Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Marc MARDER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 10:29

Marc Marder est un compositeur et interprète que j'ai découvert au travers de musiques composées pour le cinéma de Rithy Panh, tout d'abord Les gens de la Rizière qui révéla une partition très intériorisée, d'une poétique forte et presque déroutante, aux sonorités claires et glacées, puis Un Soir Après la Guerre. J'ai aussitôt été séduit par les ambiances sonores de ce musicien où la contrebasse, magnifique instrument, y joue souvent un rôle majeur. Le son peut y être âpre, langoureux, austère, mais il peut y être également doux, mystérieux et onirique. Le mieux est encore de lire le propos de Rithy Panh sur la musique de Marc Marder:

La musique de Marc Marder ressemble à une respiration de l'âme, elle ouvre l'espace à l'imaginaire, fait naître d'autres paroles tout en restant si personnelle, et intime. Une musique comme une voix intérieure. A chacun d'y inscrire ses mots, ses sentiments, ses amours, ses rêves...sa douleur. Dans cet espace, il y a toujours un devenir, une vie qui prend forme, une histoire qui se raconte...Voici quinze ans maintenant que cette musique est entrée dans ma vie. Film après film, elle dessine un univers sonore où je me reconnais. Lorsque l'on a du talent avec une contrebasse, un violoncelle ou une clarinette, on peut offrir à d'autres la possibilité d'entrevoir quelque chose qui ressemble à la poésie. Une oeuvre extrêmement sensible, écorchée, généreuse et vivante. C'est peu d'écrire que Marc Marder est un grand artiste.
Rithy Panh.

__________________________________________________________________

Fragment biographique

Interprète et créateur multiforme, Marc Marder, originaire de New York, vit actuellement à Paris. Après ses études de contrebassiste, il a été soliste de l’Ensemble intercontemporain sous la direction de Pierre Boulez. A la suite d’une tournée en Amérique, il décide d’aborder en indépendant les répertoires musicaux les plus variés. Auteur de plusieurs pièces de concert et de nombreuses musiques de scènes et de films, il est également dessinateur.

__________________________________________________________________

Rithy Panh dit à un moment donné qu'il se reconnait dans la musique de Marc Marder. C'est exactement ce qui s'est passé la première fois que j'ai écouté une oeuvre de ce compositeur original qui sort si aisément des sentiers battus, notamment Les Gens de la Rizière. L'atmosphère étrange et presque insaisissable de cette musique m'a aussitôt aimanté. L'emprise ne s'est d'ailleurs jamais démentie par la suite et elle s'est même renouvelée, tout récemment, grâce à sa dernière collaboration avec le cinéma de Rithy Panh; L'image manquante. J'y ai retrouvé ces atmosphères atypiques saisissantes avec, entre autres sonorités insolites, des effets inventifs de contrebasses, une musique souvent introvertie qui semble fouiller les tréfonds de l'âme humaine, écorchée, comme le dit si bien le réalisateur, écorchée et hypnotique.

Afin de mieux cerner encore cette collaboration d'exception entre Marc Marder et Rithy Panh, voici un bref commentaire du compositeur à propos de sa rencontre avec le réalisateur:

 Je ne cesse, rétrospectivement, d'être étonné des chances potentielles offertes par le hasard des rencontres, toujours...comme si celles-ci correspondaient à des coïncidences cachées. Comment se fait-il que, venu d'une tranquille banlieue de New York, et nourri de retransmissions live de la guerre du Vietnam, regardées chaque soir au journal télévisé, en fond sonore des conversations du dîner...comment se fait-il, oui, que vingt ans plus tard, je me retrouve au fin fond d'une rizière, à la saison sèche, et à des lieues de Phnom Penh...là, à observer comment une équipe de cinéma s'y prend pour enflammer un champ et incendier un village en catapultant une boule de feu dans le ciel, la nuit. J'imagine qu'il en va ainsi des amis: ils trouvent toujours le moyen de vous conduire vers les vrais endroits.
Marc Marder. 1994.

Outre Les Gens de la Rizière, Un Soir Après la Guerre et L'Image Manquante, Marc Marder a mis en musique deux autres films de Rithy Panh, Les Gens D'Angkor et S21, La Machine de Mort. Il a aussi écrit des thèmes pour le documentaire sur le réalisateur; Autour de Rithy Panh.


Dernière édition par Icare le Jeu 28 Nov - 12:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 10:34

Compléments biographiques: (France Musique)

Marc Marder compose pour le cinéma, le théâtre et le concert. Pour le cinéma, sa partition pour Sidewalk Stories, film muet de Charles Lane (1989), a gagné le Deutsche Schallplatten Preis comme une des meilleures musiques de l'année et lui a permis de poursuive cette collaboration pour la comédie True Identity (1991), pour les Studios Disney à Los Angeles. Il a composé la musique pour tous les films du franco-cambodgien Rithy Panh - documentaires et fictions - et a eu l'honneur de l'accompagner au Festival de Cannes où 5 de ces 18 films se trouvaient dans la Sélection Officielle. A également travaillé pour le cinéma avec Yesim Ustaoglu, Charlotte de Turckheim, Jerome Bonnell, Morten Henriksen..... Pour la télévision française il a composé pour les films de Claude Goretta, Bernard Favre, Raymond Vuillamoz, Caroline Huppert, Henri Helman, Gérard Marx, Patrick Volson et Jean-Louis Lorenzi entre autres. Il a aussi été sollicité pour composer les partitions de films muets au Musée du Louvre pour la série Cinéma Muet en Concert. Musiques et chansons de scènes pour Marcel Bozonnet, Adel Hakim, Jean-Claude Fall, Elizabeth Chaillot et Julie Brochen pour des pièces de Seneca ou Shakespeare, d'O'Neill à Tchekhov ou des comédie musicales originales tel qu'Ophélie et Autres Animaux pour La Comédie Française, avec le poète Jacques Roubaud. Trois quintettes, Some Other Fish commandé par Radio France et Chambéry Jam, créé par Renaud et Gautier Capuçon, Franck Braley, Gérard Caussé; Summer Music pour le quintet de Fabrice Pierre, créé au Festival de la Harpe à Gargilesse...

En tant que contrebassiste Marc Marder a fait ses débuts au Festival de Marlboro où, à partir de 1975, il a joué notamment auprès de Paul Tortelier et de Sandor Vegh, tout en étant le plus jeune membre de l'Orchestre du Festival Casals (Mexico). Nommé en 1978 contrebasse solo de l'Ensemble Intercontemporain, il travaille durant deux ans sous la direction de Pierre Boulez et participe ainsi aux festivals de La Rochelle et de Donaueschingen, ou aux Prom Concerts de Londres. Retourné aux Etats-Unis, il retrouve en tant que basse solo l'Orchestre du festival Mostly Mozart de New York, puis revient en France où il intègre l'Orchestre National de France. C'est à la suite d'une tournée de musique de chambre en Amérique qu'il décide d'aborder en indépendant les activités et répertoires les plus variés. Interprète et créateur multiforme, Marc Marder a donné en première mondiale des oeuvres de Donatoni, Aperghis, Taïra, Betty Olivero, Dao ; il a joué West Side Story à Broadway et le tango argentin à Paris et à New York ; participé au Montreux jazz festival en Suisse ; abordé la musique baroque au sein de la Grande Ecurie et la Chambre du Roy avec Jean-Claude Malgoire et de l'ensemble Mosaïques avec Christophe Coin ; enseigné la contrebasse au Conservatoire National Supérieur de Lyon de 1984 à 1993 et la musique de chambre au C.N.S.M. de Paris. Il fait équipe en musique de chambre avec Rudolf Serkin, Peter Serkin, Felix Galimir, Yo Yo Ma, Janos Starker, Paul Tortelier, Maurice Gendron, Gidon Kremer, Shlomo Mintz, les Quatuors Hagen et Arditti, Hatto Beyerle, Michèle Sharapan, l'Ensemble Amadeus, Yuri Egorov, Boris Berezovsky, Maurice Bourgue, ...

Il est dessinateur à ses heures et a publié un ouvrage en lithographie, While You Were Out, maintenant dans les collections permanentes du Musée d'Art Moderne (MOMA) de New York et la Bibliothèque de Dresde.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 10:44


Seconde Biographie (complémentaire)

= Marc Marder est né en 1955 à Long Island.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 12:45


Commentaire de Rithy Panh:

Pour NEAK SRE (Les gens de la rizière), j'ai voulu une "émotion musicale". Je ne souhaitais pas que la musique soit illustrative et qu'elle souligne les images. J'ai eu l'idée que Marc Marder, à partir de la lecture du scénario, raconte à son tour avec sa partition une histoire, comme s"il mettait en images sa propre musique. <<Peux-tu imaginer quelque chose comme les jeunes tiges de riz qui ondulent sous le vent?>> lui demandai-je. J'ai eu un grand regard rêveur pour réponse. Puis Marc est venu au Cambodge. Là, il n'était pas question pour lui de composer, mais de vivre une autre culture, de découvrir une autre sensibilité, écouter, goûter, sentir...se laisser emporter par la grâce et la beauté, la tristesse et la joie de ce pays. Vivre. Au Cambodge, il n'y a que des guerres et des séparations: il y a aussi la volonté de se construire, de renaître de ses cendres...il y a la dignité. Puis la musique est venue après, note par note, image par image...Des visages et des paysages défilent et se détachent sur ces mélodies sensuelles et nostalgiques, comme des mots que l'on inscrit dans des carnets intimes, une émotion qui reste dans notre mémoire. Je peux maintenant réfléchir à sa place dans le film comme on situe une parole ou un silence.

Biographie de Rithy Panh sur

= Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 21:04

Marc Marder au sujet de Sidewalk Stories de Charles Lane, film muet qui "parle" des "sans-abris"...

Un ami violoniste m’a dit un jour : «Au cinéma, les spectateurs veulent pouvoir se souvenir de la musique, parce que c’est la musique qui va leur rappeler telle scène du film.»

Alors le rêve d’un compositeur, c’est d’écrire des mélodies, de trouver des couleurs – Nino Rota, Chaplin, ce sont des petites mélodies qui vont rappeler tout de suite les images. C’est ce que j’ai essayé de faire dans Sidewalk Stories  , et aussi par contraste avec la dernière séquence, où il n’y a plus aucune mélodie  : sur cette séquence, j’ai mis des contrebasses, des sons très étranges, comme un disque » qui tourne au ralenti, une atmosphère de terrain vague, quelque chose qui se dissout – il n' y a plus de mélodie et les paroles des sans-abri deviennent des mélodies à la fin.  

L'idée de Charles était de faire un film muet sur les sans-abri , parce que ce sont des gens sans voix. C’est la musique dans ce film qui est leur voix. Les quinze premières minutes, on a du mal à entrer dans le film, parce qu'il est muet, puis on s'attache aux personnages et on est vraiment dans le film, et à la fin
on se dit : Ah ! Le sol est tombé ! Où est - ce qu'on est ?... on est dans la rue. "
(4 novembre 2003)
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 21:11

en studio avec Marc Marder :

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marc MARDER   Jeu 28 Nov - 21:30


Merci Laudec pour ce complément d'informations. Wink  Marc Marder est un musicien qui mérite notre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc MARDER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marc MARDER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: