Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

  Le goût musical en héritage

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15848
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2013-09-23, 20:57

Cette révélation personnelle de Joachim sur le fait que son fils est allergique à la musique qu'il aime par-dessus tout, m'interpelle dans la mesure où je vis la même expérience avec ma fille qui est totalement hermétique à la musique classique, en l'occurrence...Elle est tout autant allergique au jazz et à la musique de film. Elle ne jure que par Justin Bieber! Rolling Eyes  Je connais quelqu'un qui adore le classique et l'opéra. Il a un fils qui, à l'âge de sept ans, affiche déjà une véritable curiosité et intérêt pour cette musique-là et semble hériter des goûts du paternel. Je trouve ça formidable et je pense que cette réalité crée une proximité et complicité importantes entre le père et son fils. J'avoue que j'aurais bien aimé connaître une même expérience avec l'un de mes trois enfants. Hélas, aucun n'a hérité de mon goût pour le genre classique même pour son pendant le plus lyrique et romantique. Le second ne jure que par le rock et la pop, ce qui est déjà plus vaste que Justin Bieber. Laughing 

(Attention, j'adore mes enfants et nous avons d'autres centres d'intérêt, mais disons que si j'avais eu au moins avec l'un d'entre eux un attrait commun pour la musique que j'aime, ça m'aurait bien plu.Very Happy 

Le goût musical se transmet-il de père en fils? Joachim, comment expliques-tu que ton fils est allergique à la musique que tu aimes par-dessus tout? Avons-nous été mauvais "pédagogues" ou est-ce juste une affaire de caractère et sensibilité?  Remarquez, mes parents détestaient la musique classique, étaient totalement ignares en ce domaine et moi, même enfant, j'ai eu l'impression d'être naturellement attiré par elle... Le goût musical en héritage 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23757
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2013-09-24, 09:53

Icare a écrit:
 Remarquez, mes parents détestaient la musique classique, étaient totalement ignares en ce domaine et moi, même enfant, j'ai eu l'impression d'être naturellement attiré par elle... Le goût musical en héritage 1521897346
Cette phrase correspond tout à fait aussi à mon "historique". Si ma mère n'était pas vraiment hostile à la musique (elle avait été à l'école des Soeurs en Alsace, et au moins une de ses institutrices était une violoniste hors pair), elle n'y connaissait pas grand chose, mais néanmoins se souvenait de certains airs sans savoir ce que c'était. Elle chantait l'ode à la joie (sur des paroles françaises), à tel point que la 9ème de Beethoven a été le premier 33 tours que je me suis payé avec mes économies de gamin. J'était étonné plus tard de l'entendre fredonner l'ouverture de Tannhauser lorsque j'avais acheté le disque. Donc elle n'était pas ignare en musique, mais ne s'y intéressait pas plus que ça. Quant à mon père, il n'aimait que l'accordéon et les chansons d'avant guerre ou des années 1950. Le classique et surtout l'opéra le hérissait ! Alors c'était moi le "phénomène", celui qui n'était pas comme tout le monde, y compris à l'école sauf rares exceptions. Ma soeur, qui a cinq ans de moins que moi, et qui donc a eu l'occasion d'écouter mes disques, est elle aussi complètement indifférente à la musique classique.

Alors, comme tu dis, question de sensibilité, innée puisque sans formation ? Probable, je ne me l'explique pas moi même.

Actuellement je reste le seul de la famille à m'intéresser au classique. Ma femme en a horreur, et mon fils (né en 1971) ne jure que pour les années 1960/70, les Adamo, Polnarev, Procol Harum, Beattles, Pink Floyd... Il est très hostile à la musique actuelle, rap et consorts (heureusement). Si tous deux tolèrent tout juste la musique classique, par contre c'est une allergie totale à l'opéra et le chant en général, y compris messes ou mélodies.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2013-10-07, 22:14

Moi j'assimile ca à l'ouverture d'esprit et la volonté de connaissance.

Certains sont très tôt appelés par un besoin de musique, une passion, c'était mon cas. D'autres n'éprouvent pas ce besoin et ne sont pas du tout dans un milieu classique, ils n'ont pas l'habitude d'en écouter. Et du coup c'est beaucoup plus difficile d'accès pour eux.

Il faut que ca vienne d'eux même : qu'il aient envie de découvrir, d'en apprendre plus.

C'est très dommage que de n'écouter que de la musique comme Justin Bieber, c'est tellement réducteur et anti musique presque... Mais ca c'est la pure téléréalité, et société de consommation qui pousse à ça. Les adolescents écoutent quasiment tous la même musique : ils y trouvent des repères, une sécurité, c'est toujours intéressant d'échanger et de partager avec des gens les mêmes musiques !

Plus difficile au contraire d'aimer ce que tout le monde déteste et de défendre une musique pas très connue et beaucoup critiquée.

Mais allez mes amis ! Battons nous et défendons toute la musique du monde ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15848
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-01-29, 18:33

Ma fille, lorsqu'elle avait 4/5 ans et même un peu plus, dansait aussi sur certains thèmes de musique classique ou de forme classique. Puis, arrivée à la pré-adolescence, elle y est devenue totalement hermétique.  Le goût musical en héritage Icon_con Elle ne me crois même pas lorsque je lui dis que, petite, elle dansait sur tel ou tel morceau.  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-01, 09:06


Anouchka a écrit:
Chère Laudec, je ne savais pas que tu pratiquais la flûte à bec ?? (j'ai dû zapper les mails d'avant mon arrivée). Chouette !
Quand je regarde les concerts sur Mezzo ou Brava, je suis fascinée par les flûtes (ainsi que par les cordes). Cela demande-t-il un souffle spécial , et des exercices très physiques préalables (comme ceux que je pratique pour la chorale) ?

La plupart des fidèles de ce site sont tombés dans le chaudron de la musique classique très jeunes, tandis que moi je n'arrête pas de faire des découvertes des plus variées (pas seulement musicales) mais avec un retard certain  Hehe 
En ce qui concerne la flûte à bec, le souffle joue effectivement un rôle important et certains "maîtres" préconisent des exercices respiratoires quotidiens, pas le mien heureusement ! J'ai la chance de faire du vélo régulièrement (plus de voiture) et d'habiter un troisième étage sans ascenseur ce qui est déjà un exercice de souffle en soi   Le goût musical en héritage 200256 Je préfère utiliser le temps de la gym à souffler dans ma flûte  ( +/- 2h par jour)  Le goût musical en héritage 185465 , mais je ne dis pas que plus tard, si le besoin s'en fait sentir je ne m'y mettrai pas également   Le goût musical en héritage 699201 . A part cela , je suis aussi les cours d'histoire de la musique et de ryhtm and groove à l'académie, peut-être que j'ajouterai l'harmonie cette année à venir ... Très chouette ambiance à l'académie entre jeunes et moins jeunes (je ne suis pas la seule mamy à suivre les cours !), mes trois plus jeunes petits-fils (3-5-7) y sont inscrits également   Le goût musical en héritage 987794 

Pour la flûte à bec j'ai ouvert un fil sur ce forum : entrée dans le monde de la flûte à bec

Et toi Anouchka, à part le chant, tu suis d'autres cours également ?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6541
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-02, 00:06

Super ta réponse, merci beaucoup pour ce témoignage si sympathique et si vivant  Le goût musical en héritage 185465  Bravo à toi pour cette "pêche" formidable !
Oh oui, le chaudron de la musique... Je m'y emploie avec mon fils , mes tout-petits enfants jumeaux de 7 ans (qui viennent de partir), mes petits neveux et cousins.... (qui débarquent...!!). J'arrive à motiver un peu les enfants... On en reparlera à la rentrée ...
C'est génial de respirer ainsi avec vélo et escaliers, comme tu le fais... Ce n'est plus mon cas en ce moment : peu de temps pour le vélo et maison de plein-pied, mais je chante tous les jours.., alors j'exerce mon souffle (en vacances avec le clan, sur tout et rien, mes partitions, le lyrique entendu par bribes quand enfin je me pose le soir -tard-, les chansons entendues à la radio dans la voiture -beaucoup de trajets pour les enfants.., les karaokés festifs ! -).
Nos exercices respiratoires sont très "gymniques", on en reparlera sur le fil "choristes".. Evidemment, tout cela s'apprend au fil des années, la cage thoracique s'élargit et se module. J'aurais aussi aimer jouer de la flûte, cela me rapprocherait du chant, plus que les cordes, et puis j'adore les sons des flûtes. Mais je ne peux pas tout faire !!
Tu me demandes mes autres activités.. : A part un travail de consultante marketing à temps partiel en télé-travail (le boulot, quoi)...
Les autres loisirs hors musique (chant et piano), sont la poésie (j'envisage certaines traducs de Ronsard en anglais, avec l'aide d'un ami anglais pour la relecture), l'écriture (des contes pour enfants), la voile (moderato désormais !), et beaucoup de découvertes historiques avec mon mari passionné d'histoire : musées, châteaux, différents sites etc...
Tu consacres environ 2 h par jour à la flûte = Tu as de la chance si c'est en ce moment !! Musicalement, pour moi c'est environ 3 h par jour,  hors vacances et voyages, sinon... des petites miettes !
rythm and groove à l'académie, me dis-tu ? Qu'est-ce-que c'est , et dans quelle académie, "chanceuse" ?   Le goût musical en héritage 987794 
On aura beaucoup de choses passionnantes à se raconter dans le futur !!  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-02, 15:21

Anouchka a écrit:
rythm and groove à l'académie, me dis-tu ? Qu'est-ce-que c'est , et dans quelle académie, "chanceuse" ?  

A Bruxelles, il existe une académie de musique, danse, arts de la parole et parfois arts plastiques dans chaque commune.  Celles-ci sont gratuites pour les enfants, étudiants  et demandeurs d'emploi et pas cher pour les autres. Chacun à ainsi l'occasion de s'initier à la musique et autres arts avec des professeurs qualifiés après les heures de bureau et d'école.
Pour la musique, la formation musicale (solfège)  est obligatoire si l'on veut apprendre à jouer d'un instrument.  Une fois les trois ou quatre année de formation musicale terminées, il faut alors remplacer ce cours-là par un autre cours théorique.  C'est comme cela que j'ai commencé l'histoire de la musique et le rythm and groove en 2013-2014.  Le Rythm and groove est un cours très sympa où l'on apprend à utiliser le propre corps et les objets de la vie quotidienne ou de la nature  : boîtes vides, bouteilles, poubelles etc. pour créer des rythmes et ainsi développer son sens du rythme ( en suivant des "patterns")  et découvrir les "grooves " funk, jazz, latino, africain...
Personnellement, j'ai choisi l'académie de Jette alors que j'habite la commune  à côté parce que 'il n'y a pas tous les instruments dans toutes les communes et que c'est l'académie où ont évolué mes enfants et puis maintenant également mes petits-enfants  Very Happy 
Mon vœu secret est que mes petits-enfants puissent faire de la musique avec joie et bonheur, j'ai donc très peur de les décourager en insistant ou même tout simplement en leur suggérant ... J'essaie de leur donner le goût uniquement en montrant mon bonheur de jouer d'un instrument et en mettant régulièrement une musique de fond classique lorsqu'ils sont chez moi  Wink   J'ai vu trop d'enfants forcés de suivre des cours de musique et ensuite dégoûtés à jamais, alors qu'ils semblaient pourtant doués ... No dommage !


Anouchka a écrit:
Tu me demandes mes autres activités.. : A part un travail de consultante marketing à temps partiel en télé-travail (le boulot, quoi)...
Les autres loisirs hors musique (chant et piano), sont la poésie (j'envisage certaines traducs de Ronsard en anglais, avec l'aide d'un ami anglais pour la relecture), l'écriture (des contes pour enfants), la voile (moderato désormais !), et beaucoup de découvertes historiques avec mon mari passionné d'histoire : musées, châteaux, différents sites etc...
Tu consacres environ 2 h par jour à la flûte = Tu as de la chance si c'est en ce moment !! Musicalement, pour moi c'est environ 3 h par jour,  hors vacances et voyages, sinon... des petites miettes !


Je suis impressionnée par tes multiples activités et la joie qui émane de tes messages en évoquant tout cela, cette "pêche" est communicative en tout cas !   Le goût musical en héritage 395622 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6541
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-09, 16:44

OUF, j'arrive à me poser un peu cet AM !
Super sympa et instructif ton message, merci beaucoup ! Ton explication sur le "rythm and groove" m'a beaucoup intéressée, parce que mon fils en télécharge de divers horizons, justement, et qu'en ce moment il a même mis cela en "fond sonore" pour jouer à un jeu de rôle avec les petit-cousins pré-ados.
Ce que tu dis est très juste pour l'oreille musicale de nos enfants et adolescents.... Depuis trois jours, je mets par-ci, par-là, les sonates pour violon de Mozart KV 6-9, (volume 4-CD 8 chez Brilliant), et les adagios-horn duos (volume 3-CD 16)... un peu de musique classique dans la voiture en allant à la plage... Il faut reconnaître que cela ne leur déplaît pas -il faut que cela ne dure pas trop longtemps-, mais qu'à part mon fils qui entend souvent mes écoutes musicales CD ou télé...tout au long de l'année,  nos pré-ados ne sont pas vraiment dans la sensibilité musicale  classique(hélas). Mon petit-cousin parisien par contre est très "jazzy", l'un de mes cousins est très expert en guitare (il a une belle collection chez lui !), et d'ailleurs adore aussi le baroque. Nous sommes allés à une "fête des pirates" la semaine dernière, où il y avait un splendide quatuor (tous déguisés en pirates), qui jouait des airs de musique celtique magnifiques.
Bref : possible oui, compliqué itou ...
Quant au fils d'une de mes relations qui fait du violon au conservatoire d'ici.. : Elle m'a dit cette semaine que son père était fou de batterie et de guitare électrique.. et que le fiston (7 ans), est bien obligé "d'en passer" par l'apprentissage du solfège et de quelques airs de musique classique... Espoir !!

Je rectifie une de mes erreurs sur un autre fil (je répondais à Jean) : Il y a bien toujours des cours de musique en sixième, mais alors, d'après les témoignages reçus (rires), ça semble très barbant. Pas d'apprentissage du solfège (cela aurait au moins l'avantage d'être un peu mathématique, et un peu intrigant, quand même !!)... Aucune écoute musicale de CD, rien que de l'histoire de la musique qui les "rase" au possible... Dommage !!  Evil or Very Mad


Dernière édition par Anouchka le 2014-08-12, 01:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15848
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-09, 18:27

J'ai déplacé votre intéressante conversation sur ce fil pour ne pas qu'il se perde dans un topic de présentation un peu "fourre-tout".  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6541
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-09, 21:09

Merci beaucoup Icare, tu as raison : C'est le fil adéquat...
Clin d'oeil rigolo qui me revient !! : ma petite-fille de 7 ans (la petite jumelle qui est partie il y a dix jours), a voulu s'acheter une flûte dans le magasin de jouets et pianoter sur mon clavier... Mais si par un hasard -merveilleux-, elle demandait des cours de flûte à ses parents.... = Elle habite Lunel à côté de Montpellier, ce qui signifie pour les parents... : Trouver des cours de flûte soit à Montpellier, soit à Nîmes... Pas simple...
On oublie aussi les contraintes des parents, toujours débordés (évidemment), et serrant leur budget (normal), bref... !!   Le goût musical en héritage Icon_con 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-09, 22:12

Icare a écrit:
Le goût musical se transmet-il de père en fils? Joachim, comment expliques-tu que ton fils est allergique à la musique que tu aimes par-dessus tout? Avons-nous été mauvais "pédagogues" ou est-ce juste une affaire de caractère et sensibilité?  Remarquez, mes parents détestaient la musique classique, étaient totalement ignares en ce domaine et moi, même enfant, j'ai eu l'impression d'être naturellement attiré par elle...


Je pense que si les enfants n'ont pas les mêmes goûts musicaux que leurs parents, c'est parce que ces parents ont justement été très respectueux des goûts personnels de leurs enfants qui justement ont comme tâche pour devenir adultes de se démarquer par rapport à leurs parents (!) et la musique (dont le goût peut changer et évoluer  tout au long d'une vie !) est justement un domaine où les jeunes parviennent à exprimer quelque chose de leur être propre, différent des parents (heureusement) prêt à embrasser une vie qui est toute différente de celle de leurs parents, ce qui demande une grande inventivité, un décollage du passé, un envol parfois difficile vers des contrées inconnues, que nous avons à soutenir, si possible, pour qu'ils puissent à leur tour inventer leur vie présente et future dans les conditions les meilleures ...
Parfois on peut constater que bien plus tard, ces jeunes-là, justement si rejetants, au départ, des valeurs "parentales", les redécouvrent et les aménagent à leur façon bien à eux.  Je dirais que c'est une éducation en bonne voie et que tous les espoirs sont permis  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-09, 22:18

Anouchka a écrit:
Clin d'oeil rigolo qui me revient !! : ma petite-fille de 7 ans (la petite jumelle qui est partie il y a dix jours), a voulu s'acheter une flûte dans le magasin de jouets et pianoter sur mon clavier... Mais si par un hasard -merveilleux-, elle demandait des cours de flûte à ses parents.... = Elle habite Lunel à côté de Montpellier, ce qui signifie pour les parents... : Trouver des cours de flûte soit à Montpellier, soit à Nîmes... Pas simple...
On oublie aussi les contraintes des parents, toujours débordés (évidemment), et serrant leur budget (normal), bref... !!
Heureusement que c'est souvent le manque qui est à l'origine du désir, que le fait de "ne pas pouvoir" est souvent plus porteur que d'être comblé dans toutes ses demandes  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8019
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-10, 09:45

laudec a écrit:
[q

Je pense que si les enfants n'ont pas les mêmes goûts musicaux que leurs parents, c'est parce que ces parents ont justement été très respectueux des goûts personnels de leurs enfants qui justement ont comme tâche pour devenir adultes de se démarquer par rapport à leurs parents (!) et la musique (dont le goût peut changer et évoluer  tout au long d'une vie !) est justement un domaine où les jeunes parviennent à exprimer quelque chose de leur être propre, différent des parents (heureusement) prêt à embrasser une vie qui est toute différente de celle de leurs parents, ce qui demande une grande inventivité, un décollage du passé, un envol parfois difficile vers des contrées inconnues, que nous avons à soutenir, si possible, pour qu'ils puissent à leur tour inventer leur vie présente et future dans les conditions les meilleures ...
Parfois on peut constater que bien plus tard, ces jeunes-là, justement si rejetants, au départ, des valeurs "parentales", les redécouvrent et les aménagent à leur façon bien à eux.  Je dirais que c'est une éducation en bonne voie et que tous les espoirs sont permis  Wink [/color]

Perso j'ai l'impression que c'est plus compliqué que çà et qu'il n'y a pas de règles dédectables : les témoignages de musiciens instrumentistes que l'ont trouve le plus souvent que ceux de simples mélomanes sont très divers et variés sur le sujet de l'influence familiale...mais nombreux quand même sont sont qui ont baigné dans une ambiance musicale qu'ils n'ont pas rejetée ou qu'au contraire les ont "boosté" dans leur apprentissage de la musique?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-10, 10:52

Jean a écrit:
Perso j'ai l'impression que c'est plus compliqué que çà et qu'il n'y a pas de règles dédectables


Je pense aussi que l'être humain est toujours beaucoup plus complexe et compliqué que tout ce que l'on peut en dire ou en penser et surtout, qu'il n'y a pas de recette miracle en ce qui concerne l'éducation, d'accord avec Freud pour dire que c'est un "métier" impossible (l'éducation).
Peut-être n'était-il pas suffisant non plus de ne parler que du respect dû à l'autre mais qu'avant tout il est important de se respecter soi-même et de transmettre cela à la génération suivante. Parfois le respect de soi va de pair avec des limites qu'on impose à ses enfants ou autres, chacun agira en conscience...


Jean a écrit:
les témoignages de musiciens instrumentistes que l'ont trouve le plus souvent que ceux de simples mélomanes sont très divers et variés sur le sujet de l'influence familiale...mais nombreux quand même sont sont qui ont baigné dans une ambiance musicale qu'ils n'ont pas rejetée ou qu'au contraire les ont "boosté" dans leur apprentissage de la musique?


Sans doute, mais il me semble qu'aujourd'hui (par rapport à antan) la "valeur musique" a un bien plus grand poids qu'en des temps plus reculés.  La musique est devenue pour la jeunesse en général un emblème et cela participe à la construction de leur identité, chose pas facile du tout à notre époque ...
Tout l'art réside peut-être dans l'acceptation d'une période de rejet exprimée par le jeune tout en ne le rejetant pas pour autant afin que le moment venu celui-ci soit devenu capable et désireux d'adhérer même aux désirs "parentaux", mais aménagés à leur façon.  Comme on le dit de la tradition : l'important n'est pas d'adhérer aveuglement à ce qui nous est transmis mais justement de pouvoir remettre tout cela en question, de travailler, malaxer, digérer toutes ces données pour en faire en fin de compte quelque chose de bien à soi  ... mais j'exprime très mal ce que je veux dire et j'appelle mes amis philosophes pour le dire avec les mots qui me touchent et provoquent mon adhésion.  Je vous partage ces quelques extraits qui me parlent directement, peut-être autant que la musique peut le faire  !



Jacques derrida a écrit:
La tradition est transmise et reçue, transmise pour être reçue, et c'est parce qu'elle est reçue comme héritage qu'elle apparaît comme tradition. Si en effet la tradition n'était pas reconnue comme telle par ceux qui la reçoivent, fût-ce pour la rejeter, elle ne serait pas « tradition ». Ceux qui la reçoivent en décident finalement : héritée du passé, la tradition se vit et existe au présent, le présent la réactive comme tradition, sans quoi elle ne serait rien.


Jacques Derrida a écrit:
Mais il n'est pas constitutif de la tradition qu'elle soit suivie aveuglément. C'est plutôt la manière de la transmettre qui peut engendrer cet aveuglement, aussi la manière de la recevoir. Les représentants de la tradition peuvent souhaiter une soumission servile, ceux qui sont soumis à la tradition peuvent également souhaiter leur soumission servile. Il y a écart de part et d'autre. A partir du texte de Kant, on peut dire que ceux qui transmettent ainsi et ceux qui reçoivent ainsi l'héritage pervertissent pareillement sa noblesse. Un respect servile n'est pas un grand respect. Une communauté unie sur la base de préjugés ne peut l'être sans une bonne part d'hypocrisie. Ce n'est que librement que l'on peut recevoir et assumer pleinement un héritage. Autrement dit, il faut le faire en tant qu'« individu ». Un individu pris au sein d'une communauté, peut-être, mais en tous cas un individu avec sa liberté. Sans un investissement individuel et profond, le culte de la tradition peut n'être qu'un conformisme, en lequel les pensées communes et le fait de penser comme les autres deviennent l'unique critère de vérité et de justice."


Jacques Derrida a écrit:
« Que nous soyons héritiers de part en part ne signifie pas que le passé nous dicte quoique ce soit. Il y a certes une injonction qui vient du passé. Il n'y a pas d'injonction qui ne vienne d'un certain passé comme à venir. Mais cette injonction passée nous met en demeure de répondre maintenant, de choisir, de sélectionner, de critiquer".


Alain a écrit:
« Entendez bien. Notre pensée n'est qu'une continuelle commémoration. Esope, Socrate, Jésus, sont dans toutes nos pensées ; d'autres montent peu à peu dans le ciel des hommes (...). Il n'y a point de pensée nationale ; nous pensons en plus grande compagnie. Cette société n'est point à faire ; elle se fait ; elle accroît le trésor de sagesse".
textes extraits de : Carole Dely :"La tradition entre fidélité et trahison" - Pensées sur la tolérance
  Wink    Le goût musical en héritage 395622 

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15848
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-10, 15:49

J'ai bien fait de créer ce fil, il devient de plus en plus intéressant.   Le goût musical en héritage 987794 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6541
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-08-11, 17:34

Oui, merci Icare d'avoir créé ce fil ! J'y reviendrai plus longuement après avoir tout lu attentivement....  Very Happy 
Perso, ce sont précisément les valeurs musicales de mes parents et l'enseignement qu'ils m'ont donné du chant et de la musique qui m'ont aidée tout au long de ma vie !!
Si j'ai rejeté quelque chose en ado capricieuse, pour revenir dans le giron parental, ce n'est pas dans ce domaine !
Eh oui, pas si simple....  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27754
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-09-01, 01:47

Je ne crois pas du tout à l'héritage musical. Comme tout le monde, on a nos goûts pour les odeurs, les couleurs, les formes, etc... Pour la musique c'est pareil. C'est intrinsèque à chaque individu et je pense que même en étant dans un environement propice cela n'influe pas beaucoup.

Pour preuve, nous sommes tous entourés de musiques merdiques du matin au soir autour de nous et pourtant nous n'écoutons que du classique pour la plupart. Preuve que malgré un environnement sonore exécrable nous avons su aller "au delà" et parfaire notre orientation musicale. C'est pareil pour l'enfant, qu'il soit entouré de Mozart ou de Rap, il fera son choix personnel en fonction de ses goûts. Voilà mon humble avis
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-09-01, 10:01

Serions nous comme des îles alors, sans liens ni attaches les unes avec les autres, nées d'abysses sans nom et sans histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27754
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-09-01, 10:51

Plus ou moins. Nous avons des liens et des attaches entre nous, ce qui ne nous empêche pas de garder notre individualité. L'exemple d'une famille en est la preuve Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6541
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-09-01, 23:55

Si je comprends bien, en bonne cartésienne, ah ah, on nous a coupé  Le goût musical en héritage 131822 , tous nos derniers échanges sympas du jour ???
Warum denn, lieber Icare, why ..; ?
Alors, quel est le nouveau fil sur lequel nos élucubrations du jour se trouvent désormais ?? (Annie super-sérieuse du coup... Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27754
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-09-01, 23:58

Anouchka a écrit:

Alors, quel est le nouveau fil sur lequel nos élucubrations du jour se trouvent désormais ?? (Annie super-sérieuse du coup... Very Happy )

Exactement là où tu viens d'écrire ton message Ptdr

Nan c'est ici: https://musiqueclassique.forumpro.fr/t10066-le-coin-du-melomane-grincheux
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6541
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2014-09-02, 00:04

Grincheux, toi ? Bizarre, je ne t'imagine pas chez Disney...
Reconnaissons, cher Icare, un certain humour qui rejoint, mais si, mon humeur-humour du jour.... Mains
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27754
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2015-02-05, 13:06

Icare a écrit:
Ma fille, lorsqu'elle avait 4/5 ans et même un peu plus, dansait aussi sur certains thèmes de musique classique ou de forme classique. Puis, arrivée à la pré-adolescence, elle y est devenue totalement hermétique.  Le goût musical en héritage Icon_con Elle ne me crois même pas lorsque je lui dis que, petite, elle dansait sur tel ou tel morceau.  Rolling Eyes 

Mon fils c'est pareil, il appréciait d'écouter de la musique classique quand il était dans mon bureau et puis avec l'âge il s'en est détaché et aujourd'hui il n'écoute que des conneries  Le goût musical en héritage Icon_con
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty2015-02-05, 13:23

Je pense que vous pouvez être fiers de vous d'avoir pu donner une éducation à vos enfants qui leur permette de se distancier de vous, de dire "non" et de suivre leur propre voie vers eux-mêmes, de devenir sujets bien de leur temps et de ne pas rester sous l'emprise des désirs parentaux comme des objets sortis d'un moule, formatés ...
Peut-être que cela leur permettra même, dans le futur, de pouvoir redécouvrir autrement ce que vous avez voulu leur transmettre et peut-être même d'y adhérer après-coup à leur manière propre et bien singulière parce qu'ils auront été respectés dans leur singularité à l'époque où celle-ci se mettait en place Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27754
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: dddd    Le goût musical en héritage Empty2015-02-05, 13:30

laudec a écrit:

Peut-être que cela leur permettra même, dans le futur, de pouvoir redécouvrir autrement ce que vous avez voulu leur transmettre

C'est exactement ce que je me dis. Il le fera si il en a le désir, c'est inutile de le forcer. Je puise aussi dans ma propre expérience. J'ai refusé tas de choses qu'on cherchait à m'imposer et puis quand MOI j'ai eu le désir de m'y intéresser, j'ai étudié ces choses avec plaisir et/ou j'ai travaillé pour obtenir la connaissance que je voulais. C'est pourquoi je dis toujours à ma femme "t'inquiète pas, quand il aura envie on lui donnera les moyens de satisfaire sa curiosité et son désir d'apprendre", ça sera plus productif que de l'obliger maintenant. Par expérience, et aussi par mon propre vécu, j'ai compris que ça sert à rien d'imposer et qu'en effet, il faut respecter l'individualité de chaque enfant. J'ai toujours eu en horreur les parents qui essaient de transposer leurs frustrations ou désirs de ce qu'ils n'ont pas pu faire sur leurs enfants sans se soucier de ce que eux, veulent.

Alors certes ça me désole que mon fils écoute ce que j'estime être des conneries mais c'est son choix et ses goûts
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




 Le goût musical en héritage Empty
MessageSujet: Re: Le goût musical en héritage    Le goût musical en héritage Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le goût musical en héritage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'anatomie du goût
» Le "bon goût officiel" peut-il être contredit?
» Quelles solutions pour donner goût à la musique classique?
» Le film musical
» Emmaüs musical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: