Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
34.99 €

 

 Chopin contre Liszt et vice versa

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-02-07, 20:07

Petite anecdote trouvée sur le net dont j'ignore si elle est authentique. A votre avis?

« Chopin jouait rarement … Liszt, au contraire, jouait toujours, bien ou mal. Un soir du mois de mai, entre onze heures et minuit, la société était réunie dans le grand salon. Liszt jouait un Nocturne de Chopin et, selon son habitude, le brodait à sa manière, y mêlant des trilles, des tremolos, des points d’orgue qui ne s’y trouvaient pas. A plusieurs reprises, Chopin avait donné des signes d’impatience ; enfin, n’y tenant plus, il s’approcha du piano et dit à Liszt avec son flegme anglais :

- Je t’en prie, mon cher, si tu me fais l’honneur de jouer un morceau de moi, joue ce qui est écrit ou bien joue autre chose : il n’y a que Chopin qui ait le droit de changer Chopin.

- Et bien, joue toi-même ! dit Liszt en se levant un peu piqué.

- Volontiers, dit Chopin.

A ce moment, la lampe fut éteinte par un phalène étourdi qui était venu s’y brûler les ailes. On voulait rallumer.

- Non ! s’écria Chopin ; au contraire, éteignez toutes les bougies ; le clair de lune me suffit.

Alors il joua … Il joua une heure entière. Vous dire comment, c’est ce que nous ne voulons pas essayer. L’auditoire, dans une muette extase, osait à peine respirer, et lorsque l’enchantement finit, tous les yeux étaient baignés de larmes, surtout ceux de Liszt. Il serra Chopin dans ses bras en s’écriant :

- Ah mon ami ! Tu avais raison ! Les œuvres d’un génie comme le tien sont sacrées ; c’est une profanation d’y toucher. Tu es un vrai poète et je ne suis qu’un saltimbanque.

- Allons donc ! reprit vivement Chopin ; nous avons chacun notre genre, voilà tout. Tu sais bien que personne au monde ne peut jouer comme toi Weber et Beethoven. Tiens, je t’en prie, joue-moi l’Adagio en ut dièse mineur de Beethoven (Clair de lune), mais fais cela sérieusement, comme tu sais le faire quand tu veux.

Liszt joua cet adagio et y mit toute son âme … Ce n’était pas une élégie, c’était un drame. Cependant, Chopin crut avoir éclipsé Liszt ce soir-là. Il s’en vanta en disant :

- Comme il est vexé !

Liszt apprit le mot et s’en vengea en artiste spirituel qu’il était. Voici le tour qu’il imagina quatre ou cinq jours plus tard. La société était réunie à la même heure, c’est à dire vers minuit. Liszt supplia Chopin de jouer. Après beaucoup de façons, Chopin y consentit. Liszt alors demanda qu’on éteignît toutes les lampes, ôtât les bougies et qu’on baissât les rideaux afin que l’obscurité fût complète. C’était un caprice d’artiste, on fit ce qu’il voulut. Mais au moment où Chopin allait se mettre au piano, Liszt lui dit quelques mots à l’oreille et prit sa place. Chopin qui était très loin de deviner ce que son camarade voulait faire, se plaça sans bruit sur un fauteuil voisin. Alors Liszt joua exactement toutes les compositions que Chopin avait fait entendre dans la mémorable soirée dont nous avons parlé, mais il sut les jouer avec une si merveilleuse imitation du style et de la manière de son rival, qu’il était impossible de ne pas s’y tromper et, en effet, tout le monde s’y trompa. Le même enchantement, la même émotion se renouvelèrent. Quand l’extase fut à son comble, Liszt frotta vivement une allumette et mit feu aux bougies du piano. Il y eut dans l’assemblée un cri de stupéfaction.

- Quoi ? C’est vous !

- Comme vous voyez…

- Mais nous avons cru que c’était Chopin !

- Tu vois, dit le virtuose en se levant, que Liszt peut être Chopin quand il veut ; mais Chopin pourrait-il être Liszt ?

C’était un défi ; mais Chopin ne voulut pas ou n’osa pas l’accepter. Liszt était vengé. »
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23572
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-02-07, 20:33

Snoopy a écrit:
Petite anecdote trouvée sur le net dont j'ignore si elle est authentique. A votre avis?


Ils étaient les meilleurs amis du monde, je ne sais pas si cette anecdote est vraie. Je vais essayer de voir dans mes bouquins (j'ai la bio Chopin de Zielenski et la bio Liszt de Alan Walker).
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-02-07, 20:41

Ben oui, c'est pour ça que j'étais assez étonné de cette histoire Chopin contre Liszt et vice versa 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Furlaz

Furlaz

Nombre de messages : 19
Age : 36
Date d'inscription : 28/01/2013

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-06-26, 15:34

Je déterre un peu le sujet mais ça m’intéresse. J'ai ouïe dire cette histoire également.
Sans dire si elle est vraie ou fausse, le fait qu'ils soient les meilleurs amis du monde n'empêchent pas qu'ils se vexent l'un et l'autre de temps en temps. Et  se venger gentillement comme ça a été fait ne reflète aucun animosité particulière entre les 2 :-)

Joachim as-tu trouvé plus de réponses sur cette anecdote ?
(je l'ai mise sur mon site, mais j'aimerai être persuadé qu'elle soit juste Rolling Eyes)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musikio.com
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23572
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-06-27, 20:40

Furlaz a écrit:


Joachim as-tu trouvé plus de réponses sur cette anecdote ?
(je l'ai mise sur mon site, mais j'aimerai être persuadé qu'elle soit juste Rolling Eyes)

Je n'ai pas trouvé trace de cette anecdote dans les biographies Wink
Revenir en haut Aller en bas
Furlaz

Furlaz

Nombre de messages : 19
Age : 36
Date d'inscription : 28/01/2013

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-06-28, 00:14

Chopin contre Liszt et vice versa 248345
C'est trop triste ! Je l'aimais bien moi cette anecdote Chopin contre Liszt et vice versa 862589

Merci en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musikio.com
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-07-04, 22:06

D'après Bernard Gavoty ce serait authentique, c'est un ami de George Sand, habitué aux séances musicales et littéraires, Charles Rollinat qui y fut ces soirs là. En fait ils s'estimèrent, mais Chopin fut parfois un brin jaloux sur le talent immense de pianiste de son ami hongrois. Deux exclamations du polonais authentiques le trahissent ''J'aimerais parvenir à arracher de ses mains sont talent de pianiste'' quand Liszt jouait les études du polonais et d'ailleurs seul Liszt selon Chopin
pouvait jouer ses oeuvres avec tout l'idéal chopinien.Par contre, il fut fréquent que Liszt se laissa aller à y mettre quelques grains de son cru quand il joua les morceaux du polonais, ce qui oripilait au max ce dernier. L'autre exclamation du polonais à l'endroit de son ami hongrois est quand ce dernier rédigea dans la Gazette musicale de Paris des éloges sur les compositions et même pour le toucher subtile au piano du polonais. Mais ce dernier suite à la lecture de cette article s'exclama non sans acidité ''AH! il me donne un royaume de son empire!''. La brouille définitive entre les deux, fut du temps que Chopin consentit de prêter sa chambre durant ses absences à son ami alors que celui-ci en profita pour en faire un lieu de rencontre charnel mais quand son ami polonais le sut, la rupture chaleureuse amicale fut nette. Il est vrai aussi que ce fut en ce moment là que des tensions se firent sentir entre Georges Sand, la maîtresse de Chopinet et Marie D'Agoult la concubine de Liszt, son ''Don Juan Parvenu''.Hehe 

Mais comme Liszt ne fut jamais rancunier, il a écrit la biographie de son ami polonais suite à son décès.

Autre chose qui est certaine, est que Liszt a une dette envers son ami polonais, car grâce aux innovations du langage musicale, cela aida au hongrois à trouver sa voie originale, même au début nous pouvions ressentir aisément les influences
mélodiques de son ami polonais alors qu'avant sa connaissance, il jouaient beaucoup plus avec un langage pas du tout original, son langage fut similaire aux Czerny, Moscheles, Herz, Hummel de sa jeunesse.


Dernière édition par ysov le 2013-07-04, 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23572
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-07-04, 23:10

Tu as la biographie de Bernard Gavoty ? Je l'avais lu à la bibliothèque il y a bien 45 ans ! alors évidemment je ne me souviens plus. On parle bien dans la biographie de Liszt (celle de Walker) de sa brouille passagère avec Chopin à cause de l'appartement qui servait aux "frasques" de Liszt, mais par contre on ne parle pas de cette histoire reprise par Snoopy. Ça me semble quand même incongru.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-07-04, 23:13

Je viens de rééditer mon message en ajoutant le nom du témoin, que j'ai complètement oublié de faire. Maintenant c'est corrigé, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Furlaz

Furlaz

Nombre de messages : 19
Age : 36
Date d'inscription : 28/01/2013

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-07-05, 08:53

Merci Ysov pour ces informations. C'est vraiment intéressant !!

Mains 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musikio.com
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-07-06, 00:05

En effet, merci pour ce complément d'informations Mains 
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty2013-07-06, 00:25

Pas de quoi et un ajout d'info en terminant. Charles Mollinat en avait fait état dans la périodique Le Temps en 1874, ce que
confirme en plus de Bernard Gavoty, l'autre biographe Marie-Paule Rambeau auteure de ''Chopin: L'enchanteur autoritaire'' des Editions L'Harmattan.

Voilà donc.Chopin contre Liszt et vice versa 857611 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chopin contre Liszt et vice versa Empty
MessageSujet: Re: Chopin contre Liszt et vice versa   Chopin contre Liszt et vice versa Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin contre Liszt et vice versa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don Sanche de Liszt
» Les concertos pour piano
» Cantates et hymnes de Liszt
» Liszt Reminiscences de Don Juan (2) HQ
» Ce qu'on entend sur la montagne ( Liszt )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: