Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-59%
Le deal à ne pas rater :
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie rechargeable)
6.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Le mélomane est-il un aventurier?

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-07, 09:18

Citation :
Quand je veux écouter quelque chose , dans 90% des cas je n'ai pas d'autres alternatives que de l'acheter!

Et parce que j'achète suffisemment, même trop, de cd, sans encore devoir les acheter pour savoir si j'aurai envie ou pas de les remettre sur ma platine... et à part les acheter...pour les ecouter, je n'ai pas d'autres solutions....et celui là je ne suis pas près de le voir en écoute à la Fnac d'Annecy (si tu appelles la Fnac un disquaire )...et pas plus dans leur rayon "nouveautés" ou autre!...

Pour moi , en effet, celà pose plus de problèmes dans le contemporain, car c'est la seule période où je suis loin d'aimer tout ce qui se compose!!

C'est en lisant le topic de Ludwig sur Ivan Fedele que m'est venue l'idée de créer ce fil sur notre manière de faire lorsque nous avons envie d'élargir nos horizons musicaux ou tout simplement de découvrir un nouveau cd.

Sommes-nous aventuriers au point d'acheter des cd sans les avoir au moins survolés au préalable?

Aimons-nous le dépaysement ou davantage le terrain conquis?

Sommes-nous des boulimiques de l'achat dans un simple esprit de collection ou de complétisme? Je connais quelqu'un qui est complétiste et lorsqu'il découvre un compositeur, il veut avoir tout ce qui existe de sa musique en disque, qu'importe s'il va aimer ou non. Dans ce cas précis, l'objet du contenu devient plus important que le contenu lui-même. Personnellement, lorsque le contenu d'un cd me déplaît, je le refourgue. Je n'aime pas conserver des cd qui ne me plaisent pas même si j'attends d'en avoir plusieurs avant de m'en débarrasser. Toutefois, il m'est arrivé de revendre trop vite et, quelques temps plus tard, en réécoutant par hasard cette même musique dans la même version, j'ai une furieuse envie de la racheter. Ce cas de figure m'est déjà arrivé plusieurs fois. Je me méfie depuis des "premières écoutes" et des "premières impressions".

Personnellement, je ne suis ni collectionneur, ni complétiste, et l'objet n'a chez moi de la valeur que si le contenu me plait. Alors, dans cette optique, comment être sûr en achetant un cd que nous ne regretteront pas l'achat, que ce cd ne finira pas par prendre la poussière sur une étagère, tout en sachant qu'il en va ainsi pour les cd que nous aimons lorsque nous en avons beaucoup et que nous sommes toujours dans cette quête irrésistible de choses nouvelles: le désir inextinguible de découvrir une nouvelle musique que nous allons aimer...Cette jouissance-là, pour un mélomane, n'a aucun prix!!

Lorsque la musique est devenue ma passion première, Internet n'existait pas. Les seuls moyens que j'avais pour découvrir de la musique était; le disquaire (il y en avait beaucoup à l'époque dans une grande ville comme Paris), les conventions du disque et la médiatèque, ou encore un autre mélomane/collectionneur rencontré lors d'une convention et qui vous propose des échanges...L'avis du vendeur, lorsque celui-ci était un connaisseur (ce n'est pas toujours le cas), pouvait encore me donner une orientation qui n'est jamais une valeur sûre pour celui qui n'a pas forcément les mêmes goûts.

Les bornes d'écoute, comme celles que l'on pouvait trouver à la FNAC ou VIRGIN, sont effectivement une aide qui peut s'avérer utile même si, personnellement, j'ai connu quelques enthousiasmes précipités par une écoute artificielle de bribes de thèmes. L'inverse arrive aussi car les bornes d'écoute qui proposent généralement le début de chaque morceau peuvent donner une mauvaise impression d'une musique qui méritait une plus longue attention. En tout cas, avec la musique contemporaine, je ne me suis jamais fié à ce système d'écoute beaucoup trop superficiel. La FNAC, à une époque, avait instauré un lieu où l'on pouvait choisir un cd et l'écouter. L'avantage, c'est que l'on pouvait écouter des thèmes en entier et se faire une vraie idée du contenu, seulement le procédé fut, par la suite, abandonné. Bien que je n'y mets jamais les pieds, la médiathèque où l'on peut emprunter, reste, il me semble, le meilleur concept pour découvrir dans des conditions pratiques et convenables à moindre frais, le problème c'est que l'on ne trouve pas toujours tout ce que l'on souhaite.

Evidemment, habiter une grande ville comme Paris fut sacrément avantageux sur ce plan, un peu moins aujourd'hui car les petits disquaires ont tendance à disparaître, mais c'est la possibilité de trouver beaucoup de disques - et il y en a pour tous les goûts - à des prix très raisonnables. J'ai souvent trouvé des cd qui m'intéressaient à moins de six Euros! Si on habite une petite ville de province, c'est déjà beaucoup moins facile. Heureusement, Internet est un nouvel outil d'informations en plus de la télévision et de la radio, une fenêtre ouverte sur la musique à domicile!! Mais, là aussi, les possibilités d'écoute peuvent être médiocres, car des bribes de 30 secondes avec un son affreux ne peuvent pas permettre de se faire un avis sérieux sur une oeuvre. Ils permettent juste de se faire une vague idée du style employé et peuvent renforcer l'à-priori du mélomane envers le style en question, certainement pas le faire changer d'avis ni nuancer son impression initiale.

Personnellement, j'ai souvent acheté des cd, notamment dans le contemporain et le classique, sans les avoir écoutés au préalable. Je ne regrette rien puisque j'ai découvert un certain nombre de musiques formidables que je n'aurais probablement jamais découvertes autrement. En même temps, la musique du XXème siècle est mon domaine de prédilection et j'ai toujours cultivé un goût inné pour de nouveaux horizons sonores, du moment qu'ils m'étaient intelligibles. Je ne serai jamais aussi aventurier avec, par exemple, le rock, car, par expérience, je suis beaucoup plus méfiant. Même avec le classique hors XXème siècle, je n'ai pas été jusqu'ici très aventurier puisque je me suis surtout concentré sur les grands noms, BACH, HAYDN, MOZART, BEETHOVEN, BRAHMS, SCHUBERT... Je comprends tout-à-fait Jean et Joachim qui seront bien plus aventuriers, chacun dans leur domaine de prédilection, alors qu'avec le contemporain qui est déjà un véritable carrefour de styles musicaux différents en soi, c'est le risque plus fréquent de cumuler des cd encombrants.

Conclusion: j'achèterai volontiers des cantates de BACH sans les avoir écoutées au préalable alors que je serai bien plus prudent avec des symphonies de HAYDN. Dans ce cas précis, ce n'est plus être aventurier mais cohérent avec moi-même. Hehe





Dernière édition par Icare le 2013-06-07, 12:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23572
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-07, 10:15

Pour ma part, je ne suis pas un aventurier, du moins en ce qui concerne les contemporains et même les modernes. Si j'achète des CD, c'est en connaissance de cause, sinon du compositeur, du moins de l'époque. Car selon l'époque, pourvu que ce soit les 18ème ou 19ème siècle, je suis sûr que le compositeur me plaira. Rien qu'en retournant à la journée d'hier, j'ai écouté du Fröhlich (19ème) compositeur que je connaissais pas, et j'ai aimé d'emblée.

Evidemment, si j'ai l'occasion d'écouter du contemporain gratis via internet, je n'hésite pas, même si quelquefois je ne vais pas jusqu'au bout du morceau... Mais acheter un CD de contemporain que je ne connais pas...jamais. Trop de différences d'un style à l'autre Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-07, 12:33

Citation :
Pour ma part, je ne suis pas un aventurier, du moins en ce qui concerne les contemporains et même les modernes. Si j'achète des CD, c'est en connaissance de cause, sinon du compositeur, du moins de l'époque. Car selon l'époque, pourvu que ce soit les 18ème ou 19ème siècle, je suis sûr que le compositeur me plaira. Rien qu'en retournant à la journée d'hier, j'ai écouté du Fröhlich (19ème) compositeur que je connaissais pas, et j'ai aimé d'emblée.

Tu préfères donc le terrain conquis au dépaysement. Hehe Sacré Joachim! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8004
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-07, 19:08

Icare a écrit:
Citation :
Pour ma part, je ne suis pas un aventurier, du moins en ce qui concerne les contemporains et même les modernes. Si j'achète des CD, c'est en connaissance de cause, sinon du compositeur, du moins de l'époque. Car selon l'époque, pourvu que ce soit les 18ème ou 19ème siècle, je suis sûr que le compositeur me plaira. Rien qu'en retournant à la journée d'hier, j'ai écouté du Fröhlich (19ème) compositeur que je connaissais pas, et j'ai aimé d'emblée.

Tu préfères donc le terrain conquis au dépaysement. Hehe Sacré Joachim! Laughing

j'ai un peu l'approche de Joachim...quoique Naxos et Brilliant , vu leur prix m'ont incité à quelques aventures...qui ne se situent pratiquement que dans le contemporain avec de bonnes surprises...et parfois de moins bonnes Wink dans les périodes classiques ou romantiques Le mélomane est-il un aventurier? 231625


Dernière édition par Jean le 2013-06-08, 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

vizZ

Nombre de messages : 710
Age : 34
Date d'inscription : 22/03/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-08, 10:25

Je pense qu'on est un peu des Indiana Jones modernes ! Hehe

Moi ça m'arrive quand même d'acheter sans écouter, même souvent soit pour les interprètes dont je suis sur que je passerai un bon moment soit parce que ça m'inspire quand j'ai le cd entre les mains (récemment chez CPO Cartellieri et Gouvy).
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-08, 18:40

Si j'en avais les moyens, j'achèterais des CD pour les découvrir, de la même façon qu'il n'y a pas si longtemps encore j'achetais des livres, j'en ai des centaines que j'ai choisis un par un mais que je n'ai pas tous lus et je sais déjà que jamais je n'arriverai à lire tout ceux que je possède...

Heureusement, j'ai la chance d'avoir une médiathèque bien achalandée près de chez moi et qui plus est, est gratuite !
Je peux donc m'aventurer sans prendre de risques...

Pourtant, je me pose des questions et surtout depuis que je viens sur ce forum, je me demande si il est intéressant de vouloir découvrir un maximum de compositeurs, interprètes, s'il ne vaut pas mieux limiter mes découvertes à un secteur choisi, celui qui me passionne particulièrement (notamment la flûte à bec) et pour ce qui est des autres domaines d'explorer ce que les autres me dévoileront comme des coups de cœur pour eux. J'ai donc décidé de ne plus explorer systématiquement tout ce qui me tombait sous la main mais de me restreindre et d'aller plus loin dans le monde de la flûte à bec qui est déjà immense et puis de voguer au gré des rencontres à la découvert de ce qui sera leur passion.

Tout compte fait est ce qu'il faut vraiment aller très loin ou dépenser beaucoup d'argent pour faire des découvertes essentielles, ne se trouvent-elles pas très souvent à portée de main ou de cœur ? Wink
Le mélomane est-il un aventurier? 395622
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-08, 19:23

Citation :
Pourtant, je me pose des questions et surtout depuis que je viens sur ce forum, je me demande si il est intéressant de vouloir découvrir un maximum de compositeurs, interprètes, s'il ne vaut pas mieux limiter mes découvertes à un secteur choisi, celui qui me passionne particulièrement(...)

Je te répondrais que cela dépend toujours de l'aspiration des uns et des autres et ce que tu dois avant tout faire c'est suivre la voie d'exploration qui te correspond le mieux. La première musique que doit écouter un mélomane c'est la sienne propre, cette petite musique qui s'anime en nous...Ce que je veux dire c'est de rester avant tout à l'écoute de soi.

Dans mon parcours personnel, j'ai effectivement eu une soif de découverte importante qui m'a amené à m'intéresser à beaucoup de compositeurs, avec une prédilection pour le XXème siècle même si toutes les époques m'intéressent. Ce n'était certes pas un but en soi mais la conséquence d'une curiosité pour l'oeuvre et le style nouveaux. Cette envie de découverte correspondit à la fougue d'un jeune mélomane passionné. Depuis, je suis moins dans cet esprit de quête de "nouveau", davantage, je cherche à approfondir les compositeurs qui me touchent le plus et à combler mes lacunes dans les domaines baroque, classique et romantique, mais sans boulimie ni excitation, calmement, sachant de toute façon que je mourrai sans tout connaître: la vie n'a pas la longueur de la curiosité inextinguible qui m'habite.


Dernière édition par Icare le 2013-06-08, 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8004
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-08, 20:35

laudec a écrit:


Tout compte fait est ce qu'il faut vraiment aller très loin ou dépenser beaucoup d'argent pour faire des découvertes essentielles, ne se trouvent-elles pas très souvent à portée de main ou de cœur ? Wink
Le mélomane est-il un aventurier? 395622 [/color]

Il ne FAUT rien du tout... chacun fait comme il a envie et comme il peut Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-09, 10:20

Citation :
"La première musique que doit écouter un mélomane c'est la sienne propre, cette petite musique qui s'anime en nous...Ce que je veux dire c'est de rester avant tout à l'écoute de soi."

Tout à fait d'accord avec toi et ce n'est pas du tout évident à réaliser...!

Voici une petite phrase que je viens de croiser sur ma route et qui parle de l'aventure, elle est de Raimon Panikkar

«La vie est un risque; l’aventure est nouveauté radicale;
la création se produit tous les jours, c’est quelque chose d’absolument nouveau et imprévisible.»


et une autre toujours sur le même thème et du même auteur :

«Plus nous osons cheminer sur de nouveaux sentiers, plus nous devons rester enracinés dans nos traditions et ouverts aux autres, à ceux qui nous font savoir que nous ne sommes pas seuls et nous permettent d’acquérir une vision plus ample de la réalité.»[quote]


Le mélomane est-il un aventurier? Banda-laterale
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-10, 20:58

joachim a écrit:
Pour ma part, je ne suis pas un aventurier, du moins en ce qui concerne les contemporains et même les modernes. Si j'achète des CD, c'est en connaissance de cause, sinon du compositeur, du moins de l'époque. Car selon l'époque, pourvu que ce soit les 18ème ou 19ème siècle, je suis sûr que le compositeur me plaira.

Idem. La seule "source" avant internet était simplement la radio mais le plus souvent simplement des oeuvres et compositeurs que je découvrais à travers l'apprentissage du piano
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-10, 21:01

Icare a écrit:

Tu préfères donc le terrain conquis au dépaysement. Hehe Sacré Joachim! Laughing

Non je ne suis pas d'accord sur la formule. Ce n'est pas la sécurité du terrain conquis mais simplement une certaine prudence. Imagine si tu achètes 5 CD que tu n'aimes pas à la suite, ça refroidit tes ardeurs musicales. C'est pourquoi orienter un minimum son choix me semble logique, selon des paramètres qui sont propres à chacun. Aussi soyons courageux mais pas téméraires Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-10, 21:02

Icare a écrit:

Dans mon parcours personnel, j'ai effectivement eu une soif de découverte importante

Mais tu peux aussi découvrir dans un genre, une époque voire même un compositeur. La découverte n'est pas synonyme de sortir de son époque ou style de prédilection.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-10, 21:22

En ce qui concerne l'achat d'un CD, je suis sûrement influencée par la nouvelle génération qui télécharge tout et n'achète plus.
En effet, quand on peut avoir tout ce qu'on souhaite tout de suite et sans payer, en plus de façon très pratique et rapide, pourquoi s'en priver ! J'ai une tonne de musiques sur mon ordinateur, que j'ai tout le temps avec moi, ce qui me permet d'apprécier autant de musique que j'aime quand je veux.

Et la découverte est beaucoup plus facile par internet je trouve. Sur Youtube, les liens, les groupes qui se ressemblent, on n'en a pas fini de découvrir. Et parfois on tombe sur de jolies perles précieuses musicales.


Après, pour le coup de la découverte, la musique en fait partie oui à mon avis. Bien sûr que le mélomane est un aventurier dans le sens explorateur : on veut découvrir, on veut ressentir, comprendre, et voyager. En plus d'un simple divertissement.
Après, encore une fois, ca dépend des gens : certains ne verront pas du tout la musique comme un art surlequel on devrait méditer ou comprendre, on ressentir un univers... D'autres chercheront absolument à ce que ce soit "joli" à leur oreille et se buteront à écouter des musiques un peu plus difficiles d'accès comme parfois le contemporain, alors qu'une oreille s'adapte, s'enrichit, évolue !

Mais un vrai mélomane amateur ou professionnel peut être qualifié d'aventurier ou d'explorateur à mon goût. :)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-10, 22:31

Snoopy a écrit:
Icare a écrit:

Tu préfères donc le terrain conquis au dépaysement. Hehe Sacré Joachim! Laughing

Non je ne suis pas d'accord sur la formule. Ce n'est pas la sécurité du terrain conquis mais simplement une certaine prudence.

Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-10, 22:40

Snoopy a écrit:
Icare a écrit:

Dans mon parcours personnel, j'ai effectivement eu une soif de découverte importante

Mais tu peux aussi découvrir dans un genre, une époque voire même un compositeur. La découverte n'est pas synonyme de sortir de son époque ou style de prédilection.

Bien sûr, toute nouvelle musique écoutée est une découverte même si celle-ci est dans une forme et un style qui nous sont familiers, mais bon Hehe La musique aussi a ses aventuriers en charentaises. Ptdr ....Je rigole... Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-06-11, 08:15

Qu'il est taquin ce Icare! Le mélomane est-il un aventurier? 231625

Bon ben je ne suis pas un aventurier alors, mais ça ne me dérange pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-23, 13:50

Joachim, je te réponds ici:

D'abord Internet n'a pas toujours existé et il n'a pas encore changé mes habitudes de recherches et de découvertes. Aujourd'hui, la toile offre une assez large palette d'écoute où il est possible de fouiner et de sortir des sentiers battus en écoutant des oeuvres et des compositeurs auxquels on ne pense pas de prime-abord. Cela peut s'effectuer par des écoutes du hasard, par exemple, ce qui doit arriver parfois. Mais si tu ne connais pas l'existence d'un compositeur, tu ne feras jamais de recherches sur la toile ou dans un magasin de disque. Tu ne peux rechercher ce que tu ignores.

Histoire de fonder mon propos sur un exemple concret, je m'intéresse parfois à un compositeur pour le simple fait que j'en ai entendu parler dans un article ou dans l'interview d'un autre compositeur. M'intéressant assez à la composition pour le cinéma et aimant entre autres l'approche musicale d'Alberto Iglesias sur les films d'Almodovar mais pas seulement, je lus dans une interview qu'il eut comme professeur Francesco Escudero qu'il considérait à tort ou à raison comme le plus grand compositeur catalan de sa génération. Tu penses bien que le jour où, par hasard, je suis tombé sur un double-cd de sa musique, je me le suis offert. Peut-être que sans cette interview je ne connaîtrais pas encore ce talentueux compositeur.

Les critères, il peut y en avoir plusieurs dans le cas de compositeurs qui me sont totalement inconnus. La date de naissance, par exemple, a son importance. Entre 1600, 17OO, 1800, il est rare que je vais tenter l'achat d'un compositeur dont je n'ai jamais entendu parler. Je vais davantage focaliser sur les grands noms qui ont jalonné ces périodes.

Un autre critère plus abstrait est que je suis assez friand des cd qui regroupent des oeuvres de plusieurs compositeurs différents car je me dis toujours qu'il va bien y en avoir une dans les quatre ou cinq proposées qui va me plaire, et peut-être la découverte d'un compositeur que j'aurai envie d'approfondir. Ce n'est pas toujours payant, l'album American Spectrum réunissant pourtant quatre compositeurs que je connaissais déjà - Daugherty, Williams, Rorem, Rouse - m'a relativement décu alors que celui réunissant sept oeuvres orchestrales de sept compositeurs grecs qui m'étaient jusque là inconnus, m'a beaucoup plu. J'ai aimé chacune des oeuvres proposées.

Un autre critère est aussi conditionné par l'intérêt que je porte aux instruments, les plus communs aux plus exotiques et insolites. Ainsi, lorsque je tombe sur un cd qui contient une oeuvre musicale pour sarod et quatuor à cordes, je suis intrigué et ma curiosité est alors la plus forte. C'est dans cet état d'esprit que j'ai découvert la musique d'un jeune compositeur indien qui m'était jusqu'ici inconnu, Wajahat Khan.

Un critère plus matériel est celui du prix, bien évidemment. Si le prix de la compilation grecque n'avait pas été attrayant, je ne l'aurais probablement pas tenté.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-27, 13:16

Icare a écrit:
Joachim, je te réponds ici:

D'abord Internet n'a pas toujours existé et il n'a pas encore changé mes habitudes de recherches et de découvertes.

Chez moi totalement

Citation :
Mais si tu ne connais pas l'existence d'un compositeur, tu ne feras jamais de recherches sur la toile ou dans un magasin de disque. Tu ne peux rechercher ce que tu ignores..

Pas vraiment d'accord car tu le dis toi même, en cherchant un compositeur, que ce soit en magasin ou sur la toile, tu peux tomber sur un CD ou un lien vers un autre compositeur que tu ne connais et donc le découvrir. Ca m'arrive très souvent. Donc c'est vrai que je ne peux pas chercher ce que j'ignore, mais je peux découvrir ce que j'ignore. Au final, c'est même plus agréable car comme le chercheur d'or parfois je tombe sur une pépite qui me donne envie d'exploiter encore plus cette nouvelle découverte Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-27, 13:40


Tu remarqueras que je ne cherchais pas à opposer les deux. Internet est un outil merveilleux surtout pour ceux qui vivent dans des petites et même grandes villes de province où on ne trouve pas grand chose. A Paris, même sans Internet, je finis toujours par trouver tout ce que je recherche à partir du moment où ça existe en CD. Je me résignerai à Internet le jour où je serai impotent, mais tant que les disquaires existeront et que je pourrai marcher, j'opterai pour cette démarche qui n'est en rien virtuelle et bien plus humaine à mes yeux.Le mélomane est-il un aventurier? 231625 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8004
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-27, 17:26

c'est sûr qu'on ne raisonne pas de la même façon sur ce sujet quand on habite Paris...ou un bled où on est oblige de faire 8 KM pour trouver une baguette de pain...alors des cd:@,;:  (
et c'est vrai que j'ai découvert un tas de compositeurs inconnus grâce à internet;) 
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

vizZ

Nombre de messages : 710
Age : 34
Date d'inscription : 22/03/2009

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-27, 17:59

Pour ce qu'on trouve chez les disquaires de base (fnac...) je préfère m'orienter vers l'achat online. On trouve plus que de l'Universal Music (DG, Decca, EMI), du Warner et du Sony RCA. Franchement à chaque fois que je veux un cd il n'y est jamais...

Après j'ai déjà pris des cd de compositeurs que je ne connaissais ni d'eve ni d'adam (Cartellieri, Trasch, McDowell...). Sur ce point je suis d'accord avec Snoopy, quand je suis dans un magasin de CD je recherche un peu de tout, et certain CD m'attire soit de part leur jaquette, leur label, leurs interprètes.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6653
Age : 66
Date d'inscription : 10/07/2007

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-30, 23:04

Je pense que je suis une semi-aventurière ... Hehe : souvent j'achète des CD parce qu'ils sont à un prix véritablement intéressant (5 € à la FNAC) mais j'évite systématiquement le contemporain.
J'ai déjà essayé d'écouter cette époque mais sans succès et il me semble qu'écouter de la musique, c'est d'abord se faire plaisir ! Wink 

Je reste par contre attachée au CD ... j'ai du mal avec le téléchargement !

Donc soit j'achète pour découvrir parce que c'est bon marché soit je découvre des extraits sur Qobuz et j'achète ensuite.

Sur scène, je suis toujours très heureuse de découvrir de nouvelles oeuvres ou de nouveaux compositeurs ou encore de nouvelles mises en scène.

Dans tous les cas, beaucoup de belles découvertes mais aussi ... Le mélomane est-il un aventurier? 699201
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty2013-07-30, 23:58

Bel Canto a écrit:

Je reste par contre attachée au CD ... j'ai du mal avec le téléchargement !

Moi pas du tout mais par contre il est vrai que j'ai moins le réflexe de réécouter ce que j'ai téléchargé que si j'ai le CD. Simplement parce que quand je vois le CD j'y pense et je me dis que j'écouterai bien tel ou tel CD. A l'inverse, je laisse l'ordinateur choisir de manière aléatoire la musique qu'il y a dessus et que j'ai téléchargée.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Le mélomane est-il un aventurier? Empty
MessageSujet: Re: Le mélomane est-il un aventurier?   Le mélomane est-il un aventurier? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mélomane est-il un aventurier?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acheteur prudent, compulsif ou aventurier?
» Le coin du mélomane et musicien grincheux
» Quel mélomane es-tu?
» Les balises du mélomane
» Collectionneur mélomane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: