Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 11:29

John Christopher Smith
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre


John Christopher Smith (né Johann Christoph Schmidt, 1712, Ansbach - 3 octobre 1795, Londres ) était un compositeur anglais qui, suivant les traces de son père, est devenu le secrétaire de George Frideric Handel .

 
John Christopher Smith était le fils de Johann Christoph Schmidt (John Christopher Smith Sr.) (mort en 1763), premier copiste de Haendel  à Londres. Son père avait connu Haendel à Halle. Il a amené sa famille à Londres vers 1720.

John Christopher Smith, junior, avait bénéficié de quelques leçons de Haendel et Johann Christoph Pepusch mais il a étudié principalement avec Thomas Roseingrave. Il est ensuite devenu le secrétaire de Handel, assistant musical et copiste, lorsque la cécité a empêché Haendel d'écrire ou de dirigé dans ses dernières années, à partir de 1752.

Haendel se brouilla avec Smith, senior, dans les années 1750, mais il est resté en bons termes avec le fils. De 1753 à la mort du compositeur en 1759, Smith a mené les oratorios de Haendel qui devaient être  exécutés dans ces années-là. Handel a légué à Smith les instruments à clavier de sa maison au 25, rue Brook et ses manuscrits. Après la mort de Haendel Smith a été impliqué avec John Langshaw dans un projet de transcrire des pièces  du compositeur pour orgue de Barbarie.  

Après le succès de son oratorio Paradise Lost en 1760, il devient directeur artistique du Théâtre Royal Covent Garden, poste qu'il a été forcé d'abandonner pour des raisons de santé en 1772;  il lui fut accordé une pension annuelle par le roi en 1774, Smith a pris sa retraite à Bath.  Il est mort à Londres en 1795.

Le premier opéra de Smith était de style italien, Teraminta, sur un livret de Henry Carey et créé le 20 Novembre 1732 à la Lincoln Inn Fields à Londres, suivie de près par Ulysse au printemps 1733 (du 17 Avril 1733 au même endroit) sur un livret de Samuel Humphreys. Ulysses s' est avéré être un échec retentissant après quoi il résolut (provisoirement!) de ne pas  composer d'autres opéras.

En 1740, encouragé par Handel, il a décidé d'organiser sa propre série de concerts d'abonnement. Au cours de neuf ans, il avait six opéras jouées en italien: Rosalinda sur un texte de John Lockman (d'abord exécuté 4 Janvier 1740 dans les salles du Hickford à Londres), Issipile en 1743, Il Ciro riconosciuto en 1744, et trois autres opéras maintenant malheureusement perdus: Dario en 1746,  Demofoonte en 1747 et Artaserse en 1749 (tous les cinq opéras sur des livrets de Métastase).

Dans le domaine  de l'oratorio, la Lamentation de David sur Saül et Jonathan, sur un texte de John Lockman  a été interprété le 22 Février 1740 dans les salles du Hickford. Cette même année, il a également composé Les Saisons sur un poème de James Thomson. Entre 1759 et 1768, il a dirigé les performances annuelles du Messie au Foundling Hospital, où il était organiste. Paradise Lost, créé le 29 Février 1760, futt son plus grand succès sur un livret de Benjamin Stillingfleet d'après John Milton ; quatre oeuvres plus tardives, toutes effectuées à la Royal Opera House de Covent Garden, ont  largement bénéficiées de reprises de la musique de Haendel: Rebecca le 4 Mars 1761 sur un texte de Benjamin Stillingfleet, Nabal (16 Mars 1764) Tobie (1764) et Gideon (10 Février 1769), tous les trois sur des paroles de Thomas Morell .Les  informations sur trois autres oratorios sont rares: Judith sur un texte de   Robert Price, Josaphat, et  la Rédemption sur les paroles de William Coxe. Ce dernier a été découvert à la Bibliothèque Nationale de Paris en 1998. [

Parmi ses autres œuvres sont cinq volumes de la musique pour clavecin (1732-1763), un livre de cantiques (1765), un service funèbre (1772) pour la douairière princesse de Galles , qui était son élève au clavecin, et deux cantates .
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 11:51





A l'écoute de cet oratorio, si l'on ne connait pas l'auteur et si l'on connait bien ceux de Haendel, on peut très facilement se demander : quel est cet oratorio de Haendel inconnu et qui devrait figurer parmi les plus remarquables!!??

En effet, on croirait écouter du Haendel...et pas du moins interressant!!..C'est dire la beauté de cet oratorio, superbement interprété ici!!

Une bizarrerie (que peut être ma méconnaissance de l'anglais est résolue dans le livret???):
la plage 4 semble débuter "le printemps" : "The spring. Sinfonia ...mais seuls un récitatif et une aria pour soprano pour l'illuster suivent cette sinfonia

La plage 7 indiquant l'été : Summer. Pastorale ; suivent un récitatif et un aria pour ténor...

La plage 10 ouvre l'Automne : Autumn. Sinfonia; suivent (sur le premier cd un peu court - 40') un récitatif et une aria d'Alto...puis deux airs de basse et un choeur;
Le 2ème cd alternent Choeur, Récitatif et Aria en 19 plages...aucune Sinfonia et rien qui indique "L'Hiver"
???

Ceci ne diminue en rein l'intérêt et la beauté musicale de cet oratorio d'un compositeur, resté dans les oubliettes de l'histoire...peut être parce que trop proche de Haendel??
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 11:53

Jean a écrit:

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Elle est sortie de prison quand? Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 11:56



Là aussi on sens Haendel tout proche
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 12:45

J'adore cette musique, comme celles de Haendel, Pepusch, le clavecin en plus, je suis aux anges drunken merci pour cette présentation de John Christopher Smith, copiste jusqu'à l'identification, superbe à mes oreilles en lien direct avec le coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10829
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 15:29

<<Ceci ne diminue en rein l'intérêt et la beauté musicale de cet oratorio d'un compositeur, resté dans les oubliettes de l'histoire...peut être parce que trop proche de Haendel??>>

Pour la beauté, ok, pour l'intérêt, c'est autre chose...A partir du moment où je ne cherche pas à tout connaître du Baroque, que je suis amené à faire des choix, cette indication peut effectivement m'inciter à passer mon chemin...En musique comme dans n'importe quel art, j'ai toujours privilégié les meneurs aux suiveurs, les créateurs aux faussaires.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 16:58

Paf! Dans les dents Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10829
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 17:19

si toutefois il en a encore... Hehe

Mon propos ne mettant nullement en cause le fait que cette oeuvre puisse être belle en elle-même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16217
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 17:53

Icare a écrit:
En musique comme dans n'importe quel art, j'ai toujours privilégié les meneurs aux suiveurs, les créateurs aux faussaires.

Pff... Tout pour les "grands", on ignore les "petits". Quelle mentalité ! qwss
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 21:29

Icare a écrit:
<<Ceci ne diminue en rein l'intérêt et la beauté musicale de cet oratorio d'un compositeur, resté dans les oubliettes de l'histoire...peut être parce que trop proche de Haendel??>>

Pour la beauté, ok, pour l'intérêt, c'est autre chose...A partir du moment où je ne cherche pas à tout connaître du Baroque, que je suis amené à faire des choix, cette indication peut effectivement m'inciter à passer mon chemin...En musique comme dans n'importe quel art, j'ai toujours privilégié les meneurs aux suiveurs, les créateurs aux faussaires.

oh...déjà mon ou mes commentaires ne prétendent aucunement à être une "exégèse" imparable de l'oeuvre que je commente!...Ce n'est que ma modeste impression d'une découverte....En déduire que Smith n'est qu'un "suiveur" est peut être pas plus...juste; des "suiveurs" bien sûr il y en a dans tous les domaines, mais çà ne les empêche pas forcément d'avoir leur originalité...
Quant à vouloir tout connaître du baroque, ou d'autres époques, c'est loin d'être pour moi un objectif...même si ma curiosité...et le fait que dans le cas présent, pour ce qui est des oratorios de Haendel, je n'ai plus rien à découvrir, si ce n'est réécouter beaucoup ceux que je connais moins pour prétendre bien les connaître...
D'ailleurs en commandant cet oratorio, suite à son petit prix!, à un commentaire enthousiaste d'un acheteur, a une brève écoute de quelques début de plage, je ne pensais pas à Haendel , supposant cette musique s'approchant un peu des classique, compte tenu que je ne connaissais du compositeur, que ses dates...
Mais c'est vrai aussi que, contrairement à quelques achats, un peu en aveugle, d'inconnus qui m'ont déçu, je suis emballé par cet oeuvre qu'elle soit de Haendel ou de son secrétaire!

NB: Dans le même domaine de réflexion, je suis aussi très très amateur des "grands motets" français de la fin du 17ème et première moitié du 18ème: ils ont une "pâte" commune qu'à l'époque on ne retrouve qu'en France...Mais malgré mes heures d'écoutes, à part un certains nombre que je connais bien et reconnais tout de suite (comme Te Deum de Charpentier, Lully, Delalande, De profundis de Delalande, et quelques autres) quand j'entends un de ces motets, moins familier, je suis bien incapable de reconnaitre le style de Delalande, Lully, Desmaret , Charpentier, Brossard et d'autres: est ce dire qu'il y a un "chef de file" et que les autres ne sont que des suiveurs?

On peut en dire autant des grands compositeurs de concertos italien...qui font penser à Vivaldi (surtout parce que c'est lui qu'on connait le plus!) et qu'ils sont tous des suiveurs? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10829
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 7 Fév - 23:00

Si tu as lu mon propos dans le fil que j'ai ouvert sur ce sujet, tu auras sans doute noté que je ne suis pas aussi catégorique et qu'il n'y a pas d'un côté les Grands, donc les meneurs, et de l'autre les Petits, donc les suiveurs. Ce serait verser dans la facilité que de dire Smith, ce n'est qu'un compositeur d'énième importance, je passe mon chemin...je suis de toute façon bien trop curieux pour me résoudre à cette idée, avouons-le, bien commode. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Dim 8 Fév - 0:16

j'ai lu après... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16217
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   Sam 3 Oct - 12:36

Catalogue des oeuvres


Operas:

Teraminta (3, H. Carey), LLF, 20 Nov 1732, 1 air, British Musical Miscellany, iv (London, 1735), 5 airs, GB-Cfm
Ulysses (3, S. Humphreys, after Homer: Odyssey, bks 16–24), LLF, 17 April 1733, D-Hs*, 2 airs GB-Cfm, ov. Lcm*; incl. 2 choruses from The Mourning Muse of Alexis
Rosalinda (musical drama, 1, J. Lockman), LHR, 4 Jan 1740, music lost
Issipile (3, P. Metastasio), 1743, NP, GB-Lbl*, US-Wc, both without recits; aria, J-Tn
Il Ciro riconosciuto (3, Metastasio), c1744–5, NP, D-Hs*, with only one set recit; 2 arias, J-Tn; ov. used in The Tempest
Dario, 1746 (3), NP, music lost, mentioned in Coxe, 1799
Demofoonte (3, Metastasio), c1747–8, NP, 4 arias, Tn
Artaserse (3, Metastasio), 1749, NP, 6 arias, Tn
The Fairies (comic op, 3, D. Garrick or Smith, after W. Shakespeare: A Midsummer Night's Dream), LDL, 3 Feb 1755, excerpts (London, 1755), ov., Six Favourite Overtures (London, c1760), prol, The Gentleman's Magazine, xxv (1755), 86, recits and dances unpubd; ov. from Winter, or Daphne; incl. song texts by J. Hammond, G. Granville (Lord Lansdowne), J. Milton, Shakespeare and E. Waller
The Tempest (3, Garrick, after Shakespeare), LDL, 11 Feb 1756, excerpts (London, 1756), ov., Six Favourite Overtures (London, c1760), recits and choruses unpubd; ov. from Il Ciro riconosciuto; incl. song texts by J. Dryden, A. Cowley, G. Granville (Lord Lansdowne), J. Hughes, B. Jonson, J. Milton, T. Shadwell and E. Waller
The Enchanter, or Love and Magic (musical drama afterpiece, 2, Garrick), LDL, 13 Dec 1760, excerpts (London, 1760), ov., Six Favourite Overtures (London, c1760), recits, dance and last chorus

unpubd
Medea (3, B. Stillingfleet), c1763, only 2 acts completed, D-Hs*, 1 air in Coxe (1799), lib in Coxe, ed. (1811)

Songs:
1, 1v, rec, in British Musical Miscellany, ii (London, 1735);
3, 1v, 2 with rec, in British Musical Miscellany, iii (London, 1735);
1, 1v, rec, in British Musical Miscellany, iv (London, 1735);
2, 1v, 1 with Ger. fl, in The Musical Entertainer, ii (London, 1738);
8, 1–2vv, in M. Prior, Lyric Poems (London, 1741);
1, 1v, in Universal Visitor (London, 1756);
1, GB-Lbl; 1 in Coxe (1799)
Burial Service, for Augusta, dowager Princess of Wales, 1772, D-Hs*

Other vocal:

The Mourning Muse of Alexis (ode, after W. Congreve’s pastoral on the death of Queen Mary), 1729, NP, D-Hs*
Thamesi, Isi e Proteus, 6 Feb 1741, music lost, mentioned in Coxe (1799)
Winter, or Daphne (cant., after A. Pope), 2vv, 1744, NP, Hs*
How cruelly fated is woman to woe, song (Garrick: The Chances), LDL, 1754, in Thalia: a Collection of Six Favourite Songs (London, c1767)
Attend all ye fair, song (Garrick: The Way to Keep Him), LDL, 1760, in Cleo and Euterpe (London, 1762)


Vocal religiosa:

Oratorios:

David's Lamentation over Saul and Jonathan (Lockman), 1738, LHR, 22 Feb 1740, music lost except 1 duet in Coxe (1799)
The Seasons (short, Lockman, after J. Thomson), 1740, NP, D-Hs*
Judith (R. Price), c1758, NP, Hs*, 1 aria from Issipile
The Feast of Darius, c1758, NP, Hs*
Paradise Lost (Stillingfleet, after Milton), LCG, 29 Feb 1760, Hs*, pubd without recits and choruses (London, 1760); 1 chorus from The Seasons
Rebecca (?Stillingfleet), LCG, 4 March 1761, Hs*, pubd without recits and choruses (London, 1761); 1 chorus from The Feast of Darius
Tobit (T. Morell), c1761, NP, F-Pn*, music from Handel, recits by Smith
Nabal (Morell), LCG, 16 March 1764, Pn*, music from Handel, recits, minuet and 1 aria by Smith
Jehosaphat (?Stillingfleet), c1765, inc., D-Hs*, music from Paradise Lost, Judith, The Feast of Darius, The Seasons
Gideon (Morell), LCG, 10 Feb 1769, F-Pn*, GB-Lbl, ov. and 7 items from The Feast of Darius, 1 aria from Issipile, 3 items newly composed
Redemption (W. Coxe), NP, F-Pn*, 3 choruses from Burial Service, recit and 1 aria in Coxe (1799)

Other vocal:

Anthems, SB, c1748, J-Tn*:
O Lord God;
Let God arise;
Hearken unto my voice

Hymns:

The Foundling's Hymn, in Christian's Magazine (Oct 1763);
When rising from the bed of death, in Foundling Hymns, vol.xii of the Coram Foundation (c1769);
The Lord descended from above (Ps xviii), in a vol. of hymns at the Greater London Record Office (c1769)
Hunting scene and song, for Queen Caroline's Hermitage, music lost, mentioned in Coxe (1799)

Doubtful:
5 anthems, J-Tn;
When the sun o'er yonder hills, in Handel's Israel in Egypt

Instrumental:

op.
1 6 Suites, hpd (London, 1732)
2 6 Suites, hpd (London, 1735)
3 6 Lessons, hpd (London, 1755)
4 6 Lessons, hpd (London, 1757)
5 12 Sonatas, hpd (London, 1765)

3 contrapuntal movts, hpd, c1738, GB-Cfm
Fugues, 1754, 1756, lost, mentioned in Coxe (1799)
3 ovs., vn, ob, hn, bc, in Abel, Arne and Smith's Six Favourite Overtures (London, c1760)

Doubtful:
fugal frag., F-Pn;
ov., vn, va, ob, bc, GB-BENcoke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Christopher Smith (Johann Christoph Schmidt) (1712-95)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: