Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

  Giuseppe BECCE (1877-1973)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty
MessageSujet: Giuseppe BECCE (1877-1973)    Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty2013-11-23, 21:02

Eléments biographiques;

Giuseppe Becce (Février 3, 1877 - 5 Octobre, 1973) fut un compositeur de naissance Italienne qui se consacra surtout à la musique appliquée, en offrant ses talents pour le cinéma allemand . Il est né le 3 février 1877 et mourut le 5 octobre 1973 alors qu'il approchait les 94 ans. Giuseppe Becce est né à Lonigo / Vicenza , Italie . Il a démontré très tôt des prédispositions pour la musique et, plus tard, a été nommé directeur musical de l'orchestre des étudiants de l'Université de Padoue où il avait étudié la géographie . En 1906, il déménage en Allemagne et étudie la composition avec Arthur Nikisch et Ferruccio Busoni . En 1913, il compose la musique du film muet "Richard Wagner" , dirigé par Carl Froelich. Becce en joue également le rôle-titre. Enthousiaste dans cette discipline, Il continue à écrire la musique pour une série de films. Une collection de ces pièces, le soi-disant " Kinothek "a été publiée entre 1919 et 1933 par la maison d'édition Schlesinger'sche Buchhandlung à Berlin.

De 1915 à 1923, Giuseppe Becce est directeur du petit orchestre de Berlin "Mozartsaal am Nollendorfplatz" . Après la Première Guerre mondiale , il est nommé pour diriger le département de musique de la Déclaration de Bioscop AG et devient directeur en chef de son orchestre de cinéma, plus tard devenu le "Universum Film AG orchestre (UFA)". Il travaille également dans les grandes salles de cinéma en tant que directeur des orchestres, parmi eux la "UFA-Pavillon am Nollendorfplatz", le "Tauentzien-Palast", et le "Gloria Palast" . A ce poste, il travaille avec les réalisateurs célèbres de l'époque du cinéma muet allemand, à savoir Fritz Lang , Friedrich Wilhelm Murnau , Georg Wilhelm Pabst , Ernst Lubitsch , Ludwig Berger , Joe May et Berthold Viertel. En 1920, Becce publie le magazine "Film-Ton-Kunst" et en 1927, il publie, en collaboration avec Hans Erdmann et Ludwig Brav, l' "Allgemeines Handbuch der Filmmusik".
Avec l'arrivée du son, Giuseppe Becce continue d'oeuvrer pour l'image, notamment sur des films musicaux allant de l'opéra à l'opérette. Il travaille avec Leni Riefenstahl , Luis Trenker , et Harald Reinl. Becce s'impose comme un compositeur très prolifique dans le domaine de la musique de film. D'autre part, depuis plus de quatre décennies, il mélange souvent ses propres compositions avec des créations d'autres compositeurs. Il est le compositeur de l'opérette Das Bett der Pompadour en 1910, et en 1912 il compose son opéra Tullia.

Becce meurt à Berlin et est enterré dans le cimetière de Berlin - Wilmersdorf , Berliner Straße.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe BECCE (1877-1973)    Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty2016-01-01, 22:23

J'ai réécouté la seule oeuvre que je connais de Giuseppe Becce qui fut composée pour le film muet de 1920; Das Cabinet des Dr. Caligari. J'en aime déjà l'instrumentarium: violon, violoncelle, contrebasse, flûte, hautbois, clarinette, trompette, trombone, piano, orgue, percussion, tambour, sous la direction de Helmut Imig. J'aime bien le caractère sombre et facilement mémorisable du thème principal. Il plante l'ambiance d'une musique claire-obscure typiquement allemande. J'ai même un peu pensé à Hanns Eisler et Peer Raben dans la manière de combiner et faire sonner les instruments. J'aimerais beaucoup voir le film auquel elle se rapporte, bien que je ne sois pas un grand adepte du cinéma muet.

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Giuseppe-becce-5f2428ee-0714-4905-9c3d-79136339dd2-resize-750 Giuseppe Becce


Dernière édition par Icare le 2021-11-19, 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22812
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe BECCE (1877-1973)    Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty2016-01-02, 10:09

Icare a écrit:

J'aimerais beaucoup voir le film auquel elle se rapporte, bien que je ne sois pas un grand adepte du cinéma muet.

Mais tu peux le voir en entier sur youtube !

Vidéo désactivée

Je ne l'ai pas regardé en entier, mais je trouve, effectivement, que la musique est très belle, et reflète bien l'action. Ce qu'il y a de bien avec les films muets, c'est qu'on a la musique d'un bout à l'autre, sans interruption. Faut voir aussi les Charlots par exemple, avec là aussi une musique splendide.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe BECCE (1877-1973)    Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty2016-01-04, 19:32


Merci pour le lien. Je me doutais bien qu'il se trouvait en entier sur la toile.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe BECCE (1877-1973)    Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty2021-11-18, 12:29

Le Cabinet du Dr. Caligari - film muet de 1920: musique de Giuseppe Becce:

"Le Cabinet du Dr Caligari" est devenu l'un des films les plus célèbres d'Allemagne et a répandu la renommée du cinéma allemand dans les années 1920 dans le monde entier. Un historien du cinéma américain l'a décrit comme une « construction métaphysique sous les traits d'un thriller mélodramatique ». Sa première le 26 février 1920 au Marmorhaus de Berlin fut cependant un échec. Cela était principalement dû à l'incongruité de la musique d'accompagnement. Ce film d'horreur surréaliste s'est doté d'un fond musical composé de pièces de Beethoven, Schubert, Rossini, Bellini, Donizetti ou encore Lincke. La réponse du public aurait été un "silence de pierre". Le producteur Eric Pommer retire aussitôt le film et charge le compositeur et chef d'orchestre Giuseppe Becce, parfois surnommé « Toscanini du cinéma », d'écrire une musique adéquate. Giuseppe Becce a terminé la partition en quatre semaines et a dirigé l'orchestre lors de sa deuxième création très réussie dans la célèbre Mozart-saal de Berlin. Dans une interview en 1970, Giuseppe Becce a rappelé : " J'ai pu diriger le film de Wiene vers un plein succès. C'était un exemple typique de la façon dont l'influence de la musique peut être décisive dans le destin d'un film, que ce soit dans un sens positif ou négatif." Emil Gerhardt (extrait)

 Giuseppe BECCE (1877-1973) Caligari

Voilà une musique que j'ai réécoutée ce matin avec beaucoup de plaisir, avec là aussi des motifs récurrents qui saisissent l'attention et contribuent à créer une atmosphère particulière, vaguement morbide et grinçante. Toutefois, j'ai changé de cycle. Maintenant, je suis dans une série d'écoutes consacrée à des bandes originales composées sur des films anciens, lors des trois premières décennies (environ) du XXème siècle. L'idée de coller des extraits d'oeuvres préexistantes, en l'occurrence ici des extraits de musique classique, peu importe d'ailleurs la beauté des extraits en soi et le prestige de ceux qui les ont composés, n'est pas toujours le plus judicieux ou le mieux adapté des choix. Un morceau de Schubert, Beethoven ou de Rossini peut admirablement fonctionner sur une scène précise d'un film - j'avais d'ailleurs ouvert un fil de discussions sur ce sujet avec des mini-documentaires intitulés "Blow up" (Arte) - mais elle peut aussi ne pas très bien fonctionner, voire ne pas fonctionner du tout. Dans de nombreux cas de films qui ont fait le choix d'employer des musiques préexistantes, j'aurais préféré le choix d'une composition originale pensée et conçue pour l'univers cinématographique qu'elle est sensée illustrer. Parce que le compositeur talentueux et compétent va complètement saisir la poétique et l'atmosphère du film et l'intégrer au mieux dans sa partition qui, elle, va en être le complément sonore homogène et nécessaire qui lui manquait. Avec les choix d'oeuvres de différents compositeurs comme ce fut d'abord le cas dans Le Cabinet du Dr. Caligari, il était certain d'y trouver, d'autant plus avec l'originalité visuelle du film, une bande-son hétérogène, trop décalée (trop arbitraire) et sûrement envahissante parce qu'agissant sur ce cinéma comme un corps étranger, ne développant au fond aucun point de concordance avec les images ni même l'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe BECCE (1877-1973)    Giuseppe BECCE (1877-1973) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe BECCE (1877-1973)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: