Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Henryk Wieniawski (1835-1880)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Sam 11 Nov - 17:34

Henryk Wieniawski, né le 10 juillet 1835 à Lublin (Pologne) et mort le 31 mars 1880 à Moscou, est un violoniste et compositeur polonais.

Henryk Wieniawski est un enfant prodige. À huit ans, il rentre au Conservatoire de Paris et c'est le plus jeune lauréat du lieu : il remporte en effet un premier prix de violon à onze ans. Il commence une carrière de concertiste en jouant souvent avec son frère Jozef.

En 1849, Wieniawski revient à Paris et devient l'élève en composition d'Hippolyte Collet. Il n'écrit que pour le violon : deux concertos et plusieurs pièces d'exécution virtuose, Polonaise, Légende, Scherzo-tarentelle, Souvenir de Moscou... Il s’impose très vite comme un violoniste de haut niveau, à l'égal de Joseph Joachim ou Pablo de Sarasate. Entre 1850 et 1855, il joue surtout en Russie et en 1859, il est nommé premier violon à la cour de Saint-Pétersbourg.

De 1862 à 1867, il est altiste du Quatuor Ernst. Il est également enseignant au Conservatoire de la ville. De 1872 à 1874, il séjourne aux États-Unis. Il semble que ce soit de cette période qu'il ait acquis (à juste titre) sa réputation de travailleur acharné, en donnant avec Anton Rubinstein 215 concerts en 8 mois.

Wieniawski revient ensuite en Europe et enseigne deux ans au conservatoire de Bruxelles. Il meurt en 1880, à Moscou, d'un infarctus. Il repose au cimetière de Pow?zki à Varsovie.

Compositions

Op.1 Grand caprice fantastique sur un theme original, pour Lambert Massart; 1847,
Op.2 Sonate, Allegro + Presto pour violon et piano concertant, pour Stanislaus Moniuszko
Op.3 Souvenir de Poznan, Mazurka re-mineur, Jeanette de Niemojewska ; 1854,
Op.4 Premiere polonaise de concert re majeur, Karol Lipinski; 1852,
Op.5 Adagio élegiaque en la majeur, Adolf Haaren; 1852,
Op.6 Souvenir an Moscou. Transcriptions de deux romances russes et variations, 1853
Op.7 Capriccio-Valse mi majeur, 1852,
Op.8 Grand duo polonais, pour violon et piano concertant 1852
Op.9 Romance sans paroles et Rondo elegant Maximilien de Bavière 1852
Op.10 L'ecole moderne. 10 Etudes-caprices pour violon solo, pour Ferdinand David ; 1854
Op.11 Le Carnaval russe: Improvisations et variations humouresquesund humores pour le tsar Nikolas I. 1853
Op.12 2 Mazurkas, La champetre (1850?) et Chanson polonaise, (1853);
Op.13 Fantaisie pastorale; 1853
Op.14 1ier Concerto en fa dièse-mineur pour le roi de prusse 1852
Op.15 Theme original varie 1854
Op.16 Scherzo-tarantelle sol-mineur, pour Lambert Massart; 1855
Op.17 Legende, Isabel Hampton (pour sa future épouse) 1859,
Op.18  7 Études-Caprices, 2 violons; 1862.
Op.19 2 Mazurkas caractéristiques; Obertass et le Menetrier; 1860,
Op.20 Fantaisie brillante sur Faust, Operéra de Charles Gounod, 1865,
Op.21 Polonaise brillante la-majeur, pour Charles XV, roi de Norvège et Suède 1870
Op.22 2ie Concerto in re-mineur, dédié à Pablo Sarasate 1870
Op.23 Gigue en mi-mineur
Op.24 Fantaisie orientale a-moll
sans op 3ie Concerto pour violon in a-moll, 1878.
Divers petits morceaux : Kujawiak en la mineur et en ut majeur - Variations sur le thème de l'hymne autrichien - Souvenir de San Francisco - Polonaise triomphale - Nuit, d'après la romance d'A Rubinstein - Rêverie (pour alto et piano) - Rozumiem (Understund) pour voix et piano.

Cadence pour le concerto no.7 de Rode, vers. 1848
Cadence pour le concerto no.2 von Lipi?ski, vers. 1850
Cadence pour le concerto Mendelssohn, 1853
Cadence pour le concerto Beethoven, ca. 1854
Cadence pour le concerto no.5 de Vieuxtemps, ca. 1864
Cadence pour le concerto Ernst, ca. 1860
Fantaisie sur un thème de l'opéra Le Prophete de Meyerbeer, 1948.
Fantaisie sur un thème de l'opéra Richard cœur de Lion, de Gretry, 1851.
Fantaisie sur un thème de l'opéra La sonnambula, de Bellini, 1855.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Sam 10 Juil - 21:44

Sur le coffret de l'intégrale d'Oistrakh sorti chez Brilliant, on entend l'Etude-Caprice n°2 pour deux violons qui est jouée par David et son fils Igor I love you


Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Dim 11 Juil - 4:13

Je commande à l'instant, merci nikki,
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Dim 11 Juil - 4:29

Merci Snoopy. As-tu aussi des détails sur la carrière de Joseph Wieniawski, qui fut professeur au Conservatoire de Bruxelles? (cela pour un autre fil, je suppose!)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Dim 11 Juil - 9:01

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Mar 20 Sep - 12:27

on le connais surtout pour des pièces pour violon seul ou vilon piano...ses deux concertos pour violon sont cependant remarquables!...ainsi que la Faust-Fantaisie (sur de thème du Faust de Gounod



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Mar 20 Sep - 17:36

Des beaux concertos, en effet. J'ai une petite préférence pour le premier, mais en fait je les aime bien tous les deux. Par contre, j'aime beaucoup moins cette Fantaisie sur Faust.

Le reste de ses oeuvres sont des pièces de virtuosité, certaines sont agréables à écouter, comme la polonaise de concert op 4, la polonaise brillante op 21, les souvenirs de Moscou op 6.

Comme Paganini, il a composé des Caprices-Etudes pour violon seul (l'Ecole Moderne, op 10), mais c'est un genre que je n'aime pas trop, je trouve que le violon n'est pas fait pour jouer seul.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   Sam 26 Sep - 23:38

J'ai découvert ce compositeur aujourd'hui ! Concerto pour violon N° 2 en ré mineur, opus 22. Cette fougue maîtrisée et sensible, très "polonaise", m'a beaucoup plu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henryk Wieniawski (1835-1880)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henryk Wieniawski (1835-1880)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: