Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

 

 Cayateno Carreño (1774-1836)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Cayateno Carreño (1774-1836) Empty
MessageSujet: Cayateno Carreño (1774-1836)   Cayateno Carreño (1774-1836) Empty2013-05-24, 16:33

José Cayetano Carreño Rodríguez (né le 7 Août 1774 à Caracas - mort le 3 Mars 1836 à Caracas) était un important compositeur vénézuélien de morceaux de musique religieuse et auteur de la musique de la première chanson patriotique, écrit par Andrés Bello, intitulée "Caraqueños, otra época comienza".


Ce musicien et compositeur est né à Caracas, Venezuela le 7 Août 1774. Abandonné par ses parents il a été recueilli par Manuela de Silva et y Rosalia Rodriguez, la fille d'un propriétaire d' hacienda descendant de canariens. Alors qu'il était encore un nourrisson il a été protégé par le prêtre Alejandro Carreño, qui a donné son nom. Entre 1792 et 1793, il a étudié la musique à l'université de Caracas. Il a quitté ses études à l'université quand son professeur, le Père Sojo, est mort.
Son frère était le philosophe et enseignant Simón Rodríguez (Maître de Simon Bolivar).
En 1789, il fut nommé organiste suppléant à la cathédrale de Caracas. En 1794, à 20 ans, il épousa Maria de Jesús Muñoz ; de ce mariage sont nés plusieurs enfants, qui sont: Juan de La Cruz (musicien et compositeur), Juan Bautista (compositeur), Ciriaco (chanteur et organiste) et Manuel Antonio (auteur du Manual de Urbanidad y Buenas Maneras, Manuel de civilité et de bonnes manières).

En 1789, il obtient le poste d'organiste adjoint de la cathédrale de Caracas puis en 1796 celui de Maître de Chapelle. A cette occasion il offrit plusieurs compositions plusieurs œuvres au Conseil Ecclésiastique : 6 Lamentations, un Miserere, un Christus factus est et 2 motets. Aussi, en 1796, le Conseil lui a demandé d'autres oeuvres de ce type pour un montant de 90 pesos. Au cours de sa longue carrière (1796-1836) en tant que maître de chapelle à la cathédrale de Caracas, il se préoccupa de la réorganisation de la chapelle, d'enrichir le répertoire musical, réparer certains instruments de musique, intégrer de nouveaux artistes et améliorer les salaires.

Entre 1792 et 1793 il est professeur de musique à l'université de Caracas. Bien que ne faisant pas partie des parents de l'école de Sojo (la célèbre école de Chacao), il a été lié à elle et donna ses enseignements. En 1799, à la mort du père Sojo de nombreuses écoles de musique ont émergé à Caracas, appelées à l'époque chapelles, en concurrence de celle de Cayetano Carreño.

Il a enseigné la musique à plusieurs de ses enfants et les encouragea à se consacrer à cette profession: donc, Juan de la Cruz et Juan Bautista Carreño sont devenus compositeurs et Ciriaco Carreño devenu chanteur et organiste. En outre, sa petite-fille Teresa Carreño (1853-1917), était une célèbre pianiste.

Au début du XIXe siècle il a écrit plusieurs ouvrages dont: In Monte Oliveti (1801), Oficio de difuntos (1806), Musica Caraqueños, Otra época comienza (1810) et Salve (1814). À la suite des événements du 19 Avril 1810, il se distingue comme un fervent partisan de l'indépendance pour laquelle il a composé quelques chansons patriotiques et a même offert ses services à la cause de la musique de l'indépendance.

Ses dernières années ont été consacrées à sa charge de la cathédrale, jouissant de l'estime et l'admiration de la société de l'époque. Cayetano Carreño est mort à Caracas le 3 Mars 1836. Il avait 61 ans.

Son travail musical le place parmi les premiers compositeurs de musique religieuse du Venezuela, comme des messes, des motets, des psaumes et divers chants religieux, dans un pays qui se distingue pour son importante contribution à la musique pendant la période coloniale. Cayetano Carreño est une figure de transition entre les musiciens de cette époque et affichées pendant la République indépendante.


Dernière édition par joachim le 2021-11-12, 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Cayateno Carreño (1774-1836) Empty
MessageSujet: Re: Cayateno Carreño (1774-1836)   Cayateno Carreño (1774-1836) Empty2013-05-24, 16:57

Cayateno Carreño (1774-1836) Sm67mv10

Très beau CD de musiques vénézueliennes classiques complètement inconnues :

Popule meus, et Benedicta et Venerabilis de José Angel Lamas
Pésame a la Virgen, et In Monte Oliveti de Cayetano Carreño
Cancion al Sacramento de Juan Francisco Maseron
O vos omnes, de Henrique Leon
Revenir en haut Aller en bas
 
Cayateno Carreño (1774-1836)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Teresa Carreño (1853-1917)
» Inocente Carreño (1919-2016)
» Frantisek Tuma (1704-1774)
» Charles Demars (1702-1774)
» Christophe Le Menu (v. 1720-1774)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: