Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Atys ( Lully )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Atys ( Lully )   Ven 1 Déc - 22:48

Atys, opéra composé par Jean-Baptiste Lully, est une tragédie, commençant par un long prologue, suivi de cinq actes.

Créé à Saint-Germain-en-Laye le 10 janvier 1676, il est totalement dédié au divertissement « du plus grand des Héros », Louis XIV.

Cet opéra est aussi apellé "l'opéra du roi", tant Louis XIV l'appréciait et chantait souvent pour lui même des airs de cet œuvre. Le clou du spectacle se situe à l'acte trois avec le merveilleux passage du "sommeil" d'Atys, et des airs des songes agréables.

Synopsis

Prologue

Le Temps, suivi du chœur des Heures, célèbre la gloire éternelle de Louis XIV, le plus grand des héros. Flore, déesse du printemps, s'avance avec une troupe de nymphes, qui portent divers ornements de fleurs, conduite par un des Zéphirs. Elle se plaint de ne jamais pouvoir rendre ses hommages au roi, qui part en mars pour la guerre, et désire se joindre au Temps.

Melpomène, muse de la Tragédie, vient accompagnée d'une troupe de héros parmi lesquels Hercule et Antée, Castor et Pollux, Idas et Lyncée, Étéocle et Polynice. Soucieuse d'aplanir toutes les royales préoccupations, elle chasse ces tristes ombres qui rappellent trop à Louis son devoir, et elle propose de lui narrer l'histoire du bel Atys, afin de le divertir quelques instants. Les héros recommencent leurs anciennes querelles : Hercule lutte avec Antée, Castor et Pollux contre Lyncée et Idas, Étéocle contre Polynice. Iris, par l'ordre de Cybèle, vient accorder Melpomène et Flore. La suite de Melpomène s'accorde à la suite de Flore.

Acte I

Atys presse les Phrygiens endormis de préparer l'arrivée imminente de la déesse Cybèle. Son ami Idas se moque de l'exaltation d'Atys, en lui demandant s'il ne serait pas amoureux, lui qui se vante de ne pouvoir l'être. Atys finit par avouer que son cœur subit les assauts de l'amour. Sangaride paraît, exaltée comme Atys, mais d'autres raisons l'animent : on fête aujourd'hui son mariage avec le roi de Phrygie, Célénus, et Cybèle, reine des Dieux, a promis de rehausser cette noce du lustre de sa présence. Atys se méprend sur l'exaltation de Sangaride, et réaffirme qu'il est insensible à l'amour.

Sangaride, restée seule avec sa confidente Doris, se lamente d'aimer en secret cet Atys qui ne veut ni ne peut aimer, et se résigne à une destinée qui lui répugne. Atys annonce l'arrivée des Phrygiens. Il se réjouit de l'union prochaine de Sangaride et Célénus, tout en assurant qu'elle provoquera sa mort. Il finit par avouer à Sangaride son amour.

Sangaride, à son tour, lui révèle son amour. Tous deux se lamentent de leur amour impossible. Atys tente de se convaincre que la liberté vaut plus que la beauté. Atys et Sangaride s'avancent vers la montagne au devant de la déesse, pour l'accueillir. Ballet des Phrygiens. La déesse Cybèle arrive. Les Phrygiens lui témoignent joie et respect. Cybèle annonce qu'elle va choisir le Sacrificateur, et demande qu'on l'aime, en plus de l'honorer.

Acte II

Célénus, avec Atys attendent que Cybèle ait fait son choix. Célénus se flatte à l'avance de la puissance que ce rôle lui conférera. Il interroge Atys sur le trouble qu'il croit avoir remarqué chez Sangaride. Atys le rassure, mais sans pouvoir totalement l'assurer que Sangaride l'aime. Célénus envoie Atys pour vérifier les préparatifs des noces. Cybèle, accompagnée de ses prêtresses, vient annoncer à Célénus qu'elle a choisi Atys comme Grand Sacrificateur.

Célénus masque sa déception. Cybèle avout à Mélisse qu'elle est éprise d'Atys, et qu'elle a décidé de le lui faire savoir en provoquant son sommeil. Elle ordonne à Mélisse de prévenir le Sommeil et les Songes. Les Zéphyrs paraissent dans une gloire élevée et brillante. Les peuples viennent de tout pays, pour honorer le choix de Cybèle. Ils entrent dans le temple et honorent Atys, en le reconnaissant pour le Grand Sacrificateur de Cybèle. Chœur des Peuples et des Zéphyrs, et Chœur des Nations.

Acte III

Atys se lamente, estimant que l'amour le rend malheureux. Idas survient avec sa sœur Doris. Ils annoncent que Sangaride est décidée à avouer leur amour à Cybèle. Atys est partagé entre l'espoir et la crainte de trahir Célénus. Il finit par se rendre aux arguments d'Idas et Doris et leur demande de faire venir Sangaride. Resté seul, Atys accepte peu à peu l'idée de trahison, puis tombe dans le sommeil. Le Sommeil apparaît, avec Morphée, Phobétor, Phantase.

Les Songes agréables s'approchent d'Atys, et par leurs chants et leurs danses lui font connaître l'amour de Cybèle et le bonheur qu'il doit en espérer. Les Songes funestes s'approchent à son tour de lui, et le menacent de la vengeance de Cybèle s'il méprise son amour et ne l'aime pas avec fidélité. Atys, épouvanté, se réveille en sursaut. Le Sommeil et les Songes disparaissent avec l'antre. Cybèle assiste au réveil d'Atys, et lui confirme que les songes lui parlaient en son nom. Atys, surpris, ne peut que l'assurer de son respect et de sa reconnaissance.

Sangaride survient et se jette aux pieds de Cybèle, mais Atys l'interrompt chaque fois qu'elle commence à lui parler. Atys demande à Cybèle que Sangaride soit libérée de l'union avec Célénus, pour pouvoir se consacrer à la déesse. Cybèle promet d'intervenir auprès de Sangar, le père de Sangaride, précisant qu'elle le fait pour Atys, l'objet de son amour. Cybèle est ulcérée de l'indifférence d'Atys, et finit par décider de se venger en séparant Atys et Sangaride.

Acte IV

Sangaride se lamente, en présence de Doris et Idas, n'ayant pas compris de l'attitude d'Atys en présence de Cybèle. Célénus vient voir Sangaride,à qui déclare à Sangaride qu'il souhaite être aimé d'elle. Sangaride lui répond qu'elle ne peut lui donner que l'obéissance. Célénus remarque le trouble de Sangaride à l'arrivée d'Atys. Impatient, il va à la rencontre des parents de Sangaride. Atys fait état de ses remords à l'endroit de Célénus. Mais Sangaride lui annonce qu'elle est décidée à épouser le roi.

Tous deux s'accusent mutuellement de trahison. Ils finissent par s'expliquer et, comprenant leur méprise, se promettent un amour éternel. Le Dieu du fleuve Sangar fait approuver le choix de Célénus comme époux de Sangaride par le chœur des dieux de fleuves, du chœur des divinités de fontaines et de ruisseaux. Il appelle aux réjouissances. Ballet. Atys vient annoncer que Cybèle s'oppose à l'union de Sangaride et Célénus. Il suscite l'incompréhension de Célénus. Atys se retranche derrière l'autorité de Cybèle et se fait enlever avec Sangaride par les Zéphyrs.

Acte V

Célénus vient demander des explications à Cybèle. Celle-ci lui avoue qu'elle vient de surprendre les deux amants et qu'ils ont été tous les deux trahis. Cybèle décide de se venger. Atys et Sangaride sont confrontés à Cybèle et Célénus. Ceux-ci refusent toute grâce. Cybèle fait surgir des enfers la Furie Alecton, tenant à la main un flambeau qu'elle secoue sur la tête d'Atys dont l'esprit s'égare. Atys confond Cybèle et Sangaride, puis prend Sangaride pour un monstre, la poursuit et la tue avec le couteau sacré. Célénus qui n'a pu intervenir, se lamente et s'estime trop vengé.

Atys revient à la raison. Cybèle lui montre le corps de Sangaride et lui annonce qu'il est l'auteur de sa mort. Atys est désespéré et suit le corps de Sangaride que l'on emporte. Cybèle commence à avoir des remords, mais trop tard. Idas arrive en soutenant Atys qui s'est poignardé. Cybèle se rend compte que sa vengeance était trop cruelle. Elle décide de transformer Atys en pin, arbre aimé de la déesse. Atys a pris la forme d'un pin. Cybèle convie les divinité des bois et des eaux, et les Corybantes à pleurer la triste fin d'Atys, et demande que l'arbre sacré soit révéré. Cybèle exprime sa douleur, reprise par les chœurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atys ( Lully )   Jeu 28 Juin - 7:14

Vingt ans après, les flutes des Arts Florissants endormant Atys sont toujours l'une des plus belles couleurs instrumentales gravées au disque. Et les plaintes de Cybèle ou Atys sont, elles, gravées dans les mémoires....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atys ( Lully )   Jeu 28 Juin - 22:51

Je souscrits entièrement à cette assertion. On pourrait rajouter aujourd'hui sans doute Callirhoé de Destouche.

Que le malheur d'Atys afflige tout le monde
Que tout sente ici bas, l'horreur d'un si cruel trépas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atys ( Lully )   Aujourd'hui à 19:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Atys ( Lully )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: