Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Daniel SPEER (1636-1707)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Daniel SPEER (1636-1707)   Sam 14 Mai - 11:50

Georg Daniel Speer est un compositeur allemand de la période baroque, né à Breslau, en Silésie le 2 juillet 1636 et mort à Göppingen le 5 octobre 1707.

Il était le fils d'un travailleur de la fourrure de Breslau. Il a passé quelques années à la Maria Magdalenen-Gymnasium, mais il a perdu ses parents très tôt (1644) et a grandi dans un orphelinat. On perd sa trace jusqu'en 1664, mais on pense qu'il a reçu une formation en Italie. Il a commencé une vie errante qui l'a conduit, entre autres, en Slovaquie, en Hongrie et en Roumanie, parce qu'il avait une connaissance approfondie de ces pays et des Balkans. Pendant une période de guerre il a été trompette et timbalier de l'armée. On ne sait pas pourquoi il est parti soudainement dans le sud de l'Allemagne. En 1665-1667, il est arrivé dans le "bei der Music gebrauchen" du Stuttgarter Pedagogium. En 1667, il était en tout cas un musicien d'église et organiste à Göppingen, où il travailla également en tant que professeur. Il est tout à fait possible qu'il précédemment travaillé également à Tubingen en 1664. De 1670 à 1672, il était professeur à l'école latine de Leonberg.

Il s'est marié en 1669 avec Appolonia Buttersack, fille d'un organiste et professeur.

À Göppingen, en plus de la musique il se consacre également dans les genres littéraires. Cette phase de production, entraîne de nombreuses compositions, mais aussi des publications littéraires. Son appel patriotique a valu contre lui une peine de prison à la citadelle Hohen Neuffen lors de l'occupation française en 1689. Après sa libération, il est arrivé à Waiblingen, mais peu de temps après il était de retour à Göppingen en 1694 comme Kantor de Lateinschule, où il a écrit exclusivement des compositions musicales jusqu'à sa mort à Göppingen à l'âge de 71 ans. On cite souvent son credo musical : "Die Music ist eine liebliche zu Gottes Lob gehörende schöne Freye Kunst“!


Œuvres


Écrits

Il est l'auteur d'histoires et de pamphlets politiques qui ont conduit à son emprisonnement. Il doit sa libération aux habitants de la ville de Göppingen qui l'ont soutenu contre les autorités de la ville.

Son livre sur l'apprentissage de la musique, sous-titré Le trèfle musical à quatre feuilles, couvre la direction musicale, l'art du jeu du clavier et du continuo, la théorie instrumentale et, comme quatrième feuille, la composition. Le troisième chapitre traite des instruments à corde et à vent, et fournit une courte introduction à chacun suivi d'exemples. Les sonates pour l'alto (que Speer appelait "viol-braccio" ou "bras") pourraient bien être les premiers morceaux écrits particulièrement pour cet instrument par opposition à la viole de gambe.

1683 – Türkischer Vagant
1683 – Ungarischer oder Dacianischer Simplicissimus
1685 – Recens Fabricatus Labor oder Neugebackene Tafelschnitz
1687 – Grundrichtiger Unterricht der musikalischen Kunst
1688 – Musikalisch-türkischer Eulenspiegel
1688 – Philomela angelica
1692 – Jubilum coeleste


Compositions

En tant que compositeur, Speer a par exemple produit la musique pour les trombones. Des miniatures pour clavier ont également survécu. Il est assez connu pour sa Sonate n° 29 du Die Bänkelsängerlieder  pour quintette de cuivres, qui est souvent jouée dans les mariages et les occasions formelles.

Aufzugsmusik
Dances from the Musical "Türkischer Eulenspiegel" pour deux violons
Intrade
6 Sonaten de "Türkischer Eulenspiegel" pour deux trompettes et trois trombones
Sonate a 4
Sonata C Dur aus "Neugebachene Taffel-Schnitz"
Sonata in A minor, quatre trombones
Sonate en ré mineur, quatre trombones
Sonata in E minor, quatre trombones
Sonata, quatre trombones et orgue
Sonata, quatre trombones
Sonata in C, quatre trombones et basso continuo
Sonata in G pour deux trompettes, deux trombones, timbales et orgue
Sonata Nr. 7, 4 trombones et basso continuo
Sonata Nr. 12 en si bémol majeur
Sonata Nr. 13 en fa majeur
Sonata Nr. 14 en si bémol majeur
Sonate Nr. 28, pour deux trompettes et trois trombones
Sonate und Gigue, pour deux violons, trombones et basso continuo
Zwei Sonaten en C pour 2 trompettes, trois trombones et basso continuo
Zwei Sonaten en C, trompette, trois trombones et basso continuo
Zwei Sonaten pour deux ou plusieurs bassons
Zwei Sonaten, 2 trompettes en C, trombone ténor, orgue et deux bastrombones
Zwei Sonaten, 2 trompettes en C, trombone ténor, orgue et deux bastrombones
Zwei Sonaten, 3 trombones
Zwei Sonaten pour trois trombones et orgue


Clavier

Rudimental Tutor on Keyboard Playing (1697, 1687)



Catalogue d'après le Grove

Musique religieuse

Musicalisches ABC, oder Auserlesene Sprüche der Heiligen Schrift (Schwäbisch Hall, 1671), lost (cited in Frankfurt book fair catalogue, New Year 1671)
Evangelische Seelengedanken … [erster Theil], 7vv, bc (Stuttgart, 1681)
Evangelische Seelengedanken … [ander Theil], 7vv, bc (Ulm, 1682)
Philomela angelica cantionum sacrarum, 5vv, bc (?Venice, 1688) [pubd under pseud. Res Plena Dei; probably not pubd in Venice]
Süsse Jesus-Freud, oder Jubilum S Bernhardi (Stuttgart, ?1688), lost (cited in Frankfurt book fair catalogue, New Year 1688, also announced in Vierfaches musicalisches Kleeblatt, 1697)
Neuvermehrtes Würtembergisches Gesangbuch (Stuttgart, 1691)
Choral Gesang-Buch auff das Clavir oder Orgel, 2vv, kbd (Stuttgart, 1692)
Jubilum coeleste, oder Himmlischer Jubel-Schall … in lateinischen und teutschen Texten, 6vv, bc (Stuttgart, 1692)
Echo coelestis;
Die ersten 50 Psalmen;
Geistreiche Lehr-, Buss- und Danklieder;
Aeternum Allelujah;
Aeternum Amen;
Musikalisches dreifaches Kleeblatt zu Freud-, Zeit- und Leidbegebnissen;
masses, Vespers, Passion: announced as ready for publication in Vierfaches musicalisches Kleeblatt but possibly never published


Quodlibets

Recens Fabricatus Labor, oder Neu-gebachene Taffel-Schnitz, a 7 (n.p., 1685) [pubd under pseud. Asne de Rilpe]; 1 ed. in Moser (1933); 7 ed. in EDM, 1st ser., xiv (1941); ed. K. Brown (New York, 1966, rev. 1983); 1 ed. G.P. Smith (London, 1979); 3 ed. G. Balassa (Monteux, 1981)
Musicalischer Leuthe-Spiegel, a 6 (n.p., 1687) [pubd under pseud. Deutscher Spaniol in Griechenland]
Musicalisch Türckischer Eulen-Spiegel, a 6 (n.p., 1688) [pubd under pseud. Dacianischer Simplicissimus zu Güntz]; some ed. in Eitner; ed. J. Albrecht and L. Ballova (Bratislava, 1971–80); ed. G. Balassa (Monteux, 1981); ed. M. Harras (Zürich, 1982)
For lost works see Moser (1960)


Oeuvres théoriques

Grund-richtiger … Unterricht der Musicalischen Kunst (Ulm, 1687) [incl. vocal and inst works; 7 ed. H. Fischer and F. Oberdörffer as ‘Sechs [recte 7] kleine stücke für Anfänger’ in Deutsche Klavier-Musik des 17. und 18. Jahrhunderts, i (Berlin, 1935/R)]
Grunde-richtiger … Unterricht der musicalischen Kunst, oder Vierfaches musicalisches Kleblatt (Ulm, 1697, extensively altered and expanded version of 1687 edn; Eng. trans. in Howey) [incl. vocal and inst works; 4 ed. J. Albrecht (Bratislava, 1982); 2 ed. R.P. Block and H. Howey (London, 1983)]; facs. (Leipzig, 1974) [incl. afterword by I. Ahlgrimm and biographical notes and worklist by F. Burckhardt]
Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel SPEER (1636-1707)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: