Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

 

 Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty
MessageSujet: Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)   Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) EmptyVen 23 Nov 2012 - 15:29

Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) A-651438-1254773663.jpeg

ANGELO FRANCESCO LAVAGNINO fut diplômé dans l'étude du violon et aussi de la composition au Conservatoire "Giuseppe Verdi" de Milan (Italie). Lavagnino mérite une place particulière dans la musique de film, notamment pour sa contribution musicale au service du documentaire. Il apporta une nouvelle dimension aux reportages, par une exploitation personnelle du thème folklorique: il identifie les éléments qui caractérisent un pays dans le cadre du "profil sonore" et donne un équivalent plausible. Pour se faire, Lavagnino utilise toutes les possibilités offertes par la technologie moderne, son objectif est de «construire» un son qui correspond à la civilisation et à la géographie du documentaire. Le principal collaborateur du compositeur ne fut plus le chef d'orchestre, mais l'ingénieur du son. Cette attitude n'a pas empêché Lavagnino de produire de la musique pour grand orchestre. Dans le domaine classique, il a écrit un Concerto pour violon et orchestre et une messe pour chœur et orchestre. Il commence à composer pour le cinéma en 1951, par le réalisateur Orson Welles 'Othello. Depuis, il a écrit de la musique pour des centaines de films, parmi lesquels: Les week-ends de Néron (1956) avec Gloria Swanson et Brigitte Bardot , La maja nue (1958) avec Ava Gardner , Vénus impériale (1962 ) avec Gina Lollobrigida , Falstaff (1965) réalisé et interprété par Orson Welles , et bien d'autres....

Angelo Francesco Lavagnino  est né le 22 février 1909 à Gênes, en Ligurie et mort le 21 août 1987 à Gavi, dans la province d'Alexandrie ( Piémont). Il est un compositeur et violoniste italien du xxe siècle, très apprécié des cinéastes, à qui l'on doit de nombreuses musiques de films.



Voici sa SYMPHONIE DE POCHE pour orchestre à cordes. Pour ceux qui prendront la peine d'y jeter une oreille, vous y découvrirez une oeuvre assez alerte et pleine de vie. Pas mal. Joachim, cette oeuvre devrait te plaire. Wink


Dernière édition par Icare le Dim 1 Nov 2020 - 22:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty
MessageSujet: Re: Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)   Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) EmptyVen 23 Nov 2012 - 15:53

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty
MessageSujet: Re: Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)   Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) EmptySam 17 Juin 2017 - 19:49


Angelo F. Lavagnino n'est pas le compositeur que je connais et suis le plus dans le domaine de la musique de film. Pourtant, il fut étonnamment prolixe et dans tous les genres que le cinéma permet, aventure, péplum, western, policier, espionnage, comédie, drame moderne ou historique...Pour être honnête, je ne suis pas très sensible à sa prose musicale en général, trop classique et violoneux dans l'aventure (à mon goût), trop poussif dans le western...En même temps, je me dois de relativiser car je n'ai jamais vu la plupart des films qu'il mit en musique et ne suis peut-être pas tombé sur les partitions qui m'auraient le mieux convenu. Il y en a pourtant une qui a réussi à susciter un véritable intérêt chez moi. Bon, je dois avouer que la perche qui me fut tendue n'était pas des moindres. Le thème principal est signé Ennio Morricone et beaucoup des thèmes composés par Lavagnino le reprend ou le cite dans divers arrangements. Le film est du genre espionnage, probablement inspiré ou provoqué par l'espion le plus célèbre du Septième Art, James Bond. Il a plusieurs titres; Agente 077, Missione: Bloody Mary ou encore La Muerte Espera en Atenas (1965), tout dépend du pays où il fut diffusé. L'acteur principal s'appelle Ken Clark et pas sûr qu'il connut une grande célébrité, peut-être en Italie...un film qui est de toute façon tombé dans l'oubli...Mérité ou non, je n'en sais rien puisque je ne l'ai jamais vu. Je pense qu'à l'époque, grisé par le succès du genre, le cinéma en a produit à la pelle. La seule chose que je connais est la partition de solide facture composée par Angelo F. Lavagnino: une rigoureuse écriture orchestrale portée par un thème-moteur (celui de Morricone), "Bloody Mary", dans une première version chantée par Maurizio Graf et deux autres interprétées par une excellente trompette solo de Michele Lacerenza. C'est ainsi que s'est terminé mon cycle "Gun/revolver".
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22815
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty
MessageSujet: Re: Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)   Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) EmptySam 17 Juin 2017 - 20:38

Icare a écrit:

Voici sa SYMPHONIE DE POCHE pour orchestre à cordes. Pour ceux qui prendront la peine d'y jeter une oreille, vous y découvrirez une oeuvre assez alerte et pleine de vie. Pas mal. Joachim, cette oeuvre devrait te plaire. Wink

Je n'avais pas encore vu ton post Embarassed

En effet, Icare, j'ai apprécié cette petite symphonie
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty
MessageSujet: Re: Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)   Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) EmptySam 31 Oct 2020 - 12:25

Angelo F. Lavagnino est un compositeur qui fut extrêmement prolifique dans le domaine immensément vaste de la musique de film et de documentaire. Et pourtant je n'ai finalement que peu parcouru et approfondi son univers. L'une des bandes-son de Lavagnino qui m'intéresse le plus de découvrir en entier est Continente Perduto. Il est question avec "Continent Perdu" (en français) d'un film documentaire se constituant d'une suite de scènes tournées dans le Sud-Est asiatique. Réalisé avec de gros moyens et servi d'une riche bande sonore comprenant de belles sonorités exotiques et dépaysantes - d'une certaine manière, ce que je connais de cette partition me fait un peu penser à certaines musiques de Les Baxter dans le même style "exotisant" - ce n'est pas tant une enquête ethnographique qu'un "poème visuel" où "le pittoresque, l'inattendu, l'étrange, atteignent à une sorte de grandeur épique", selon ce qu'en dit Jean de Baroncelli. Dans son célèbre recueil d'essais Mythologies, Roland Barthes livre une analyse critique des intentions qui sous-tendent ce film. Selon lui, sous couvert de privilégier un exotisme de carte postale, Continent perdu revient à le banaliser: "colorier le monde, c'est toujours un moyen de le nier". Barthes fait aussi le lien avec la Conférence de Bandoeng, tenue la même année que la sortie du film, dans la même région du globe, et qui marque l'apparition du mouvement des pays non-alignés du Tiers-monde : "Il ne peut être innocent de perdre le continent qui s'est retrouvé à Bandoeng." Outre cette partition en particulier, il y a bien des violonades et un emploi des choeurs qui ne me fascinent pas outre mesure mais contribuent au charme d'une époque et d'un certain monde l'image, puisse-t-il s'agir de fictions ou de documentaires.

https://www.youtube.com/watch?v=JyC_Vzwe9kc


Aujourd'hui, je suis revenu à la B.O. que Lavagnino composa pour le film, sorte d'ersatz des "James Bond", Agente 077, Missione: Bloody Mary (1965) ou encore La Muerte Espera en Atenas vu du côté espagnol, réalisé par Sergio Grieco. Le thème principal "Bloody Mary" est une composition d'Ennio Morricone. Il existe une première version chantée par Maurizio Graf et une version instrumentale à la fin. Il existe bien sûr des reprises du thème principal par Angelo F. Lavagnino qui sont interprétées par l'excellente trompette solo de Michele Lacerenza. Ce sont d'ailleurs mes versions préférées, je les préfère en tout cas à la version chantée: cette trompette et ces touches de piano pour une ambiance un peu jazzy et mélancolique, ça fait un peu polar nocturne et j'aime bien cette ambiance un peu moite, un peu "série noire".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty
MessageSujet: Re: Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)   Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Angelo Francesco LAVAGNINO (1909-1987)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: