Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans von KOESSLER ou Kössler (1853-1926)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Hans von KOESSLER ou Kössler (1853-1926)   Sam 8 Juin - 13:23

Hans von Koessler (né à Waldeck le 1er janvier 1853 - décédé à Ansbach le 23 mai 1926) est un compositeur, organiste, chef d'orchestre et pédagogue allemand. En Hongrie, où il a travaillé pendant 26 ans, il est connu sous le nom de János Koessler.
Koessler, un cousin de Max Reger, est né à Waldeck, dans la Fichtelgebirge (actuellement faisant partie de Kemnath, District du Haut-Palatinat).
Il a appris l'orgue de 1874 à 1877 auprès de Josef Rheinberger et a reçu des leçons de chant choral de la part de Franz Wüllner à Munich. Immédiatement après, il est allé à Dresde, où il a été nommé directeur et professeur de théorie de la musique et de chant choral à la École de musique de Dresde. À partir de 1878, il est aussi devenu chef de l'orchestre Dresdner Liedertafel. De 1882 à 1908, il a enseigné l'orgue et le chant choral à l'Université de musique Franz-Liszt de Budapest en Hongrie. Par la suite, il est aussi devenu Professeur de composition. C'est à Budapest qu'il sera anobli.
Parmi ses étudiants, on trouve quelques-uns des plus connus compositeurs hongrois de l'époque: Zoltán Kodály, Béla Bartók, Emmerich Kálmán, Ernő Dohnányi, et Leo Weiner. À sa retraite en 1908, il est retourné en Allemagne, mais a reçu un salaire de l'agence de Kálmán et Dohnányi dans le but de lui assurer un revenu modeste. Koessler est décédé à Ansbach en 1926, à l'âge de 73 ans.


Œuvres

Koessler a composé plus de 130 œuvres, dont un opéra (der Münzenfranz 1903), deux symphonies, des variations symphoniques pour orchestre, un concerto pour violon, un concerto pour violoncelle, deux quatuors à cordes, un quintette à cordes, un sextuor à cordes, un quintette avec piano, une suite pour piano, violon et alto, et une messe pour chœur de femmes et orgue. Il a aussi mis des psaumes en musique. Malheureusement, conséquence de son mode de vie erratique, un grand nombre de ses compositions sont perdues.
La musique de chambre de Koessler a été très estimée par plusieurs commentateurs, dont l'éminent musicologue Wilhelm Altmann.


Quatuor à cordes n° 1 en ré mineur (v. 1880)
Quatuor à cordes n° 2 en sol mineur (1902)
Sylvesterglocken (les cloches de la nouvelle année), cantate pour soli, choeur et orchestre (1897)
Sonate pour violon et piano en mi mineur (v. 1900)
Symphonische Variationen pour grand orchestre (1901)
Sextuor à cordes en fa mineur (1902)
Psaume 46, pour 8 solistes et 2 choeurs (1902)
Psaume 51, à 4 voix (1902)
Ungarische Tanzweisen pour violon et piano (1902)
Der Münzenfranz, opéra en 3 actes (1902)
Mélodies de chambre, pour soprano ou ténor, cor et quatuor à cordes (1912)
Hymne an deie Schönheit, pour choeur d'hommes et orchestre (1912)
Dem Verklärten, pour choeur et orchestre (1912)
Quintette à cordes en ré mineur (1913)
Allerseelen, pour violon, violoncelle et orgue (1913)
Quintette pour piano et cordes (1913)
5 pièces pour piano (1913)
Altdeutsche Minnelieder in Madrigal-Form : 4 voix hommes
Concerto pour violon et orchestre (1914)
Dem Vaterlande, cantate pour soli, choeur et orchestre (1915)
Trio-Suite pour violon, alto et piano (1919)
Suyite pour violon et orgue (1919)
Triumph des Liebe, oratorio profane
Letzter Wille, pour choeur et piano
Symphonie n° 1 en fa majeur
Symphonie n° 2 en si mineur
Concerto pour violoncelle et orchestre
Sonate pour violoncelle et piano
Messe à 3 voix de femmes et orgue


Dernière édition par joachim le Mar 23 Mai - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans von KOESSLER ou Kössler (1853-1926)   Jeu 20 Juin - 15:36

Seul CD existant pour ce compositeur encore à découvrir :  son sextuor à cordes en fa mineur de 1902, et son quintette à cordes en ré mineur de 1913. Un style romantique assez personnel, avec une pointe d'un peu de Mendelssohn et un peu de Brahms. J'aimerais bien écouter ses symphonies.

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Hans von KOESSLER (1853-1926)   Mar 23 Mai - 9:37

autre biographie

Hans von Koessler (né à Waldeck le 1er janvier 1853 - décédé à Ansbach le 23 mai 1926) est un compositeur, organiste, chef d'orchestre et pédagogue allemand. En Hongrie, où il a travaillé pendant 26 ans, il est connu sous le nom de János Koessler.

Koessler, un cousin de Max Reger, est né à Waldeck, dans la Fichtelgebirge (actuellement faisant partie de Kemnath, District du Haut-Palatinat). Comme REger, il a reçu sa première formation à Leonberg.
En 1871 il fut nommé organiste à Neumarkt, poste qu'il a conservé jusqu'en 1874.

Il a perfectionné l'orgue de 1874 à 1877 auprès de Josef Rheinberger et a reçu des leçons de chant choral de la part de Franz Wüllner à la Königliche Musikschule de Munich. Immédiatement après, il est allé à Dresde en compagnie de Wüllner, où il a été nommé directeur et professeur de théorie de la musique et de chant choral à l'École de musique de Dresde. À partir de 1878, il est aussi devenu chef de l'orchestre Dresdner Liedertafel, puis de l'orchestre du Teatro Glockengasse de Cologne..

De 1882 à 1908, il a enseigné l'orgue et le chant choral à l'Université de musique Franz-Liszt de Budapest en Hongrie. Par la suite, il est aussi devenu Professeur de composition en remplacement de Robert Volkmann. C'est à Budapest qu'il sera anobli. Il prend sa retraite en 1908 et a décidé une tournée européenne qui a pris fin autour de 1920. Ses dernières années se sont passées à Budapest, travaillant à l'Académie Royale de Musique. Il meurt en mai 1926 lors d'une visite à Ansbach.

Parmi ses étudiants, on trouve quelques-uns des plus connus compositeurs hongrois de l'époque: Zoltán Kodály, Béla Bartók, Emmerich Kálmán, Ernő Dohnányi, et Leo Weiner. À sa retraite en 1908, il est retourné en Allemagne, mais a reçu un salaire de l'agence de Kálmán et Dohnányi dans le but de lui assurer un revenu modeste.

Koessler a composé plus de 130 œuvres, dont un opéra (der Münzenfranz 1903), deux symphonies, des variations symphoniques pour orchestre, un concerto pour violon, un concerto pour violoncelle, deux quatuors à cordes, un quintette à cordes, un sextuor à cordes, un quintette avec piano, une suite pour piano, violon et alto, et une messe pour chœur de femmes et orgue. Il a aussi mis des psaumes en musique. Malheureusement, conséquence de son mode de vie erratique, un grand nombre de ses compositions sont perdues.

La musique de chambre de Koessler a été très estimée par plusieurs commentateurs, dont l'éminent musicologue Wilhelm Altmann.

Koessler est décédé à Ansbach en 1926, à l'âge de 73 ans.


Oeuvres


Opéra : Der Münzenfranz (3 actes, livret de A. Schaefer), Strasbourg, 1903


musiques chorales

Avec orchestre:

Triumph der Liebe (oratorio profane), 1897;
Sylvesterglocken (Ein Weltliches Requiem, livret Max Kalbeck), solistes, choeur, orchestre, 1897;
Dem Verklärten (Trauerode, paroles de Kalbeck), choeur et orch, 1912;
Hymne an die Schönheit (paroles de W.C. Gomoll), choeur d'hommes et orchestre, 1912;
Dem Vaterlande, Baryton, choeur et orchestre, 1915


Autres

Psaume 46, 8 voix solo, double chorus, 1902;
Psaume 51, choeur à 4 voix, 1902;
Psaume 60, choeur à 4 voix
Salvum fac regem
Hymnus Victoria (Siegeshymnus)
9 Lieder und Gesänge für geminschten Chor, 1912 : 1. Wanderers Nachtlied - 2. Ich hab' zur letzten guten Nacht - 3. Es fällt ein Stern - 4. Juchhe! - 5. Wenn sich zwei Herzen scheiden - 6. So öffne dich, o Herz, der Liebe - 7. Traurig' Scheiden - 8. Mein Lieb ist eine rote Ros' - 9. Einsamkeit
Minnelied "Nun bist du mein", choeur d'hommes a cappella, 1884
Deutsches Lied "Was brauset durch den Eichenhain", Festgesang pour double choeur d'hommes a cappella, 1890
Altdeutsche Minnelieder in Madrigal-Form, choeur d'hommes à 4 voix, 1913 : 1. Gesegne dich Gott, du reines Weib - 2. Mein Herz, das ist betrübet sehr - 3. In einem Rosengärtelein
Letzter Wille ‘Wenn einstens ist vollendet’, choeur et piano;
Messe en fa mineur, choeur de femmes et orgue
3 Frauenchöre : Dornröschlen, Verlorne Mühe, Trutzliedchen, 1912
5 Frauenchöre : Wennich ihn nur habe, Minnelied, Ich bin zu Feld gesschritten, Juchhe, Abendsegen, 1912
3 Ernste Chöre (1891/93) : 1. Gebet auf den Wassern - 2. Hymne an die Nacht - 3. Heimatlos
Ave Maria, für Chor (SATB) und Streichquartett (Orgel)


Mélodies

Kammergesänge, Soprano ou ténor, hautbois, cor et quatuor à cordes, 1912;
3 Lieder pour baryton et piano;
Lieder und Gesänge, 3 volumes., 1voix et piano;
Kinderlieder (F.W. Güll), 1 voix et piano
3 Lieder aus der Kriegszeit, Sopano et piano;
Der kleine Rosengarten (H. Löns), 4 volumes, 1 voix et piano;
5 Lieder pour baryton et orchestre;
autres Lieder séparés pour voix et piano


Orchestre

Variations symphoniques en ut dièse mineur, 1901;
Concerto pour violon en la mineur "Passacaglia-Konzert", 1914;
2 symphonies en fa majeur et si mineur;
Concerto pour violoncelle en ré mineur


Musique de chambre

Quatuor à cordes n° 1 en ré mineur (v. 1880/85 ?)
Quatuor à cordes n° 2 en sol mineur, 1902;
Quatuor à cordes n° 3 ? en la mineur, 1927?
Sextuor à cordes en fa mineur, 1902;
Allerseelen, élégie pour violon ou hautbois ou violoncelle et orgue, 1913;
Quintette à cordes en ré mineur, 1913;
Quintette pour piano et cordes en fa majeur (1913)
Suite pour violon et orgue en la mineur, 1919;
Trio-Suite pour violon, alto et piano, 1922;
Sonate pour violon et piano en mi mineur, v. 1902
Deutsche Tanzweisen pour violon et piano;
Ungarische Tanzweisen pour violon et piano, 1902;
Sonate pour violoncelle et piano


Piano:

Walzersuite;
5 Pieces pour piano, 1913
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans von KOESSLER ou Kössler (1853-1926)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans von KOESSLER ou Kössler (1853-1926)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: