Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Florence Price (1887-1953)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2012-11-28, 10:39

Florence Beatrice Price était une compositrice américaine, née le 9 avril 1887 à Little Rock, Arkansas et morte le 3 juin 1953 à Chicago, Illinois.


Florence Price (née Smith) est considérée comme la première femme noire des Etats-Unis à être reconnue comme un compositeur symphonique. Même si sa formation a été ancrée dans la tradition européenne, sa musique consiste la plupart du temps l'idiome américain et révèle ses racines du Sud. Sa mère, une soprano et pianiste, a soigneusement guidé sa première formation musicale, et à l'âge de quatorze ans, elle s'est inscrite dans le New England Conservatory of Music avec une spécialisation en piano et orgue.
Elle a étudié la composition et le contrepoint avec George Chadwick et Frederick Converse, écrit son premier trio à cordes et symphonie à l'université, et obtient son diplôme en 1907 avec les honneurs et aussi son diplôme d'artiste en orgue et un certificat d'enseignement.

Elle a enseigné dans l'Arkansas en 1907-1927 et a épousé Thomas J. Price, un avocat, en 1912. Après une série d'incidents raciaux dans Little Rock, en particulier un lynchage qui a eu lieu en 1927, la famille déménage à Chicago où Price a débuté une période nouvelle et enrichissante dans sa carrière de compositeur. Elle a étudié la composition, l'orchestration et l'orgue avec les professeurs principaux de la ville, y compris Arthur Olaf Anderson, Carl Busch, Wesley La Violette et Leo Sowerby et publié quatre pièces pour piano en 1928.

Son amitié avec le jeune compositeur Margaret Bonds, a abouti à une relation enseignant-étudiant et les deux femmes ont commencé à atteindre la reconnaissance nationale pour leurs compositions et interprétations. En 1932, Price et Bonds ont soumis leurs compositions pour le Prix de la Fondation Wanamaker. Price a ​​remporté la première place  avec sa Symphonie en mi mineur, et la deuxième pour sa Sonate pour piano. Bonds est arrivée en première place dans la catégorie chanson, avec une chanson intitulée Sea Ghost. Le Chicago Symphony Orchestra, dirigé par Frederick Stock, a créé la composition gagnante, Symphony in E Minor le 15 Juin 1933.

Un certain nombre d'autres œuvres orchestrales de Price ont également été jouée par l'Orchestre symphonique de Detroit WPA et le Chicago women's symphony. Price ​​a écrit d'autres ouvrages pour orchestre, musique de chambre, des mélodies, œuvres pour violon, orgue, hymnes, pièces pour piano, arrangements spirituels, quatre symphonies, trois concertos pour piano, un concerto pour violon et. Certaines de ses œuvres les plus populaires sont: Three Little Negro Danses, Songs to a Dark Virgin, My Soul's Been Anchored in de Lord for piano or orchestra and voice, and Moon Bridge. Price ​​fait un usage considérable des caractéristiques des mélodies et des rythmes noirs dans nombre de ses œuvres. Son "Concert Overture on Negro Spirituals", "Symphonie en mi mineur" et "Negro Folksongs in Counterpoint" pour quatuor à cordes, tous sont d'excellents exemples de son travail idiomatique.

Profondément religieuse, Price a fréquemment utilisé la musique de l'église noire comme matériau pour ses arrangements. En 1949, Price a publié deux de ses arrangements spirituels: I Am Bound for the Kingdom, et I’m Workin’ on My Buildin, et les dédia à la contralto noire Marian Anderson, qui les a régulièrement interprétées. Price est décédée à Chicago le 3 Juin 1953.


Oeuvres

Orchestre

Symphony no.1 in e minor, 1931–2;
Ethiopia's Shadow in America, 1932;
Mississippi River, symphony., 1934;
Pianoforte Concerto in d minor, perf. 1934;
Symphony no.2 in g minor;
Symphony no.3 in c minor, 1940, US-NH;
Symphony no.4 in d minor;
Violin Concerto no.2 in D major, 1952;
Chicago Suite;
Colonial Dance, symphony.;
Dances in the Canebrakes [arr. of pf piece];
2 concert overtures. [based on spirituals];
Overture ‘Sinner please don't let this harvest pass’;
Rhapsody, pf, orch;
Songs of the Oak, tone poem;
Suite of Negro Dances


Choeurs

The Moon Bridge (M.R. Gamble), SSA, 1930;
The New Moon, SSAA, 2 pf, 1930;
The Wind and the Sea (P.L. Dunbar), SSAATTBB, pf, str qt, 1934;
Witch of the Meadow (Gamble), SSA (1947);
Sea Gulls, female chorus, fl, cl, vn, va, vc, pf, by 1951;
Nature's Magic (Gamble), SSA (1953);
Song for Snow (E. Coatsworth), SATB (1957);
Abraham Lincoln walks at midnight (V. Lindsay), mixed vv, orch, org;
After the 1st and 6th Commandments, SATB;
Communion Service, F, SATB, org;
Nod (W. de la Mare), TTBB; Resignation (Price), SATB;
Song of Hope (Price);
Spring Journey, SSA, str qt


Solo vocal (all with pf)

Dreamin' Town (Dunbar), 1934;
4 Songs, B-Bar, 1935;
My Dream (Hughes), 1935;
Dawn's Awakening (J.J. Burke), 1936;
Songs to the Dark Virgin (L. Hughes), (1941);
Hold Fast to Dreams (Hughes), 1945;
Night (L.C. Wallace), (1946);
Out of the South blew a Wind (F.C. Woods), (1946);
An April Day (J.F. Cotter), (1949);
The Envious Wren (A. and P. Carey);
Fantasy in Purple (Hughes);
Feet o' Jesus (Hughes);
Forever (Dunbar);
The Glory of the Day was in her Face (J.W. Johnson);
The Heart of a Woman (G.D. Johnson); Love-in-a-Mist (Gamble);
Nightfall (Dunbar); Resignation (Price), also arr. chorus;
Song of the Open Road; Sympathy (Dunbar);
To my Little Son (J.J. Davis);
Travel's End (M.F. Hoisington); c90 other works


Chamber music / Works for brass band

Suite for Brasses, 1730
Moods, fl, cl, pf, 1953;
Negro Folksongs in Counterpoint, str qt;
Spring Journey, 2 vn, 2 va, 2 vc, db, pf;
pieces for vn, pf;
2 pf qnts;
other works for str qt


Piano

At the Cotton Gin (1928);
Negro Fantasia (1929);
Sonata, e (1932);
3 Little Negro Dances, 1933, arr. sym. band, 1939, arr. 2 pf (1949);
Bayou Dance (1938);
Dance of the Cotton Blossoms (1938);
Dances in the Canebrakes (1953);
c10 other works,
c70 teaching pieces


Orgue

Impromptu, 1941;
Adoration (1951);
Evening Song, 1951;
In Quiet Mood, 1951;
Passacaglia and Fugue;
Retrospection (An Elf on a Moonbeam);
Retrospection (1995);
Sonata no.1, 1927;
Suite no.1 (1993);
Festal March (1995);
Offertory (1995);
Variations sur un chant folklorique
other works


Arrangements of spirituals

Fantasie negre, e, 1929 (Sinner, please don't let this harvest pass);
My soul's been anchored in de Lord, 1v, pf (1937), arr. 1v, orch, arr. chorus, pf;
Nobody knows the trouble I see, pf (1938);
Were you there when they crucified my Lord?, pf (1942);
I am bound for the kingdom, 1v, pf (1948);
I'm workin' on my building, 1v, pf job at flordia
Heav'n bound soldier, male chorus, 1949 [2 arrs.];
Variations on a Folksong (Peter, go ring dem bells), org (1996);
I couldn't hear nobody pray, SSAATTBB;
Save me, Lord, save me, 1v, pf;
Trouble done come my way, 1v, pf;
12 other works, 1v, pf
MSS of 40 songs in US-PHu; other MSS in private collections; papers and duplicate MSS in U. of Arkansas, flordia
Principal publishers: Fischer, Gamble-Hinged, Handy, McKinley, Presser


Dernière édition par joachim le 2018-04-28, 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourangelle

Tourangelle

Nombre de messages : 20
Age : 66
Date d'inscription : 26/11/2012

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2012-11-28, 10:42

Merci pour ces infos. c'est très intéressant. Mais aérer un peu le texte pour faciliter la lecture . Merci. Florence Price (1887-1953) 200256
Un lien peut-être :
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 85
Date d'inscription : 19/08/2009

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2012-11-28, 14:59

Génial Joachim Florence Price (1887-1953) 1941866137
et merci tourangelle pour l'extrait sur you tube. Florence Price (1887-1953) 333455
J'aime vraiment cette musique gaie et qui apporte de la joie.
Je ne sais pas si le reste est de la même veine, si oui alors tant mieux,
je vais passer de bons moments avec Florence
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2012-11-28, 20:04

shanessean a écrit:

je vais passer de bons moments avec Florence

Florence Price (1887-1953) 192556
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15928
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2012-11-28, 20:13


Bien que je me suis intéressé et m'intéresse toujours aux compositeurs classiques noirs-américains, je n'avais jamais entendu parler de cette compositrice. Intéressant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 85
Date d'inscription : 19/08/2009

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2013-06-02, 12:04

Je viens d'écouter ce CD que j'aime beaucoup. Bien sûr, inspiré aussi de la musique noire américaine ("jazz symphonique" !!!) mais quel rythme cela met.
Et puis dans "Mississipi River Suite" on retrouve des airs repris par certains chanteurs français dont Nougaro dans "Armstrong" qui est un air traditionnel étatsunien, arrangé par Frank Dallone .
Vraiment plaisant, je le conseille à ceux, dont Icare, qui aiment la musique nord-américaine
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2013-06-02, 12:49

C'est le CD que j'avais écouté, à la suite de quoi j'avais fait la bio de Florence Price. C'est d'ailleurs le seul que j'ai écouté jusqu'à présent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 85
Date d'inscription : 19/08/2009

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2013-07-17, 18:37

Icare, on ne dit pas compositrice mais compositeuse ou compositesse et pourquoi pas plus simplement compositeure !!!!! Ptdr 

Rien ne m'énerve plus que le langage épicène très en vogue à Genève avec des politicien-n-e-s féministes plus
intéressé-e-s par la féminisation du français que par leur ministère.
Pourquoi n'exigent-elles pas l'égalité sur le plus militaire ? Comme en Israël ?
Et puis les hommes porteraient un voile complet pour ne pas exciter ces dames Florence Price (1887-1953) 473398 

C'était la minute du râleur.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2020-12-21, 17:02

shanessean a écrit:
Icare, on ne dit pas compositrice mais compositeuse  ou compositesse et pourquoi pas plus simplement compositeure !!!!! Ptdr 

Rien ne m'énerve plus que le langage épicène très en vogue à Genève avec des politicien-n-e-s féministes plus
intéressé-e-s par la féminisation du français que par leur ministère.
Pourquoi n'exigent-elles pas l'égalité sur le plus militaire ? Comme en Israël ?
Et puis les hommes porteraient un voile complet pour ne pas exciter ces dames     Florence Price (1887-1953) 473398 

C'était la minute du râleur.

Ptdr Ptdr

Sacré Shane. Tu nous manques sur ce forum...

La Mississippi River Suite, qui avait plu à Shane. Je la place ici en son hommage  Very Happy



https://www.youtube.com/watch?v=_5PhyZQPOA8

Concerto pour piano

https://www.youtube.com/watch?v=m_YDuiDjV4I
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2021-10-10, 12:15

Florence Beatrice Smith est née de Florence Gulliver et James H. Smith le 9 avril 1887 à Little Rock, Arkansas, l'un des trois enfants d'une famille métisse. Malgré les problèmes raciaux de l'époque, sa famille était bien respectée et s'en sortait bien au sein de sa communauté. Son père était dentiste et sa mère était professeur de musique et a guidé la première formation musicale de Florence. Elle a joué pour la première fois au piano à l'âge de quatre ans et a publié sa première composition à l'âge de 11 ans.

À l'âge de 14 ans, Florence était diplômée de la Capitol High School en tête de sa classe et était inscrite au New England Conservatory of Music avec un major en piano et orgue. Au départ, elle prétendait être mexicaine pour éviter les préjugés que les gens avaient envers les Afro-Américains à l'époque. Au Conservatoire, elle a pu étudier la composition et le contrepoint avec les compositeurs George Chadwick et Frederick Converse. Là aussi, elle a écrit son premier trio à cordes et sa première symphonie. Elle est diplômée en 1906 avec mention et à la fois un diplôme d'artiste en orgue et un certificat d'enseignement.

Elle a brièvement enseigné dans l'Arkansas avant de déménager à Atlanta, en Géorgie, en 1910, où elle est devenue directrice du département de musique de l'Université Clark Atlanta. En 1912, elle épousa Thomas J. Price, un avocat, et retourna à Little Rock, Arkansas. Après une série d'incidents raciaux à Little Rock, en particulier un lynchage en 1927, la famille déménage à Chicago, où Florence Price entame une nouvelle période épanouissante dans sa carrière de compositrice. Elle a étudié la composition, l'orchestration et l'orgue avec les plus grands professeurs de la ville, dont Arthur Olaf Anderson, Carl Busch, Wesley La Violette et Leo Sowerby, et a publié quatre pièces pour piano en 1928. Pendant son séjour à Chicago, Price a été à plusieurs reprises inscrite au Chicago Musical College, au Chicago Teacher's College, à l'Université de Chicago et au Conservatoire américain de musique, étudiant les langues et les arts libéraux ainsi que la musique.

Des difficultés financières ont conduit à un divorce en 1931 et Florence est devenue mère célibataire de ses deux filles. Pour joindre les deux bouts, elle travaille comme organiste pour des projections de films muets et compose des chansons pour des publicités radio sous un pseudonyme. Pendant ce temps, Price a vécu avec des amis et a finalement emménagé avec son étudiante et amie, Margaret Bonds, également pianiste et compositrice noire. Cette amitié relie Price à l'écrivain Langston Hughes et à la contralto Marian Anderson, deux figures éminentes du monde de l'art qui ont contribué au succès futur de Price en tant que compositeur.

Ensemble, Price et Bonds ont commencé à obtenir une reconnaissance nationale pour leurs compositions et leurs performances. En 1932, Price et Bonds soumettent des compositions aux Wanamaker Foundation Awards. Price a remporté le premier prix avec sa Symphonie en mi mineur et le troisième pour sa Sonate pour piano, ce qui lui a valu un prix de 500 $. Bonds est arrivé en première place dans la catégorie chanson, avec une chanson intitulée "Sea Ghost". Le Chicago Symphony Orchestra, dirigé par Frederick Stock, a créé la Symphonie le 15 juin 1933, faisant de la pièce de Price la première composition d'une femme afro-américaine à être jouée par un grand orchestre.

Price a été intronisée à l'American Society of Composers, Authors, and Publishers en 1940 pour son travail de compositrice. En 1949, Price publia deux de ses arrangements spirituels, "I Am Bound for the Kingdom" et "I'm Workin' on My Buildin'", et les dédia à Marian Anderson, qui les interpréta régulièrement.

Le 3 juin 1953, Price décède d'un accident vasculaire cérébral à Chicago, dans l'Illinois. Après sa mort, une grande partie de son travail a été éclipsée par l'émergence de nouveaux styles musicaux adaptés aux goûts changeants de la société moderne. Une partie de son travail a été perdue, mais à mesure que de plus en plus de compositrices afro-américaines et féminines ont attiré l'attention pour leurs œuvres, Price a fait de même. En 2001, le Women's Philharmonic a créé un album de certaines de ses œuvres. La pianiste Karen Walwyn et le New Black Repertory Ensemble ont interprété le «Concerto en un seul mouvement» et la «Symphonie en mi mineur» de Price en décembre 2011.




Symphonie n° 1 en mi mineur  Florence Price (1887-1953) 185465



https://www.youtube.com/watch?v=9s4yY_A2A2k
Revenir en haut Aller en bas
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 1435
Age : 77
Date d'inscription : 19/03/2019

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2022-02-01, 19:27

Etonnant ce concerto qui ne contient qu'un seul mouvement  Florence Price (1887-1953) 862589
Une compositrice qui mériterait plus de notoriété.

Concerto in One Movement  Florence Price (1887-1953) 185465   Florence Price (1887-1953) 185465


https://www.youtube.com/watch?v=tZ54dddRI08
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty2022-07-28, 20:05

Symphonie n° 4 en ré mineur



https://www.youtube.com/watch?v=Py0D9-YOc4s

Symphony No. 4 in D minor

I. Tempo moderato 0:00
II. Andante cantabile 15:12
III. Juba Dance: Allegro 20:53
IV. Scherzo: Allegro 26:10

Fort Smith Symphony Orchestra
John Jeter, conductor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Florence Price (1887-1953) Empty
MessageSujet: Re: Florence Price (1887-1953)   Florence Price (1887-1953) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Florence Price (1887-1953)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurt ATTERBERG (1887 -1974)
» Gottfried Huppertz (1887-1937)
» Mikhail SKORULSKYI (1887-1950)
» Maurice Dietrich (1816-1887)
» Max Trapp (1887-1971)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: