Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

 

 Karel MOOR (1873-1945)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19814
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

moor - Karel MOOR (1873-1945) Empty
MessageSujet: Karel MOOR (1873-1945)   moor - Karel MOOR (1873-1945) Empty2018-04-28, 20:05

Karel Moor (aussi Mohr) (né le 26 décembre 1873 à Lázně Bělohrad - mort le 30 mars 1945 à Prague) était un compositeur, chef d'orchestre et chef de chœur tchèque.

Karel Moor est diplômé de l'école d'orgue de Prague en 1895. Il a ensuite étudié le chant, d'abord à Vienne (1896), et plus tard à Trieste (1900). Il a commencé en tant que professeur de chant à Pardubice et a également commencé à composer.

Après un court séjour à Prague, où ses œuvres ont été présentées pour la première fois publiquement (poème symphonique Polonia et danses  polonaises), il a travaillé à Trieste. Après son retour en Bohême, il devint le chef d'orchestre de l'Orchestre Philharmonique Tchèque et devint plus tard le deuxième chef d'orchestre du Théâtre National de Brno. En 1908, ce théâtre a également présenté son opérette Pan profesor v pekle.

En 1912, la villa de Karel Moor a brûlé et le feu a détruit tous les biens pour travailler dans sa profession (piano, costume de théâtre...) ainsi que la plupart de ses compositions. Pour surmonter cette crise financière, Karel Moor accepte un poste de chef d'orchestre de "Chorale Zorani" à Zadar (Croatie), mais quitte son poste peu de temps après en raison de problèmes personnels (rupture avec Carla, sa première femme) et professionnels. Il s'est ensuite vu offrir le poste de chef de chœur de la "Société des Sœurs des Juifs espagnols" à Belgrade en 1913, mais le déclenchement de la Première Guerre mondiale a mis fin à la courte durée du mandat. Karel Moor s'est d'abord enfui de la guerre à Stip (Macédoine) où il a travaillé dans une école. Il a été blessé lors d'un voyage à Skopje, récupéré dans un sanatorium en Bohême, puis a travaillé comme Kapellmeister à Braunau am Inn.

Il semblait de nature très agité, car dans les années qui ont suivi, il a remplacé beaucoup d'engagements avec divers orchestres, notamment, comme on l'a vu, en Yougoslavie (Zadar, Arbanas, Belgrade, Stip en Macédoine, puis brièvement retour en Moravie, Ostrava et Plzen, puis de nouveau à Sinje en Dalmatie et Sarajevo). Mais Karel Moor était physiquement et mentalement débilité et avait encore des problèmes financiers, ce qui entraîna la fin de son contrat à Sarajevo en 1923.

En 1923, il est retourné à Prague. Il travailla au cinéma Hvezda nouvellement ouvert, puis devint chef de musique à Smichov (un district de Prague) et a travaillé dans les archives de la Radio tchécoslovaque.

En 1933, lors du 60ème anniversaire de Moor, le conseil municipal de Lázně Bělohrad, Karel Moor est nommé citoyen d'honneur de la ville. La maison natale du maître était sur la place, où une plaque commémorative a été posée le 25 mars 2000 .

"Il a été célébré et à nouveau négligé, a vécu dans l'abondance, et encore dans un manque d'existence et de soucis financiers, et il s'est senti chez lui à Belohrad, de belles séances avec lui" (se souvienent des témoins).

Il est décédé le 30 mars 1945 à Prague. Il est enterré à Byšičky près de sa ville natale.


Œuvres

Karel Moor offre à la fois un choix de sujets et une œuvre musicale en tant que représentant du romantisme tardif. Bien qu'il fut un compositeur très fructueux (autour de 200 morceaux), la plupart de ses œuvres sont oubliées aujourd'hui. Seules l'opérette Pan profesor v pekle et la composition orchestrale Suite tchèque son encore jouées.


Orchestre

Serenáda Es-dur (Sérénade en mi bémol majeur) (1897)
Karneval (Carnaval) (1897)
České posvícení (Culte tchèque) (1897)
Polské tance (Danses polonaises) (1897)
Polonia (Pologne) (1897)
Tkalci (Les Tisserands) (1904)
Potopa (Inondation) (1908)
Česká suita (Suite tchèque) (1926)
Bělohradská suita (1928)
Moře (La Mer)
Requiem (hommage à B. Smetana)


Melodrames

Maryčka Magdónova (Petr Bezruč - 1905)
Kantor Halfar (Petr Bezruč - 1919)
Horská růže (Rose des montagnes) (Jiří Wolker)
Tylův sen (Le Rêve de Tyl) (Em. Brožík)
Vidění Anežčino (Vision d'Anezcino) (J. M. Vochoč)
Vítězům (Gagnants) (Otčenášek)
Utrpení Boha (La souffrance divine) (Opočenský)
Kde domov můj (Où est ma maison) (R. Mařík, P. Springer)
Slovenská balada (Ballade slovaque) (Karel Václav Rais)


Cantate et oratorio

Svatý Václav (Saint Venceslas) (1934)
Canticum fratris solis (1943)


Operas

Rispa (d'après la légende de Zeyer, lib. K. B. Englich – 1898)
Vij (d'après Gogol, lib. F. Khol - 1903)
Hjördis (d'après Ibsen, lib. F. Khol - 1905)
Panské právo (La loi du manoir)) (M. Žunkovič – 1914 až 1916)
William Ratcliff (perdu)
Mistr Hanuš (Maître Hanuš)  (1924)
Poslední akord (Le dernier accord, épisode de la vie de Mozart) liv. Pohl – 1930)
Mr Amanuensis à la campagne (1930)


Operettes

Pan profesor v pekle (Mr le Professeur en enfer) (1898)
Výlet pana Broučka do Měsíce (L'excursion de Mr Broucek dans la lune) (d'après Svatopluka Čecha, lib. V. Merhaut – 1909)
Vlkodlak (Le Loup-garou) (D. Žunkovič – 1908)
Le Droit du Seigneur (1916)
Satanela (1919)
Sněška (Blanche-Neige) (t.j. Sněhurka - 1922)
Děti práce (L'oeuvre d'un enfant) (J. Balda – 1925)
Sa belle inconnue (1926)
Svatební valčík (Valse nuptiale) (1931)
De nuit à travers Prague (1933)
W. A. Mozart (1934)


Ballets

Golem (1929)
Pan (1929)


Autres

Il a également composé plus d'une centaine de mélodies dont les cycles Chants bibliques, et Motifs du Nord), quatre messes et de nombreuses pièces de chambre, dont le trio pour piano, violon, violoncelle en mi majeur op 7 (1905), 3 Quatuors à cordes (1 et 2 en 1902 et le n° 3 en 1915), une Suite pour quatuor à cordes et le Quintette de Trieste ainsi qu'une Fantaisie sur des thèmes nationaux pour quintette de cuivres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Karel MOOR (1873-1945)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: