Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Jeu 30 Juil - 22:18

Bonjour,

Connaissez-vous Marie Jaëll (née Trautmann), compositrice de la fin du XIXe siècle ? Elle a aussi développé une pédagogie très novatrice pour son époque et encore d'actualité.

http://www.marie-jaell.info/
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Ven 31 Juil - 2:03

Tu pourrais l'ajouter au fil "femmes compositrices" dans la rubrique "Discussions sur la musique", avec biographie...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Ven 31 Juil - 9:43

Je ne connais pas cette compositrice mais elle me semble trés intéressante. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Ven 31 Juil - 15:37

Je n'en ai jamais entendu parler non plus. Ce que je remarque, c'est qu'elle était une amie de Liszt, qu'elle lui a rendu visite à Weimar, et pourtant (je viens de regarder), la biographie de Liszt de Alan Walker, en 2 volumes, n'en parle pas (sauf un tout petit renvoi en bas de page où seul son nom est cité) Suspect On cite plusieurs fois son mari, le pianiste Alfred Jaëll, mais sans allusion à sa femme...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Ven 31 Juil - 18:34

Marie Jaëll, née Trautmann (née à Steinseltz le 17 août 1846 - décédée à Paris le 4 février 1925) était une pianiste, compositrice et pédagogue française née en Alsace.

1855 : premier concert, à l'âge de 9 ans, en présence d'Ignaz Moscheles qui lui promet un grand avenir.

1856 : Henri Herz, professeur au Conservatoire de Paris, la prend sous son aile, et elle commence en parallèle un série de tournée de concert à travers l'Allemagne, l'Angleterre, l'Alsace et à Paris. Sa renommée est grandissante, elle n'a que 10 ans.

1862 : Marie Jaëll devient officiellement étudiante au Conservatoire de Musique de Paris, et obtient le Premier Prix de Piano la même année.

1866 : Elle épouse Alfred Jaëll (1832-1882), pianiste international, ami de Liszt, Brahms et Camille Saint-Saëns. Ils vont continuer ensemble une série de concert à travers l'Europe, et la Russie en contribuant à faire connaître les œuvres des grands compositeurs tels que Brahms, Liszt, Beethoven, Schubert, Mendelssohn et Reinecke.

1871-1900 : Marie Jaëll compose de nombreux morceaux de musique qu'elle présente à la Société Nationale de Paris et s'impose parmi une société de compositeur très largement masculine.

1882 : Alfred Jaëll, son mari, décède à l'âge de 50 ans. Elle a vécu un certain temps à Weimar, où elle réalisa de nombreux concerts. En tant que professeur elle eut de nombreux élèves, dont Albert Schweitzer et Eduardo del Pueyo.

1887 : Marie Jaëll est admise dans la très cotée Société des Compositeurs de Paris.

1896-1912 : Marie Jaëll publie de nombreux livres, et s'impose comme une pédagogue avertie :

Le toucher, enseignement du piano … basé sur la physiologie (Paris, 1895)
La musique et la psychophysiologie (Paris, 1896)
Le mécanisme du toucher (Paris, 1897)
Les rythmes du regard et la dissociation des doigts (Paris, 1901)
L’intelligence et le rythme dans les mouvements artistiques (Paris, 1904)
Un nouvel état de conscience: la coloration des sensations tactiles (Paris, 1910)
La résonance du toucher et la topographie des pulpes (Paris, 1912)
Nouvel enseignement musical et manuel basé sur la découverte des boussoles tonales (Paris, 1922)
Le toucher musical par l’éducation de la main (Paris, 1927)
La main et la pensée musicale (Paris, 1927)

1925 : Marie Jaëll décède à l'âge de 79 ans à Paris.

Les œuvres de Marie Jaëll classées par genre.
Les œuvres marquées * sont inédites

La description détaillée des oeuvres musicales de cette liste, avec les cotes de la B.N.U. de Strasbourg,
est accessible en consultant le site de l'exposition Marie Jaëll.

Œuvres pour piano

La Babillarde. Allegro pour piano. A Madame Adolphe Blanc.
Bagatelles. Pour piano. A Monsieur Henri Herz.
Les Beaux jours. Petites pièces pour piano.
Chanson berçante. A Suzanne Villemin.. In : Le Toucher, vol. 2.
Les Chasseurs. A Madoul Kiener. In : Le Toucher, vol. 2.
Les Cloches lointaines. In : Le Toucher, vol. 3.
Conte de fée. A Marie-Anne Pottecher. In : Le Toucher, vol. 2.
Deux méditations.
Pour le piano. A Monsieur Théodore Hoffmann-Mérian.
Feuillet d’album pour piano dédié à son cher époux.
Harmonies imitatives.*
Pour piano. A Monsieur Albert Périlhou.
Impromptu pour piano.
Les Jours pluvieux. Petites pièces pour piano.
Paraphrase sur la lyre et la harpe de Saint-Saëns (Ode en 2 parties). *
Pauvre mendiante. In : Le Toucher, vol. 3.
Petite valse chantante. A Madeleine Villemin. In : Le Toucher, vol. 2.
Petits lutins. A Marthe Fauconnier. In : Le Toucher, vol. 2.
Pièces pour piano. I. Ce qu’on entend dans l’enfer.
Pièces pour piano. II. Ce qu’on entend dans le purgatoire.
Pièces pour piano. III. Ce qu’on entend dans le Paradis.
Prisme. Problèmes en musique. Pour piano. A Camille Saint-Saëns.
Promenade matinale : esquisses pour piano. A Melle Lucie Wassermann.
Sept pièces faciles pour piano. (Pour les enfants).
Six petits morceaux pour piano .A Marie-Claire.
Six esquisses romantiques.
Sonate pour piano. Pour piano. A l’illustre Maître François Liszt.
Sphinx. Piano. A Saint-Saëns.
Supplication. In : Le Toucher, vol. 3.
Valses mélancoliques.
Valses mignonnes.


Piano à quatre mains ou 2 pianos.

Beethoven’s Marcia alla Turca des Ruines d’Athènes (avec Alfred Jaëll). Pour 2 pianos.
Valses pour piano à quatre mains.
Voix du printemps. Pour piano à quatre mains. A Madame Aline Laloy.


Piano d’accompagnement.

GODARD (Benjamin), JAËLL (Marie). Vingt pièces pour le piano. op. 58.
Piano d’accompagnement par Marie Jaëll.


Œuvres pour violon

Ballade. A Monsieur Adolphe Samuel. Pour piano et violon. *
Fantaisie pour violon et piano.*
Romance pour violon et piano. A Monsieur Marsick.


Musique de chambre

Adagio pour alto. Alto et piano.*
Quatuor à cordes. Violons, alto et violoncelle. *
Quatuor en sol mineur, pour piano, violon, alto, violoncelle. *
Sonate pour piano et violoncelle. A Ernest Reyer. *
Sonate pour violon. Pour violon et piano. A Madame Thérèse Parmentier. *
Trio. Piano, violon et violoncelle. *
Trio. Dans un rêve. Pour piano, violon et violoncelle. *


Avec orchestre

Concerto n° 1 en ré mineur. Pour piano et orchestre. A Camille Saint-Saëns. *
Concerto n° 2 en ut mineur. Pour piano et orchestre. A Eugène d’Albert. * (sauf réduction pour 2 pianos : 1884).
Concerto pour violoncelle. Pour violoncelle et orchestre. A Jules Delsart. *
Dans la Chapelle. Pour orchestre. *
En route. Pour orchestre. *
Harmonies d’Alsace. Pour orchestre. *
Les Jours pluvieux. Piano ou orchestre.
Voix du printemps. Idylle. *
Voix du printemps : Sur la grand’ route. *


Chœurs, chants, mélodies

Am Grabe eines Kindes = Au tombeau d’un enfant. Pour chœurs et orchestre. *
Bärenlieder = La Légende des Ours. Six chants humoristiques. *
Le Catafalque. Pour piano et voix de contralto (ou mezzo). *
Friede mit euch. Pour petit chœur. *
Götterlieder. Pour orchestre et chant. *
Les Heures. Mélodie. Piano et paroles.*
Les Hiboux. Poésie de Baudelaire. *
Lieder (5) für eine Singstimme mit Begleitung des Pianoforte. Chant et piano.
La Mer. Poésies de Jean Richepin
Les Orientales. A Madame Ch. Lamoureux (Brunet-Lafleur).
Ossiane. Poème symphonique. Orchestre et chant. *
Psaume LXV. Choeur pour 4 voix, dédié à M. Alfred Jaëll. *
Quatre mélodies pour chant avec accompagnement de piano. A Madame Alfred Ott.

Recueil de chansons. Piano et chant. *


Opéra

Runéa. Drame musical. Opéra en trois actes. *



Marie Jaëll compositeur : chronologie.
Les œuvres marquées * sont inédites

1871.

Beethoven’s Marcia alla Turca des Ruines d’Athènes (avec Alfred Jaëll).
Deux méditations. Pour le piano. A Monsieur Théodore Hoffmann-Mérian.
Feuillet d’album pour piano dédié à son cher époux.
Impromptu pour piano.
Six petits morceaux pour piano. A Marie-Claire.
Sonate pour piano. Pour piano. A l’illustre Maître François Liszt.

1872.

Bagatelles. Pour piano. A Monsieur Henri Herz.
La Babillarde. Allegro.

1874.

Valses pour piano à quatre mains. Op. 8. Piano.

1875.

Quatuor à cordes. Violons, alto et violoncelle. *
Quatuor en sol mineur, pour piano, violon, alto, violoncelle. (2 versions) *
BRAHMS (Johannes). Ein deutsches Requiem... Op. 45. Version française par Mme Marie Jaëll-Trautmann.

1876.

Fantaisie sur Don Juan pour 2 pianos. (Cf. correspondance Liszt) : œuvre manque.

1877.

Concerto n° 1 en ré mineur. Pour piano et orchestre. A Camille Saint-Saëns. *
Götterlieder. Pour orchestre et chant. *
Harmonies imitatives. Pour piano. A Monsieur Albert Périlhou.*

1878.

Runéa. Drame musical. Opéra en trois actes. *

1879.

Bärenlieder = La Légende des Ours. Six chants humoristiques. *
Lieder (5) für eine Singstimme mit Begleitung des Pianoforte. Chant et piano. A Madame Louise Ott.
Ossiane. Poème symphonique. *

1880.

Am Grabe eines Kindes = Au tombeau d’un enfant. Pour choeurs et orchestre. *
Concerto n°1 en ré mineur. Réduction pour 2 pianos.*
Quatre mélodies pour chant avec accompagnement de piano. A Madame Alfred Ott.

1881.

Fantaisie pour violon et piano. *
Romance pour violon et piano.. A Monsieur Marsick. *
Sonate pour piano et violoncelle. A Ernest Reyer. *
Sonate pour violon. A Madame Thérèse Parmentier. *
Trio. Piano, violon et violoncelle. *
Trio. Dans un rêve. Pour piano, violon et violoncelle. *

1882.

Concerto pour violoncelle. A Jules Delsart. *
En route. Pour orchestre. *

1883.

Six esquisses romantiques. Pour le piano. Editées sous le titre : Six préludes pour piano.

LISZT (Franz). Mephisto Walzer (3°). Pour piano. Madame Marie Jaëll verehrungsvoll gewidmet. F. Liszt, Juni 1883, Weimar. Liszt a laissé à Marie Jaëll le soin de composer la fin de l’œuvre.

1884.

Concerto n° 2 en ut mineur. Pour piano et orchestre. A Eugène d’Albert. * sauf réduction pour 2 pianos.
Sphinx. Piano. A Saint-Saëns.

1885.

Friede mit euch. Mélodie. Piano et paroles. *
Voix du printemps. Pour piano à quatre mains. A Madame Aline Laloy.
Voix du printemps. Idylle. Pour orchestre. *
Voix du printemps : Sur la grand’ route. Pour orchestre. *

1886.

Adagio pour alto. Alto et piano. *
Ballade. A Monsieur Adolphe Samuel. *

1888.

Prisme. Problèmes en musique. Pour piano. A Camille Saint-Saëns.
Valses mélancoliques. Pour piano. A Mademoiselle Marie Rothan.
Valses mignonnes. Pour piano. A la Vicomtesse Emmanuel d’Harcourt.

1889.

Promenade matinale : esquisses pour piano. A Melle Lucie Wassermann.

1890.

GODARD (Benjamin). Vingt pièces pour le piano. op. 58. Piano d’accompagnement par Marie Jaëll.

1893.

La Mer. Poésies de Jean Richepin.
Les Orientales. Poésies de Victor Hugo .A Madame Ch. Lamoureux (Brunet-Lafleur).

1894.

Les Beaux jours. Piano.
Les Jours pluvieux. Piano ou orchestre. Orchestre. *
Paraphrase sur la lyre et la harpe. Pour piano. *
Pièces pour piano. I. Ce qu’on entend dans l’enfer. Pour piano.
Pièces pour piano. II. Ce qu’on entend dans le purgatoire.
Pièces pour piano. III. Ce qu’on entend dans le Paradis.

1899.

Chanson berçante. A Suzanne Villemin.. In : Le Toucher, vol. 2.
Les Chasseurs. A Madoul Kiener. In : Le Toucher, vol. 2.
Les Cloches lointaines. In : Le Toucher, vol. 3.
Conte de fée. A Marie-Anne Pottecher. In : Le Toucher, vol. 2.
Pauvre mendiante. In : Le Toucher, vol. 3.
Petite valse chantante. A Madeleine Villemin. In : Le Toucher, vol. 2.
Petits lutins. A Marthe Fauconnier. In : Le Toucher, vol. 2.
Supplication. In : Le Toucher, vol. 3.
Sept pièces faciles pour piano. (Pour les enfants).

1917.

Harmonies d’Alsace. Pour petit orchestre. *


Sans date.

Le Catafalque. Pour piano et voix de contralto (ou mezzo). *
Dans la Chapelle. Pour orchestre. *
Les Heures. Mélodie. Piano et paroles. *
Les Hiboux. Poésie de Baudelaire. Piano et chant. *
Psaume LXV. Chœur pour 4 voix, dédié à M. Alfred Jaëll. *
Recueil de chansons. Piano et chant. *

Marie-Laure Ingelaere
Bibliothécaire au Département Alsatiques et Patrimoine
de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Dim 11 Nov - 9:16

On trouve ses deux concertos pour piano sur ce CD :




Pas terribles : c'est du sous Liszt, je dirais même du sous sous Liszt...



Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Dim 11 Nov - 13:48

Ah t'es assez dur là Joachim. C'est médiocre à ce point ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Dim 11 Nov - 15:02

C'est amusant car il y a 2 jours je pensais justement à cette compositrice et ce topic!

Ici: http://musiqueclassique.forumpro.fr/t4173-methode-du-toucher-pedagogie-musicale-marie-jaell?highlight=Marie+Ja%EBll
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Lun 12 Nov - 12:25

vizZ a écrit:
Ah t'es assez dur là Joachim. C'est médiocre à ce point ?

J'ai réécouté, c'est vrai que j'ai été un peu sévère...mais un peu seulement. C'est pas terrible pour quelqu'un qui était en admiration devant Liszt.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   Jeu 17 Déc - 10:18

joachim a écrit:
vizZ a écrit:
Ah t'es assez dur là Joachim. C'est médiocre à ce point ?

J'ai réécouté, c'est vrai que j'ai été un peu sévère...mais un peu seulement. C'est pas terrible pour quelqu'un qui était en admiration devant Liszt.

L'admiration ne fait pas le génie. Laughing Plus sérieusement, il va paraître le 12 janvier 2016 un disque-livre consacré à Marie Jaëll. Il contiendrait trois disques de ses oeuvres symphoniques et pour piano.

Côté interprétations:

David Bismuth, piano
Dana Ciocarlie, piano
Romain Descharmes, piano
Nicolas Stavy, piano
David Violi, piano
Chantal Santon-Jeffery, soprano
Joseph Swensen, violon
Xavier Phillips, violoncelle

Brussels Philharmonic/Hervé Niquet
Orchestre National de Lille

Ce livre-disque intéressera peut-être certains d'entre vous. Personnellement, j'attendrai des retours sur le contenu, n'achèterai pas d'office de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Jaëll (Trautmann) (1846-1925)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: