Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

 

 Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23748
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty
MessageSujet: Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)   Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty2012-12-19, 17:30

Léopold Ier de Habsbourg (Leopold Ignaz Joseph Balthasar Franz Felician) (né à Vienne en 1640, mort à Vienne le 5 mai 1705), roi de Hongrie, et roi de Bohême (1657), puis archiduc d'Autriche et empereur du Saint Empire germanique (1658).

Fils cadet de l'empereur Ferdinand III, il était destiné à l'Église quand la mort de son frère aîné, déjà roi de Hongrie sous le nom de Ferdinand IV, le fit héritier du trône à 14 ans.
Empereur à 18 ans, il accueillit les princes de Lorraine chassés de leurs duchés par les troupes de Louis XIV et se lia d'une grande amitié avec l'héritier du trône lorrain, le futur Charles V. Il soutint ce dernier, allant jusqu'à permettre son mariage avec sa sœur Éléonore, veuve du roi de Pologne. Pour leur épargner les ragots de la cour et leur permettre de vivre selon leur rang, Léopold donna à Charles le gouvernement de la province du Tyrol.

Je ne vais pas continuer à parler du Roi, dont la vie appartient à l'histoire et n'a pas place ici, mais du compositeur. Car comme le prussien Frédéric II ou le français Louis XIII, l'autrichien Leopold Ier était aussi musicien.

Comme son père Ferdinand III, Léopold était un mécène de la musique et compositeur. Il reçut une formation du jésuite Johann Eberhard Neidhardt. Dans le cadre de cette formation, il a reçu une formation musicale approfondie, à la fois en matière d'utilisation d'instruments, de théorie et de composition musicale. Antonio Bertali et les frères Markus Ebner (1612-1681) et Wolfgang Ebner faisaient partie de ses professeurs. En 1655, il publie son premier recueil de musique par titre, Spartitura compositionum sacrae regiae maiestatis Hungariae, Leopold I. En 1658, et après la mort de son père, il fut couronné empereur du Saint Empire romain germanique. Cependant, malgré l’importance et les obligations de sa charge royale, il poursuit au fil du temps son œuvre musicale, notamment dans le domaine du mécénat.

Il a ainsi continué à enrichir la vie musicale de la cour en employant et en apportant un soutien aux compositeurs illustres tels que Antonio Bertali, Giovanni Bononcini, Johann Kaspar Kerll, Ferdinand Tobias Richter, Alessandro Poglietti, et Johann Fux. Les Œuvres provenant de Léopold montrent l'influence de Bertali et des compositeurs viennois en général (dans des oratorios et autres œuvres dramatiques) et de Johann Heinrich Schmelzer (dans des comédies ballets et allemand).
Sa musique sacrée est peut-être son plus grand succès, en particulier Missa angeli Custodis, une messe de requiem pour sa première femme, et trois LECTIONS, composé pour l'enterrement de sa seconde épouse.  Une grande partie de la musique de Léopold a été publiée avec des œuvres de son père, et décrite comme "ouvrages de haut mérite."



Dernière édition par joachim le 2019-06-09, 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23748
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty
MessageSujet: Re: Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)   Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty2012-12-20, 18:43

J'ai fait ce topic car j'ai écouté hier ce CD entièrement consacré à Leopold Ier. Mais je l'ai trouvé peu intéressant. C'est vrai que c'est du baroque, mais il y a du baroque bien (Bach, Vivaldi par exemple) mais ici ça fait plutôt un peu penser à MA Charpentier qui en général m'ennuie lui aussi Embarassed Le Miserere dure 34 minutes à lui tout seul, c'est monotone et interminable...

Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Cover11
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27750
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty
MessageSujet: Re: Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)   Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty2012-12-20, 18:46

joachim a écrit:
J'ai fait ce topic car j'ai écouté hier ce CD entièrement consacré à Leopold Ier. Mais je l'ai trouvé peu intéressant. C'est vrai que c'est du baroque, mais il y a du baroque bien

Ptdr Ptdr Ptdr

Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23748
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty
MessageSujet: Re: Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)   Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty2019-06-09, 13:21

Son catalogue d'après le Grove

Vocal religiosa:

Oratorios, sepolcri:
Il sacrifizio d’Abramo (Conte Caldana), 26 March 1660; scene in A ii
Il lutto dell’universo (F. Sbarra), Wiener Neustadt, 29 March 1668; excerpts in A ii
Il figlio prodigo (G.P. Monesio), between 1674 and 1685
L’ingratitudine rimproverata (Minato), 12 April 1675, music lost
L’amor della redentione, oratorio delli sette maggiori dolori della vergine (Minato), 9 April 1677
Die Erlösung dess menschlichen Geschlechts (J.A. Ruedolf), 30 March 1679; 2 scenes in A ii
Il transito di Giuseppe (Minato), Prague, 1680
Sig des Leydens Christi über die Sinnligkeit (Ruedolf), 26 March 1682; excerpts in A ii; ed. V. Keldorfer (Vienna, 1918)
S Antonio di Padova, Linz, 1684; 4 scenes in A ii
Recitative, 2 arias in A. Draghi: La virtù della croce, A ii

Other:
Missa angeli custodis, 4vv, insts, A i;
Missa pro defunctis, 5vv, insts (dated 1673);
3 lections, 5vv, insts (dated 1676), A i;
2 offs, 4, 6vv, insts (1 dated, 1662);
Mag, 5vv, insts;
Dies irae, 4vv, insts (1673);
Stabat mater, 4vv, insts;
5 Marian ants, 1–5vv, insts, 1 in A i;
1 other ant, 5vv, org, A i;
3 lits, 4–6vv, insts;
6 motets, 1–5vv, insts, 1 in A i;
5 pss, 1–4vv, insts, 2 in A i;
12 hymns, 2–6vv, insts, 3 in A i;
Masses and Stabat mater ed. M. Dietz (Vienna, 1891)


Operas:
?La simpatia nell’odio overo Le amazoni amanti (op tragicomica, 3, G.P. Monesio), ?18 Nov 1664, only 1 aria extant
Apollo deluso [?Act 2] (dramma per musica, 3, A. Draghi), 13 June 1669; collab. G.F. Sances; excerpts in A ii
Creso (dramma per musica, N. Minato), 9 and 10 Jan 1678
Recitatives and arias, incl. those in works by A. Draghi, A. Cesti, G.F. Sances and J.H. Schmelzer; some in A ii

Incidental music:

Fineza contra fineza (P. Calderón), 22 Dec 1671; excerpts in A ii
Die vermeinte Brueder- und Schwesterlibe (C. Schlegel), Linz, 19 Nov 1680; excerpts in A ii
Der thoreichte Schäffer, 1 March 1683, arias in A ii
Die Ergetzungstund der Sclavinnen aus Samien, 1685
[Comedy], 1686
[Festa], 1695; excerpts in A ii
[Comedy], 19 Feb 1697; excerpts in A ii


Instrumental:

Giudizio d’amore (dialogo musicale)
Del silenzio profondo (serenata)
Rimbomba mia tromba (serenata)
4 canzonettas, 1–3vv, insts, 1655–7; madrigal, 3vv, bc
Sonata, 4 va, bc, 1656; ritornello [sonata] (bc only extant); 102 dances [incl. 16 suites] (melody and bc only extant), 28 in A ii

Lost works, incl. 2 masses, Dies irae, Stabat mater, Compline, 2 Mag, 11 ants, lit, 2 Miserere, 20 motets, cited in Distinta specificatione dell’archivio musicale per il servizio della cappella e camera cesarea, A-Wn, catalogue of Leopold’s private collection





https://www.youtube.com/watch?v=GVdDYQNbbIc
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23748
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty
MessageSujet: Re: Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)   Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty2020-11-01, 11:56

Sa Missa pro defunctis (Requiem) de 1673



https://www.youtube.com/watch?v=xIHIKjbORXA

Pas trop mal, bien que c'est une musique que je ne passerais pas en boucle...


J'y ajoute la notice du CD, plus complète que ma biographie ci-dessus

Léopold I (Vienne, 9 juin 1640 - Vienne, 5 mai 1705) est un compositeur autrichien et mécène de la musique.

Il était le deuxième fils de l'empereur Ferdinand III. Membre de la maison des Habsbourg, il reçut une large éducation humaniste sous la tutelle du jésuite Neidhard pour le préparer à des poursuites intellectuelles et spirituelles plutôt qu'à la succession au trône. Sa formation comprenait une formation approfondie en jouant de divers instruments (notamment le clavecin, le violon et la flûte à bec) et en composition, probablement aux mains d'Antonio Bertali et Markus et Wolfgang Ebner, dont le dernier a conservé une collection de ses premières œuvres, Spartitura compositionum sacrae regiae maiestatis Hungariae, Leopoldi I, composé et copié entre 1655 et 1657.

A la mort du premier fils et successeur choisi de Ferdinand III, Léopold succéda aux trônes royaux de Hongrie (1655) et de Bohême (1656) et à la mort de son père fut couronné empereur romain germanique du 18 au 19 juillet 1658. Pour assurer la succession, il conclut trois mariages: en 1667 avec Margarita Teresa d'Espagne (1651–73), en 1673 avec Claudia Felicitas du Tyrol (1653–76) et en 1676 à Eleonora Magdalena Theresia du Palatinat (1655–1720), qui donna naissance à ses successeurs, Joseph I et Charles VI. Les récits contemporains de Léopold I soulignent les aspects suivants de sa personnalité et de ses habitudes: sa profonde religiosité, reflétée dans sa défense tenace de l'Église catholique romaine et pénétrant toute la vie de la cour; son amour des activités de plein air telles que la chasse et les divertissements en plein air de toutes sortes; sa connaissance d'au moins quatre langues et sa maîtrise de la poésie italienne; et son amour et son excellence dans la musique. En tant qu'homme politique, il s'est fortement appuyé sur les conseils de ses conseillers et a été fortement influencé par le clergé de la cour. Kann, le comparant à Louis XIV, le caractérise comme:

"irrésolu dans l'action mais tenace dans la défense du statu quo, étroit et pourtant avec un esprit artistique, impécunieux et aimant la splendeur, simple, peu héroïque et non martial, il était en effet la véritable antithèse de son adversaire et cousin plus brillant."

En tant que compositeur, Léopold I a contribué à un grand nombre d'œuvres au répertoire joué à la cour. Dans le style, ils suivent la tradition vénitienne comme on le voit en particulier chez les compositeurs actifs à Vienne, tels que Bertali et Draghi.

Ses compositions dramatiques italiennes sacrées et profanes témoignent d'une attention particulière au texte, d'une manipulation habile des sections récitatives et arioso, et d'une préférence pour un style mélodique simple et profondément ressenti. En revanche, sa musique de ballet et ses contributions au développement de la comédie en langue allemande - principalement des chansons courtes et des arias - sont légères et extrêmement simples et utilisent des idiomes de la musique folklorique; ils sont clairement influencés par Schmelzer. Les compositions les plus réussies de Léopold sont sans conteste ses œuvres liturgiques. En elles, il a combiné des techniques polychorales, le style concertato et une écriture mélodique efficace influencée par les caractéristiques de la monodie pour produire des œuvres substantielles - en particulier la Missa angeli custodis, le requiem pour sa première femme et les trois lections pour l'enterrement de sa seconde femme - qui le proclament non seulement comme un dilettante aristocratique, mais comme un compositeur talentueux et à succès. Il a également dirigé une représentation privée du Chi più sa manco l’intende de Draghi au clavecin en 1669.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty
MessageSujet: Re: Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)   Léopold Ier de Hongrie (1640-1705) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Léopold Ier de Hongrie (1640-1705)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicola SABATINO (1705-1796)
» Nicolas Chedeville (1705-1782)
» Jean GILLES (1668 - 1705)
» Gallus ZEILER (1705-1755)
» Louis HEUDELINNE (v. 1680-1705)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: