Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Adam Ore (1855-1927)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21550
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Adam Ore (1855-1927) Empty
MessageSujet: Adam Ore (1855-1927)   Adam Ore (1855-1927) Empty2021-02-22, 16:10

Ādams Ore, né le 12 juin 1855 à Mazsalaca, mort le 10 juin 1927 à Riga, est un organiste et compositeur letton.

Adam Ore a grandi dans une famille allemande balte, dans la municipalité de Salisburg (aujourd'hui Mazsalaca en Lettonie). reçut sa première instruction musicale de sa sœur et d'August Pabst à Riga. À l'âge de 20 ans, il a commencé à étudier l'orgue et le piano à Riga. Il poursuit ses études à Stuttgart avec Immanuel Faisst (orgue et composition), et à Berlin avec Theodor Kullak (piano). En 1882–1883, il visita Rome et Naples.
En 1886, il entreprit des tournées de concerts de piano et d'orgue en Allemagne, Autriche, Suisse, Hollande, Russie et Finlande. Bientôt, il a établi sa réputation de virtuose international de l'orgue et les critiques ont fait état de son excellente technique de pédale. Il a également joué en Lettonie, bien que rarement.
Adams Ore n'a jamais travaillé comme musicien d'église et la majeure partie de sa vie a été passée à l'étranger, mais il n'a jamais perdu son lien intérieur avec sa patrie. Il est devenu le premier compositeur letton à publier sa musique d'orgue.
Il a vécu dans la maison de ses parents ses dernières années.

Ses compositions pour orgue sont issues de la tradition romantique du XIXe siècle. Son Andante Cantabile en fa majeur, op. 15 (composée au milieu des années 1880; Berlin, Simon, 1912), et écrite en deux versions - pour orgue et pour harmonium - reflète stylistiquement la musique liturgique d'orgue de la fin du siècle. Sa Pastorale Klusa nakts (Stille Nacht), op. 75 (Leipzig, Merseburger), suit la tradition du poème romantique lyrique. Enfin, ses compositions à grande échelle, comme la Fantasia O sanctissima! , op. 25 (Leipzig, Merseburger), Pièce de concert en ré mineur , op. 36, non. 1 (Baerenreiter 8421), ou Choralfantasie Gaidi, mana dvesle! (Harre, meine Seele!), op. 76 (Leipzig, Merseburger), ont été écrits pour un grand instrument romantique et nécessitent un interprète habile; ils se caractérisent par des touches de brillance, de pathétique et de virtuosité.

Outre ses pièces pour orgue, Adam Ore a composé des œuvres pour piano, des chansons et un opéra en langue allemande Gunda, qui a été créé à Berlin en 1899.


Son impromptu pour piano en la bémol majeur opus 33 (1900) est sa seule œuvre encore interprétée. Sous le titre de Am Libauschen Strande, elle figure dans le recueil Album Balticum, 21ème de 23 pièces pour piano.




https://www.youtube.com/watch?v=c7qCinLuVmg
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam Ore (1855-1927)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: