Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 

 Le caractère populaire roumain ( Enescu )

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27892
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le caractère populaire roumain ( Enescu ) Empty
MessageSujet: Le caractère populaire roumain ( Enescu )   Le caractère populaire roumain ( Enescu ) Empty2006-12-22, 20:35

La Sonate pour violon et piano "dans le caractère populaire roumain" en la mineur op. 25 est la dernière des trois sonates pour violon et piano de Georges Enesco, composée en novembre 1926.

Il s'agit d'un des chefs-d'œuvre du musicien, à mettre au même niveau que les sonates pour violon et piano de Béla Bartók.

Ses deux premières sonates étaient des œuvres de jeunesse, écrites respectivement en 1897 et 1899, soit plus de vingt-cinq ans avant sa troisième.

Elle est dédiée à Franz Kneisel.

L'œuvre, comme l'indique son titre, est fortement inspirée du folklore roumain mais n'en est nullement une transcription. La démarche du musicien est donc différente de celle de l'écriture de ses rapsodies roumaines, œuvres de relative jeunesse. Enesco emploie plusieurs caractéristiques "locales" dans sa partition : gamme chromatique, hétérophonie (léger décalage temporel des voix sans qu'on puisse réellement parler de canon, l'emploi privilégié de quartes. Il insiste sur le côté volontaire du choix du terme "caractère" plutôt que "style" dans le titre de l'œuvre, dénotant ainsi l'aspect "authentique" de la partition. Cette dernière est particulièrement riche en annotation pour le jeu du violoniste (coups d'archet, forme du vibrato…), ce qui fait affirmer à Yehudi Menuhin que "jouer la partition, c'est interpréter l'œuvre". Le tout laisse cependant une impression d'improvisation, tout-à-fait dans le caractère "tzigane".

Elle comporte trois mouvements et son exécution demande environ vingt minutes.

Moderato malinconico
Andante sostenuto e misterioso
Allegro con brio, ma non troppo mosso
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Le caractère populaire roumain ( Enescu )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ein Heller und ein Batzen, chant populaire
» Enescu Oedipe
» La musique classique doit elle être élitiste?
» XIXe festival George Enescu à Bucarest
» George Enescu - Legend for Trumpet and Piano |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: