité.


- Ballet: Jettatura (A. Germoz, 1952); Choreografisch concerto (L. Daan, 1952); Het lied van de straat pour narrateur, choeur de chambre et orchestre de chambre (R. Avermaete, 1954); Het Schrijn (J. Brabants, 1954); Jeanne d'Arc pour deux narrateurs et orchestre de chambre (R. Avermaete 1956); De Vlek (J.Brabants, 1954); Cyclus (G.Strate, 1967)

- Théâtre musique: De Burger-Edelman (Molière, 1945); Peter Pan (1947); Pinokkio (1947); Ondine (1950); De Storm (W. Shakespeare, 1952); De Bruiloft van Kamacho (P. Van Langendyck, 1952); Een midzomernachtsdroom (W. Shakespeare, 1953); De Schone en het beest (1954), Assepoes (1955); Jonkvrouwe Edelwater (1961); Gloriant (1962); Dona Mirabella (F.de Pillecyn; 1963); Antigone (Sofokles; 1964); Coriolan (W. Shakespeare, 1967); De straat zijn wij (1969); Polleke, de Belg (1980); Het lied van Hiawadha (1982)

- Orchestre: Symfonisch gedicht (1941); Eerste Symfonie in e (1952); Barok suite (1955); Tweede symphonie (1959); Concertino pour alto, violoncelle et orchestre à cordes (1959); Concerto pour clavecin, cordes et timbales (1961); Rubensdiptiek (1976); Sinfonia pour orchestre de chambre (1986); Due movimenti per archi (1989)

- Musique de chambre: Ver miniaturen pour quintette de cuivres (1959) et pour woodwinds quintet (1960); Kontrasten pour clarinette et piano (1969); Octuor pour flûte, hautbois, clarinette, basson et quatuor à cordes (1975); Suite pour quatuor à vents (1976); Prière avant l'Apocalypse pour 6 cors (1980); Caleidoscoop pour hautbois et piano (1982)

- Musique vocale: Orphée en Eurydice (P. Van Keymeulen); cycle de Lieder pour baryton et orchestre (1960); Paysages tristes (P.Verlaine); triptyque pour soprano et ensemble instrumental (1963); Stroppe la corde (E.Veterman); Opéra en 3 actes et 1 suite (1964); Stabat Mater pour quatre voix chœur mixte (1965); Hoe de slakken sen huis kregen (Koningin Fabiola): le conte de fées des enfants pour narrateur, voix solistes, chœur d'enfants et orchestre (1976); De Dubbeldroom: youthopera (1989)


https://www.youtube.com/watch?v=BdK0Zz2Uv68

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter WELFFENS (1924-2003)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: