Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 

 Iannis Xenakis (1922-2001)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptySam 11 Nov 2006, 17:45

Iannis Xenakis, né le 29 mai 1922 à Braïla et mort le 4 février 2001 à Paris est un compositeur, architecte et ingénieur d'origine roumaine, naturalisé français, marié à l'écrivain Françoise Xénakis, née Gargouïl, avec qui il a eu une fille, la peintre et sculptrice Mâkhi Xenakis .

Architecte de formation, élève notamment de Le Corbusier, il l'assista dans la construction du pavillon Philips lors de l'exposition universelle de Bruxelles en 1958. Il eut une grande influence sur les milieux intellectuels.

De par sa formation d'architecte et de mathématicien, il s'intéresse d'abord plus particulierement à la musique sérielle, mais il en dénonce rapidement les excès dogmatiques.

Il met alors en place la musique stochastique (régie par des lois statistiques), qui permettent au calcul stochastique d’offrir à la composition une procédure semi-automatisée. L'ordinateur augmentera la possibilité de créer un véritable « processus » de création, conçu dans sa globalité.

Il s'intéresse aussi dans le champ de la musique acoustique à une nouvelle spacialisation en plaçant les musiciens de manière inhabituelle, parmi le public, par exemple, ou réitérant des procédures antiques autour ou à distance du public. Nombre de ces expériences ont fait preuve de leur efficacité, le plus souvent à leur époque, au Festival de Royan dont il fut l'un des plus brillants et surprenants habitués.
Xenakis créa en 1976 une interface graphique, l'UPIC, avec laquelle il relie le monde visuel du graphisme et le monde sonore de la musique.
Il fut lauréat du Prix de Kyoto en 1997.

Yannis Xenakis réussit, en utilisant des procédures qui auraient pu faire de ses œuvres des productions totalement déshumanisées, ce tour de force de proposer une musique le plus souvent très lyrique et souvant aussi, extrêmement émouvante. Nuits, L'Orestie et ses toutes dernières œuvres qui sont assez proches, curieusement, dans leur simplicité volontaire, de l'esprit des dernières œuvres de Liszt. Sans doute est-ce dans ce constat que réside le « mystère Xenakis » et, qui sait, son génie.

Dès 1954, Iannis Xenakis crée Metastasis pour 61 instruments ; c’est la première musique entièrement déduite de règles et de procédures mathématiques. Pour son créateur, il s’agit de mettre en pratique une relation directe entre musique et architecture, combinaison certes peu commune, mais qui pour l’assistant de Le Corbusier va de soi.
Il mettra à profit cette combinaison en utilisant les mêmes règles de construction dans l’élaboration des plans du pavillon Philips pour l’exposition universelle de Bruxelles en 1958 ; dans ce pavillon seront émises par des haut-parleurs, dans le même concert, des œuvres de Edgard Varèse (Poèmes électroniques) et de Xenakis (concret PH pour Parabole - Hyperbole). Mais cette intrusion d’une pensée mathématique dans l’élaboration de formalismes ne peut encore bénéficier de l’outil ordinateur pour élaborer ses représentations.

En 1956, fut publiée une théorisation de la musique stochastique, qui s’appuie entre autres sur la théorie des jeux de John von Neumann. Le hasard n’y est déjà plus une simple chance ; chez Xenakis, contrairement à la troisième sonate de Boulez ou aux autres œuvres « ouvertes », contrairement à Cage, et à sa démission du compositeur, la probabilité est entièrement calculée, les règles explicitées (cf Achorripsis ou ST/10-1 en 1961). Le processus global est prévisible, même si les événements qui le composent sont aléatoires. Par cette philosophie de la création, Xenakis essaie de se rapprocher des phénomènes biologiques et des événements du monde vivant.

En 1957, apparurent les premières pièces électroniques stochastiques : les Diamorphoses. Pour la première fois, ces théories bénéficièrent d’un soutien technique à la composition avec un ordinateur IBM (Xenakis travaillait en collaboration avec Arnaud de Chambure). Cette pièce, qui fut aussi la première écrite par Xenakis au G.R.M., représente une des premières réalisations abouties dans ce domaine de la composition « calculée ».

Xenakis, d'abord avec les Polytopes - spectacles sons et lumières proposés dans différents lieux de 1967 à 1978 -, puis pour le Diatope à l'inauguration du Centre Georges-Pompidou, est revenu au concept qui lui est cher de mariage entre l'architecture et la musique. Les Polytopes et le Diatope (ces deux noms viennent des mathématiques) tentent de réunir les dimensions spatiales particulières propres aux arts sonores avec celles plus habituelles du visuel et de la kinesthésie.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyMer 15 Nov 2006, 19:26

Desolé pour ceux qui apprécient (kfigaro ?), j'ai entendu beaucoup d'oeuvres de Xénakis, je le trouve encore pire que Varèse, c'est dire !

Ce que j'ai trouvé de moins "horrible" : Metastasis, Retours-Wundungen, Kekrops, Waarg;

Ce que j'ai trouvé le plus insupportable : Pithoprakta, Achorripsis, Herma, Nomos alpha, Psappha, Tetras, Medea.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyMer 15 Nov 2006, 19:29

Pour moi c'est encore plus simple: je n'aime absolument rien! pale
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 40
Date d'inscription : 14/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 30 Nov 2006, 22:22

Je déteste également. C'est à peu près aussi agréable à écouter qu'un marteau piqueur...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 30 Nov 2006, 22:25

Et encore par moment le marteau piqueur peut être plus mélodieux! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 40
Date d'inscription : 14/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 30 Nov 2006, 22:32

Ca, c'est cruel! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyVen 01 Déc 2006, 09:11

J'aime certaines choses (surtout ses débuts qui sont presque tonals !! hé oui Joaquim ! Wink), je conseille peut être l'album suivant qui est sans doute son plus écoutable :

avec notamment

Anastenaria (1952-54) (Première mondiale du cycle intégral)
I.Procession aux eaux claires (1952-53), pour orchestre & chœur mixte. Première mondiale
II. Le Sacrifice (1953), pour orchestre
III. Metastaseis (1953-54), pour orchestre

Je recommande surtout "Procession aux eaux claires" (tonal et modal, parfois dans le style de Milhaud) et le "Sacrifice" (hyper original et inclassable, une sorte de Stravinski "à part") :

Iannis Xenakis (1922-2001) Wwe20086

la musique de chambre (sur une vidéo que j'ai vu, il avait l'air de souffrir rien qu'en entendant sa propre musique) et une bonne partie de sa musique électronique (haaa, "Persepolis" !) sont en effet presque inécoutables... mais sur le plan théorique, c'était un grand visionnaire.

Sur le plan humain, c'était aussi un homme exceptionnel et généreux et il ne faut pas oublier qu'il a été très marqué par la guerre et les bombardements, tout ça a profondément marqué sa musique (qui s'inspire souvent des glissandi des bombes et des éclats lumineux dans le ciel) - il a perdu un oeil lors d'un affrontement.


Dernière édition par le Ven 01 Déc 2006, 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyVen 01 Déc 2006, 09:50

kfigaro a écrit:
Sur le plan humain, c'était aussi un homme exceptionnel et généreux et il ne faut pas oublier qu'il a été très marqué par la guerre et les bombardements, tout ça a profondément marqué sa musique (qui s'inspire souvent des glissandi des bombes et des éclats lumineux dans le ciel) - il a perdu un oeil lors d'un affrontement.

Ca je ne le nie absolument pas. Mais autant l'être était agréable autant sa musique ne lui ressemble, hélas, pas. :|
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyVen 01 Déc 2006, 11:24

Ce n'est pas certes pas une musique "aimable" ! Wink

mais c'était un type bien :
Iannis Xenakis (1922-2001) Xenakis

sa femme Françoise (écrivain bien connu) est toujours là par contre et ses livres sont nettement plus accessibles !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyVen 01 Déc 2006, 12:44

kfigaro a écrit:
J'aime certaines choses (surtout ses débuts qui sont presque tonals !! hé oui Joaquim ! Wink), je conseille peut être l'album suivant qui est sans doute son plus écoutable :

avec notamment

Anastenaria (1952-54) (Première mondiale du cycle intégral)
I.Procession aux eaux claires (1952-53), pour orchestre & chœur mixte. Première mondiale
II. Le Sacrifice (1953), pour orchestre
III. Metastaseis (1953-54), pour orchestre

Je recommande surtout "Procession aux eaux claires" (tonal et modal, parfois dans le style de Milhaud) et le "Sacrifice" (hyper original et inclassable, une sorte de Stravinski "à part") :

Sur le plan humain, c'était aussi un homme exceptionnel et généreux et il ne faut pas oublier qu'il a été très marqué par la guerre et les bombardements, tout ça a profondément marqué sa musique (qui s'inspire souvent des glissandi des bombes et des éclats lumineux dans le ciel) - il a perdu un oeil lors d'un affrontement.


Je n'ai jamais entendu les deux premières parties, mais Metastasis ne m'a pas beaucoup inspiré. Je redis quand même que c'est ce qu'il y a de plus écoutable Wink

Snoopy, j'ai toujours cru que Xénakis était d'origine grecque. Tu es sûr que, même né à Braila en Roumanie, il était roumain ? Son nom n'a d'ailleurs pas une consonnance roumaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyVen 01 Déc 2006, 14:50

joachim a écrit:
Je n'ai jamais entendu les deux premières parties, mais Metastasis ne m'a pas beaucoup inspiré. Je redis quand même que c'est ce qu'il y a de plus écoutable Wink
non justement les 2 premières parties sont bien plus écoutables que "Metastaseis" !

joachim a écrit:
Snoopy, j'ai toujours cru que Xénakis était d'origine grecque. Tu es sûr que, même né à Braila en Roumanie, il était roumain ? Son nom n'a d'ailleurs pas une consonnance roumaine.
oui je confirme, Iannis Xenakis est né en Roumanie mais de parents grecs,

plus d'infos ici :
http://www.rien.qc.ca/bio.f/xenakis_ia.html
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 40
Date d'inscription : 14/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptySam 02 Déc 2006, 14:28

Ca fait donc de lui un grec.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyMar 26 Déc 2006, 13:42

kfigaro a écrit:

la musique de chambre (sur une vidéo que j'ai vu, il avait l'air de souffrir rien qu'en entendant sa propre musique) et une bonne partie de sa musique électronique (haaa, "Persepolis" !) sont en effet presque inécoutables...

Sur disque, sa musique de chambre est difficile en effet... en concert, c'est tout à fait autre chose! Bien exécutée, c'est absolument magnifique. Un glissando est beaucoup plus beau en vrai que capté sur disque, surtout sur un instrument seul, et comme Xenakis en utilise beaucoup on perd la beauté des timbres quand c'est enregistré. Tetras par exemple est une oeuvre remarquable, un des plus grands quatuors jamais écrit.

Il faut écouter la série de disque de Timpani consacré à son oeuvre orchestrale, il y a tous ses chefs d'oeuvres, notamment de sa deuxième période, moins formaliste et plus instinctive. Mais bon, faut avoir un gout pour la musique contemporaine et s'être libéré des carcans classiques (ce qui était le but de Xenakis), sinon ce n'est pas la peine... ce n'est pas avec Xenakis qu'on peut commencer à écouter de la musique contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Jonchaies   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 18:31

Comme Mr Bloom, je tiens à saluer l'initiative remarquable de Timpani Records d'avoir enregistré l'intégrale des oeuvres orchestrales de Iannis Xenakis. Dotée de 4 CD (pour l'instant), cette collection met à contribution l'excellent Orchestre Philharmonique du Luxembourg sous la direction d'Arturo Tamayo. Outre la qualité d'interprétation, le soin particulier apporté aux enregistrements doit être souligné tant cette musique maltraite les micros et la chaîne d'amplification affluente en raison des fortes transitoires imposées par la partition. A titre d'exemple, je vous propose un extrait de Jonchaies qui est sans doute une des oeuvres orchestrales les plus abouties de Xenakis par la richesse des effets sonores qu'elle met en oeuvres. Oreilles sensibles, s'abstenir...
http://media.putfile.com/Jonchaies
Difficile, tout de même, de ne pas être impressionné...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 18:58

c'est la 1ère oeuvre que j'ai entendu de Xenakis, c'est vrai que ça impressionne terriblement surtout que j'avais 14 ou 15 ans à peine à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Saville

Saville

Nombre de messages : 240
Age : 115
Date d'inscription : 11/12/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 19:00

robert45 a écrit:
....Difficile, tout de même, de ne pas être impressionné...
par le bruit .... Very Happy ... je confirme ...
Je dois reconnaître ma totale incompréhension devant l'intérêt que certains peuvent porter à ce qui s'appelle musique contemporraine .... cela reste pour moi une véritable énigme .... et ceci quelles que soient les qualités humaines du compositeur ..... mais à ce titre l'univers est rempli de gens formidables .... n'est-ce pas Snoopy ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 19:34

Et encore...il y a pire, bien pire (Nomos alpha, Psappha, Tetras, Oresteia, Medea..)
Kfigaro, c'est pour nous contrarier que tu dis que c'est beau ? Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 19:36

Curieux, cette incompréhension... Moi, je n'arrive pas à imaginer comment on peut être béat d'admiration devant une étude de Chopin, pour ne prende qu'un exemple et citer mon cas personnel, et ne pas ressentir en même temps la même chose devant une oeuvre du XXème siècle. Ce n'est pas pareil, bien sûr, mais il y a des règles harmoniques structurées dans un cas comme dans l'autre et lorsque tu parcours les traités sur le sujet, tu ne vois que des évolutions et peu de ruptures finalement (la rupture avec la tonalité étant moins fréquente qu'on le prétend...) Enfin, chacun est libre de penser ce qu'il veut...
Revenir en haut Aller en bas
Saville

Saville

Nombre de messages : 240
Age : 115
Date d'inscription : 11/12/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 19:42

robert45 a écrit:
...lorsque tu parcours les traités sur le sujet, tu ne vois que des évolutions et peu de ruptures finalement (la rupture avec la tonalité étant moins fréquente qu'on le prétend...) ...
N'est-ce pas ici que naît cette incompréhension ... cette musique de la seconde partie du XX° siècle a besoin d'un corpus théorique pour être comprise et appréciée .... alors que pour moi, la musique, c'est d'abord une émotion, des sensations et des vibrations .... et que je définis usuellement par harmonie ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 19:52

Oui, tu as sans doute raison. La sensation (ou l'absence de sensation) est importante sinon fondamentale. Mais, plus je m'intéresse à l'analyse musicale des oeuvres (mon dada), plus je m'aperçois que rien n'est gratuit ni laissé au hasard dans le répertoire contemporain. Pas plus ni moins que dans les périodes musicales qui l'ont précédé.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 19:57

Mais tout n'est pas à rejeter dans cette musique du 20ème siècle. Je ne sais plus où je parlais de Gorecki, d'Arvo Part, Philip Glass....
Chez nous, comme français encore vivants, il y a Jean Michel Damase, Jacques Bondon, Jacques Casterede et quelques autres parfaitement écoutables.

Mais Boulez, non, c'est du bruit. Pareil pour Stockhausen, John Cage, Xénakis...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 20:04

Pour une fois je vais réussir à être d'accord avec Saville et Robert45 en même temps car je n'aime pas plus Xénakis que Chopin... Very Happy Wink

( Avec toutefois une légère préférence pour Chopin quand même )
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 20:05

Saville a écrit:
robert45 a écrit:
...lorsque tu parcours les traités sur le sujet, tu ne vois que des évolutions et peu de ruptures finalement (la rupture avec la tonalité étant moins fréquente qu'on le prétend...) ...
N'est-ce pas ici que naît cette incompréhension ... cette musique de la seconde partie du XX° siècle a besoin d'un corpus théorique pour être comprise et appréciée .... alors que pour moi, la musique, c'est d'abord une émotion, des sensations et des vibrations .... et que je définis usuellement par harmonie ....

D'accord avec Saville sur ce coup là. Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 20:11

Snoopy a écrit:
Pour une fois je vais réussir à être d'accord avec Saville et Robert45 en même temps car je n'aime pas plus Xénakis que Chopin... Very Happy Wink

( Avec toutefois une légère préférence pour Chopin quand même )

Un pianiste éminent qui n'aime pas Chopin, on aura tout vu Rolling Eyes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27890
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) EmptyJeu 01 Fév 2007, 20:32

joachim a écrit:

Un pianiste éminent qui n'aime pas Chopin, on aura tout vu Rolling Eyes Wink

On va en parler ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Iannis Xenakis (1922-2001) Empty
MessageSujet: Re: Iannis Xenakis (1922-2001)   Iannis Xenakis (1922-2001) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Iannis Xenakis (1922-2001)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Iannis Xenakis
» Leif Thybo (1922-2001)
» Werner Pirchner (1940-2001)
»  Jozef Van LOOY (1927-2001)
» Leif Kayser (1919-2001)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: