Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Anton KONTSKI ou Antoni Katski (1817-1899)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15967
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Anton KONTSKI ou Antoni Katski (1817-1899)   Lun 20 Fév - 10:00

Anton de Kontski (né le 27 octobre 1817 à Cracovie - mort le 7 décembre 1899 à Iwaniczach - près de Novgorod) était un pianiste et compositeur polonais. On l'appelait aussi Antoni Kątski et Antoine de Kontski, parfois avec l'appellation "Chevalier".

Fils du violoniste et compositeur Gregory Kątski, Anton de Kontski était l'un des cinq enfants d'une fratrie, tous musiciens. Sa sœur Eugénie (née en 1816) était chanteuse; son frère Stanislaw (né en 1820) pianiste qui a enseigné le piano à Paris et composé des pièces de salon; son frère Apolinaire (1825-1879) violoniste, compositeur et professeur virtuose qui a fait ses débuts à cinq ans à la cour de Saint-Pétersbourg, a étudié avec Paganini, a visité l'Europe et s'est installé finalement à Varsovie où il a fondé en 1860 l'Institut de musique; et son frère Karol (1815-1867), violoniste et compositeur, membre de l'orchestre de l' Opéra-Comique de Paris.

Anton lui-même était pianiste et compositeur, un élève de John Field à Moscou (1829-30) et un enfant prodige d'abord formé par son père. En 1832, il a étudié au Conservatoire de la Société des Amis de la Musique à Vienne: la  composition avec Simon Sechter et le piano avec Sigismund Thalberg. En 1845, à Paris, il joue en concert avec Chopin. En 1849 il a commencé des visites en Europe; concerts à Madrid et à Séville (également à la cour royale). ensuite au Portugal; Il a joué à Lisbonne, où - à la demande du roi - il a développé un projet de réorganisation du conservatoire local, pour lequel il a reçu l'Ordre de l'Immaculée Conception.
Dans les années 1851-1853 il est resté à Berlin en tant que professeur de piano pour la princesse Louise de Prusse et comme pianiste de la cour.
Dans les années 1854-1867, il était à Saint-Pétersbourg; il y a fondé la Société des Amis de la musique classique et a travaillé en tant que professeur. Il a joué, seul ou avec son frère Apolinary dans de nombreuses villes de la Russie. Il a composé la Symphonie en la mineur, opus 220, qui est dédiée au tsar dans l' espoir d'une nomination de pianiste de la cour.
En 1867, il déménage à Londres, où il a vécu pendant 16 ans, portant sur l'enseignement de la musique et la composition.
En 1883, il a émigré aux États-Unis, d'abord à Buffalo, alors l'état du Michigan, et là, il a été nommé professeur de conservatoire à Grand Rapids. En même temps, il a fait de nombreuses tournées aux Etats-Unis.
En 1890, il a joué au Japon. En 1897, deux ans avant sa mort, il a commencé une grande tournée de concerts dans le monde entier, qui comprenait l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Inde, la Chine, le Japon, le Siam, ainsi que la Russie et la Pologne.
Il a reçu de nombreuses médailles et les ordres qui lui sont donnés par les têtes couronnées d'Europe.

Il était aussi quelque peu "people": il se faisait annoncer comme le seul élève vivant de Beethoven et jouait au moins une pièce dans chaque concert avec ses mains sous une couverture pliée placée sur le clavier. En 1896, alors que de Kontski visitait le pianiste de la Wellington Orchestral Society en Nouvelle-Zélande, le chef d'orchestre Alfred Hill démissionna pour protester contre ce truc qu'il considérait comme une charlatanerie.


Il a composé plus de quatre cents morceaux, parmi lesquels de virtuoses pièces pour piano, dont le populaire Le Réveil du Lion op. 115. Il a également composé l'opéra Marcello (1880) et trois opérettes : Les Deux Distraits d'après la comédie Distraitement de August von Kotzebue (1872), Anastasie (1882) et Le Sultan de Zanzibar (1885).

Sa pièce intitulée "Patrouille polonaise" op. 401 a été publiée à Los Angeles en 1895 par The Barlett Music Co. avec un portrait du compositeur sur la couverture, et son "Awaking the Lion" op. 115 a été très populaire dans les années 1870 en Californie. Un signe de sa popularité est le fait que The Etude a utilisé sa "Danse des Sorcières" op. 331 comme leur premier titre quand ils ont commencé à publier la musique sur journal en 1883.


https://www.youtube.com/watch?v=l9W5ece_uPQ

Revenir en haut Aller en bas
 
Anton KONTSKI ou Antoni Katski (1817-1899)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: