Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Guiraut de BORNELH (1138-1215)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16379
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Guiraut de BORNELH (1138-1215)   Sam 4 Juin - 13:29

Guiraut de Bornelh, né en 1138 et mort en 1215, aussi écrit Giraut ou Girautz et de Borneil ou de Borneyll, est un troubadour. Il aurait formalisé, sinon inventé le style poétique "léger" du trobar leu. Il était si célèbre que ses contemporains l'appelaient le "maître des troubadours".


Guiraut est né dans une famille modeste, probablement à Bourney près du village d'Excideuil (Aquitaine). Il fait des études dans une abbaye du Limousin. Il a appartenu à la cour d'Alphonse II d'Aragon. Il a certainement accompagné le comte Ademar V dans les Croisades entre 1188 et 1189. Il a vécu à la cour du roi de Castille Alphonse VIII. Il s'est retiré dans le Limousin en 1192.


L'œuvre de Giraut

Il a été classé par Dante comme le second meilleur troubadour (après Arnaut Daniel). Ont seulement survécu quatre de ses mélodies. L'aube "Reis glorios" ("Bel companho... ") est une des plus connues.


[P]er solatz revel[h]ar
A ben chantar
Un sonet fatz malvat e bo
De chantar mi for' antremes
Los apletz
S'ieus quier cosselh, bell'amia lamanda
Razon e luec
Gen m'aten
Sim sentis fizels amics
M'amigam mena estra lei
Qui chantar sol
Ben es dregz pos en aital port
Jois sia comensamens
A l'honor Dieu torn en mon chan
Ar ai gran joi quem remembra l'amor
Ben for' oimais dreitz al temps gen
S'anc jorn agui joi ni solatz
Quar non ai joy qui m'aon
S'era non pueja mons chans
Quan lo fregz el glatz e la neus
Sol qu'amors me plevis
Al plus leu qu'ieu sai far chansos
Nom platz chant de rossinhol
Si sotils gens
Aquest termenis clars e gens
Ben deu em bona cort dir
Ses valer de pascor
Alegrar me volgr'en chantan
Lo doutz chans d'un auzel
Quant creyx la fresca fuelh' el rams
Er ausiretz
Joys e chans
Eras sim fos a grat tengut
Ges aissi del tot non lays
Quant la brun' aura s'esclucha
La flors el verjan
A penas sai comensar
Sim plagues tant chans
Ab semblant mi fai dechazer
Ailas! quo muer que as amis
Nulha res a chantar nom falh
No pues mudar qu'a la dolor
Jam vay revenen
Quan branchal brondels elh rama
Leu chansonet' e vil
Ops m'agra si m'o cossentis
De chantar ab deport
Dels bels digz menutz frays
Aital cansoneta plana
Solatz, joys e chantars
Si per mon Sobretotz no fos
Be m'era bels chantars
Tot suavet e dapas
Sil cor nom mi nestra dreg
Ben cove pus ja bayssal ram
Las! co m'ave Dieus m'aiut
Ges de sobre voler nom tuelh
Be veg e conosc e sai
Quan vey lo dos temps venir
Abans quel blanc pueg sion vert
Cardalhac, per un sirventes
L'antrier lo primier jorn d'aost
Tostemps me sol plus joy plazer
S'es chantars ben entendutz
Reis glorios, verays lums e clardatz
Revenir en haut Aller en bas
 
Guiraut de BORNELH (1138-1215)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: